Election des rédacteurs de la nouvelle Constitution    Le pays affiche une croissance négative de 3% au premier Trimestre 2021 : La Tunisie au creux de la vague    Marché du livre : Des mesures d'encadrement présentées au gouvernement    Prix Ali-Maâchi du Président de la République : Appel à candidature    Evocation innovante de la mémoire meurtrie    Législatives: l'ANIE réitère son engagement d'accompagner les candidats    Le Conseil de sécurité se réunit après des destructions à Ghaza    Alger: 1047 affaires liées à la drogue élucidées durant le mois du Ramadhan    Manque d'assiettes foncières à Sidi Abdellah : De nouvelles dispositions prises    Restaurants fermés après l'Aïd : Service minimum pour la capitale    Le Conseil de la nation prend part à la session du printemps de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN    Journées cinématographiques de Carthage: les candidatures ouvertes jusqu'au 15 août    Atlético : Suarez a une préférence pour son avenir    Apprenez pourquoi le sucre est mauvais pour notre corps    Nice - Atal : "Djamel (Belmadi) veut mon bien et j'ai confiance en lui"    Les enseignants agressés par la frustration de l'inaccessible    Football - Ligue 1: La bataille du podium lancée    Le sionisme : dernier foyer colonial purulent de l'impérialisme occidental    Praticiens spécialistes : Les assurances du ministre de la santé    Le casier 2 du centre d'enfouissement en feu depuis une semaine: La population des localités environnantes suffoque    Bilan des différents services des UMC du CHUO: Plus de 57.000 consultations et 10.303 hospitalisations au premier trimestre    L'extrémisme des états    Palestine occupée: Massacre à huis clos    116e marche du vendredi : Des dizaines d'arrestations dans plusieurs wilayas    Dréan: Déraillement d'un train de transport de minerai    Les (mauvaises) manières du «discours»    Nouvelle opération de déstockage    L'Anie sous haute surveillance    Le coup est jouable    Paris en eaux troubles pour Icardi    Agüero, ce sera après la finale de la C1    135 nouveaux cas et 6 décès en 24 heures    Le bouclier juridique    «L'Algérie a une chance d'engager le changement»    Les causes d'une déconfiture    L'ouverture des frontières au menu    20 millions aux préparatifs de la saison estivale    L'Algérie a-t-elle évité la 3e vague?    Réception de 3.400 doses    "La situation épidémiologique est maitrisée"    Nos villes devenues de nouveau,«fantômes»    Vers une seconde conférence internationale    Deux millions de Palestiniens affectés par les attaques    «Les prix baisseront au plus tard demain»    Pari réussi pour Belaribi    «Ecrire en langue Tamazight est un devoir»    Héliopolis de Djaffar Gacem en salles à partir du 20 mai    Boussad Boudiaf emporté par la Covid-19    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des efforts pour promouvoir l'épuration des eaux usées
Irrigation agricole
Publié dans El Watan le 21 - 03 - 2018

L'Office national de l'irrigation et du drainage (ONID) vient de lancer une série de séminaires régionaux de sensibilisation et de formation.
Les travaux du premier séminaire ont débuté lundi à Oran, au niveau de l'hôtel Liberté, sous le thème «La réutilisation après les traitements des eaux usées épurées dans les opérations d'irrigation», en collaboration avec l'Union européenne, au titre d'un programme d'action établi jusqu'en 2020. Cette journée régionale a réuni les principaux concernés par les problèmes de la thématique de l'eau pour ce qui est de l'épuration, du traitement et de l'irrigation pour les besoins de l'agriculture.
Selon le directeur général de l'Office, l'Algérie, qui compte une superficie agricole de 2 millions d'hectares, ne dispose actuellement que de 2 milliards de mètres cubes d'eau destinés à l'irrigation, d'où la nécessité, pour faire face à ce déficit, de la mise en place d'un véritable plan alternatif pour la récupération et le traitement des eaux. «En effet, a relevé le directeur général, le thème qui est traité aujourd'hui revêt une importance capitale pour le secteur agricole, ainsi que pour la sécurité alimentaire du pays, qui souffre d'un manque chronique d'eau, notamment au niveau de la région Ouest, en raison de la situation géographique aride et semi-aride».
Pour cela, le gouvernement, par le biais du ministère des Ressources en eau, a tracé, avec la contribution de l'Union européenne, une nouvelle stratégie visant une meilleure valorisation des ressources hydriques en adoptant d'autres alternatives pour pallier le manque. La première mesure lancée par l'Office intervient sur l'irrigation de 219 160 hectares équipés en moyens techniques, avec comme objectif à moyen terme la réalisation de 450 000 hectares grâce à une cinquantaine de stations de pompage pour 40 périmètres d'exploitation. Le programme de cette rencontre régionale technique a donné lieu à la présentation d'une quinzaine de communications sur les techniques de traitement et d'épuration, le lagunage, l'assainissement, ainsi que les risques de santé liés à l'utilisation des eaux usées épurées dans l'agriculture, conférence présentée par Dr Ouhadi Hadi, directeur central au ministère de la Santé, spécialisé dans la prévention et le traitement des eaux, surtout pour ce qui des MTH.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.