Boumerdès : 4 harragas meurent noyés en mer et 9 autres disparus    Juventus: Simeone encense "l'animal" Ronaldo    EN : Une dernière étape avant d'officialiser le match face à la Colombie    Rassemblement aujourd'hui devant le siège du parti    «Le circuit de distribution doit être assaini»    Des administrateurs pour Sovac et Global Group    Craintes d'un nouveau conflit armé dans le Golfe    Les raisons d'un bouleversement politique    "C'est toute la classe politique qui vient d'être sanctionnée"    Hyundai i10 2020 Changement et modernisation    Malgré les arrestations et le dispositif sécuritaire : Les étudiants en force    Marche et grève générale le 24 septembre    L'entraîneur de Horoya AC évoque le match retour    Rebiai et Bouhalfaya libérés, Koudri et Moussaoui appelés    Les campus toujours au rendez-vous    6 blessés et 2 intoxiqués suite à une explosion de gaz    Appel aux bénéficiaires de logements à libérer leurs habitations précaires    ACTUCULT    Une vingtaine d'artistes participent à la manifestation    sortir ...sortir ...sortir ...    Les super héros des Comics et Marvel débarquent à Alger    Abdelkader Chaterbache, un artisan au service de l'éducation    Le MSP dénonce les interpellations et hésite sur la présidentielle    Le rétablissement de la production saoudienne sera difficile    Sous le signe de la solidarité avec les détenus    Echos de campus    Le CSA menacé de paralysie    Un grand cinéaste s'en est allé    157 kg de viande rouge et 62 kg d'abats impropres à la consommation saisis    Mascara: Plus de 10 millions en fausse monnaie saisis    Ligue des champions d'Europe: Paris et Madrid pôles d'attraction    Alger, Constantine: Samir Belarbi et trois manifestants en détention provisoire    Au cours des derniers mois: Près de 50.000 registres de commerce supprimés par leurs propriétaires    Révision de la règle 51/49: Des assurances sur les domaines de souveraineté    FAF - AG extraordinaire: Le nouveau système de compétition validé    Pour s'enquérir des dysfonctionnements du secteur de l'Education: Une commission d'inspection du ministère de l'Intérieur sur le terrain    Les Rohingyas vivent sous la menace d'un «génocide»    Les quatre représentants algériens affichent une belle forme    Libre en juin, Cavani divise en interne    L'UA demande des efforts concertés aux pays africains pour assurer une gouvernance efficace des migrations    L'envoyé de l'ONU attire l'attention sur le risque d'une escalade militaire    Des instructions fermes quant au respect des délais d'avancement des travaux    Les plus lus et les plus traduits au monde    Youcef Meziani n'est plus    Election présidentielle: Un des chantiers prioritaires du futur président de la République, redonner confiance    Professions de promoteur et d'agent immobilier: Les agréments délivrés par les walis    Grâce à la rationalisation des importations des céréales : L'Algérie a économisé plus d'un milliard de dollars    Rabehi défend le gouvernement    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Il sera bientôt porté à l?écran
«Morituri» adapté au cinéma
Publié dans Info Soir le 02 - 04 - 2004

Annonce Le réalisateur Okacha Touita a affirmé récemment à Alger qu'il a décidé de porter à l'écran le roman de l'écrivain Yasmina Khadra Morituri.
Les premiers rôles seront tenus par, entre autres, Miloud Khalife et Sid Ali Kouiret. Touita a indiqué à ce sujet que le tournage des premières scènes débutera à Alger en juin prochain et devra s'étaler sur 8 semaines. Les scènes d'intérieur seront filmées à Paris. De son côté, Claude Kunetz, présent lundi soir à Alger pour la présentation du film de Touita Les Sacrifiés dans sa nouvelle copie, a laissé entendre que la sortie du film sur les écrans est prévue pour mai 2005.
Le réalisateur, rappelle-t-on, a déjà tenté de porter à l'écran le roman du défunt Rachid Mimouni, Le Fleuve détourné, un projet qui n'a pu aboutir, selon lui, «pour des raisons matérielles».
Amateur de romans policiers, Okacha Touita affirme avoir été séduit dès la première lecture par le roman, ce qui l'a poussé à prendre contact avec l'éditeur et l'auteur pour leur proposer son adaptation au cinéma. Dès l'aval des parties concernées, il a entamé la rédaction du scénario avec la contribution de l'auteur lui-même, de son vrai nom Mohamed Moulesselhoul, et de deux autres scénaristes, Nadia Char et Michel Alexandre en l'occurrence.
Cette coproduction sera financée, côté français, par Claude Kunetz, et le Centre national du cinéma et, côté algérien, par le réalisateur Bachir Derrais et l'Entv. Le projet bénéficie également du soutien du Fdatic du ministère de la Communication et de la Culture.
Pour les besoins du tournage, le réalisateur a fait appel à une équipe de techniciens algériens, dont le directeur de la photographie Allel Yahiaoui, qui a déjà travaillé avec lui sur le film Le Cri des hommes en 1989.
Okacha Touita s'est, par ailleurs, félicité de la présentation en avant-première à Alger des Sacrifiés dans sa nouvelle copie. Excepté deux projections à la cinémathèque, souligne-t-il, le film n'a pas été projeté en Algérie. Le film, qui traite de l'histoire de la guerre de Libération et évoque la lutte des émigrés en France, a obtenu plusieurs prix, dont Georges Sadoul en 1982 et le prix du public aux journées cinématographiques d'Orléans en France. Il a également participé au festival de Venise.
Okacha Touita compte à son palmarès de nombreuses réalisations, entre autres Le rescapé (1985) et Dans le feu hier et aujourd'hui (1999), il a également été acteur.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.