Pour remplir une prison il faut bien vider quelque chose de l'extérieur    Les écuries d'Augias    Le général-major à la retraite Kamel Abderrahmane dépose plainte contre l'ancien chef de la Garde républicaine    Importation de véhicules neufs : Le cahier des charges, les incohérences d'une démarche    Entretien par visioconférence du ministre du Tourisme avec l'ambassadeur émirati à Alger    Direction de la pêche de la wilaya : Réouverture aujourd'hui de la poissonnerie du port    Maroc : Manifeste d'artistes contre la «répression» et la «diffamation»    Litiges territoriaux entre la Grèce et la Turquie : La Grèce appelle à un sommet d'urgence de l'Union européenne    Gouvernement de compétences indépendantes ou des législatives anticipées : Les partis politiques dos au mur en Tunisie    Championnat féminin : La JF Khroub déclarée championne    MO Béjaia : Réunion des actionnaires aujourd'hui    MC Alger : La liste des libérés pas encore établie    Seulement 22 plages autorisées à la baignade à Boumerdès    Ténès : Quel sort pour la station d'épuration des eaux usées ?    Chlef : Une série d'incendies de forêt sur le littoral    Ancien maire de Souk Ahras, moudjahid et fervent défenseur des couches défavorisées : Hemana Boulaâres tire sa révérence    Hommage à Abderrahmane Rebah    Ibn Sina et Descartes : A bas bruit    Ecole supérieure de la Gendarmerie nationale de Zéralda : sortie de 7 promotions d'officiers    Les opérateurs économiques tenus de déclarer leurs dépôts avant fin août    Football - Nationale 2: Une composante très discutable    Ligue des champions d'Europe: Pour qui sonnera le glas ?    Tébessa: Le directeur des travaux publics écroué pour corruption    Skikda: Installation du nouveau procureur général    Le projet de loi en cours: Les rixes avec armes blanches sévèrement punies    Plaidoyer pour une révision des textes de loi: 1.537 incendies de forêts en deux mois    Covid-19: 69 décès et plus de 4.000 contaminations parmi les effectifs de la Santé    Polémique autour d'une agence naissante    Des produits locaux de nouveau libres à l'export    Aéroport d'Es-Senia: Quarante smartphones saisis    Du comment lire l'avenir dans la paume de sa main !    Tiaret: Réinhumation des restes de quatre chouhada    La doyenne de la wilaya n'est plus    Affaire de l'enregistrement sonore : liberté provisoire pour Halfaia    Les souscripteurs invités à finaliser les démarches administratives et financière    Benbouzid n'exclue pas un reconfinement    Zeghmati, ‘'sabre au clair'' !    "Allo Chorta", une application mobile pour signaler tous les crimes    L'ambassadeur US annonce la fin de sa mission et salue l'évolution des relations    Hydrocarbures en méditerranée orientale: la tension monte entre Athènes et Ankara    Mali: la Cédéao appelle à l'arrêt des manifestations pour "continuer le dialogue"    COUR D'ALGER : Le nouveau président installé dans ses fonctions    Farès fonce vers le Lazio    La mise en garde de l'avocat de Prince Ibara    Décès de la comédienne Nouria Kazdarli à l'âge de 99 ans    Le comédien Bachir Benmohamed n'est plus    Pression et répression à Hong Kong    L'Europe doute des résultats de la présidentielle    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Taux de réussite au Bac : Une suite logique de la réforme estime le ministère
Publié dans Horizons le 06 - 07 - 2010

Photo : Slimene S.A. L'école algérienne a enregistré cette année le meilleur taux de réussite au Bac.
Il ne dépassait pas les 40% avant la réforme et même quelques années après sa mise en œuvre en septembre 2003. Boubekeur Khaldi, secrétaire général au ministère de l'Education nationale, l'a affirmé hier, au cours d'une conférence de presse consacrée aux résultats du Bac session juin 2010. 61,23% des 347.147 candidats présents ayant subi les épreuves, ont réussi cet examen leur permettant d'entamer les études universitaires.
Le taux de réussite de cette session enregistre 15 points de plus par rapport à la précédente session. Les filles représentent 64,73% des lauréats. Cette session enregistre un chiffre record en termes de mentions. 49 lauréats l'ont obtenu avec mention (entre 18/20 et 20/20), 5227 nouveaux bacheliers ont eu la mention très bien (entre 16/20 et 18/20). Le nombre de candidats ayant eu mention bien s'est élevé à 24.305. De même pour la mention assez bien accordée à 68.463 lauréats. «S'il n'y avait pas eu de grèves dans le secteur, le taux de réussite au Bac aurait été largement supérieur», estime M. Khaldi.
La wilaya de Tizi Ouzou est pour la troisième année consécutive en tête du classement avec un taux de réussite fixé à 79,41%. Enregistrant le plus faible taux de réussite à l'échelle nationale, la wilaya de Djelfa est encore une fois au bas de l'échelle. Selon M. Khaldi, même si elle est classée dernière, la direction de l'Education de Djelfa a amélioré son rendement pédagogique. Il rappelle qu'en 2009, le taux de réussite au Bac ne dépassait pas les 18,94%.
Evoquant l'amélioration des taux de réussite aux trois examens nationaux (examen de fin de cycle primaire, BEM et Bac) le conférencier s'est référé à la politique menée dans l'institution éducative. Il cite entre autres l'opération de mise en place de nouveaux programmes pédagogiques qui s'est achevé en 2008 avec pas moins de 189 programmes élaborés depuis le lancement de la réforme. M. Khaldi a également mis en avant l'amélioration de la qualité et la disponibilité du manuel scolaire, faisant remarquer que 159 manuels scolaires ont été élaborés dans le cadre de la réforme et la mise en œuvre d'un dispositif d'évaluation pédagogique. Ce qui explique, selon lui, l'augmentation des taux de réussite à l'examen de fin de cycle primaire et au BEM ainsi que pour l'admission en première année moyenne et en première année secondaire.
Organisée le 24 juin dernier, la deuxième session de l'examen de fin de cycle primaire a porté à 70,18% le taux de réussite des élèves à cet examen. Selon M. Khaldi, 42% des candidats des deux sessions l'ont obtenu avec mention. Quant à l'admission en première année moyenne, l'ensemble des établissements d'enseignement moyen accueillera en septembre prochain 92,89% inscrits au titre de l'année scolaire, écoulée en cinquième année primaire. Les lycées connaîtront le même flux, étant donné l'augmentation du taux d'admission des élèves de la quatrième année moyenne (76,04% sur plus de 498.000 candidats) en première année secondaire, le taux de réussite au BEM étant fixé à 66,35%.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.