LA CULTURE DU BON SENS    Les postiers poursuivent leur grève    Ministère de l'Enseignement supérieur: Alerte au piratage de données personnelles sur Facebook    La paix au Mali sabordée ?    Création d'un comité du LREM à Dakhla: Le gouvernement français «regrette», mais soutient le plan marocain    FAF - L'AG élective aujourd'hui: Charaf-Eddine Amara, oui, mais...    Ligue 1- Mise à jour: Un quatuor à la relance    FAF - Coupe de la Ligue: Un duel des extrêmes pour commencer    El-Bayadh: Flambée des prix    Education nationale: Débrayage annoncé des corps communs    Secteur urbain El Emir: Une tentative de squat d'un trottoir avortée    Faut-il recréer le monde sans nous ?    Guelma: Hommage au chahid Souidani Boudjemâa    Abu Rudeineh appelle la communauté internationale à agir    Est-ce une nouvelle crise ?    Les premiers signaux d'un emballement social    Ça persiste à béjaïa    Les suggestions des opérateurs    Pochettino fair-play avec le Bayern    Une offre sur la table pour Agüero    Pérez ne lâchera pas Hazard    176 nouveaux cas et 4 décès en 24 heures    Le Ramadhan entamé dans des conditions difficiles    Nomination des chefs de sûreté    Des partis à la recherche de candidats    Des soirées ramadhanesques presque normales!    Le nombre des demandeurs a doublé    Un dispositif sécuritaire spécial Ramadhan    6 éléments arrêtés et 15 casemates détruites    L'IPA annonce plusieurs nouveaux cas    Quand Goudjil séparait le bon grain de l'ivraie    Washington prépare à l'Otan le retrait concerté d'Afghanistan    Ahmed Rachedi, conseiller chargé de la culture et de l'audiovisuel    La leçon d'une vie    Une 93e édition avec des stars en chair et en os!    Soltana Khaya: ma lutte est celle de tous les Sahraouis    Algérie Poste : Poursuite de la grève (3e jour)    Mali/assassinat du président de la CMA: vives condamnations, une enquête sera ouverte    Les travaux auront lieu jeudi soir au Sheraton    «Nous n'allons pas applaudir tout ce que fera le système»    Their Algeria décroche le prix spécial du jury    La marche de la communauté universitaire empêchée    Les étudiants continuent de marcher    Des journalistes reviennent en... autostop !    Pas de diffusion télé pour le feuilleton "Babor Ellouh"    Sétif: Un atelier clandestin de fabrication d'armes démantelé    112ème mardi de protestation: Les étudiants au rendez-vous au premier jour du Ramadhan    La vitamine DZ, seule source d'énergie locale !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cinéma
Béjaïa au rythme des projections
Publié dans Info Soir le 31 - 05 - 2010

Les rencontres cinématographiques de Béjaïa, dans leur 8e édition, se poursuivent avec la projection de deux films, un court et un long métrages, dont le choix est destiné à polariser le renouveau du cinéma national.
Le dernier passager, un court-métrage de Lounès Khammar, évoque la frustration d'un jeune travailleur de théâtre, déçu autant par l'amour de sa vie que par sa carrière et qui, par désespoir, se suicide en sautant d'un rocher. Son âme avant de disparaître totalement revient cependant pour revisiter et le théâtre et sa dulcinée, deux amours impossibles. Et la mort en est la fin.
Le film a surtout valu par la qualité de la distribution des acteurs. Une dizaine d'illustres comédiens nationaux se sont prêtés au filmage, parmi lesquels ont figuré, outre le rôle principal confié à Mohamed Bouchaïb, Laarbi Zekal, Ahmed Benaïssa et Malika Belbey.
Le public est, par ailleurs, resté sous l'émotion du second film, Voyage à Alger, produit par Abdelmalek Bahloul, dans le cadre de «Alger, capitale de la culture arabe». Le film, un long métrage de 93 minutes, retrace le combat d'une veuve de chahid aux prises avec une injustice sociale (tentative de spoliation de ses biens par un ex-collaborateur colonial). Les rencontres cinématographiques de Béjaïa qui ont débuté samedi, s'étaleront sur une semaine, jusqu'au 4 juin. La sélection alterne courts et longs métrages et le documentaire.
La particularité de la manifestation à laquelle prend part, outre les invités étrangers habituels (France, Tunisie, Maroc), un groupe de producteurs belges, dont le cinéma sera mis à l'honneur jeudi prochain et qui sera rehaussé par la présence de Nicole Gilet, directrice du Festival international du film francophone de Namur.
Espace d'échange et de débat, cette présente édition, par-delà l'aspect filmographique intrinsèque, entend également développer des ateliers de formation dont la tradition commence à porter ses fruits.
La semaine va donner lieu à la projection d'une œuvre entièrement réalisée par des jeunes qui en ont suivi par le passé le déroulement. Un hommage au réalisateur disparu Azzedine Meddour est également prévu par les organisateurs.
R. C. / APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.