FLN: Ould Abbès démissionne    Présidentielle : on se perd en conjectures !    Le pétrole, toujours    Le FFS dénonce: Le projet de loi de finances 2019 «présenté de façon expéditive»    Devant le durcissement de la grève des mécanos: Air Algérie multiplie les suspensions    Ce n'est pas Trump le problème mais l'Amérique qui l'a élu    Europe: «Brexit or not Brexit ?»    EN - Les Verts dès demain à Lomé: Belmadi mobilise ses troupes    Quarante blessés à l'issue du match MCA-USMBA: Enquête sur une vidéo de supporter tabassé par des policiers    WA Tlemcen: Biskra, un cap important pour le Widad    Trois jours d'examens et contrôle continu: La nouvelle formule du bac en 2020    Constantine - Grippe saisonnière: Les stocks de vaccins épuisés en moins d'un mois    La commune d'El Kerma peine à établir la liste des bénéficiaires: 216 logements sociaux pour plus de 5.000 demandes déposées    France 1914-1918 : centenaire de l'Armistice, le 11 novembre    Le virus des primaires    Est-il Halal de prier à la grande mosquée d'Alger ?    Hamas plonge Israël dans une crise politique    Bedoui : " L'Algérie est sur de bons rails vers un lendemain meilleur "    Situation économique et sociale alarmante dans la wilaya de Khenchela :    En maintenant son budget : L'Italie refuse de plier face à Bruxelles    FLN : Démission de M. Ould Abbes pour des raisons de santé    M. Kamal Aksous : La sous-traitance a été victime de l'économie de rente et des importations à large échelle    Bouteflika convoque le collège électoral    FLN : Ould Abbès "débarqué"    Les assiettes foncières inexploitées seront mises à la disposition des porteurs de projets    La JSK renoue avec la victoire    Des otages druzes libérés portent en triomphe Bachar el-Assad    Arnaud Montebourg nouveau président de l'Association    2e édition du prix Cheikh Abdelkrim-Dali à Alger    Saisie de 144 kg de viande blanche et 1 914 unités de fromages    Projet de réorganisation du baccalauréat: Une campagne d'information lancée en 2018/2019    Journées d'études sur la labellisation des produits artisanaux à Tlemcen: La poterie de Bider et la dinanderie de Constantine retenues    Le Hamas et l'Etat hebreu: Crise politique en Israël    ORAN : 4 ‘'harraga'' arrêtés sur la plage de Bomo    LE PRESIDENT BOUTEFLIKA CONVOQUE LE COLLEGE ELECTORAL : Les sénatoriales pour le 29 décembre    FLN : Djamel Ould Abbès démissionne après un malaise    La surcharge des classes irrite les enseignants du lycée Saoudi-Abdelhamid    «Les joueurs ont une revanche à prendre»    Selon Bernaoui «l'organisation a coûté 5 millions de dinars»    Olufadé libéré, Boukari et Gilles Sunu forfait    L'échec programmé de Rome    Donald Trump s'en prend avec virulence à la France et à Emmanuel Macron    Tayeb Louh, publiquement désavoué par Ould Abbès    CSC-USMBA : de la gloire au déclin    Ne plus "donner d'argent aux enfants de migrants africains"    Célébration du Mawlid Ennabaoui : Activités et concours dans les écoles coraniques    Disney : Les exploits des super-héros font les affaires de Mickey    Décès :La légende de la bande dessinée américaine Stan Lee n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Journée mondiale des sourds-muets : Briser le monde du silence
Publié dans Horizons le 26 - 09 - 2010

Photo : Lylia M. La Fédération nationale des sourds d'Algérie (FNSA) estime que le sourd ne doit pas être oublié une fois les célébrations des journées des handicapés passées (3 décembre et 14 mars).
«Beaucoup de sourds se sentent rejetés et marginalisés lorsqu'ils sont confrontés au chômage», a affirmé M. Mustapha Guiroub, Secrétaire général de la FNSA, lors d'une conférence de presse, organisée, hier, à l'occasion de la célébration de la journée mondiale des sourds-muets. Affiliée à la Fédération mondiale des sourds, l'Union maghrébine des sourds et la Fédération arabe des sourds, la FNSA a toujours favorisé les échanges dans tous les domaines du monde des sourds compte tenu de la spécificité de ce handicap.
A cet effet, la FNSA œuvre pour arracher un minimum de droits tels que le dépistage néonatal de la surdité, l'appareillage, la nécessité d'avoir un interprète, l'intégration par la conjugaison de tous les efforts de tous les ministères pour prendre en charge efficacement cette frange de la société. Pour la FNSA, ceux qui ne parlent pas, ont toujours quelque chose à dire. A titre d'exemple, en matière d'emploi, les sourds leur sont réservées uniquement la menuiserie ou la cordonnerie alors qu'il est recensé 1800 postes d'emplois où il n'est pas nécessaire d'entendre. M. Guiroub citera, non sans un brin de fierté, le cas de deux sourds ayant obtenu le baccalauréat. Le premier travaille à la City Bank et le deuxième enseigne à la faculté de Dély Brahim. Tout comme les autres citoyens normaux, les sourds ont besoin d'un travail pour subvenir à leurs besoins. Malheureusement, sur le terrain, ils sont ballottés et orientés vers l'association des sourds qui leur sert d'appui. «Or, l'association n'est qu'une entité morale», indiquera M. Guiroub. Présente dans 45 wilayas, la FNSA a recensé environ 170.000 sourds tous âges confondus.
A propos des activités de la FNSA, il y a lieu de relever la formation de 250 greffiers depuis 2008 en attendant la généralisation aux autres corps de la sécurité et de la douane. «De nos jours, il est possible qu'un sourd conduise une voiture et le policier doit le savoir», a souligné le Secrétaire général de la FNSA.
Revenant sur la fermeture de l'école des sourds de Mohammadia, M. Guiroub affirmera que le problème n'est pas encore réglé et les 170 élèves doivent être transférés, probablement, dans une école à Rouiba une fois les problèmes d'électricité et d'eau résolues.
Sur le plan international, une tentative de mettre en place une langue des signes universels en 1981 a eu l'appui de 50 pays, sauf l'Egypte qui a prétexté le côté socioculturel de chaque pays qu'il faut prendre en compte.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.