L'acquittement? O.K. Et l'accusation?    Boumala victime de son paradoxe    La dernière ligne droite    Les nouvelles instructions du Président Tebboune    Le baril fait du yoyo    L'UGTA se fâche    Les chantiers de Khaldi    Sabri Boukadoum à la tête d'une délégation de haut niveau    Macron pointe la volonté de réconciliation malgré des «résistances»    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec l'Arabie saoudite    La Tunisie secouée par la pandémie    Boukadoum et Beldjoud en visite de travail en Libye    La grande menace des riches    Brèves    Une AGE à refaire    Révolution dans le football européen    L'Ave Marie . . . m    L'absentéisme ou le fléau ramadhanesque    Le feu vert de Tebboune    163 nouveaux cas et 5 décès en 24 heures    La Confédération des syndicats algériens tire la sonnette d'alarme    Le spectacle vivant réclame des aides    Le patrimoine musical algérien en deuil    «Chaque rôle apporte un plus...»    Déstockage d'importantes quantités pour faire baisser les prix    Vers la mise en place d'une charte    Une grande voix du style assimi s'éteint    Macron commente les propos de Djâaboub    Commémoré sous le signe de «la consolidation des acquis»    Installation du nouveau chef de Sûreté de la wilaya de Tipasa    L'AC Milan, la Juventus et l'Inter se sont prononcés pour la Serie A    « Liberté » réagit au placement sous mandat de dépôt de son journaliste Rabah Karèche    Sahara occidental: le Polisario demande "un cadre plus sérieux" pour les négociations    Coup d'envoi des festivités du mois du patrimoine 2021    Nouvelles attaques de l'APLS contres les forces d'occupation marocaines    Justice : Procès de Tabou reporté, Boumala relaxé    FAF : La passation de consignes entre Zetchi et Amara demain    Coupe de la Ligue: derby à Magra, chocs à Médéa et Alger    C'est l'escalade !    Barça - Piqué : "C'est comme recommencer à zéro"    L'hommage oublié aux victimes du Printemps noir    «Le sondage doit devenir un réflexe»    Kafteji    Bachar Al Assad pour un 4e mandat    Sindbad le marin, une femme exceptionnelle !    6 ans de prison pour deux anciens DG    KAMEL CHIKHI CONDAMNE À 2 ANS DE PRISON FERME    Quoi attendre du Conseil d'administration ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Baccalauréat 2017: début des épreuves à 9h et deux matières par jour
Publié dans Ennahar le 01 - 12 - 2016

La ministre de l'Education nationale, Mme Nouria Benghebrit a annoncé, jeudi à Alger, que le nombre de matières prévues lors des examens du baccalauréat a été réduit à "deux par jour" et que les examens débuteront à 9h au lieu de 8h.
Evoquant les mesures prises au profit des candidats au baccalauréat pour la session 2017 lors d'une rencontre avec les élèves du lycée sportif de Kouba, Mme Benghebrit a fait savoir que le nombre des matières prévues lors des examens du baccalauréat a été réduit à deux par jour au lieu de trois et que les examens débuteront à 9h au lieu de 8h.
Il a été décidé de prolonger la pause entre deux examens à 1h30 au lieu de 30 mn et de réduire de 30 mn la durée de chaque examen en attendant de conformer ce dernier aux nouveaux horaires, a indiqué la ministre.
Pour accompagner les élèves et leur assurer toutes les conditions de réussite notamment ceux des classes d'examen, des adresses électroniques seront créées pour leur faciliter l'accès au site de l'Office national d'enseignement et de formation à distance (ONEFD) qui propose des cours de soutien gratuitement.
Lors de cette rencontre à laquelle ont pris part des cadres et des inspecteurs du secteur, Mme Benghebrit a noté les propositions et préoccupations des élèves notamment celles liées à l'aspect pédagogique.
La ministre a rappelé, dans ce cadre, les réformes adoptées concernant l'organisation des examens du baccalauréat qui seront progressivement appliquées notamment en ce qui concerne l'évaluation continue.
Mme Benghebrit a appelé les élèves à "se référer uniquement au site électronique officiel du ministère de l'éducation" et à ne pas prendre en compte les informations publiées par d'autres sites.
Concernant la réduction de la durée des vacances, la ministre a réaffirmé que l'objectif consistait à atteindre 34 semaines d'études au lieu de 26 actuellement, indiquant que le système actuel (26 semaines) a des répercussions négatives notamment la hausse du taux d'échec à l'université en raison du non parachèvement des programmes des classes d'examen.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.