Le décret présidentiel portant convocation du corps électoral publié au JO    Le peuple en quête d'alternative    Rahabi appelle à juger Bouteflika !    Convergence des objectifs nationaux du peuple algérien et de son armée    Salon du Sport et de la remise en forme    «Nécessité de préserver le pouvoir d'achat dans la loi de Finances 2020»    Chakib Khelil est de retour    Les conditions pour une participation honorable à l'élection présidentielle du 12 décembre 2019    Décès de l'ancien président Zine el Abidine Ben Ali    Le Royaume-Uni quittera l'Union européenne le 31 octobre    Le jour où le monde a basculé dans l'ère de la lutte technologique asymétrique    L'Algérie remonte à la 38e position mondiale    Nouvelles révélations sur le transfert de Griezmann contesté par l'Atletico    CORRUPTION ET MALVERSATIONS : Le MJS charge et accuse Mustapha Berraf    JSMB-JSMS et MCEE-USMAn avancés à 17h    Des experts de l'ANP participent au processus de la réforme du baccalauréat    Relizane : affrontements à Oued R'Hiou, deux jeunes morts    Plus de 100 familles de La Casbah relogées à Baba Ali    Le miroir enchanteur d'une belle époque    USA et super-héros à l'honneur    Traduction théâtrale vers l'arabe    L'AMBASSADEUR LEE EUN-YONG REVELE: 2,5 milliards de dollars d'échanges entre l'Algérie et la Corée    AIGLE AZUR : Quatre candidats pour reprendre la compagnie    DANGERS D'UTILISATION DES JEUX ELECTRONIQUES : La police sensibilise les écoliers    CANASTEL (ORAN) : Les eaux usées menacent les fonds marins    ETAT LAMENTABLE DE L'ECOLE ‘'CHAHID MEZHOUD AHMED'' : Des parents d'élèves de Tiaret bloquent la RN14    Guelma : « Un visa pour Alger ! »    Biskra : Rejet de la feuille de route du pouvoir    LEVEE DE L'IMMUNITE PARLEMENTAIRE DE BAHA-EDDINE TLIBA : La Commission des affaires juridiques adopte le rapport    Tlemcen : « A Bas la dictature ! »    Hanni inscrit un joli but contre Al Ahli (Vidéo)    Lourde défaite de Mönchengladbach et Bensebaini face à Wolfsberger    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce vendredi    DNCG : le nouveau gendarme du football algérien    «Yetnahaw gaâ !» à la tunisienne    .sortir ...sortir ...sortir ...    Séminaire international sur la traduction, le théâtre et l'identité    Grand hommage aux victimes du 14 juillet 1953 à Paris    Participation de 15 pays    L'Algérie parmi les quatre derniers    Béchar : La surcharge des classes est un épineux problème    LA BEA appelée à la rescousse    G5 Sahel : Les financements se font toujours attendre    Inondations: La protection civile sensibilise    Riyad ripostera-t-il aux attaques contre ses installations pétrolières?    Tunisie: La fin d'une époque politique ?    Une nouvelle amnistie générale décretée    Parution. L'Encyclopédie algérienne (édition 2019) : Un coffret fort intéressant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Jijel / Source de dommages pour l'agriculture
Alerte, les étourneaux arrivent !
Publié dans Info Soir le 04 - 11 - 2013

Dégâts - Les étourneaux sont de retour. Ils offrent depuis quelques jours un spectacle insolite au-dessus de la tête des citoyens faisant «frémir» d'appréhension les oléiculteurs.
D'interminables rubans d'oiseaux en rangs serrés occupent le ciel de l'antique Igilgili dès la tombée du jour, ce qui fait craindre des retombées fâcheuses sur l'oléiculture. Ce volatile migrateur venant du Nord est réputé pour être un «fléau» pour les oliviers dont de nombreux ménages ruraux tirent leur revenu.
«Selon les spécialistes de l'Institut national pour la protection des végétaux (INPV), il y aurait une centaine de millions d'étourneaux dans le pays», a indiqué un responsable de la Chambre de wilaya de l'agriculture, précisant que l'olive arrivant à maturité au mois de novembre est une «friandise» très appréciée par cet oiseau.
Chaque individu consomme en moyenne deux olives par jour, et par ricochet, en fait tomber plusieurs autres. Les dégâts sont estimés à plusieurs milliers de tonnes d'olives, soit un important manque à gagner en matière d'huile d'olive.
Dans cet ordre d'idées, une campagne de sensibilisation à la lutte biologique, chimique et mécanique de ce prédateur a été entamée auprès des oléiculteurs de la région qui totalise plus de 14 000 hectares d'oliviers, avec une production, bon an mal an, évaluée à cinq millions de litres d'huile d'olives d'excellente qualité. Outre le bruit qu'ils font en tournoyant dans un ballet à géométrie variable, ces volatiles noirs rejettent des déjections acides, nocives aussi bien pour les espèces végétales que pour les carrosseries automobiles dont ils accélèrent la corrosion. Les étourneaux nichent dans des arbres qui font office de dortoirs.
La lutte contre ce prédateur s'effectue au moyen d'effaroucheurs (des appareils sonores simulant les cris de rapace) ou de filet de capture, encore au stade d'essai, ou mieux encore en usant d'explosifs pour protéger les oliveraies.
Le tir d'explosif, explique les responsables du secteur agricole, endommage le tympan du volatile pour qui le système auditif joue un rôle moteur dans la migration. En attendant une solution définitive et durable à ce problème, les oléiculteurs restent impuissants sous un ciel assombri par des nuées d'oiseaux qui rappellent un célèbre film d'Alfred Hitchcock. L'étourneau sansonnet (Sturnus vulgaris), a un penchant pour les fruits comme les cerises, les olives ou encore le raisin.
S'il est peu apprécié par les cultivateurs en Europe de l'Ouest et sur le pourtour méditerranéen, il demeure cependant apprécié par les Européens de l'Est, car il est essentiellement insectivore dans cette partie du monde.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.