Comment dit-on «t'zaguett» en espagnol ?    La démission de Sahli de l'APN toujours d'actualité    La marche des libertés violemment réprimée    5e édition du Salon international de la sous-traitance    Appel pour un fonds pour le développement de l'Afrique    L'armée reprend le contrôle sur l'ensemble de la province de Soueida    Le groupe Renault dans l'expectative    Le Sportage à l'honneur    Le dossier sur les bureaux de la CNRL    Les «Rouge et Noir» en conquérants    La déroute des Canaris «L'efficacité nous a fait défaut»    Le nombre d'accidents en baisse    Des essais d'armes chimiques français au Sahara algérien ?    Le progrès informatique au service des arts et lettres    La générale de la pièce Istirahat El mouharidjine début décembre    22 novembre 1999 : assassinat de Abdelkader Hachani, un homme de dialogue    Tizi Ouzou : 55% des foyers ont accès à l'internet    600 associations se partagent 20 milliards    Football - Ligue 1: Match à six points à Sidi Bel-Abbès, la JSK en appel à Bordj    Guitouni: Un plan d'investissements de 75 milliards de dollars d'ici 2022    Relizane: Plus de 32.000 pétards saisis    Centres de vacances, le boulodrome, des locaux commerciaux...: Des directives pour récupérer les biens communaux squattés à Aïn El Turck    Les Falaises: Deux blessés graves après une chute de plus de 40 mètres    Belgique: Le front «El-Moustakbel» en Vip politique    Israël en plein doute sur son invincibilité militaire    37.000 migrants nigériens rapatriés en 4 ans: L'Algérie dénonce les pressions internationales    Hamma Bouziane: Des logements pour les enfants des deux victimes des inondations    Mahrez dans l'équipe type de la 5e journée    Les locaux contribuent au succès de Lomé    Des tourments de l'Histoire ravivés par le Brexit    Le "Onze" gagnant de Belmadi    La formation à l'entreprenariat des jeunes, un moyen de lutte efficace    Violation des arrêts de la CJUE : La communauté internationale et l'UE interpellées    Le ministère du Commerce saisit la justice    Le terroriste abattu à Mila, identifié    Le wali Ben Touati en visite à Medroussa    L'association nationale des éleveurs d'ovins est née    La DGSN tarde à exaucer le vœu des citoyens    Education : Mme Benghabrit satisfaite de l'intérêt porté aux questions pédagogiques    Ouyahia bientôt face aux députés    11 cadres de Djezzy décrochent leurs M.B.A international à l'université Paris1 Sorbonne    Djezzy lance une promotion HAAARBA et offre 75 Go pour seulement 1500 DA    Le P-dg fait des révèlations    L'épure comme démarche artistique    Ecrivain et linguiste le plus prolifique de sa génération    Un art majeur comme mode d'expression    Deux Algériens lauréats    Opération menée par l'ANP entre Constantine et Mila: Quatre terroristes abattus et un militaire tué    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ouverture de la Fête de la Poterie : Maâtkas renoue avec la tradition
Publié dans El Watan le 28 - 06 - 2008

Beaucoup de monde était au rendez-vous avant-hier à Maâtkas à l'ouverture de la 10e édition de la fête de la poterie après une éclipse qui aura duré 8 longues années.
Les membres du gouvernement étaient absents contrairement aux usages. Les élus et les représentants des autorités locales, les directeurs de la PME et de l'artisanat, de la culture, de la chambre des arts et métiers ont donné le coup de starter de la manifestation à la maison de jeunes locale. Une virée au village Aït Zaïm a ensuite permis à la délégation et les invités de découvrir les différentes étapes du processus de fabrication artisanale de la poterie mis en place spécialement par l'association culturelle « Tigejdit » qui a convié également ses hôtes à un gracieux banquet traditionnel. C'est là également que les autorités ont mis le feu au brasier de la cuisson traditionnelle en compagnie de potières villageoises.
Le travail effectué par « Tigejdit » a été remarquablement salué part l'ensemble des hôtes de Maâtkas. Il convient de souligner qu'une exposition a été aussi mise en place à la placette principale du village en plus d'un musée conçu comme maison traditionnelle kabyle où on pourrait replonger dans les scènes traditionnelles de la vie kabyle d'autrefois. La délégation s'est ensuite rendue au marché de la poterie qui se tient au CFPA de Maâtkas où des dizaines d'artisans attendaient depuis la matinée non seulement pour vendre ou exposer mais aussi pour faire part de leurs préoccupations socioprofessionnelles. Le vieux musée du site a été également visité. C'est dire que Maâtkas a vibré tout au long de la journée de jeudi dans une ambiance bon enfant. Le chef-lieu était embelli avec des couleurs et des fanions et des drapeaux et autres emblèmes dédiés à l'événement. Maâtkas a regagné son statut de carrefour national car, des visiteurs ont afflué aussi d'Alger, de Boumerdès, de Bouira, de Béjaïa et surtout des quatre coins de la wilaya de Tizi Ouzou. Les organisateurs s'attendent à des dizaines de milliers de visiteurs. Tout est mis en place pour la perspective. Des dizaines de jeunes bénévoles dirigés par le comité d'organisation et les élus sont tous vêtus de tee-shirts portant la marque de la fête de la poterie. Un grand hommage leur a été d'ailleurs rendu par le chef de daïra et les élus de Maâtkas. Ils travaillent avec désintéressement et sans contrepartie. « Pour peu que la fête réussisse ! », disent-ils en chœur à l'adresse des nombreux journalistes présents sur les lieux. En tout état de cause, le pari est réussi et la Fête nationale de la poterie est bel et bien relancée au grand bonheur des quelques 54 000 habitants de Maâtkas et plus particulièrement des artisans.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.