«Le dialogue doit prendre en considération les craintes légitimes de l'opposition»    Plus de 82 % des citoyens satisfaits des services de police    Omari insiste sur l'accompagnement des projets agricoles    Les modalités de fonctionnement d'un compte d'affectation spéciale fixées au JO    Rentrée sociale et balance des paiements au menu    Signature d'une convention entre le secteur des forêts et l'unité d'ingénierie    Hassan Rabehi à Ouargla évoque le rôle capital des médias    ARRESTATION DU DIRECTEUR DE L'AGENCE FONCIERE D'ORAN : Plusieurs hauts responsables impliqués dans un scandale immobilier    TISSEMSILT : Des coupures intempestives d'électricité au quotidien    30 milliards de dollars dilapidés au ministère du Travail    CLASSEMENT MONDIAL DES ARMEES : L'ANP parmi les 30 puissances mondiales    COUR SUPREME : Tayeb Louh placé sous mandat de dépôt    COUR DE JUSTICE DE MOSTAGANEM : Le nouveau président et le procureur général installés    Drame du concert de Soolking : 5 morts et 17 blessés    BIR EL DJIR (ORAN) : Le nouveau maire suspendu par le wali    RENTREE SCOLAIRE A MASCARA : Plus de 230.000 élèves bientôt sur les bancs de classes    JUSTICE : Zeghmati veut nettoyer son secteur    Naples: Lozano a signé (officiel)    Real Madrid: Neymar, un pied qui inquiète    Vers la fin du pouvoir militaire ?    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce vendredi    Les souscripteurs montent au créneau    Benflis insiste sur le départ du gouvernement    Amrani reste    Velud : "Je suis confiant pour la qualification"    «Les manœuvres marocaines à Guerguerat menacent la sécurité de toute la région»    L'ONU craint une fragmentation    Le Soudan se dote de nouvelles institutions    Une nouvelle coalition pour barrer la route à Matteo Salvini    Le projet de convention nationale finalisé aujourd'hui    Où en est l'aménagement du futur parc de Sidi-Ghilès ?    "Il y a beaucoup d'arnaques"    Tôt ou tard, le rêve redémarrera !    Grande offensive des affaires religieuses    Où est passé le ministre des Moudjahidine ?    Ligue 2 : Le RCA et l'OMA autorisés à jouer à domicile    Slimani : Tout pour aider son nouveau club    CAN-2019 (U23) : La sélection nationale en stage à Sidi Moussa    Un sommet avant le SommetV: Poutine en villégiature à Bormes-les-Mimosas    Constantine - Marchés des fruits et légumes: Chute relative des prix et timide reprise des activités    Après d'importants travaux de restauration: Les Arènes d'Oran ouvertes aux visiteurs    Tiaret: Le cimetière, ce lieu de rencontre des vivants    Artistes en herbe à l'affiche    Au deuxième trimestre : L'économie allemande s'est contractée, l'export souffre    Carlos Lopes: Avec la ZLEC, "les Africains ont avantage à faire du commerce intra-africain"    Appel à l'investissement privé    L'opposition s'inquiète de l'entrée en vigueur de l'état d'urgence    Javier Bardem appelle à protéger les océans    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Taux de réussite au Bac : Une suite logique de la réforme estime le ministère
Publié dans Horizons le 06 - 07 - 2010

Photo : Slimene S.A. L'école algérienne a enregistré cette année le meilleur taux de réussite au Bac.
Il ne dépassait pas les 40% avant la réforme et même quelques années après sa mise en œuvre en septembre 2003. Boubekeur Khaldi, secrétaire général au ministère de l'Education nationale, l'a affirmé hier, au cours d'une conférence de presse consacrée aux résultats du Bac session juin 2010. 61,23% des 347.147 candidats présents ayant subi les épreuves, ont réussi cet examen leur permettant d'entamer les études universitaires.
Le taux de réussite de cette session enregistre 15 points de plus par rapport à la précédente session. Les filles représentent 64,73% des lauréats. Cette session enregistre un chiffre record en termes de mentions. 49 lauréats l'ont obtenu avec mention (entre 18/20 et 20/20), 5227 nouveaux bacheliers ont eu la mention très bien (entre 16/20 et 18/20). Le nombre de candidats ayant eu mention bien s'est élevé à 24.305. De même pour la mention assez bien accordée à 68.463 lauréats. «S'il n'y avait pas eu de grèves dans le secteur, le taux de réussite au Bac aurait été largement supérieur», estime M. Khaldi.
La wilaya de Tizi Ouzou est pour la troisième année consécutive en tête du classement avec un taux de réussite fixé à 79,41%. Enregistrant le plus faible taux de réussite à l'échelle nationale, la wilaya de Djelfa est encore une fois au bas de l'échelle. Selon M. Khaldi, même si elle est classée dernière, la direction de l'Education de Djelfa a amélioré son rendement pédagogique. Il rappelle qu'en 2009, le taux de réussite au Bac ne dépassait pas les 18,94%.
Evoquant l'amélioration des taux de réussite aux trois examens nationaux (examen de fin de cycle primaire, BEM et Bac) le conférencier s'est référé à la politique menée dans l'institution éducative. Il cite entre autres l'opération de mise en place de nouveaux programmes pédagogiques qui s'est achevé en 2008 avec pas moins de 189 programmes élaborés depuis le lancement de la réforme. M. Khaldi a également mis en avant l'amélioration de la qualité et la disponibilité du manuel scolaire, faisant remarquer que 159 manuels scolaires ont été élaborés dans le cadre de la réforme et la mise en œuvre d'un dispositif d'évaluation pédagogique. Ce qui explique, selon lui, l'augmentation des taux de réussite à l'examen de fin de cycle primaire et au BEM ainsi que pour l'admission en première année moyenne et en première année secondaire.
Organisée le 24 juin dernier, la deuxième session de l'examen de fin de cycle primaire a porté à 70,18% le taux de réussite des élèves à cet examen. Selon M. Khaldi, 42% des candidats des deux sessions l'ont obtenu avec mention. Quant à l'admission en première année moyenne, l'ensemble des établissements d'enseignement moyen accueillera en septembre prochain 92,89% inscrits au titre de l'année scolaire, écoulée en cinquième année primaire. Les lycées connaîtront le même flux, étant donné l'augmentation du taux d'admission des élèves de la quatrième année moyenne (76,04% sur plus de 498.000 candidats) en première année secondaire, le taux de réussite au BEM étant fixé à 66,35%.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.