Affaire «Tahkout»: Liberté provisoire pour le ministre du Tourisme    Quel dialogue national ?    Pour la 21ème semaine consécutive: Les étudiants poursuivent les manifestations    Automobile: La 1re pierre de l'usine Peugeot le 21 juillet    Tlemcen: Gendarmerie et police enquêtent à la CCLS    Une médiation morte avant de commencer    Equipe nationale: Cap sur le Sénégal    Les cinq clés de la réussite de l'Algérie    Constantine - Premier vol vers les Lieux Saints de l'Islam demain    Université «Mohamed Boudiaf»: 3.500 nouveaux bacheliers attendus    Douze accidents de la route en 48 heures    Chakib Khelil et le scandale Panama Papers    Energie nucléaire : Réalisation prochaine d'une station de production de l'électricité    Energies renouvelables : Sonelgaz possède l'expérience nécessaire pour accompagner le programme national    Les opérateurs intéressés bénéficieront de l'accompagnement public    La Tunisie toujours attractive    Karim Younes confirme sa présence    Les pays de l'UE à la recherche d'une approche commune à l'endroit de l'Iran    Al-Assad promet de poursuivre les efforts pour former un comité constitutionnel    Une guerre US contre l'Iran entraînera un déluge de missiles sur Israël    Algérie Motors annone l'arrivée du C400 X et le C400 GT    Une plateforme anticorruption contre 8.000 fonctionnaires    Italie : Les dessous du déplacement de Salvini à Washington    Algérie-Mali : Le ministre malien des AE en visite de travail à Alger    Le successeur d'Ouyahia connu ce samedi    La meilleure voie de voir l'Algérie de demain    CAN-2019: Les "Verts" droit au but    Le club NRAI El Harrach remporte le trophée    Afflux record au stade au 5 juillet    CAN-2019 : les Verts en finale    Le Real Madrid annonce la mort du frère de Zineddine Zidane    Ambiance : L'Algérie, entre liesse populaire et rêve de deuxième étoile    Cour suprême : Abdelkader Benmessaoud mis en liberté provisoire    Marches des étudiants à Alger    Baisse drastique des réserves de change    Conseil interministériel élargi : Examen des préparatifs de la prochaine rentrée sociale    Lancement d'une campagne de sensibilisation aux accidents de la route    Près de 700 millions de DA de marchandises non facturées mises sur le marché    14 orpailleurs arrêtés à Tamanrasset et Bordj Badji Mokhtar    Programme d'activités estivales : Cap sur la grande bleue    Exposition collective d'arts plastiques    30 wilayas au Salon national des arts traditionnels et cultures populaires    Regain de créativité théâtrale pour enfants    Un mythe, des voyages hors du commun    Participation de plus de 20 wilayas    Exposition collective d'artistes peintres des wilayas de l'Ouest    .sortir ...sortir ...sortir ...    L'autofiction, une quête de soi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pretoria appelle à « un gouvernement de transition »
Publié dans El Watan le 01 - 07 - 2008

L'Afrique du Sud a appelé, hier, le régime et l'opposition au Zimbabwe à négocier pour former un « gouvernement de transition ». Le parti au pouvoir, l'Union nationale africaine du Zimbabwe-Front patriotique (Zanu-PF) et le principal parti d'opposition, le Mouvement pour le changement démocratique (MDC), « doivent travailler ensemble », a demandé le ministère des Affaires étrangères sud-africain dans un communiqué.
« La Zanu-PF et le MDC doivent s'engager dans des négociations, qui permettront la formation d'un gouvernement de transition afin d'extirper le Zimbabwe de ses problèmes politiques actuels », ajoute le porte-parole du ministère, Ronnie Mamoepa. Le président sud-africain Thabo Mbeki, a été chargé d'une médiation au Zimbabwe par ses pairs d'Afrique australe, afin de promouvoir une sortie de crise négociée. M. Mamoepa s'est élevé en faux contre des informations parues dans un journal dominical sud-africain, selon lesquelles la ministre sud-africaine des Affaires étrangères, Nkosazana Dlamini Zuma, tentait d'obtenir du sommet de l'UA, qu'ils reconnaissent la légitimité de M. Mugabe à l'issue du scrutin de vendredi dernier. « Le Zimbabwe demeure une société profondément divisée et polarisée, dans laquelle aucune des deux parties (la Zanu-PF et le MDC) n'est en mesure d'extirper le Zimbabwe de son impasse actuelle », a-t-il ajouté, citant un rapport de Mme Dlamini Zuma à ses homologues de l'UA. De son côté, la presse sud-africaine estime que le président sud-africain Thabo Mbeki a « échoué » au Zimbabwe, mais reste le seul espoir de trouver une sortie de crise négociée dans ce pays, tout en l'exhortant à hausser le ton contre Robert Mugabe. Dans un éditorial au vitriol intitulé « la défaite de Mbeki », le quotidien des affaires Business Day estime que Robert Mugabe a « réduit le président Thabo Mbeki à une personne suppliant servilement pour plus de coopération ». « En dépit de la défaite diplomatique de Mbeki et de son manque de crédibilité comme leader régional (...) il a toujours de la voix », relève toutefois le quotidien, qui lui conseille d'« exiger publiquement la fin des violences ». Même constat dans le quotidien à grand tirage The Star, pour qui le chef d'Etat sud-africain « est le seul moyen de sortir du marasme au Zimbabwe ». « Mais il doit insister plus lourdement auprès de Mugabe et sa clique de voyous, pour qu'ils amorcent un réel changement », estime également le journal. Quant au Times, il juge que « Mbeki a été utilisé par Mugabe comme un second violon désaccordé, parce qu'il n'a pas bien saisi la dynamique des rapports de force ».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.