Le kit "déontologique" du parfait policier    "Nous cueillons les fruits de ce que nous avons semé"    L'Etat algérien prépare des textes sur le droit d'asile    Une coopérative voit le jour    Le coup de starter    Les Chinois à la rescousse du tourisme algérien    L'accord sur le nucléaire iranien menacé    Une commission de l'ONU veut des poursuites pour crimes contre l'humanité    Une trêve qui ne dit pas son nom    Bounedjah en tête des buteurs    "Aucun contact avec Madjer"    La compétition a débuté hier à Tissemsilt    Les assurances de Ouyahia    "Tous les projets iront à leur terme"    Une tentative de contrebande déjouée à Sétif    Le groupe régale le public de la salle Ahmed Bey    Une trentaine de participantes attendues    La troupe de chants du Koweït à Ibn Zeydoun    Quels éléments de victoire pour des armées occupantes ?    Amnesty international pointe de multiples atteintes    Dans un contexte de crise : L'UGTA célèbre le 62ème anniversaire de sa création    Le ministère du Commerce lance une enquête    Raffinage du pétrole brut à l'étranger : Sonatrach procédera cette année à l'opération    USMA-MCA, que le spectacle soit au rendez-vous    Grâce au recettes publicitaires et de l'intégration de RTL : 2017 était une bonne année pour M6    JO 2018: Alina Zagitova remporte la première médaille d'or pour la Russie    L'armée découvre un énorme arsenal de guerre    Bedoui précise les conditions    Fonds provenant du marché parallèle : Les mesures des services publics donnent leurs fruits    Dans les wilayas de l'Ouest : Marche de protestation des médecins résidents    Pressions supplémentaires sur Benghabrit    Les mauvais payeurs seront sanctionnés    Décés du prisonnier politique sahraoui Mohamed el Ayoubi    Concernant les crises et le droit des peuples à l'autodétermination : Messahel affirme l'attachement de l'Algérie au règlement politique    Etats -Unis : Des enseignants armés, pourquoi pas ?    Programme des projections    «La qualité, secret de la réussite de l'ANP»    «Elles sont des instruments pour préserver notre patrimoine»    «Le fils du pauvre» de Mouloud Feraoun ressuscité    Ouverture des 1res journées nationales du théâtre réaliste de Tiaret    Le CPP divisé sur la formule qui transforme la contestation sociale en nouvelle situation politique    Ligue 2 Mobilis: Le programme des rencontres de la 21ème journée    Consommation : Quand le blanc salit...    Les élèves désemparés    Le tourisme durable et l'écotourisme sont des outils puissants de développement économique    Il m'a fallu 37 ans d'expérience avant d'être le directeur du TRO»    MCA : Casoni : «On doit prendre notre revanche sur l'USMA»    Droits de l'homme: Le CNDH propose la révision du droit de garde de l'enfant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Plus de 400 000 placements prévus pour 2018
Agence nationale de l'emploi
Publié dans El Watan le 18 - 01 - 2018

L'Agence nationale de l'emploi (ANEM) prévoit, durant l'année en cours, de placer 400 000 nouveaux demandeurs dans le secteur économique et 100 000 autres dans le cadre des dispositifs d'aide à l'insertion professionnelle (DAIP) et contrat de travail aidé (CTA). C'est ce qu'a déclaré, hier, Mohamed Tahar Chaalal, directeur général de l'ANEM, invité du forum d'El Moudjahid.
En plus de ces placements, il ajoute une série de nouveautés qui vont permettre de connecter les deux branches de l'emploi, à savoir l'offre et la demande. Parmi ces nouveautés 2018, il annonce le lancement prochain d'une application mobile qui permettra à l'employeur ainsi qu'au demandeur d'accéder à la plateforme de l'Anem plus facilement et à tout moment. Les nouveaux demandeurs d'emploi pourront ainsi s'inscrire en ligne et gratuitement.
Dans son plan d'action, l'ANEM prévoit également de mettre en place un système d'accompagnement personnalisé des demandeurs et l'introduction de nouveaux moyens de communication avec tous les usagers de sa plateforme. Lors de cette rencontre, M. Chaalal a exposé le bilan de l'année qui s'avère, selon ses appréciations, très satisfaisant. En effet, durant cette période, 450 000 demandeurs ont été placés dans le monde du travail. Sur ce chiffre, 398 749 des placements ont été faits dans le secteur économique, dont 350 867 sont des placements classiques et 32 664 dans le cadre du CTA. Durant toute l'année, seulement 36 demandeurs ont été recrutés de manière directe sans passer par l'ANEM. Sans surprise, il explique que près de 80% des recrutements ont été faits par le secteur privé, contre 21% pour le secteur public.
Refuse-t-on des offres d'emploi à l'Anem ? La réponse de son premier responsable est affirmative et chiffrée. «Durant l'année passée, nous avons comptabilisé 213 837 refus de postes d'emploi dont 35% dans le secteur de l'industrie, 34% dans les services et 29% dans le BTPH. Les raisons sont souvent liées à la pénibilité, la rémunération et même le refus de travailler dans le secteur privé. La majorité des demandeurs n'ayant pas accepté des postes d'emploi sont des hommes et 60% d'entre eux ont un niveau d'études moyen et primaire», explique M. Chaalal, qui a appelé les jeunes ayant quitté les bancs de l'école à s'orienter vers la formation professionnelle qui leur offre de belles opportunités de travail. Le bilan très riche exposé par le directeur de l'ANEM fait également état de 1 142 669 demandeurs d'emploi enregistrés jusqu'au 31 décembre dernier. La majorité de ces demandeurs (79%) sont des primo-demandeurs et 77% ont moins de 35 ans.
Concernant le niveau d'instruction, 31% des demandeurs sont des universitaires et 22% ont suivi une formation professionnelle. Autre constatation : 34% des demandeurs ont plus d'un profil, ce qui représente une opportunité et facilite le recrutement. Pour l'offre d'emploi, qui a totalisé 452 844 postes, le secteur privé reste prédominant avec un taux dépassant les 77%. Les secteurs recruteurs sont, sans surprise, les services, l'industrie, le BTPH, puis l'agriculture avec seulement 3%. Signalons que, selon les statistiques de l'ONS, le taux de chômage, évalué à 10,5 en septembre 2016, a connu une hausse de près de 2% (12,3%), puis a rechuté en septembre dernier à 11,7%.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.