La lutte contre la corruption : Zeghmati déclare la guerre à la mafia    26e vendredi du Hirak: Les manifestants à Alger réitèrent leur attachement à leurs revendications    Affaire Hamel: Abdelmalek Boudiaf sous contrôle judiciaire, mise en liberté pour Bensebane Zoubir    USA : Le patron de la FTC pas opposé à un démantèlement des géants du numérique    Bourses : Les places européennes terminent en baisse    Russie : Comment expliquer l'absence inattendue de chaleur cet été ?    Répression de manifestants sahraouis à Laâyoune: L'usage excessif de la force par les forces marocaines dénoncé    Côte d'Ivoire : Vers la fin du procès Gbagbo à la CPI ?    Al-Aqsa: L'OLP avertit contre les conséquences des tentatives d'Israël de changer le statu quo    Ligue 1 (1ère journée) : Le MC Alger tenu en échec par l'AS Aïn M'lila    Guinée : L'entraîneur et le 1er vice-président de la fédération sanctionnés pour corruption    Khenchela: Le "Khliî" (viande séchée), une tradition qui résiste au temps à Tazghart    Education: La rentrée scolaire aura lieu aux dates fixées    Crise politique : La solution passe par une présidentielle à travers un dialogue "inclusif et constructif"    "Je reste attaché à la plateforme de Aïn-Bénian"    Mandat de saisie du pétrolier iranien relâché par Gibraltar    Air Algérie parmi les compagnies affichant le plus grand taux de retards    Un navigateur palestinien pour éviter les checkpoints israéliens    Infinix, les nouveaux Smartphones mis en lumière à Constantine    Le comité des sages installé    29 harraga interceptés en mer    Décès de 18 hadjis algériens    La conférence reportée au 24 août    Signature d'un mémorandum d'entente entre l'Algérie et les états-Unis    NAHD : Un nul au goût de victoire    Les raisons du limogeage de la Juge d'El Harrach    SIDI BEL ABBES : Un octogénaire et sa fille meurent écrasés par un train    Le MCA rate son premier match    La peau de mouton, un patrimoine en perdition    Rabat prête à relever le défi    Des facilitations au profit des agriculteurs pour l'octroi des autorisations    Signature d'un mémorandum d'entente entre l'Algérie et les USA    Belaili de retour à Angers? Le président du SCO dit non    Les Algériennes en stage à Blida    L'Unicef tire la sonnette d'alarme    Le pétrolier iranien "Grace 1" relâché    Des administrateurs pour assurer la gestion    Raids des forces de Haftar contre des aéroports civils    Appel à participation pour le 5e Grand prix El-Hachemi-Guerouabi    Ouverture du Festival du raï    Projection du documentaire "Tadeles''    Djam sélectionné dans la compétition officielle    Des soirées dédiées au monologue et à l'humour    MCO - USMBA: Commencer la saison par un succès    Sûreté de wilaya: Deux campagnes de sensibilisation sur le respect du code de la route    Pour le 26ème vendredi de suite: La mobilisation continue malgré la canicule    Le secteur de l'éducation renforcé par des infrastructures scolaires: 5 lycées, 30 groupes scolaires et 8 CEM pour la prochaine rentrée    L'armée se rapproche de la ville clé de Khan Cheikhoun    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Plus de 41 milliards de dinars de transactions sans factures au premier semestre de 2016
Chiffre d'affaires dissimulé
Publié dans Horizons le 02 - 08 - 2016

Le chiffre d'affaires dissimulé de transactions commerciales non facturées mises au jour par les services du ministère du Commerce au 1er semestre de 2016 a augmenté à 41,64 milliards DA (mds DA) contre 31,51 mds DA durant la même période de 2015, en hausse de 32%, apprend-on auprès de ce ministère. Sur les six premiers mois de l'année en cours, 4.994 infractions liées au défaut de facturation ont été constatées, soit 6,67% du total des principales infractions enregistrées suite à des opérations de contrôle des pratiques commerciales, indique la Direction générale du contrôle économique et de la répression des fraudes. Les services de contrôle du ministère ont aussi relevé 30.658 infractions pour défaut de publication des prix et tarifs (41% du nombre total des infractions), 5.654 pour défaut de publicité des mentions légales (7,5%), 8.320 pour exercice d'activité commerciale sans local (11,1%), 6.199 pour opposition au contrôle (8,3%), 5.300 pour défaut de registre de commerce (7,1%) et 1.244 pour la pratique de prix illicites (1,7%). S'agissant des mesures administratives conservatoires, il a été procédé à la saisie de marchandises pour une valeur de 3,72 mds DA et à la fermeture administrative de 6.435 locaux.
En outre, les services de contrôle ont demandé l'inscription au fichier national des fraudeurs de 3.720 contrevenants ayant commis des infractions de facturation et d'exercice d'une activité commerciale sédentaire sans local. Concernant les opérations de contrôle de la conformité et de la répression des fraudes, 455.873 interventions ont été opérées tant sur le marché qu'au niveau des frontières, qui ont permis la constatation de 43.863 infractions aux règles relatives à la protection du consommateur. Dans ce cadre, il a été procédé à la saisie de marchandises non conformes d'une valeur de 608,1 millions de dinars, le blocage aux frontières de cargaisons pour une quantité de 58.395 tonnes de produits non conformes d'une valeur de près de 10 milliards DA, ainsi que la fermeture de 2.322 locaux de commerce. Les infractions principales relevées sur le marché ont concerné essentiellement le défaut d'hygiène (19.385 infractions), la tromperie ou tentative de tromperie du consommateur (6.261 infractions), le défaut d'étiquetage (3.609 infractions), l'absence de l'autocontrôle (3.840 infractions), la détention et la mise en vente de produits non conformes (1.587 infractions), l'opposition au contrôle (1.331 infractions) et le défaut de certificat de garantie (787 infractions).
Refus d'admission de 59.000 tonnes de marchandises
Au titre du contrôle de la conformité des produits importés, il a été procédé à l'examen de 50.968 dossiers d'importation pour une quantité de 14,83 millions de tonnes.
Cette opération a donné lieu au refus d'admission sur le territoire national de 854 cargaisons pour une quantité de 58.400 tonnes représentant une valeur globale de 9,89 mds DA et l'élaboration de 224 dossiers de poursuites judiciaires à l'encontre des importateurs défaillants.
Présence de bactéries fécales dans des pâtisseries
S'agissant des opérations de contrôle analytique et d'inspection des laboratoires, sur 10.509 prélèvements d'échantillons, 1.076 se sont avérés non conformes, soit un taux de non-conformité de 10,23%. Les principales non-conformités ont trait à la présence de coliformes et coliformes fécaux dans les pâtisseries, de salmonelles dans les merguez, au manque d'iode dans le sel alimentaire, à la présence de moisissures dans les arachides et les amandes et à la faiblesse du taux de protéines dans la poudre de lait.
Il a aussi été prélevé 133 échantillons de produits industriels, notamment les matériaux de construction, les appareils électroménagers et les appareils à gaz dont 14 se sont avérés non conformes. Les services du contrôle ont également inspecté 669 laboratoires de prestations de service, ayant permis de constater 13 infractions liées essentiellement au défaut d'hygiène et au manquement dans l'organisation interne des laboratoires, donnant lieu à quatre procès-verbaux et des poursuites judiciaires. Globalement, au 1er semestre de 2016, le bilan de l'activité du contrôle économique et de la répression des fraudes relève un nombre total d'interventions de 879.183, en hausse de 12% par rapport à la même période de 2015, tandis que le nombre des infractions a augmenté de 4% (118. 744 infractions).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.