FLN: Ould Abbès démissionne    Présidentielle : on se perd en conjectures !    Le pétrole, toujours    Le FFS dénonce: Le projet de loi de finances 2019 «présenté de façon expéditive»    Devant le durcissement de la grève des mécanos: Air Algérie multiplie les suspensions    Ce n'est pas Trump le problème mais l'Amérique qui l'a élu    Europe: «Brexit or not Brexit ?»    EN - Les Verts dès demain à Lomé: Belmadi mobilise ses troupes    Quarante blessés à l'issue du match MCA-USMBA: Enquête sur une vidéo de supporter tabassé par des policiers    WA Tlemcen: Biskra, un cap important pour le Widad    Trois jours d'examens et contrôle continu: La nouvelle formule du bac en 2020    Constantine - Grippe saisonnière: Les stocks de vaccins épuisés en moins d'un mois    La commune d'El Kerma peine à établir la liste des bénéficiaires: 216 logements sociaux pour plus de 5.000 demandes déposées    France 1914-1918 : centenaire de l'Armistice, le 11 novembre    Le virus des primaires    Est-il Halal de prier à la grande mosquée d'Alger ?    Hamas plonge Israël dans une crise politique    Bedoui : " L'Algérie est sur de bons rails vers un lendemain meilleur "    Situation économique et sociale alarmante dans la wilaya de Khenchela :    En maintenant son budget : L'Italie refuse de plier face à Bruxelles    FLN : Démission de M. Ould Abbes pour des raisons de santé    M. Kamal Aksous : La sous-traitance a été victime de l'économie de rente et des importations à large échelle    Bouteflika convoque le collège électoral    FLN : Ould Abbès "débarqué"    Les assiettes foncières inexploitées seront mises à la disposition des porteurs de projets    La JSK renoue avec la victoire    Des otages druzes libérés portent en triomphe Bachar el-Assad    Arnaud Montebourg nouveau président de l'Association    2e édition du prix Cheikh Abdelkrim-Dali à Alger    Saisie de 144 kg de viande blanche et 1 914 unités de fromages    Projet de réorganisation du baccalauréat: Une campagne d'information lancée en 2018/2019    Journées d'études sur la labellisation des produits artisanaux à Tlemcen: La poterie de Bider et la dinanderie de Constantine retenues    Le Hamas et l'Etat hebreu: Crise politique en Israël    ORAN : 4 ‘'harraga'' arrêtés sur la plage de Bomo    LE PRESIDENT BOUTEFLIKA CONVOQUE LE COLLEGE ELECTORAL : Les sénatoriales pour le 29 décembre    FLN : Djamel Ould Abbès démissionne après un malaise    La surcharge des classes irrite les enseignants du lycée Saoudi-Abdelhamid    «Les joueurs ont une revanche à prendre»    Selon Bernaoui «l'organisation a coûté 5 millions de dinars»    Olufadé libéré, Boukari et Gilles Sunu forfait    L'échec programmé de Rome    Donald Trump s'en prend avec virulence à la France et à Emmanuel Macron    Tayeb Louh, publiquement désavoué par Ould Abbès    CSC-USMBA : de la gloire au déclin    Ne plus "donner d'argent aux enfants de migrants africains"    Célébration du Mawlid Ennabaoui : Activités et concours dans les écoles coraniques    Disney : Les exploits des super-héros font les affaires de Mickey    Décès :La légende de la bande dessinée américaine Stan Lee n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mohamed-Aziz derouaz : Une notoriété mondialement reconnue
Publié dans Horizons le 14 - 05 - 2010

(Ancien ministre de la Jeunesse et des Sports et entraîneur national de handball) A douze ans à peine et tout juste au lendemain de l'indépendance (1962) lorsqu'il débute sa carrière de handball au sein de l'équipe benjamine des GLEA (groupes laïques d'Alger), le petit Mohamed Aziz Derouaz (né le 10 novembre 1650 à Alger) se distingue déjà par sa folle passion pour la petite balle mais aussi et surtout par son ambition clairement affichée. Il veut réussir, vite et à tout prix.
Aussi, sous son esprit vif et son âme de bambin, il cache beaucoup de maturité. Il ne peut hélas donner une réelle envergure à sa naissante carrière de joueur. A 20 ans (1970), il contracte une blessure au genou droit lors d'une rencontre jouée avec son club le CJS (ex-GLEA et club du ministère de la Jeunesse et des Sports) contre l'USMB au stade Ouaguenouni à Alger.
Une blessure accentuée par une rechute en période de rééducation qui l'oblige à arrêter définitivement et la mort dans l'âme son parcours de joueur. 
Fonceur, volontaire et toujours ambitieux, Mohamed Aziz Derouaz entame très vite sa reconversion. A seulement 22 ans, il devient l'entraîneur du CJS et cumule le poste de seul dirigeant du club. 
Avec cette ambition qui l'habite son jeune âge, il franchit d'autres paliers. Il devient l'entraîneur du Nadit, du MPA et de l'équipe nationale.  Talentueux, rigoureux et exigeant et avec un mental en béton, il collectionne titres et distinctions tant à l'échelle nationale, qu'internationale et vit pleinement son métier et sa passion.
Véritable forcené du travail, il ne s'accorde presque pas le temps de souffler, de s'occuper de lui-même ou de sa famille.  L'amour et la passion du handball l'absorbent totalement. Observant énormément et réfléchissant beaucoup, il devient l'inventeur de la tactique «défense-offensive» (défense avancée). 
Une marque de fabrique utilisée de nos jours par les équipes du monde entier. Mettant suffisamment de conviction et d'application, et n'ayant jamais peur des défis, il devient président du Conseil supérieur de la jeunesse (CSJ) et même ministre de la Jeunesse et des Sports. 
Même s'il est officiellement à la retraite, après avoir forgé les résultats et les succès du handball algérien, Mohamed Aziz Derouaz, devenu instructeur à la Fédération international de handball, n'en garde pas moins un œil intéressé sur son sport préféré. A 60 ans, il retrouve quelque peu ses sensations d'entraîneur en assistant le coach des juniors du HBC El Biar Sofiane Khalfallah. «C'est une manière de rester actif et d'être au fait de l'actualité sportive», dira-t-il.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.