CRISE POLITIQUE : Les partis de l'alternative démocratique rejettent le dialogue    EXPORTATIONS DU CIMENT : 30 millions de dollars de ciment exportés en 5 mois    Hafid Derradji qualifié de ‘'terroriste''    EGYPTE : Des dizaines de supporters algériens bloqués au Caire    AU PROFIT DES NOUVEAUX BACHELIERS : Les portes ouvertes sur l'université    GROGNE DES IMAMS : Hadjimi menace d'un vendredi blanc !    SURETE DE WILAYA DE MASCARA : Deux vendeurs de boissons arrêtés    TIARET : Belkacem Zaidouri, le chahid éclaireur    Scènes de liesse populaire à Béjaïa    «Un dialogue serein ne peut cohabiter avec des arrestations pour délit d'opinion»    Mihoubi plébiscité à la tête du RND    Grandiose !    Boisson naturelle pour lutter contre le stress    D'Arles-Avignon au Milan AC, le parcours exceptionnel de Ismaël Bennacer    ACTUCULT    Bensalah peut-il rester jusqu'à la présidentielle ?    Lourdes condamnations de deux élus pour meurtre    Vu au Cairo Stadium    Accueil triomphal pour les Verts    Un sacre… un conte de fées    En France, la fête jusqu'au bout de la nuit…    Plus du tiers des ménages ruraux en insécurité alimentaire    Al-Baghdadi Al-Mahmoudi libéré    Un pétrolier algérien dirigé vers les eaux territoriales iraniennes    Algérie, les dangereuses liaisons émiraties    Un taux de réussite de 50,41% au bac    Il a purgé sa peine : Hadj Ghermoul libéré    Explosion de joie sur fond de révolution    Formation de 400 jeunes dans les arts dramatiques    Témoignage sur un paradis perdu    Coup d'envoi des festivités    Mostaganem : Trois frères impliqués dans un trafic de drogue    Oran : Deux morts en marge de la fête après la victoire des verts    De la catastrophe écologique à la désertification    Merci, El Khadra !    Montage automobile, les vrais coupables !    Chantiers à l'arrêt, crédits bloqués, patrons en prison: L'économie nationale en panne    Le festival de la chanson oranaise revient    Maroc : Son implication dans le trafic de drogues, un danger direct pour la paix et la sécurité    Iran : Téhéran rappelle aux Etats-Unis leur situation géographique    Bourses : Les actions européennes reculent dans un climat tendu    Solaire : Saint-Etienne (France) passe au vert    Invité à la Radio : Karim Younes contre ceux qui rejettent toutes les initiatives et ceux qui veulent d'un dialogue sans les mesures d'apaisement    Chine : Huawei lève le voile sur son propre système d'exploitation    Et le peuple algérien créa le «Hirak» !    Côte d'Ivoire : Polémique sur l'usage des réseaux sociaux par les stars du coupé décalé    L'Asus Rog Phone 2 aura droit à un Snapdragon 855 Plus    Apple va probablement abandonner ses claviers papillon    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une maison d'édition au service du lecteur
Publié dans Info Soir le 26 - 10 - 2008

Bilan n L'aventure des éditions Alpha commence par cette passion pour le livre.
Les éditions Alpha, une jeune maison d'édition, — elle a environ trois ans d'existence —, participent au 13e Sila (Salon internationale du livre d'Alger) avec un catalogue riche et varié. «Cette année, c'est notre troisième participation», a annoncé Lazhari Labter, précisant : «Si, en 2006, nous avons participé avec si peu de titres, au plus une douzaine, nous sommes présents, cette année, avec un catalogue allant jusqu'à cent titres, une partie éditée en langue arabe et l'autre en langue française.»
Lazhari Labter, également directeur de sa maison d'édition Lazhari-Labter, a vivement réagit en se défendant contre ce que colporte la presse arabophone, selon laquelle «Alpha Edition privilégie l'édition en français par rapport à l'arabe et, du coup, c'est une maison d'édition francophone».
«Il faut savoir d'abord que la francophonie est un concept complexe», a-t-il dit. Et de poursuivre : «Ensuite, Alpha Edition n'édite pas seulement en français. Il y a même des ouvrages que nous avons publiés en langue arabe.»
Pour preuve et pour témoigner de sa bonne foi, Lazhari Labter a fait savoir que le nouveau catalogue comporte une cinquantaine de titres publiés en français et l'autre en arabe. «Par là, nous avons voulu établir un équilibre entre les deux langues. En outre, notre objectif consiste à ne pas favoriser telle frange de lecteurs plus qu'une autre. Notre souci majeur est de toucher, par nos publications, tous les lecteurs, qu'ils soient francophones ou arabophones. Notre politique vise à cibler davantage de lecteurs.»
Lazhari Labter a fait remarquer que les éditions Alpha n'ont aucun problème de langue. «Nous sommes à l'aise dans les deux langues, et nous sommes ouverts aussi bien en français qu'en arabe, et même en tamazight et, pourquoi pas, en anglais, langue qui, dans quelques années, occupera, certainement, une place importante dans le paysage linguistique algérien.»
Lazhari Labter a, en outre, expliqué que le catalogue qu'Alpha Edition propose, chaque saison, à ses lecteurs est généraliste. «Nous ne sommes pas spécialisés, à l'instar de nos confrères éditeurs, dans telle ou telle ligne éditoriale», a-t-il relevé, ajoutant : «Notre catalogue touche à toutes les disciplines, allant de la littérature au livre d'histoire, en passant par celui du patrimoine.»
Le directeur a, ensuite, annoncé que ses éditions envisagent de créer des collections. «Nous pensons, et nous travaillons dessus, à mettre sur le marché du livre des collections consacrées, à titre d'exemple, au polar, et ce, par souci de toucher plus de lecteurs et répondre à leurs besoins.»
l Interrogé sur l'opération livresque «C'est l'été, lisez», initiée par Alpha Editions, lancée le 15 juillet et qui a pris fin le 15 septembre, et qui consistait à promouvoir la lecture, donc le livre, en procédant ainsi à des remises allant de 10% à 50% sur chacune des publications d'Alpha Editions, Lazhari Labter s'est félicité du bon déroulement de l'entreprise, la qualifiant de succès pour une première. «Nous avons reçu beaucoup d'appels de la part de nos lecteurs nous félicitant et nous encourageant à continuer et à renouveler l'opération», a-t-il dit, ajoutant : «Nous comptons en effet la renouveler et la développer pour mieux servir le lecteur et le livre.» Lazhari Labter a tenu à remercier, outre les libraires qui ont pris part à cette opération, les médias, notamment la presse écrite, qui ont soutenu l'action et l'ont accompagnée. «Sans eux, l'opération n'aurait pas eu autant d'échos favorables», a-t-il fait savoir, déplorant toutefois que quelques libraires n'ont pas tenu leur promesse lorsqu'il s'agissait de coller une affiche sur la vitrine de leur librairie, affiche promouvant l'action entreprise par Alpha Editions. Lazhari Labter a souhaité que d'autres éditeurs prennent part, l'été prochain, à cette aventure livresque pour encourager davantage et au mieux les gens à acheter des livres et, du coup, à relancer l'acte de lecture. Il est à noter, pour rappel, que «C'est l'été, lisez» est une opération qui a été initiée en vue d'inviter les lecteurs à renouer, pendant la saison estivale, avec la lecture, et cela avec l'idée que l'été est, outre la saison de la baignade et de la bronzette, mais aussi le temps de la lecture et de la détente ainsi que de l'évasion par les livres.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.