Le kit "déontologique" du parfait policier    "Nous cueillons les fruits de ce que nous avons semé"    L'Etat algérien prépare des textes sur le droit d'asile    Une coopérative voit le jour    Le coup de starter    Les Chinois à la rescousse du tourisme algérien    L'accord sur le nucléaire iranien menacé    Une commission de l'ONU veut des poursuites pour crimes contre l'humanité    Une trêve qui ne dit pas son nom    Bounedjah en tête des buteurs    "Aucun contact avec Madjer"    La compétition a débuté hier à Tissemsilt    Les assurances de Ouyahia    "Tous les projets iront à leur terme"    Une tentative de contrebande déjouée à Sétif    Le groupe régale le public de la salle Ahmed Bey    Une trentaine de participantes attendues    La troupe de chants du Koweït à Ibn Zeydoun    Quels éléments de victoire pour des armées occupantes ?    Amnesty international pointe de multiples atteintes    Dans un contexte de crise : L'UGTA célèbre le 62ème anniversaire de sa création    Le ministère du Commerce lance une enquête    Raffinage du pétrole brut à l'étranger : Sonatrach procédera cette année à l'opération    USMA-MCA, que le spectacle soit au rendez-vous    Grâce au recettes publicitaires et de l'intégration de RTL : 2017 était une bonne année pour M6    JO 2018: Alina Zagitova remporte la première médaille d'or pour la Russie    L'armée découvre un énorme arsenal de guerre    Bedoui précise les conditions    Fonds provenant du marché parallèle : Les mesures des services publics donnent leurs fruits    Dans les wilayas de l'Ouest : Marche de protestation des médecins résidents    Pressions supplémentaires sur Benghabrit    Les mauvais payeurs seront sanctionnés    Décés du prisonnier politique sahraoui Mohamed el Ayoubi    Concernant les crises et le droit des peuples à l'autodétermination : Messahel affirme l'attachement de l'Algérie au règlement politique    Etats -Unis : Des enseignants armés, pourquoi pas ?    Programme des projections    «La qualité, secret de la réussite de l'ANP»    «Elles sont des instruments pour préserver notre patrimoine»    «Le fils du pauvre» de Mouloud Feraoun ressuscité    Ouverture des 1res journées nationales du théâtre réaliste de Tiaret    Le CPP divisé sur la formule qui transforme la contestation sociale en nouvelle situation politique    Ligue 2 Mobilis: Le programme des rencontres de la 21ème journée    Consommation : Quand le blanc salit...    Les élèves désemparés    Le tourisme durable et l'écotourisme sont des outils puissants de développement économique    Il m'a fallu 37 ans d'expérience avant d'être le directeur du TRO»    MCA : Casoni : «On doit prendre notre revanche sur l'USMA»    Droits de l'homme: Le CNDH propose la révision du droit de garde de l'enfant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le FFS exige l'arrêt immédiat des poursuites judiciaires
Ouverture aujourd'hui du procès de ses cadres à Ghardaïa
Publié dans El Watan le 18 - 01 - 2018

Le FFS réclame l'arrêt immédiat des poursuites judiciaires contre le secrétaire national du parti chargé de la solidarité, Mosbah Hamou, des membres du conseil national, des cadres de la fédération de Ghardaïa et des militants de la société civile.
Les cadres de ce parti comparaîtront aujourd'hui devant le tribunal criminel près la cour de Ghardaïa pour répondre aux accusations de «constitution d'association de malfaiteurs dans le but de renverser le régime», «incitation des citoyens à prendre les armes contre l'autorité de l'Etat» ainsi qu'«atteinte à l'intégrité territoriale du pays». «Ces militants, qui ont contribué activement à ramener le calme et à la recherche d'une solution pacifique et durable à la crise qui a ensanglanté cette région du pays, n'ont jamais dérogé à la lutte pacifique dans le cadre légal. Ils seront jugés sur la base d'un dossier monté de toutes pièces par les services de sécurité», affirme le premier secrétaire du parti, Mohamed Hadj Djilani, dans un communiqué.
«Est-il raisonnable que la justice poursuive des militants de notre parti pour des chefs d'inculpation aussi graves ?» s'interroge-t-il, soulignant que l'un des avocats de la défense, Me Nourreddine Ahmine, est également poursuivi pour «outrage à corps constitué» et «présentation de fausses preuves concernant un crime». Le FFS dénonce ainsi «avec la plus grande vigueur cette cabale judiciaire contre ses militants de Ghardaïa et met en garde contre toute pression, d'où qu'elle vienne, pour empêcher la justice d'exercer ses missions en toute indépendance». Le plus vieux parti de l'opposition affirme qu'il sera fortement présent à ce procès, à travers une délégation comprenant des membres de l'instance présidentielle, le premier secrétaire, le chef du groupe parlementaire, des membres du secrétariat national, des parlementaires, des élus et des cadres du parti.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.