Accompagnement des élections présidentielles    Tliba bientôt privé de son immunité    PrAbderrahmane Mebtoul expert international : invité du jour de la radio internationale Beur/FM    Le train sifflera en 2020 et les projets mort-nés au menu    Les Tunisiens toujours dans l'attente des résultats préliminaires des élections présidentielles    Les Rohingyas vivent sous la menace d'un «génocide»    Entre le souhaitable et le possible    Cherif El Ouezzani crie au complot    Bouloudinat (+91 kg) battu par l'Allemand Tiafack    Huit blessés dans une explosion de gaz butane    Décès du réalisateur Moussa Haddad    Participation d'une vingtaine d'artistes    MASCARA : La BRI démantèle un réseau de faussaires de billets de banque    Boumerdès : 4 harragas meurent noyés en mer et 9 autres disparus    Juventus: Simeone encense "l'animal" Ronaldo    EN : Une dernière étape avant d'officialiser le match face à la Colombie    Juve - Sarri : "le foot italien ne peut pas se considérer parmi les favoris"    "C'est toute la classe politique qui vient d'être sanctionnée"    Efforts internationaux contre une nouvelle crise humanitaire    L'entraîneur de Horoya AC évoque le match retour    Rebiai et Bouhalfaya libérés, Koudri et Moussaoui appelés    Hyundai i10 2020 Changement et modernisation    Des administrateurs pour Sovac et Global Group    Les campus toujours au rendez-vous    Les commissions d'inspection des écoles primaires à pied d'œuvre    «Le circuit de distribution doit être assaini»    Craintes d'un nouveau conflit armé dans le Golfe    ACTUCULT    sortir ...sortir ...sortir ...    Les super héros des Comics et Marvel débarquent à Alger    L'ONU s'excuse après l'avoir attribué à l'Espagne    Abdelkader Chaterbache, un artisan au service de l'éducation    Le MSP dénonce les interpellations et hésite sur la présidentielle    L'appui des syndicalistes et de la société civile à Béjaïa    Sous le signe de la solidarité avec les détenus    Echos de campus    Le CSA menacé de paralysie    Alger, Constantine: Samir Belarbi et trois manifestants en détention provisoire    Au cours des derniers mois: Près de 50.000 registres de commerce supprimés par leurs propriétaires    Révision de la règle 51/49: Des assurances sur les domaines de souveraineté    Pour s'enquérir des dysfonctionnements du secteur de l'Education: Une commission d'inspection du ministère de l'Intérieur sur le terrain    157 kg de viande rouge et 62 kg d'abats impropres à la consommation saisis    30ème mardi de mobilisation: Les étudiants maintiennent la pression malgré les interpellations    Des instructions fermes quant au respect des délais d'avancement des travaux    L'UA demande des efforts concertés aux pays africains pour assurer une gouvernance efficace des migrations    Les plus lus et les plus traduits au monde    Professions de promoteur et d'agent immobilier: Les agréments délivrés par les walis    Grâce à la rationalisation des importations des céréales : L'Algérie a économisé plus d'un milliard de dollars    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Festivités
La culture arabe à l'honneur
Publié dans Info Soir le 26 - 07 - 2006

Manifestation n La direction de la Culture de la wilaya d'Alger a organisé, hier, une conférence au Palais des Raïs (Bastion 23-Alger) à l'occasion de la Journée arabe de la culture.
La conférence vise à «mettre en exergue certains aspects de la culture algérienne qui a contribué dans une large mesure à l'enrichissement de la culture arabe», a précisé Abdelaziz Bouchfirat, cadre de la direction de la culture.
Dans son intervention, le critique Amar Ben Zayed a estimé que «la culture algérienne ne s'est pas éloignée de la culture arabe ni n'a délaissé son rôle arabe même dans les moments les plus difficiles». «Les hommes de lettres algériens n'ont jamais cessé de produire», a-t-il souligné.
«La scène littéraire et intellectuelle a connu, à l'époque coloniale, une renaissance marquée par l'objectivité et l'esprit critique», a souligné l'intervenant qui a cité d'illustres hommes de lettres issus d'époques et de courants littéraires différents à l'instar de l'Emir Abdelkader, du poète Mohamed Salah Badiya, d'Abdelhamid Ben Badis et d'Ahmed Reda Houhou.
Il a, par ailleurs, déploré la régression enregistrée aujourd'hui dans le domaine de la critique littéraire et des relations entre certains hommes de lettres.
Pour sa part, Wassini Lâaredj a évoqué, lors de son intervention, la contribution de la littérature algérienne à la fusion de la culture étrangère dans la littérature arabe par le biais de la traduction.
Il a expliqué que le Machrek n'a pris connaissance de la littérature algérienne d'expression française qu'une fois traduite par les Arabes du Machrek imputant cette situation à la misère que vivait l'intellectuel algérien durant la période coloniale loin de la langue arabe. Il a, par ailleurs, mis en exergue l'apport précieux de feu Abou Laïd Doudou qui maîtrisait la traduction vers plusieurs langues.
La Journée arabe de la culture a été marquée par un programme riche et varié dans d'autres wilayas du pays, à l'instar d'Oran et de Relizane. Dans ce contexte, le public oranais a été convié à des spectacles organisés au Palais de la culture Zeddour-Ibrahim (Paco), au théâtre régional Abdelkader-Alloula et à la cinémathèque.
L'association Bel-Horizon, qui se consacre à la préservation du patrimoine historique, a organisé, dans le hall du Paco, une exposition photos qui apporte un éclairage, à travers une trentaine d'œuvres, sur des sites antiques comme l'église de Saint Louis, Santa Cruz, le quartier de la Scalera ainsi que différents vestiges des différentes époques historiques qu'a connues la capitale de l'Ouest du pays.
Dans la galerie du palais des arts et de la culture d'Oran, l'association Civ-œil des arts plastiques a mis sur pied une exposition, composée d'une trentaine de toiles représentant les différentes écoles universelles de la peinture et d'un ensemble d'objets réalisés par des artisans locaux.
Le Théâtre régional d'Oran a, pour sa part, ouvert son espace pour une soirée musicale animée par la troupe folklorique Ouled Touat et une pléiade d'artistes connus sur la scène artistique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.