Sûreté nationale: installation de nouveaux chefs de sûreté de wilayas    Nahda participera avec une trentaine de listes    Le front anti-Rachad se consolide    Constantine: réception du tunnel de Djebel Ouahch "durant l'année 2025"    Hausse des prix : Rezig évoque les «spéculateurs»    Nette hausse des exportations gazière au 1er trimestre 2021    Le pari électrique officialisé    Le soutien continu de l'Algérie aux efforts visant l'unification des rangs en Libye réaffirmé    «Nous saurons faire face aux drones israéliens utilisés par le Maroc»    Ceferin fustige    Mourinho n'est plus entraîneur des Spurs    Délocalisation de l'AGE bis de la FABB à l'ESSTS    Accidents de la route: 25 morts et 1322 blessés en une semaine    Gâteau de crêpes    Mécontentement    Naïma Ababsa    Relaxe pour Fodil Boumala    Seaal dans le viseur des pouvoirs publics    Les travailleurs de l'ETRHB veulent sauvegarder leur entreprise    Le Chabab veut se rapprocher du peloton de tête    L'AUTRE COUP BAS DE LA CAF    SONATRACH OPÈRE UN CHANGEMENT RADICAL AU MCA    Communiqué de Liberté    "Cessez la répression et libérez les détenus !"    Que décidera Macron ?    La mercuriale en roue libre    Campagne de sensibilisation aux accidents de la route    Conditions de détention "graves" des palestiniens dans les prisons israéliennes    Le greffon de la liberté    Pour une valorisation des ressources archéologiques    Tamazight avance doucement, mais sûrement    Sidi Bel Abbès : La prolongation du couvre-feu asphyxie les commerçants    Niger: l'Algérie condamne l'attaque terroriste perpétrée contre le village de Gaigorou    Saignée de capital humain    Une bonbonne de gaz explose : incendie, deux blessées et des dégâts    Création de dix nouvelles wilayas: «Aucun changement dans les frontières territoriales»    LE RAMADHAN A BON DOS    Brèves    Hadj Merine ne s'enflamme pas    L'Ave Marie . . . m    L'acquittement? O.K. Et l'accusation?    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec l'Arabie saoudite    La Tunisie secouée par la pandémie    Le gouvernement examinera le projet en juin prochain    Boumala victime de son paradoxe    Le spectacle vivant réclame des aides    «Chaque rôle apporte un plus...»    HCA: Une célébration dans la fierté    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Littérature : Kamel Daoud finaliste au prix Goncourt
Publié dans Info Soir le 29 - 10 - 2014

Le journaliste et écrivain algérien Kamel Daoud est finaliste pour le prestigieux prix Goncourt qui sera décerné le 5 novembre prochain, a annoncé mardi à Paris le jury de l'Académie Goncourt.
Le jury, présidé par l'académicien et ancien animateur de télévision, Bernard Pivot, a sélectionné Kamel Daoud parmi quatre écrivains pour son roman Meursault, contre-enquête, paru en 2013 en Algérie (Barzakh) avant d'être édité en France l'année suivante. Premier roman d'un écrivain algérien à être finaliste au Goncourt, Meursault, contre-enquête reprend l'histoire de l'assassinat commis par le personnage polémique de L'Etranger d'Albert Camus, en livrant une version du meurtre racontée d'un point vue algérien par le frère de l'«Arabe» assassiné dans L'Etranger.
Ce livre avait récemment valu à son auteur le prix François-Mauriac de l'Académie française et le prix des Cinq continents, décerné par l'Organisation internationale de la francophonie, en plus du prix Escale littéraire d'Alger, décerné par des écrivains et journalistes algériens et français. Le roman figurait également dans la deuxième sélection du prix Renaudot, décerné le même jour que le Goncourt par des journalistes et des critiques littéraires et dont la liste des finalistes devrait être connue ce mardi 28 octobre. L'auteur, connu également en Algérie pour ses chroniques au journal Le Quotidien d'Oran avait, par ailleurs, reçu le prix Omar Ourtilane pour la liberté de la presse, ex æquo avec la journaliste égyptienne Lina Attallah. En 2013, le Goncourt avait couronné l'écrivain français Pierre Lemaître pour son roman Au revoir là-haut. APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.