Présidentielle 2019: Le report, une solution à «l'impasse» ?    Exception d'inconstitutionnalité: Le plaidoyer de Louh    Tébessa: Un programme d'urgence pour l'eau potable    Argent de la diaspora: Les Algériens, derniers de la classe    Leurs dossiers acceptés mais ils ne peuvent accéder au site pour le paiement: Sit-in des souscripteurs devant la direction régionale de l'AADL    Un pacte self-service    FAF - Coupe d'Algérie (1/32e et 1/16e de finale): Place aux émotions et gare aux surprises !    LFP - Championnat national: Statut professionnel, gestion amateur    Ligues 1 et 2: Où est passé le bilan chiffré de la compétition ?    Axe Gdyel - Hassi Ben-Okba: Un octogénaire meurt dans une collision entre un camion et une voiture    Tebessa: 2 à 15 ans de prison dans une affaire de terrorisme    Affaire du magistrat tué à Sidi Bel-Abbès: L'épouse de la victime, sa fille et un complice écroués    Au fil... des jours - Communication politique : nouvelles du front ! (2ème partie)    Le pouvoir d'en haut, la confiance d'en bas    Karim Wade saisit la Cour de justice de la Cedeao pour pouvoir être candidat    Kia Al Djazair introduit le GPL sur 3 de ses modèles    Land Rover Algérie : Plusieurs offres promotionnelles aux ateliers SAV    Des milliers de manifestants marchent pour les libertés    Le FLN pour une nouvelle sérénité    1ère Foire commerciale intra-africaine Participation de l'Algérie au Caire    Copa Libertadores : River Plate s'adjuge le titre face à Boca Juniors    Le poids de la crise    La poursuite de l'ouverture chinoise renforcera sa croissance    Les solutions "miracles" de Chakib Khelil    Benghabrit hausse le ton et menace…    Un test de dépistage en 10 minutes    Ouyahia contrarié ?    18ème Salon AutoWest : L'industrie automobile nationale à l'honneur    Commémoration du 58e anniversaire des manifestations du 11 décembre 1960 : Aïn Témouchent abritera les festivités nationales    Master-class d'instruments traditionnels en décembre    La vie perturbée de la CAN-2019    Un pacte mondial sur les migrants mort-né    Six personnes ont trouvé la mort en 24 H    «Prémunir le retour à la décennie noire qui a failli détruire l'Etat national»    Ghezzal retrouve la compétition    L'Algérien Ferhat retrouve ses talents de passeur    L'ONPLC annonce l'élaboration d'une cartographie des dangers de corruption    Nabila Goumeziane : «L'œuvre de Mohya, une référence de notre patrimoine»    «Am not your negro» et «L'autre côté de l'espoir» lauréats des Grands prix    «Brossi» décroche la «Grappe d'Or»    ORAN : 2 ‘'passeurs'' arrêtés et une barque saisie    Repêchage de deux corps sans vie sur deux plages de Ben M'Hidi    Le communiqué déroutant de la coalition    «C'est un jour important pour moi»    AUDI, la marque surprise du salon Autowest    Violation des droits d'association, d'expression et de manifestation: Un appel pour éviter le scénario des «Gilets jaunes»    Tolérance, ONG, mosquées, campus: Les clarifications du ministre des Affaires religieuses    Huawei : La directrice financière soupçonnée de fraude par les Etats-Unis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Forêt de Baïnem :
Retrouver la splendeur d?antan Des atouts précieux
Publié dans Info Soir le 11 - 08 - 2005

Reprise n Désertée durant de longues années, la forêt commence à retrouver sa beauté d?antan. Les travaux de son réaménagement vont
bon train.
La forêt de Baïnem, qui constitue une réelle bouffée d?oxygène pour la capitale, a été entièrement ravagée par des incendies durant la guerre de Libération nationale. Dès les premières années de l?indépendance, une grande opération de reboisement a été menée faisant revivre ce site paradisiaque devenu, aux années 1980, un centre de préparation physique pour les équipes sportives de la capitale et même celles des wilayas mitoyennes telles que Blida et Boumerdès. Au début des années 1990, le massif forestier de Baïnem a été investi par les semeurs de terreur et de mort. Par conséquent, les familles et les équipes sportives l?ont déserté à cause de l?insécurité qui y régnait durant toute une décennie.
Profitant de l?amélioration des conditions sécuritaires, la direction des forêts de la wilaya d?Alger a élaboré un plan d?action en vue de donner à cette forêt le visage qui lui sied. Il s?agit, en fait, du réaménagement du site par la mise en place des structures légères et des espaces de jeux pour enfants, son nettoyage au quotidien et la plantation des arbres à croissance rapide comme l?eucalyptus et le chêne-liège. Cependant, beaucoup reste à faire pour l?instauration des conditions favorables à l?investissement, notamment la disponibilité des points d?eau tellement précieux en cette période estivale, et d?électricité.
La forêt de Baïnem s?étend sur une superficie de 503 ha et compte une grande diversité d?espèces végétales et animales. Sa situation à l?ouest d?Alger ? face à la mer ? et ses 300 m d?altitude sont autant d?atouts qui en font le site rêvé pour ceux à la recherche de fraîcheur et d?évasion.
«Dans ce site, on a froid en plein été, la beauté de la nature et les chants des oiseaux ne laissent personne indifférent», affirme Ali, 38 ans, un amateur du site. «Comme je suis enseignant, j?attends avec impatience la période des vacances pour m?y rendre et passer des moments loin du bruit et de l?embouteillage de la ville», ajoute-t-il.
La forêt commence à renouer avec l?ambiance créée par des familles et des couples qui viennent y passer du temps, notamment durant les week-ends et les vacances.
Les enfants, libérés des bancs de l?école, ne se privent pas de courir dans tous les sens sans remords et sans regrets pour ceux qui ont eu de bons résultats durant l?année scolaire, loin des tracas des quartiers populaires.
«Le stade du quartier est toujours plein d?enfants qui se bagarrent tout le temps alors je profite le week-end pour venir jouer librement en compagnie de mes deux frères», confie Amine,12 ans.
Reste à dire que la forêt de Baïnem est appelée à devenir un très beau site de repos et de détente après la fin des travaux de réhabilitation engagés par la circonscription des forêts de Baïnem en collaboration avec la wilaya d?Alger et la Direction générale des forêts (DGF), notamment le réaménagement des aires de détente et espaces de récréation ainsi que l?électrification du site.
Cela permettra aux anciens concessionnaires de reprendre les activités commerciales.
Dans ce cadre, Nourredine Baâziz, chef de la circonscription des forêts de Baïnem promet : «D?ici à deux ans, ce site reprendra son rôle de vrai centre de détente quand toutes les structures nécessaires seront mises en place.»


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.