Cour d'Alger: début du procès en appel de l'homme d'affaires Mahieddine Tahkout    L'occupant israélien veut vider El Qods de ses habitants et de ses repères    Man City : Pep Guardiola n'a rien prévu pour son avenir    Des vents forts sur plusieurs wilayas à partir de dimanche après-midi    Eni cède une partie de ses participations à Snam dans les gazoducs reliant l'Algérie à l'Italie    La Juventus communique sur l'enquète de la police financière    Les multinationales de production d'énergie doivent quitter "immédiatement" le territoire sahraoui occupé    "Une révision profonde des textes en 2022"    "Vous serez relogés après le vote"    Il sera bientôt mis en service    Une secousse tellurique de magnitude 4.0 enregistrée à Bejaia    "Une conjonction entre la pensée et les actes"    Les Aigles du Sahara prêts pour l'attaque !    L'Italie et le Portugal versés dans la même voie    Faible participation, pas d'incidents    La police disperse des manifestants contre le pouvoir à Ouagadougou    L'Ethiopie risque de se diriger vers un génocide    Renforcer la recherche scientifique    Souriez, nous allons tous mourir !    Sachez que...    3,420 kg de kif saisis    Modeste engouement    ACTUCULT    «Valeurs arabo-musulmanes et algériennes» ? (3)    Les enfumades du Dahra    Locales du 27 novembre: mettre le "dernier jalon" pour l'édification institutionnelle de l'Algérie nouvelle    MC Alger: Un gros chantier pour Ben Yahia    Pour promouvoir la coopération bilatérale: Visite de l'ambassadrice de Finlande à la CCIO    Chômage, prix et impératif civisme    Misserghine et Boutlelis: Une production de 43.000 quintaux d'agrumes attendue    Le culte fécond ou stérile du passé    Giroud absent 3 semaines    L'enjeu des locales    La caution d'un «pacte»    Depuis le front, Abiy Ahmed promet «d'enterrer l'ennemi»    L'assaillant est un islamiste extrémiste    Les Algériens offusqués    L'oeil vigilant de la Présidence    Tebboune plaide le patriotisme économique    L'escroc des réseaux sociaux arrêté    Une ambiance bon enfant à Alger    Les élections locales par les chiffres    Relative affluence    «Ils veulent casser l'équipe nationale»    Accord avec Torres – Barça?    Un album pour préserver Tabelbala    Vendu 2,66 millions d'euros aux enchères    La classe au bout des doigts    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



110 millions d'électeurs aux urnes
Législatives en Russie
Publié dans Horizons le 18 - 09 - 2016

Les Russes se sont rendus, hier, aux urnes pour élire leurs représentants au Parlement. Le vote que le parti au pouvoir devrait remporter sans grande surprise, intervient dans une conjoncture politique et économique exceptionnelle. Lors de la campagne électorale, le président russe Vladimir Poutine a demandé aux électeurs de se rendre massivement aux urnes, de voter et d'exprimer leurs positions. Les premiers bureaux de vote ont ouvert à 20h GMT sur la péninsule volcanique du Kamtchatka, dans l'extrême orient russe, mais la majorité des électeurs ont voté à partir de 5h GMT du matin dans la partie européenne du pays, notamment à Moscou et Saint-Pétersbourg.
« J'aimerais tellement que les gens viennent voter, qu'ils croient aux élections », a déclaré la présidente de la Commission électorale centrale, Ella Pamfilova, en annonçant le début du vote, en direct sur la télévision publique. « Nous allons surveiller ensemble le processus du vote dans notre pays immense », a-t-elle assuré. De l'avis des observateurs, le Kremlin, confronté à une importante contestation lors des législatives de septembre 2011, semble vouloir donner au scrutin plus de transparence, même si cette échéance n'a pas suscité l'engouement escompté. Les premiers résultats du scrutin où quelque 110 millions d'électeurs sont appelés aux urnes devaient être connus hier en début de soirée. Plus de 6.500 candidats issus de 14 partis sont en lice pour 450 sièges à la Douma, chambre basse du Parlement. La Crimée participe pour la première fois à une élection russe. Le président russe, Vladimir Poutine et son parti Russie Unie, qui domine actuellement la Douma, peuvent envisager ce scrutin sereinement. Ils semblent assurés d'une victoire qui permettrait au président russe de briguer éventuellement un quatrième mandat en 2018. L'opposition libérale, qui a cette fois eu l'occasion de présenter beaucoup plus de candidats que lors du scrutin précédent en 2011 et de diffuser ses clips de campagne à la télévision, n'a pas réussi à régler ses problèmes internes pour pouvoir établir et présenter une liste commune. Les électeurs sont, par ailleurs, appelés à renouveler certains parlements régionaux et élire leurs gouverneurs. Le président Ramzan Kadyrov devra neuf ans après sa nomination par le président Poutine à la tête de la Tchétchénie, subir son premier test électoral.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.