Le FLN part en favori    FLN, acte IV(1). France, la révolution et le «complot» terroriste !    1 339 requêtes reçues en 2018    «Tôt ou tard, le tarif de l'électricité doit être revu»    L'auto-satisfecit algérien    Des formations en vue d'améliorer les systèmes agricoles locaux    Tractations autour d'un sommet    Trio malien pour JS Saoura-IR Tanger    Votre week-end sportif    Le Raja Casablanca dernier qualifié pour les quarts de finale    Une bonbonne de gaz explose dans un restaurant mobile    Gâteau aux raisins secs    Le Dimajazz est de retour    Bouchareb ne va pas durer longtemps    Tribunal correctionnel: Trois ans de prison requis contre l'ancien DG du CHU d'Oran    Démission du SG et menaces du RCK: La FAF et la LFP retombent dans leurs travers    Division nationale amateur - Ouest: Le dauphin à l'assaut du leader    Division nationale amateur - Centre: Deux gros chocs à Aïn-Ousera et Arba    Déclaration de politique générale du gouvernement: Ouyahia dément tout empêchement de la présidence    La revanche des riches    Un individu sous les verrous: Chantage sur le Net    Aïn El Turck: Cinq femmes tuées par le monoxyde de carbone    10 familles d'El Djebass relogées    Défaitisme    L'histoire à méditer    LE QUOTIDIEN D'ORAN A 24 ANS    La violence politique    Fusillade à proximité d'un marché de Noël à Strasbourg (France)    Mise en garde contre les dangers de la surexposition aux écrans    Saisie de 3, 877 kilogrammes de kif traité et 45 731 comprimés de psychotropes en un mois    2 morts et 3 blessés dans une collision    Coup d'envoi de la première rencontre culturelle «Voix de femmes»    Une ville au passé révolutionnaire    Réminiscences de mots à l'Espaco    Répression meurtrière à la suite de manifestations de l'opposition    Brexit : Theresa May à la peine dans son tour d'Europe pour obtenir des concessions    Mondial des clubs: Vers une finale River Plate-Real Madrid    Commerce : Engagement de l'Algérie dans tout projet pour le développement de l'Afrique    Chine et Etats-Unis … les "nouveaux rivaux"    Inter Partner Assistance Algérie fête ses dix ans en triplant son capital social : Le meilleur est à venir    Bonnes nouvelles pour les souscripteurs AADL    Espérant une amélioration des relations sino-américaines : Les Bourses européennes rebondissent    Energie photovoltaïque: Un potentiel national de près de 2,6 millions TWh/an    Un monument à Soljenitsyne inauguré à Moscou le jourde son centenaire    Le manque de réussite a été fatal aux Usmistes    Kia Al-Djazaïr : remises, GPL et nouveautés au menu    Exception d'inconstitutionnalité : Le principe et sa procédure d'application    Le FLN favorisé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ouverture de la Fête de la Poterie : Maâtkas renoue avec la tradition
Publié dans El Watan le 28 - 06 - 2008

Beaucoup de monde était au rendez-vous avant-hier à Maâtkas à l'ouverture de la 10e édition de la fête de la poterie après une éclipse qui aura duré 8 longues années.
Les membres du gouvernement étaient absents contrairement aux usages. Les élus et les représentants des autorités locales, les directeurs de la PME et de l'artisanat, de la culture, de la chambre des arts et métiers ont donné le coup de starter de la manifestation à la maison de jeunes locale. Une virée au village Aït Zaïm a ensuite permis à la délégation et les invités de découvrir les différentes étapes du processus de fabrication artisanale de la poterie mis en place spécialement par l'association culturelle « Tigejdit » qui a convié également ses hôtes à un gracieux banquet traditionnel. C'est là également que les autorités ont mis le feu au brasier de la cuisson traditionnelle en compagnie de potières villageoises.
Le travail effectué par « Tigejdit » a été remarquablement salué part l'ensemble des hôtes de Maâtkas. Il convient de souligner qu'une exposition a été aussi mise en place à la placette principale du village en plus d'un musée conçu comme maison traditionnelle kabyle où on pourrait replonger dans les scènes traditionnelles de la vie kabyle d'autrefois. La délégation s'est ensuite rendue au marché de la poterie qui se tient au CFPA de Maâtkas où des dizaines d'artisans attendaient depuis la matinée non seulement pour vendre ou exposer mais aussi pour faire part de leurs préoccupations socioprofessionnelles. Le vieux musée du site a été également visité. C'est dire que Maâtkas a vibré tout au long de la journée de jeudi dans une ambiance bon enfant. Le chef-lieu était embelli avec des couleurs et des fanions et des drapeaux et autres emblèmes dédiés à l'événement. Maâtkas a regagné son statut de carrefour national car, des visiteurs ont afflué aussi d'Alger, de Boumerdès, de Bouira, de Béjaïa et surtout des quatre coins de la wilaya de Tizi Ouzou. Les organisateurs s'attendent à des dizaines de milliers de visiteurs. Tout est mis en place pour la perspective. Des dizaines de jeunes bénévoles dirigés par le comité d'organisation et les élus sont tous vêtus de tee-shirts portant la marque de la fête de la poterie. Un grand hommage leur a été d'ailleurs rendu par le chef de daïra et les élus de Maâtkas. Ils travaillent avec désintéressement et sans contrepartie. « Pour peu que la fête réussisse ! », disent-ils en chœur à l'adresse des nombreux journalistes présents sur les lieux. En tout état de cause, le pari est réussi et la Fête nationale de la poterie est bel et bien relancée au grand bonheur des quelques 54 000 habitants de Maâtkas et plus particulièrement des artisans.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.