Secousses telluriques à Mila : "l'Etat n'abandonnera pas ses citoyens"    Berraki : pas de dégâts ou de dysfonctionnements au niveau du barrage de Beni Haroun    Les Algériens interdits d'entrée en Suisse    Ounoughi évoque l'affaire de Madjer avec l'Anep    Covid 19 : 529 nouveaux cas, 429 guérisons et 9 décès en Algérie durant les dernières 24 heures    REUNION GOUVERNEMENT-WALIS MERCREDI ET JEUDI PROCHAINS : Vers un mouvement dans le corps des walis    PARTI FLN : Le SG invité à Moscou pour participer à un sommet    EXPLOSION DE BEYROUTH : L'Algérie envoie un hôpital militaire de campagne    JUSTICE : Vaste mouvement dans le corps des magistrats    NOUVEAU CHEF D'ETAT-MAJOR DE LA GN : Le général Yahia Ali Oulhadj installé dans ses fonctions    FRANÇAIS BLOQUES EN ALGERIE : Plus de 40 000 personnes rapatriées depuis mars    POUR NON-RESPECT DES MESURES PREVENTIVES : Fermeture de près de 5400 commerces à Alger    MASCARA : Les personnels de la santé dénoncent le manque de transport    Liban: le bilan de l'explosion du port de Beyrouth atteint 154 morts    Palestine : raids aériens israéliens sur la bande de Ghaza    L'Ogebc se dirige vers une exploitation optimale des sites du patrimoine    Pêche: un décret pour l'organisation des pécheurs artisans en coopératives    Fusion MCA-GSP : l'AGex du MCA largement en faveur de la fusion    Hommage à Gisèle Halimi: une halte en reconnaissance à ceux qui ont soutenu l'Algérie    Explosion de Beyrouth: aides algériennes au Liban    Procès du journaliste Khaled Drareni : L'absurde devient ordinaire par lassitude    Explosion de Beyrouth: Chanegriha présente ses condoléances    Ligue 1-ES Sétif: l'entraîneur Kouki OK pour prolonger son contrat de 2 saisons    Huit ambitieux et seulement quatre billets pour Lisbonne    L'Italie prêtera main-forte à la France avec 200 soldats    Le prêt de Benchaâ au CCS prolongé    L'Alliance des designers algériens professionnels voit le jour    Gilles Lapouge, l'amoureux du Brésil    L'Unesco va réhabiliter le patrimoine de Bandiagara, victime du conflit    Attar plaide pour une "Opep du gaz"    13 décès et 551 nouveaux cas en 24 heures    Deux Algériens légèrement blessés    Pertamina lorgne les actifs d'OXY en Algérie    Le général-major Meftah Souab en soins à l'étranger    La défense compte saisir le chef de l'Etat    Le désert agraire    Nacer Boudiaf demande la réouverture du dossier    Opéré de nouveau à Lille : Benzia espère un retour en janvier    CRB : Djerrar opéré avec succès    JS Kabylie : Relance de la webradio du club    Feux de forêts : Arrestation d'au moins 10 individus    Le harrag anonyme ou le marigot des caïmans    FAUSSES SAINTETES    L'apocalypse à Beyrouth    Washington condamne la présence militaire étrangère en Libye    Un néonazi avoue le meurtre d'un élu régional    "L'Euthanasie, entre légalisation et incrimination", nouvel ouvrage du chercheur Djamel Eddine Anane    Le parcours du pianiste Nassim Kahoul, un exemple de détermination    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Jijel / Source de dommages pour l'agriculture
Alerte, les étourneaux arrivent !
Publié dans Info Soir le 04 - 11 - 2013

Dégâts - Les étourneaux sont de retour. Ils offrent depuis quelques jours un spectacle insolite au-dessus de la tête des citoyens faisant «frémir» d'appréhension les oléiculteurs.
D'interminables rubans d'oiseaux en rangs serrés occupent le ciel de l'antique Igilgili dès la tombée du jour, ce qui fait craindre des retombées fâcheuses sur l'oléiculture. Ce volatile migrateur venant du Nord est réputé pour être un «fléau» pour les oliviers dont de nombreux ménages ruraux tirent leur revenu.
«Selon les spécialistes de l'Institut national pour la protection des végétaux (INPV), il y aurait une centaine de millions d'étourneaux dans le pays», a indiqué un responsable de la Chambre de wilaya de l'agriculture, précisant que l'olive arrivant à maturité au mois de novembre est une «friandise» très appréciée par cet oiseau.
Chaque individu consomme en moyenne deux olives par jour, et par ricochet, en fait tomber plusieurs autres. Les dégâts sont estimés à plusieurs milliers de tonnes d'olives, soit un important manque à gagner en matière d'huile d'olive.
Dans cet ordre d'idées, une campagne de sensibilisation à la lutte biologique, chimique et mécanique de ce prédateur a été entamée auprès des oléiculteurs de la région qui totalise plus de 14 000 hectares d'oliviers, avec une production, bon an mal an, évaluée à cinq millions de litres d'huile d'olives d'excellente qualité. Outre le bruit qu'ils font en tournoyant dans un ballet à géométrie variable, ces volatiles noirs rejettent des déjections acides, nocives aussi bien pour les espèces végétales que pour les carrosseries automobiles dont ils accélèrent la corrosion. Les étourneaux nichent dans des arbres qui font office de dortoirs.
La lutte contre ce prédateur s'effectue au moyen d'effaroucheurs (des appareils sonores simulant les cris de rapace) ou de filet de capture, encore au stade d'essai, ou mieux encore en usant d'explosifs pour protéger les oliveraies.
Le tir d'explosif, explique les responsables du secteur agricole, endommage le tympan du volatile pour qui le système auditif joue un rôle moteur dans la migration. En attendant une solution définitive et durable à ce problème, les oléiculteurs restent impuissants sous un ciel assombri par des nuées d'oiseaux qui rappellent un célèbre film d'Alfred Hitchcock. L'étourneau sansonnet (Sturnus vulgaris), a un penchant pour les fruits comme les cerises, les olives ou encore le raisin.
S'il est peu apprécié par les cultivateurs en Europe de l'Ouest et sur le pourtour méditerranéen, il demeure cependant apprécié par les Européens de l'Est, car il est essentiellement insectivore dans cette partie du monde.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.