TRAFIC DE FORMULAIRES DE SOUSCRIPTION : L'ANIE reconnaît des cas de fraude à Souk-Ahras    SYNDICATS AUTONOMES : Le CSA appelle à une grève générale    APRES SES PROPOS HOSTILES AU SAHARA OCCIDENTAL : Le CNASPS qualifié Saadani ‘'d'aventurier sans conscience''    ANARCHIE DANS LE TRANSPORT DES VOYAGEURS DE LA CORNICHE ORANAISE : 200 Da le prix d'une place par taxi à partir de 17h00    ACTION ANTI-DROGUE DE LA 8EME SURETE URBAINE (MOSTAGANEM) : Huit consommateurs de drogue arrêtés    TIARET : Des citoyens ferment le siège de l'APC de Rechaiga    Silence radio à la Sonatrach    Une convention pour booster le commerce électronique en Algérie    Rencontre régionale sur le code des marchés publics    Suspension d'une usine de boissons gazeuses    L'illicite défigure le site Aadl à Tamanrasset    Le prix Pomed décerné à Soufiane Djilali    Erdogan menace de reprendre l'offensive mardi soir si l'accord n'est pas respecté    Grève générale et manifestation à Barcelone    L'UE menace Washington de représailles    14 civils tués dans des raids turcs    "Atal ne partira pas l'été prochain"    Les joueurs mettent fin à la grève    Zetchi : "Il y a des contraintes de calendrier, mais les motivations sont là"    Les «Verts» face à leur destin    Medaouar répond aux Usmistes et à Messaoudène    Les fans boudent, Laoufi s'interroge    "Nous sommes toujours aux côtés du peuple"    Les avocats des détenus mettent à exécution leurs menaces    Dossier clos    La "harga" vers les côtes italiennes s'intensifie    3 exos pour se lever du bon pied    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Un sit-in de la communauté chrétienne violemment réprimé    Marie-Antoinette, cette figure de la pop culture    Concours de la chanson patriotique    Un lien entre deux peuples et deux cultures    L'Algérie représentée par le jeune Chikhi Samir    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 9ème journée    Oued Tlelat - El Braya: Plus de 190 000 sachets de « chemma » saisis    Sétif: Deux morts et un nourrisson grièvement blessé dans une collision    Projets des Jeux méditerranéens: Constat satisfaisant et confirmation de l'échéance de réception, juin 2020    Nouvelle sortie de Amar Saâdani: L'«Etat profond», le hirak et le Sahara Occidental    Conseil de la nation: Début des procédures de levée de l'immunité de deux sénateurs    Automobile: L'usine Renault Algérie reprendra ses activités en 2020    Pour blanchiment d'argent et financement occulte de partis politiques: Tliba incarcéré à la prison d'El Harrach    Pour contrer le Hirak, le pouvoir tente d'obtenir la bienveillance internationale    La révolution légale    En marge de la vente dédicace de son livre: Le styliste espagnol Adolfo Dominguez revient sur son parcours artistique    Commémoration du 80ème anniversaire de l'exil républicain: Oran rend hommage aux réfugiés espagnols    Un déficit de 4,68 mds dollars    L'Algérie domine l'Irlande 4-0    Rohani : Les "Israéliens et les Saoudiens ont poussé les USA à sortir de l'accord    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cinquantenaire de l'indépendance
L'épopée «Wafia» présentée à Oran
Publié dans Info Soir le 19 - 05 - 2013


La générale de l'épopée intitulée Wafia, donnée, hier, samedi sur les planches du Théâtre régional Abdelkader-Alloula d'Oran (TRO), a suscité une vive admiration chez le public qui a réservé un triomphe à cette nouvelle création artistique. Wafia met en scène un personnage éponyme interprété avec brio par la jeune comédienne Zaouche Bahria qui campe le rôle de la fille d'un couple prêt à mourir sous la torture infligée par les forces coloniales plutôt que de dénoncer leurs compatriotes moudjahidine. L'histoire qui a pour contexte la guerre d'indépendance met en avant la dimension du sacrifice consenti par le peuple algérien durant la lutte de libération et la notion de la fidélité au serment fait aux glorieux martyrs de la révolution. L'héroïne Wafia porte à ce titre bien son nom (Fidèle), jurant de poursuivre le combat mené par ses parents sur le chemin de la liberté, de l'indépendance et de la souveraineté nationale. Pour être à caractère historique, l'épopée ne sacrifie pas pour autant l'humour au registre dramatique, suscitant ainsi davantage d'intérêt auprès des jeunes spectateurs quant à l'histoire du pays. Le public a ainsi pris un grand plaisir à revoir le comédien fétiche du TRO, Mohamed Himour, qui a régalé l'assistance par ses répliques et gestuelles burlesques en prêtant ses traits à un officier colonial. Cette nouvelle production du TRO a été écrite par Kaddour Benkhamassa, adaptée par Bouziane Benachour et mise en scène par Abdelkader Belkaïd. Wafia est la deuxième pièce produite par le TRO dans le cadre la célébration du 50e anniversaire de l'indépendance nationale, après El-Mechaal (le flambeau) jouée en janvier dernier. De nouvelles représentations de la pièce Wafia sont programmées dans le cadre d'une tournée aux quatre coins du pays, après la participation de cette pièce au prochain Festival national du théâtre professionnel (23 mai-3 juin à Alger).

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.