Fête de l'indépendance: le MAE rend hommage à ses diplomates et cadres décédés en fonction    JM: programme des athlètes algériens    Transport: programme spécial pour l'Aïd el Adha    Agriculture: convention Gvapro-Anade pour soutenir les projets de production    Saïd Chanegriha promu au grade de général d'armée (Vidéo)    JM/Handball - dames (match de classement) : l'Algérie s'incline face à la Macédoine du Nord (31-23) et termine 8e    Man United : Ronaldo absent de la reprise de l'entrainement    Transport: métro, tramway et téléphérique gratuits à travers le pays le 5 juillet    Mali: les sanctions de la Cédéao levées, le nouveau calendrier électoral dévoilé    Plate-forme "Glorious Algeria": vitrine du 60e anniversaire de l'indépendance par excellence    60e anniversaire de l'indépendance : une série de mesures adoptées pour permettre aux citoyens d'assister au défilé militaire    ANP: Saïd Chanegriha promu au grade de Général d'armée par le Président Tebboune    Saison estivale: 21 décès par noyade durant la période allant du 16 juin au 3 juillet    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain dans les secteurs de Mahbes et Hawza    Migrants africains tués par la police marocaine : le président colombien parle d'une "barbarie"    JM (8e journée) : tableau des médailles    Football - La CAN 2023 reporté à janvier-février 2024    Les préparatifs suivent leur cours: Un Sommet arabe fatidique    Le PDG de Sonatrach: Vers de nouveaux accords pour la révision des prix du gaz    Sonelgaz: Plus de 50.000 foyers raccordés au gaz et à l'électricité depuis 2020    Aïd El-Adha: Le ministère de la Santé met en garde    Plus de 5 millions de diplômés depuis l'indépendance: Les nouveaux challenges de l'Université    Affichage des listes dans les communes dans les tout prochains jours: Plus de 15.000 logements prêts à la distribution    Rejet des eaux non traitées dans les zones humides: Des contrôles réguliers dans les zones industrielles    Géostratégie en gestation    La Libye et l'espoir suspendu    60 ans et beaucoup à faire    L'armée russe a pris Lyssytchansk    Les Palestiniens ont remis la balle aux Américains    Tebboune à coeur ouvert    La loi sur l'exercice du droit syndical retoquée    La longue marche...    «Vous avez une bataille à mener»    En dents de scie    «Nous revenons par la grande porte»    Contacts établis avec Ziyech    10e place pour Reguigui en course en ligne    «L'Algérie est le berceau de l'humanité»    Guterres encense la diplomatie algérienne    N'en déplaise aux révisionnistes!    M. Benabderrahmane supervise le lancement officiel de la plate-forme numérique "L'Algérie de la Gloire"    Liberté syndicale et exercice du droit syndical: enrichissement du projet de loi    Emission d'un nouveau timbre-poste à l'occasion de la Fête de l'Indépendance    Revue El Djeich: Le Président Tebboune appelle le peuple algérien à resserrer les rangs pour remporter la bataille du renouveau    Béjaïa en fête    Les déchets ménagers inquiètent    1962-2022: Célébrer une libération « inachevée »?    Le DG du journal «Echaab» limogé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Du talent et des ambitions
Portrait . Abdelghani Taïbi. Artiste-peintre et scénographe
Publié dans El Watan le 31 - 03 - 2018

Abdelghani Taïbi est venu très tôt à la peinture. Dès ses débuts, il s'est illustré en remportant en 1995 le premier prix lors d'un Salon organisé par la wilaya d'Oum El Bouaghi. Comment est-il venu à la peinture ?, lui avons-nous demandé «J'ai appris le dessin dès l'école primaire et j'ai développé mon don grâce à notre professeur de collège. Je dois beaucoup à Rachid Belmechri, qui m'a appris les rudiments de la peinture», nous a-t-il confié.
Après ses études, il s'est inscrit à l'Ecole des beaux-arts de Batna, où il a suivi un cursus en études artistiques appliquées. C'est pendant une exposition collective dans le hall de la salle An Nasr que nous avons pris contact avec l'artiste. Une casquette noire vissée sur le crâne, portant une barbe bien soignée, Abdelghani reçoit les visiteurs avec le sourire derrière ses lunettes noires, en vrai intellectuel qu'il est. «Avant d'entrer à l'Ecole des beaux-arts, je n'appréciais pas beaucoup la peinture de Picasso. En réalité, je n'y comprenais rien. Plutôt, j'avais une inclination ou un penchant pour le classicisme. Plus tard, j'ai découvert la portée philosophique et picturale des œuvres de l'auteur de la célèbre toile de Guernica», révèle-t-il.
Taïbi, qui avait d'autres cordes à son arc, s'est inscrit à l'université pour l'obtention d'un Master de littérature comparée. «Je m'intéresse à l'intersémiotique pour faire un lien entre la littérature et l'art plastique. Mon thème de prédilection est la comparaison entre l'œuvre de Diderot et la peinture de Picasso», poursuit-il.
En outre, Ghani, pour les intimes, s'intéresse de près à la scénographie. Il y a deux ans, il a rejoint le Théâtre régional pour s'initier à la scénographie. «C'est un art très proche de ce que je fais. Je dois beaucoup au scénographe Abderrazak Zaâboub, qui connaît tous les arcanes de cet art et notamment l'art dramatique. Lui-même est artiste-peintre». Taïbi participe de temps à autre aux Salons de peinture pour se frotter aux autres artistes. Il a exposé ses peintures aux Festivals de Tlemcen, d'Alger, d'Oum El Bouaghi, de Skikda et d'autres villes du pays.
D'ailleurs, il s'est vu attribuer le premier prix au Festival national des jeunes à Skikda en 2017.
Ses tableaux ont pour titre «La biomécanique de la société», «La résurrection», et «Ethas» en hommage à Mohammed Did. Sa peinture est toute tournée vers le symbolisme et le surréalisme, genres dans lesquels il excelle. Ghani, qui a beaucoup de projets en tête, ne compte pas s'arrêter là, mais entend poursuivre son bonhomme de chemin. Ce qui nous pousse à lui souhaiter de grands succès dans son art.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.