7 ans de prison ferme requis contre Ali Ghediri    Metz : Boulaya fait son retour face au PSG    300 milliards de dinars en deux ans    La mise au net de Amar Belani à l'ambassadeur du Maroc    L'ONU très inquiète des expulsions d'Haïtiens par Washington    Une demi-victoire pour Trudeau, réélu mais toujours minoritaire    Quelles prérogatives pour les élus ?    Niger-Algérie à Niamey à 17h    Séminaire pour les arbitres d'élite    15 joueurs déjà engagés    NAÂMA, MOSTAGANEM, RELIZANE , EL-TARF , JIJEL    Un pas vers l'école numérique    1 mort et 14 blessés    Hatab Sarajevo traduit en anglais    Focus sur le cinéma espagnol contemporain    La crédibilité se gagne sur le terrain, pas dans les communiqués de condoléances !    Les prix poursuivent leur hausse    "Le remaniement de l'effectif de la JSK peut être un avantage pour les FAR"    Un stage en Tunisie pour préparer l'Asec Mimosa    Tentative de putsch avortée au Soudan    Le Parlement vote une motion de censure contre le gouvernement    Saïed maintient les mesures d'exception    Inondations et villes bloquées    La forêt, un gisement inexploité    877 employeurs concernés à M'sila    La justice se saisit du dossier    Un sénateur du FFS exige la libération des détenus politiques    Rencontre avec Saïd Boutadjine autour de l'oeuvre katébienne    «Un centre de recherche dédié à la science et à la technologie en projet»    Tipaza: L'autoroute Bou Ismaïl-Zeralda fermée à cause de la pluie    Suppression des pénalités de retard des cotisations à la CASNOS    Où sont passés les indépendants ?    Le SNAPO met en garde: Réticence des citoyens à se faire vacciner     Tebboune reçoit un appel téléphonique de Macron    Quel avenir pour les entreprises publiques ?    Le gouvernement impulse une nouvelle dynamique    Tebboune tient son engagement    Les paradoxes d'une rentrée    Des partis politiques à la traine    Intense activité pour Lamamra à New York    un conseil national du tourisme?    Quelle solution outre que la révision des salaires ?    Koeman tire sur ses joueurs    L'événement est reporté pour le 2 octobre    Appel à candidatures    Ces chanteuses kabyles qui ont bravé les tabous    Le FFS appelle à renforcer les prérogatives des élus locaux    Justice: Le procès de l'ancienne ministre Houda Feraoun reporté    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Formation professionnelle / Plus d'offre que de demande
Un grave déficit en communication ...
Publié dans Info Soir le 02 - 03 - 2013

Plan - Un total de 260 000 nouvelles places pédagogiques de formation est disponible au titre de la 2e session de la rentrée de la formation professionnelle (2012-2013), prévue demain dimanche.
C'est ce qu'a indiqué le ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnels, Mohamed Mebarki. Une bonne nouvelle en soi et qui devrait ravir le secteur économique qui n'a eu de cesse de tirer la sonnette d'alarme quant au manque cruel de personnels qualifiés dans, notamment, certains métiers du bâtiment, dont ne saurait se priver la machine économique. Dans une récente déclaration, c'est le président du forum des chefs d'entreprises Réda Hamiani qui faisait remarquer que l'Algérie manquait cruellement «d‘électriciens, de maçons et autres chauffagistes».
Et si l'action porte sur de nouvelles formations, incluses dans une toute nouvelle nomenclature des spécialités dont le nombre passe de 300 à 422 comme le mentionne le ministre, rien ne présage que l'engouement des jeunes aille de soi, tant aucun plan de communication destiné aux concernés, n'accompagne cette action, afin ne serait-ce que d'informer de l'existence de ces formations et de leur intérêt en termes d'emplois d'avenir.
D'autant que ces jeunes, souvent, se retrouvent en quittant l'école, en dehors de toute forme de structuration ou d'encadrement.
Concernant une solution adaptée au contexte algérien, le gérant d'une entreprise de communication à Alger nous dira : «Pourquoi ne pas impliquer les imams à travers leur rôle social d'éducateurs» ...
Concernant cette nouvelle nomenclature, elle a, explique le ministre, intégré «les besoins en formation qui sont apparus ces dernières années, mais aussi des spécialités nouvelles liées au développement de la technologie et d'autres tenant compte des spécificités locales». Le premier responsable du secteur a indiqué, en outre, que 13 spécialités nouvelles ont été programmées pour cette rentrée dans le cadre de la mise en œuvre progressive de la nomenclature des spécialités de 2012. Il s'agit notamment de soudage sur tôle et profilés, grutier, agent forestier et poseur de canalisation, a-t-il dit, ajoutant que «la nouvelle nomenclature a permis d'adapter les formations aux réalités locales».
Parmi le nombre global de ces nouvelles places pédagogiques disponibles, 70 000 sont offertes pour la formation par apprentissage, 66 000 pour la formation résidentielle et 30 000 places pour la formation à distance, a fait savoir M. Mebarki. Au chapitre des ressources humaines, «729 formateurs recrutés au titre du budget de l'année 2011, ont achevé leur formation pédagogique et participeront à l'encadrement des sections», a-t-il encore mentionné.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.