Brèves    Sahara Occidental : Le Maroc poursuit son chantage envers l'Allemagne    Coronavirus : Washington met son poids dans la bataille pour l'accès aux vaccins à l'OMC    Elections en Libye: le Haut conseil d'Etat dénonce une "ingérence étrangère"    Belmadi espère disputer jusqu'à 3 rencontres en Juin : Algérie – Mauritanie confirmé pour le 3 juin    CFA : Première réunion lundi    Réunion avec les présidents de clubs professionnels : Les nombreux chantiers qui attendent la nouvelle FAF    Un doctorat soutenu en Italie et consacré à la vallée Ighzer Amellal : La géo-archéologie sur les traces de nos ancêtres    Décongestion routière dans la capitale : Coup d'envoi de la réalisation de deux nouvelles pénétrantes    Mise en garde    Décret sur les psychotropes: Le SNAPO réclame la publication de la liste des produits concernés    La CNAS d'Oran organise une campagne d'information: Du nouveau pour les demandes de congé de maternité à distance    El-Bayadh: Les agriculteurs soulagés    Tlemcen: L'ex-député Tahar Missoum condamné à 2 ans de prison    Eradication prochaine de trois grands bidonvilles: Préparatifs pour le relogement de plus de 4.000 familles    MONNAIE COURANTE    Prise en charge des revendications socioprofessionnelles: Djerad pour une «approche progressive»    Les marches du vendredi se poursuivent    LES «BONS MOTS» : «LIMOGEAGE», «LYNCHAGE», «COMPLOT»...    Guelma: L'évocation douloureuse du 8 mai 1945    À la veille du grand jour à Béjaïa    Un lourd dossier contre Rachad    Villarreal – Man United, une finale inédite    Tottenham cible Conte    Les slogans sortis de laboratoires    Des ex-magistrats saisissent Tebboune    Les mises en garde du gouvernement    De l'importance des structures de proximité    L'unité d'urgences médicales opérationnelle    L'Algérie dans le «Top Ten»    La Tunisie, aux abois, se tourne de nouveau vers le FMI    Grève nationale des infirmiers les 25 et 26 mai    Le gaspillage atteint son apogée    La pasionaria Djamila Boupacha    Une idée sur la barbarie coloniale    Le fabuleux destin d'un héros oublié    Percée des conservateurs dans un bastion travailliste    USMA-MCA, le choc    Le manque de vaccins accroît le risque d'une nouvelle vague    La mercuriale se stabilise pour les légumes, pas pour les fruits    "J'ai toujours pensé que j'en étais capable"    CRB-NCM, délocalisé au stade du 5-Juillet    Le résistant intrépide    Renvoi du verdict au 27 mai    Limogeage du directeur régional des douanes d'Annaba    15 personnes arrêtées à El-Qods occupée    Sansal récipiendaire du prix Méditerranée du roman 2021    Quid de la coopération technique ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Grève des médecins résidents
Gel ou maintien ?
Publié dans Info Soir le 12 - 05 - 2011

Suspens n Fin ou maintien de la grève illimitée qui en est à son troisième mois. Les médecins résidents vont le décider ce week-end.
«Nous n'avons encore décidé de rien», a déclaré ce matin à InfoSoir le Dr Benhalima, porte-parole du Collectif autonome des médecins résidents algériens (Camra). La démarche à venir des médecins résidents sera décidée à l'issue de la réunion nationale, qui se tiendra demain, en conclusion aux assemblées générales qui auront lieu aujourd'hui même à travers les Centres hospitalo-universitaires (CHU) du pays.
Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière avait, pourtant, annoncé hier mercredi que les médecins résidents reprendront le travail dès la semaine prochaine. Ainsi, Djamel Ould Abbès s'est une nouvelle fois prononcé de manière unilatérale sur le sort d'un mouvement de protestation des plus imposants au cours de cette année. Le ministre a également souligné «la satisfaction» des médecins résidents à l'égard du contenu du communiqué officiel du secteur concernant leurs revendications.
Ould Abbès s'exprimait en marge de l'installation officielle de la commission mixte des ministères de la Santé et de l'Enseignement supérieur scientifique, chargée d'étudier le statut particulier des médecins résidents. Il a appelé les membres de la commission chargée de l'élaboration du projet des statuts des médecins résidents à l'élaboration d'un nouveau projet de statut avant fin juin prochain à l'effet de les soumettre au gouvernement. Toutefois, le Camra a estimé par la voix de son porte-parole que le statut particulier exigé par les médecins résidents ne doit pas se limiter simplement au régime indemnitaire, mais définir droits et devoirs du médecin.
Reste toutefois à savoir si le statut des médecins résidents ne connaîtra le même sort que celui des praticiens et praticiens spécialistes de la Santé publique. Renvoyé de date en date, celui-ci n'a pas vu le jour depuis 2008. Interrogé sur les négociations avec la tutelle, Dr Benhalima a répondu : «On sent une situation de dénouement.»
Il a affirmé que la commission mixte chargée d'étudier le statut des médecins résidents a bien avancé dans ses travaux hier, alors que celle relative au service civil sera installée, lundi prochain. A la question de savoir s'il est confiant quant à la bonne volonté de la tutelle de répondre concrètement aux revendications de ce corps médical, notre interlocuteur n'a pas caché sa réticence.
«À travers le combat de nos aînés, on attend pour voir», a-t-il répondu. «Il faut prendre au mot, monsieur le ministre», a-t-il ajouté. Il est à rappeler que la protestation des médecins résidents, pharmaciens et chirurgiens-dentistes hier à Alger a été fermement réprimée par le dispositif sécuritaire mobilisé à cet effet.
Rectificatif
Dans notre papier paru, hier, sous le titre «Résidents, pharmaciens, dentistes, anesthésistes / plusieurs sit-in ce matin à Alger», il fallait lire «auxiliaires anesthésistes» et non pas «médecins anesthésistes». On s'excuse pour cette erreur. Il est à signaler par la même occasion que les anesthésistes tiendront une assemblée générale aujourd'hui pour décider de la suite à donner à leur mouvement de protestation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.