Procès Tahkout : Ouyahia et Sellal rejettent en bloc les charges retenues contre eux    Les perspectives d'évolution à court terme pour le marché pétrolier évoquées    Multiplications des feux de forêts: la protection civile mise à rude épreuve    Le secteur du commerce se dote d'un comité de suivi des répercussions du Covid-19    Farhat Aït Ali Brahim insiste sur la relance du complexe Sider El Hadjar    "Papicha" de Mounia Meddour au 9e Festival du cinéma arabe de Séoul    LA MONNAIE, ARME DRACONIENNE    Football national: Où sont passés les clubs formateurs ?    Tebboune préside une séance de travail aujourd'hui: Le plan de relance socioéconomique au menu    El Tarf: Décès du bâtonnier Brinis Ammour    La peur peut nous sauver    Covid-19: Les mariages suspendus    Erreur lors de la remise de corps au CHUO: Quatre employés suspendus    Eckmühl: Des habitants irrités par une longue panne de l'alimentation en eau    Enfin !    Vers la paralysie de l'économie algérienne ?    Le général-major Hassan Alaimia inhumé au cimetière d'El-Alia    Le ministre des sports répond a Taoufik Makhloufi    "Dans mon service, le personnel est à bout"    Nouveau record quotidien des infections    "L'économie algérienne est loin de l'effondrement "    Les cours de pétrole débutent la semaine en hausse    Zitounie: l'Etat déterminé à parachever l'opération de récupération des restes mortuaires des chouhada    Sport-Covid19: les pouvoirs publics rassurent les athlètes bloqués à l'étranger    463 nouveaux cas confirmés et 7 décès en Algérie    Maroc: le journaliste et militant des droits de l'Homme Omar Radi arrêté    Barrage de la Renaissance : l'Ethiopie procédera au remplissage du réservoir "même sans accord"    Le général à la retraite Hocine Benhadid honoré    Le général-major Hassan Alaimia inhumé au cimetière d'El-Alia    Football / Transferts : la FAF veut "assainir" le métier d'agent de joueurs    «Tous les pourparlers sont reportés à la fin de saison»    Tebboune s'exprime pour une dynamique de détente plurielle    Onze personnes tuées dans une embuscade dans le Nord-Est    Le RCD plaide pour un «débat adulte et loyal»    LE MAMMOUTH À DEGRAISSER    Israël accélère sa politique de colonisation en Palestine    Tirs de roquettes en direction de la Zone verte de Bagdad    Deux ministres évoquent un possible "changement de gouvernement"    5 000 ouvrages à livrer aux bibliothèques communales d'Oran    Vulgariser le jargon médical auprès du grand public    Brèves    Tizi Ouzou : Villages historiques sans lieux de mémoire    Akli Kaci, l'homme des solutions justes    JSM Béjaïa: Un club complètement à la dérive    Le dérisoire des murs    Les gens de mon douar    Un jour sur la plage    L'infrangible lien...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une maison d'édition au service du lecteur
Publié dans Info Soir le 26 - 10 - 2008

Bilan n L'aventure des éditions Alpha commence par cette passion pour le livre.
Les éditions Alpha, une jeune maison d'édition, — elle a environ trois ans d'existence —, participent au 13e Sila (Salon internationale du livre d'Alger) avec un catalogue riche et varié. «Cette année, c'est notre troisième participation», a annoncé Lazhari Labter, précisant : «Si, en 2006, nous avons participé avec si peu de titres, au plus une douzaine, nous sommes présents, cette année, avec un catalogue allant jusqu'à cent titres, une partie éditée en langue arabe et l'autre en langue française.»
Lazhari Labter, également directeur de sa maison d'édition Lazhari-Labter, a vivement réagit en se défendant contre ce que colporte la presse arabophone, selon laquelle «Alpha Edition privilégie l'édition en français par rapport à l'arabe et, du coup, c'est une maison d'édition francophone».
«Il faut savoir d'abord que la francophonie est un concept complexe», a-t-il dit. Et de poursuivre : «Ensuite, Alpha Edition n'édite pas seulement en français. Il y a même des ouvrages que nous avons publiés en langue arabe.»
Pour preuve et pour témoigner de sa bonne foi, Lazhari Labter a fait savoir que le nouveau catalogue comporte une cinquantaine de titres publiés en français et l'autre en arabe. «Par là, nous avons voulu établir un équilibre entre les deux langues. En outre, notre objectif consiste à ne pas favoriser telle frange de lecteurs plus qu'une autre. Notre souci majeur est de toucher, par nos publications, tous les lecteurs, qu'ils soient francophones ou arabophones. Notre politique vise à cibler davantage de lecteurs.»
Lazhari Labter a fait remarquer que les éditions Alpha n'ont aucun problème de langue. «Nous sommes à l'aise dans les deux langues, et nous sommes ouverts aussi bien en français qu'en arabe, et même en tamazight et, pourquoi pas, en anglais, langue qui, dans quelques années, occupera, certainement, une place importante dans le paysage linguistique algérien.»
Lazhari Labter a, en outre, expliqué que le catalogue qu'Alpha Edition propose, chaque saison, à ses lecteurs est généraliste. «Nous ne sommes pas spécialisés, à l'instar de nos confrères éditeurs, dans telle ou telle ligne éditoriale», a-t-il relevé, ajoutant : «Notre catalogue touche à toutes les disciplines, allant de la littérature au livre d'histoire, en passant par celui du patrimoine.»
Le directeur a, ensuite, annoncé que ses éditions envisagent de créer des collections. «Nous pensons, et nous travaillons dessus, à mettre sur le marché du livre des collections consacrées, à titre d'exemple, au polar, et ce, par souci de toucher plus de lecteurs et répondre à leurs besoins.»
l Interrogé sur l'opération livresque «C'est l'été, lisez», initiée par Alpha Editions, lancée le 15 juillet et qui a pris fin le 15 septembre, et qui consistait à promouvoir la lecture, donc le livre, en procédant ainsi à des remises allant de 10% à 50% sur chacune des publications d'Alpha Editions, Lazhari Labter s'est félicité du bon déroulement de l'entreprise, la qualifiant de succès pour une première. «Nous avons reçu beaucoup d'appels de la part de nos lecteurs nous félicitant et nous encourageant à continuer et à renouveler l'opération», a-t-il dit, ajoutant : «Nous comptons en effet la renouveler et la développer pour mieux servir le lecteur et le livre.» Lazhari Labter a tenu à remercier, outre les libraires qui ont pris part à cette opération, les médias, notamment la presse écrite, qui ont soutenu l'action et l'ont accompagnée. «Sans eux, l'opération n'aurait pas eu autant d'échos favorables», a-t-il fait savoir, déplorant toutefois que quelques libraires n'ont pas tenu leur promesse lorsqu'il s'agissait de coller une affiche sur la vitrine de leur librairie, affiche promouvant l'action entreprise par Alpha Editions. Lazhari Labter a souhaité que d'autres éditeurs prennent part, l'été prochain, à cette aventure livresque pour encourager davantage et au mieux les gens à acheter des livres et, du coup, à relancer l'acte de lecture. Il est à noter, pour rappel, que «C'est l'été, lisez» est une opération qui a été initiée en vue d'inviter les lecteurs à renouer, pendant la saison estivale, avec la lecture, et cela avec l'idée que l'été est, outre la saison de la baignade et de la bronzette, mais aussi le temps de la lecture et de la détente ainsi que de l'évasion par les livres.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.