Tottenham: Levy sème le doute sur un potentiel départ de Kane !    Danemark: Laudrup allume l'UEFA !    Reprise du pompage de l'eau au barrage de Boussiaba    La direction du tourisme table sur une meilleure gestion des plages    Tensions sur fond de corruption    BRÈVES...    Le deux poids, deux mesures de l'Anie !    Les textes d'application enfin ficelés    Le Liberia remplace le Burundi    Cap sur le championnat    Euro 2020 : Le programme du jour    Timor oriental soutient, l'alliance des partis sud-africains condamne    Un réseau de passeurs démantelé    Bengrina au-dessus des lois ?    Ouverture aujourd'hui des «Nuits du cinéma égyptien» en Algérie    Béjaïa : Difficile d'atteindre le 1% de votants    Tizi Ouzou : 99% des électeurs ont boudé le scrutin    Des Verts imbattables !    "CETTE SELECTION VA ME BOOSTER"    Pétition pour le retrait de confiance au ministre de l'Intérieur    L'Opep table sur une accélération de la reprise de la demande    Le hadj autorisé pour 60 000 Saoudiens vaccinés    Les membres officiellement désignés    Reprise aujourd'hui des RDV pour le visa espagnol    Déroulement du scrutin, vote de personnalités politiques et taux de participation à la Une de la presse    Arrêtées jeudi et vendredi: Plusieurs personnes libérées    L'impératif de l'investissement pour le G7    Députés, mécaniciens et plombiers    Pour préserver le cadre de vie et l'environnement de leurs quartiers: Des commerçants revendiquent des lieux pour l'entreposage de cartons    Gdyel: De nouvelles infrastructures pour la prochaine rentrée scolaire    Djamel Belmadi: «On a eu ce qu'on voulait»    Chambre de commerce et d'industrie de l'Oranie: Un séminaire pour le lancement de la 2ème promotion MBA Corporate    L'Algérie nouvelle, alea jacta est !    Les travaux de restauration des Arènes achevés: Des activités culturelles et sportives après la levée du confinement    La mission du futur gouvernement : Mettre en état un Etat qui était dans tous ses états (1ère partie)    Un casse-tête appelé «salles des fêtes»    Trois Algériens arrêtés    Le Président du Timor oriental réitère le soutien à la cause sahraouie    Un Shopping Maul    93 millions de dollars à économiser    Un adolescent tué par des soldats sionistes en Cisjordanie    L'ONU constate une baisse des attaques    L'abécédaire de l'âme en peinture    Le cinéaste russe ne défendra pas son film    La force du côté obscur des salles!    La pratique et la compétition politiques s'améliorent    Le FLN aspire à contribuer à l'édification des institutions de l'état    Un nouveau gouvernement formé au Mali    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





« La formation du journaliste, un chantier du président de la République »
Hamid Grine
Publié dans Horizons le 19 - 12 - 2016

La cérémonie de signature s'est déroulée au siège du CIP, en présence des ministres de la Communication, Hamid Grine, et des Finances, Hadji Baba Ammi, ainsi que des directeurs généraux de l'Etablissement public de télévision (EPTV) et de l'Entreprise nationale de radiodiffusion sonore (ENRS). Devant un parterre de journalistes, Mohamed Tahar Beddiar, directeur général du CIP, a expliqué que la formation devra commencer à partir d'aujourd'hui au niveau de l'institution qu'il dirige. Selon lui, « la première liste des journalistes concernés a déjà été arrêtée ». Benmouhoub Yazid, directeur général de la Bourse d'Alger, a indiqué que les journalistes sont le trait d'union entre le marché et les opérateurs économiques et privés. Le but de cette formation sera d'inculquer une information « juste et correcte » sur ce vaste domaine qu'est la Bourse. Le grand argentier du pays a souligné, pour sa part, l'importance de cette session de formation. Cette dernière, a-t-il expliqué, fait partie de quatre types de financement d'une économie. Il y a d'abord le financement bancaire, le leasing, les emprunts obligataires et la Bourse. Chez nous, il n'y a pratiquement que les crédits bancaires qui fonctionnent, d'où le manque de liquidités. Un long chemin reste à parcourir pour avoir un marché financier régulier reposant sur les quatre piliers.
« L'erreur d'ordre financier est lourde de conséquences »
Hamid Grine a rappelé que le chantier se rapportant à la formation des citoyens et des journalistes a été ouvert depuis longtemps au niveau de son département. Plus d'une quarantaine de sessions de formation pour « la professionnalisation de la presse ont été déjà assurées. Le ministre a estimé aussi que la formation financière et boursière est très importante, dans la mesure où l'erreur commise dans ce domaine peut s'avérer fatale surtout si l'information n'a pas été vérifiée. « La formation est d'abord le chantier du président de la République. Nous appliquons à la virgule près ses recommandations. Avec la formation, nous structurons la notion de professionnalisme en Algérie. Celui-ci repose essentiellement sur l'information sourcée, crédible et de bonne foi », a-t-il déclaré en sa qualité d'ancien journaliste ayant pratiqué ce genre de formation financière par le passé. Grine a tenu à préciser que « l'information d'ordre financier mal interprétée peut faire des dégâts incommensurables ». Il a déclaré : « Souvent, je constate que des journalistes confondent entre le chiffre d'affaires et le bénéfice. Ce genre de fautes est lourd de conséquences. La professionnalisation des journalistes financiers pourrait aider également le processus de modernisation de la banque et du système monétaire algérien. » Le ministre de la Communication a souhaité que tous les secteurs soient un vaste chantier de formation. Il s'est réjoui de l'adhésion « massive » constatée autour de ce projet placé au « centre » des objectifs de son département. « La presse algérienne et le niveau des journalistes ont beaucoup progressé ces dernières années, permettant à l'Algérie d'avoir certains journalistes de renommée régionale et mondiale », a-t-il conclu. Baba Ammi a plaidé pour la spécialisation des journalistes dans la monnaie, la fiscalité, les finances, le budget, etc. Cela permettra d'éviter certaines erreurs commises par quelques journalistes qui, souvent, n'assimilent pas bien les concepts financiers.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.