Accession en Ligue 1: le Président Tebboune félicite l'USM Khenchela et le MC El Bayadh    Chanegriha se rend à la Base navale principale de Mers El-Kebir    Tribunal: 10 ans de prison ferme requis contre Tayeb Louh    Real Madrid : Trois noms pour renforcer l'attaque    La loi portant régime général des forêts bientôt sur la table du gouvernement    L'Emir Abdelkader, un homme, une foi, un engagement...    Mémoires de Sadek Hadjeres. Tome 2    Migration internationale: l'approche algérienne exposée devant l'AG de l'ONU    L'importance de la société civile dans le développement global soulignée    Naftal: des projets d'investissement de plus de 250 Mds Da pour les 5 prochaines années    JM-2022 : le complexe de tennis d'Oran aux normes internationales    Sahara occidental: l'activiste américaine McDonough déterminée à dénoncer les pratiques répressives du Maroc    Tizi Ouzou: 2e Salon du livre "Mouloud Mammeri" d'Ath Yanni du 24 au 28 mai    JM Oran-2022: cinq manifestations culturelles internationales prévues    Petites et moyennes entreprises : une conférence nationale mardi sur la garantie financière    Le prisonnier sahraoui Lamine Haddi soumis à des traitements "cruels et inhumains" dans les geôles marocaines    Forte activité pluvio-orageuse, à partir de lundi, sur des wilayas du Sud    Lutte/championnat d'Afrique : l'Algérie termine avec 48 médailles dont 14 en or    Chafia Boudraâ, figure incontournable du cinéma algérien tire sa révérence    Nouvelle pandémie, nouvelle alerte    Variole du singe: L'Algérie n'est pas à l'abri    Canicule: La Protection civile en alerte    Académie algérienne des sciences et des technologies: Des académiciens expatriés interpellent l'APN    Sahara occidental: Le Maroc détourne le thème de ses conférences pour quémander un soutien international    Oran - Omnisports: Emouvantes retrouvailles des sportifs    Industrie: Contacts avancés avec des constructeurs mondiaux de voitures    Raison politique ou économique ?    De Bruyne «player of the year»    Les Canaris ne lâchent pas la LDC    Paroles d'experts    Une famille italienne et un Togolais enlevés par des hommes armés    35 terroristes neutralisés dans le Nord L'armée burkinabè a neutralisé    Le déficit mondial risque d'être brutal    Combien au premier trimestre 2022?    L'exemple de Constantine    11 décès en 48 heures    Bouira déploie les grands moyens    Youcef Cherfa ausculte son secteur    L'oeuvre salvatrice du Président    L'armée s'engage    Le RND affiche son total soutien    Mbappé : La Liga va déposer plainte    «sauvegarder un pan de la Mémoire de la nation»    Colloque national sur Anouar Benmalek    «Nassim Essabah» chauffe la salle Ibn Khaldoun    Ramtane Lamamra: Aucune médiation entre l'Algérie et le Maroc    Affaire du groupe Metidji: 10 ans de prison requis contre Sellal    Ministère de l'Intérieur: Le wali de Khenchela démis de ses fonctions    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Taux de réussite au Bac : Une suite logique de la réforme estime le ministère
Publié dans Horizons le 06 - 07 - 2010

Photo : Slimene S.A. L'école algérienne a enregistré cette année le meilleur taux de réussite au Bac.
Il ne dépassait pas les 40% avant la réforme et même quelques années après sa mise en œuvre en septembre 2003. Boubekeur Khaldi, secrétaire général au ministère de l'Education nationale, l'a affirmé hier, au cours d'une conférence de presse consacrée aux résultats du Bac session juin 2010. 61,23% des 347.147 candidats présents ayant subi les épreuves, ont réussi cet examen leur permettant d'entamer les études universitaires.
Le taux de réussite de cette session enregistre 15 points de plus par rapport à la précédente session. Les filles représentent 64,73% des lauréats. Cette session enregistre un chiffre record en termes de mentions. 49 lauréats l'ont obtenu avec mention (entre 18/20 et 20/20), 5227 nouveaux bacheliers ont eu la mention très bien (entre 16/20 et 18/20). Le nombre de candidats ayant eu mention bien s'est élevé à 24.305. De même pour la mention assez bien accordée à 68.463 lauréats. «S'il n'y avait pas eu de grèves dans le secteur, le taux de réussite au Bac aurait été largement supérieur», estime M. Khaldi.
La wilaya de Tizi Ouzou est pour la troisième année consécutive en tête du classement avec un taux de réussite fixé à 79,41%. Enregistrant le plus faible taux de réussite à l'échelle nationale, la wilaya de Djelfa est encore une fois au bas de l'échelle. Selon M. Khaldi, même si elle est classée dernière, la direction de l'Education de Djelfa a amélioré son rendement pédagogique. Il rappelle qu'en 2009, le taux de réussite au Bac ne dépassait pas les 18,94%.
Evoquant l'amélioration des taux de réussite aux trois examens nationaux (examen de fin de cycle primaire, BEM et Bac) le conférencier s'est référé à la politique menée dans l'institution éducative. Il cite entre autres l'opération de mise en place de nouveaux programmes pédagogiques qui s'est achevé en 2008 avec pas moins de 189 programmes élaborés depuis le lancement de la réforme. M. Khaldi a également mis en avant l'amélioration de la qualité et la disponibilité du manuel scolaire, faisant remarquer que 159 manuels scolaires ont été élaborés dans le cadre de la réforme et la mise en œuvre d'un dispositif d'évaluation pédagogique. Ce qui explique, selon lui, l'augmentation des taux de réussite à l'examen de fin de cycle primaire et au BEM ainsi que pour l'admission en première année moyenne et en première année secondaire.
Organisée le 24 juin dernier, la deuxième session de l'examen de fin de cycle primaire a porté à 70,18% le taux de réussite des élèves à cet examen. Selon M. Khaldi, 42% des candidats des deux sessions l'ont obtenu avec mention. Quant à l'admission en première année moyenne, l'ensemble des établissements d'enseignement moyen accueillera en septembre prochain 92,89% inscrits au titre de l'année scolaire, écoulée en cinquième année primaire. Les lycées connaîtront le même flux, étant donné l'augmentation du taux d'admission des élèves de la quatrième année moyenne (76,04% sur plus de 498.000 candidats) en première année secondaire, le taux de réussite au BEM étant fixé à 66,35%.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.