Oran: la perturbation dans l'alimentation en eau potable bientôt réglée    Environnement: Boudjemaa se félicite du lancement de l'Initiative nationale de restauration du barrage vert    Les Iraniens aux urnes vendredi pour élire un successeur à Hassan Rohani    Euro 2020 : la Belgique renverse le Danemark    L'Algérie se dirige vers l'accession à l'OMC    Bac 2021: 5.084 détenus attendus dimanche prochain    Signature d'un mémorandum d'entente entre trois établissements touristiques publics pour une saison estivale 2021 réussie    Coronavirus: 382 nouveaux cas, 245 guérisons et 7 décès    Real Madrid: Benzema salue son "frère" Ramos    Euro 2020 : Une triste première dans l'histoire de la sélection allemande    Le Wali de Bechar limogé    Sahara occidental: "la position de Madrid n'a pas changé et ne changera pas"    «Le RND est une partie de l'Alliance présidentielle»    La surprenante révélation de Kaïs Saïed    Les Verts pour leur résurrection    Le Graët ne désespère pas pour une revanche Algérie-France !    L'ESS face à l'écueil Bordjien, derby indécis à Alger    Coudées franches pour Tebboune    Baadji: "le peuple algérien a barré la route à ceux qui voulaient faire échouer les élections"    Plus de 900 kg de produits avariés saisis et détruits    Vers le pass sanitaire    Journée mondiale de l'enfant africain: le ministère de la Culture trace un programme artistique riche    Première édition des Journées nationales du cinéma amateur    Mounia Meddour membre du jury d'«Un certain regard» du Festival de Cannes    Le festival national culturel des musique et danse diwane délocalisé à Aïn Sefra    Le Britannique Karim Khan élu procureur général    Le MSP pose ses conditions    Une production de près de 165 000 quintaux de céréales prévue    Lancement de la campagne de vaccination    Le procès de l'affaire Sonatrach 1 renvoyé sine die    Une subvention de Mobilis    Ultime chance de reprise    La Palestine de nouveau sous les bombardements    HISTOIRE D'UN HOMME D'EXCEPTION    Vibrant hommage à Josette et à Maurice Audin    Monologue de l'Algérien irreprésentable    Acheter la rumeur et vendre la nouvelle !    L'Onplc s'unit à la Gendarmerie nationale    Alger «nettoyée» de Daesh    Plusieurs opérations menées par l'ANP    Plus de 13.000 bénéficiaires convoqués    Le Makhzen sombre dans l'agonie    Un soldat nigérien tué, deux soldats français blessés    Dégel furtif au bord du lac Léman    Ça traîne!    "Notre victoire, c'est celle de l'Algérie nouvelle"    Cabale médiatique contre l'Algérie    L'APN fait tomber les peaux mortes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Médecins résidents
Ils en appellent au Président
Publié dans Info Soir le 07 - 04 - 2011

Suspens n Après la lettre ouverte qu'ils ont adressée, hier, au président de la République, les médecins résidents vont probablement geler leur mouvement de grève qui dure depuis plus de dix jours.
Le plan futur du mouvement de protestation lancé par les résidents du corps médical sera décidé aujourd'hui, en fin de journée, à l'issue de la réunion que va tenir le Collectif autonome des médecins résidents algériens (Camra). La décision sera communiquée aux résidents dès demain. Approché ce matin au Centre hospitalo-universitaire (CHU), Mustapha-Bacha à Alger, Dr Benhalima, un des porte-parole du collectif, a affirmé que la protestation sera peut-être suspendue le temps de voir la réponse, s'il y en a une, du président de la République à la lettre qui lui a été adressée de la part des résidents. Ces derniers ont, en effet, fait appel au chef de l'Etat pour répondre à leurs revendications sociales et professionnelles après échec des négociations avec le ministre de la Santé dans le cadre des commissions ad hoc. Les résidents qui ont préféré quitter les commissions de travail mises sur pied par Ould Abbès ont tenu, hier, mercredi, un sit-in devant la présidence à El-Mouradia. Durant toute la journée quelques 2 500 médecins résidents, chirurgiens dentistes, médecins internes et pharmaciens ont scandé leurs revendications.
Les médecins résidents se sont ainsi retirés des commissions mixtes installées par le ministère de la Santé, afin d'étudier leurs revendications. Interrogé sur la raison de ce retrait, le Dr Benhalima a expliqué qu'il n'est d'aucun intérêt de négocier avec un ministre qui dit être dépassé. «A quoi cela sert que les commissions qui n'ont pas de prérogatives soient toujours ouvertes», s'est-il interrogé avant d'enchaîner : «Ces commissions sont un simulacre de négociation.» Le ministre de la Santé, Djamel Ould Abbès avait, en effet, déclaré que décider de la suppression du service civil, principale revendication des résidents, est une affaire qui le dépasse. Nonobstant le retrait du partenaire social des commissions, le ministère a décidé que les commissions chargées d'examiner les revendications des médecins résidents vont poursuivre leur travail. «Les absents ont toujours tort», a argué le ministre au sujet des résidents. «Le mouvement ayant été jugé illégal, à l'image des autres mouvements de protestation, des délégués du collectif ont fait l'objet de poursuites judiciaires et vont bientôt comparaître devant le tribunal de Saïd Hamdine», a ajouté notre interlocuteur.
Toutefois, les résidents ne comptent pas se laisser faire. Ceux que nous avons rencontrés ce matin ont déclaré que «le prochain sit-in sera donc devant tribunal». Alors que ce n'est pas encore réglé avec les médecins résidents Ould Abbès a aussi à faire aux paramédicaux qui vont entamer une grève illimitée à compter de lundi prochain. Une autre affaire à suivre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.