Salah Goudjil confirmé    Les avocats obtiennent gain de cause    «La pensée libre» à la barre    Le procès reporté à la prochaine session criminelle    Une "menace à la sécurité nationale", selon Hanoune    "Je veux une République sans haine"    Ould Kaddour dans le collimateur    Un site hautement sécurisé    Signature d'une convention pour la promotion des PME    Mohamed Bazoum Président    Le CICR appelé à protéger les Sahraouis dans les territoires occupés    Libération sous caution de Nabil Karoui    Le Maroc veut construire un deuxième mur de défense    La Tunisie retient son souffle    Benchaïra indisponible pour une semaine    Le Mouloudia ne fait plus le poids    Un clasico sans âme    Les flammes de la passion    L' éternelle blessure    L'Algérie ou le déclin par les mathématiques    Un important lot de vaccin reçu hier    Le ministère du Travail dément    Les dossiers de réhabilitation de 32 sites historiques à l'étude    Sardine, vin, prière et pêcheurs !    Sur les traces du passé glorieux de l'ancienne "Zucchabar"    Une conférence sur le parler jijélien    Les cinémas autorisés à rouvrir à New York    Le rêve brisé d'un amoureux du cinéma    Lutte contre la criminalité : Saisie de 650 comprimés psychotropes    Real - Zidane : "On a marqué un but à l'extérieur, ce qui est très important"    Tlemcen: Un jeune tué d'un coup de couteau à Aïn Youcef    Mascara: Une mère et son bébé sauvés in extremis à Zahana    Ligue 2 - Groupe Ouest: Le CR Témouchent sur sa lancée    L'UGTA pour un retour à la retraite proportionnelle    Pré-emploi et terrain sinistré    Sans diagnostic point de remède !    Football - Ligue 1: Choc alléchant à Oran, «clasico» indécis à Alger    Annexe régionale d'Oran de l'Office national des statistiques: Les travailleurs en grève illimitée    Tiaret: Sur les traces de l'homme préhistorique de Columnata    Le pouvoir d'achat en cote d'alerte    182 nouveaux cas et 3 décès en 24 heures    Le nouveau découpage assurera la "fixité des populations"    Création du syndicat maghrébin des journalistes : L'exclusion des professionnels sahraouis dénoncée    Boukadoum souligne les positions de l'Algérie    La Casbah : La citadelle dévoile ses secrets et son passé rayonnant aux visiteurs    Au lendemain du deuxième anniversaire du Hirak: La marche des étudiants empêchée    Assassinat de Ali Tounsi: Le procès reporté au 4 mars    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Programme AADL 2 : Pas de retard
Publié dans Info Soir le 28 - 09 - 2016

Le ministre de l'Habitat a affirmé hier que le programme AADL 2 (2013) «se déroule comme prévu» et que son département attend l'affectation d'un quota de 80 000 logements de même type pour 2017, qui vont s'ajouter à environ 370 000 logements en voie de réalisation. Tebboune a assuré les souscripteurs qui ont payé la première tranche qu'ils auront tous leur logement. Le choix des sites pour les souscripteurs, en revanche, n'est pas pour l'immédiat, d'autant que, selon lui, les chantiers n'ont pas atteint le taux de 70% de réalisation.
C'est ce qu'a déclaré hier mardi le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville en marge de la cérémonie d'installation du nouveau secrétaire général du ministère précisant que «tous les citoyens qui ont payé la première tranche auront leurs logements». Abdelmadjid Tebboune précisera aussi que les 80 000 unités attendues pour 2017 s'ajouteront à environ 370 000 logements en voie de réalisation. «Dans le cadre du quinquennat 2014-2019, nous avons enregistré à ce jour 150 000 logements qui viennent s'ajouter aux 230 000 logements AADL déjà inscrits et en voie de réalisation», a indiqué M. Tebboune. Par ailleurs, ce dernier a souligné que son département a délibérément refusé d'ouvrir les choix des sites pour les souscripteurs AADL 2, car a-t-il expliqué, il est inconcevable d'affecter des habitations alors que les chantiers n'ont pas atteint les 70% de réalisation.
«Pour ce qui est de la capitale, nous avons près de 180 000 logements, dont 60 000 sont dédiés au programme AADL 1 et le reste seront affectés au programme 2013», précise M. Tebboune. Lancé en 2013, le programme AADL 2 a enregistré un nombre important de demandes ce qui a obligé l'agence à procéder, une année après le lancement de l'opération d'inscription, à des recrutements massifs afin d'accélérer la cadence de traitement des dossiers à environ 10 000 dossiers/jour.
Le ministère était contraint de renforcer les moyens nécessaires à la disposition de l'AADL pour accélérer le traitement des dossiers et la remise des ordres de versement aux souscripteurs. Les lenteurs enregistrées dans cette opération étaient dues au manque de moyens matériels et humains, un manque qui a été pallié par le recrutement d'étudiants universitaires jusqu'à la fin de l'opération. L'opération de remise des ordres de versement a été finalisée vers la fin 2014. En termes de chiffres l'agence a traité 269 379 dossiers physiques parmi les 524 974 reçus en 2014.
Le nombre de demandes acceptées initialement après la souscription électronique est estimé à 700 000 demandes, selon les chiffres de l'agence. Près de 18 450 recours ont été enregistrés dont 14 000 traités relatifs essentiellement à la double souscription pour les couples. L'AADL avait lancé à la fin juillet 2014, des projets de réalisation de 94 730 logements dans le cadre du programme location-vente qui compte au total 230 000 unités. M. Tebboune qui avait écarté le lancement des souscriptions au programme AADL 3, avait annoncé en été dernier que la date de versement de la deuxième tranche des logements AADL pour les souscripteurs de 2013 était tributaire de la définition du prix final qui connaîtra une hausse de 20%. 


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.