Dans les starting-blocks    Son procès en appel programmé le 23 janvier: Sit-in de solidarité avec le journaliste Adlène Mellah    Walis de la République : chacun d'eux a compris qu'il était sacrifiable!    Fiscalité locale: De nouvelles prérogatives pour les APC    Macron : une communication sans fin, mais sans beaucoup de réponses    Ligue des champions : JSS-Ahly du Caire, vendredi à 20h00: Les Bécharis au pied de la pyramide    Football - Ligue 1: Le CRB dos au mur, le leader et son dauphin en expédition    Volleyball - Coupe d'Algérie - Tour préliminaire: Les cendrillons en quête d'exploits    Affaire de la petite Nihal: L'enquête des gendarmes achevée    Tlemcen: Plus de 10 tonnes de kif saisies en une année    Je suis certain que je doute !    Aïn Temouchent: La journée des communes à Aghlal    L'APN prend part à la réunion de la commission des affaires politiques, de la sécurité et des droits de l'Homme de l'UPM à Strasbourg    Sensibilisation sur l'opération des déclarations annuelles des salaires et des salariés    Les cours du pétrole stables en Asie    Vingt-deux équipes dont le GSP au rendez-vous de Tunis    L'Algérien Dib élu président de la zone I nord    Les arbitres des équipes algériennes connus    «La colonisation et l'occupation continuent de saper le développement» de l'Etat de Palestine    Tout accord Maroc-UE incluant les territoires sahraouis, sont nuls et non avenus    Des mesures pour le parachèvement des travaux du projet du stade de Bordj Menaïel    Les chasseurs tirent la sonnette d'alarme    69 millions DA pour des projets de développement à Aïn Sidi Chérif    Les représentants des membres de l'UA se penchent sur le dossier des personnes déplacées    Le secteur de l'assurance automobile domine sur celui des catastrophes naturelles    L'urgence de les récupérer et numériser    Théâtre régional Kateb-Yacine de Tizi-Ouzou    L'operette séduit le public tlemcenien    Le "shutdown" de Donald Trump coûtera bientôt plus cher que son... mur    Les députés britanniques le rejettent massivement    Le Snapo accuse les importateurs "véreux" !    Les Algériens indésirables en France ?    Vers la réforme du Bac    Commerce : Tout sur les soldes d'hiver 2019 qui débuteront demain à Alger    Avec 280 000 places pédagogiques pour la rentrée de février : Engouement croissant pour la formation professionnelle    Ressources en eau : Une demande annuelle de 12,9 milliards de m3 à l'horizon en 2030    Gouvernance vertueuse    Après les 4 000 logements distribués à Alger : 40 000 seront distribués à travers le pays avant la fin du mois en cour    Isolé dans la région, vers quels pays le Venezuela se tournera-t-il?    Attentat terroriste contre un complexe hôtelier à Nairobi : L'Algérie condamne "avec force" l'attaque    En exil depuis 28 ans: Il y a 27 ans, Mohamed Boudiaf revenait en Algérie pour présider le Haut-Comité d'Etat    Le sociologue Nacer Djabi interdit de tenir une conférence sur les mouvements amazighs    Djisr El Djazair" : La rencontre d'Alger, le 26 janvier au Mama    Le fauteuil qui attise les appétits    Baghdad Bounedjah sacré    Tahrat forfait face à la Gambie    Enquête au FLN    L'Alliance présidentielle dans l'expectative    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Soirée mémorable avec Malika Domrane
Théâtre de Bouteghwa (Aokas)
Publié dans El Watan le 10 - 09 - 2017

Le théâtre de Verdure de Bouteghwa, sis dans la commune d'Aokas, à une vingtaine de kilomètres à l'est de Béjaïa, attire désormais de grandes vedettes de la chanson kabyle.
Dans la soirée de samedi dernier, Malika Domrane a offert aux mélomanes, dont des familles, venus des quatre coins des wilayas de Béjaïa, Tizi Ouzou, Jijel et Alger, un spectacle mémorable. L'association Tadukli (L'Union) d'Aokas, qui a invité la chanteuse, a mis en place une organisation infaillible grâce à la mobilisation des membres de l'association et des villageois.
La chanteuse aurait pu regretter de rentrer à Paris sans passer par ce théâtre de Verdure, un bijou culturel lové sur le flanc de la montage, une structure copiée sur le modèle des théâtres en plein air de Rome antique.
D'entrée, Malika Domrane a reconnu «la chance» qu'elle a eue de rencontrer son fidèle public dans un village qui a réussi à faire parler de lui en si peu de temps grâce à la réalisation de ce théâtre à travers des volontariats et à l'aspect libre des programmes proposés.
L'enfant de Tizi Hibel (Tizi Ouzou) a bercé son public avec ses chansons cultes, puisées de son vieux répertoire à l'exemple de Assaru, Boubrit et Fkigh ak Sura. Entre deux chansons, Malika Domrane évoque les absents, à l'image de Matoub Lounès et Mohya, en leur rendant un vibrant hommage qui a captivé l'assistance. La prestation de la vedette de la soirée a subjugué les nombreuses familles. La chanteuse a impressionné par sa voix qui est restée intacte, accompagnée d'une gestuelle qui dessine et traduit les mots de ses chansons. Son jeu de scène est marqué par des gestes communicatifs qui ont permis l'interactivité avec un public complètement acquis.
Par ailleurs, Brahim Djabri, membre de l'association Tadukli, a tenu à rassurer les villageois et le public que le théâtre de Bouteghwa demeurera autonome. Ceci en réponse à une rumeur qui circulait sur les réseaux sociaux et selon laquelle le wali, qui a visité les lieux, «voudrait récupérer ou plutôt cueillir le fruit» des semaines de travail des braves villageois qui se sont offert cette arène de liberté et d'expression. «Aujourd'hui, le wali de Béjaïa s'est déplacé au théâtre de Verdure d'Aït Aïssa pour découvrir le site. Ils étaient accueillis par les membres de l'association Tadukli», a écrit Brahim Djabri sur sa page facebook. Et de préciser : «Les discussions ont tourné autour de l'état de la route du village qui mène au théâtre et du raccordement au réseau d'eau potable et de l'électricité de cette partie du village.» Ce membre de l'association a informé également que «ce qui a été retenu à l'issue de cette visite est le bitumage du tronçon menant au théâtre ainsi que l'électrification du site».
Un acquis qui verra le jour l'année prochaine si le wali tient promesse.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.