Début de la 179e réunion de la conférence de l'OPEP sous la présidence de l'Algérie    Transport urbain: adoption de mesures préventives en prévision de la reprise de l'activité    Covid-19: plus de 6,7 millions de contaminations et près de 400.000 décès dans le monde    Retour à la compétition : Medouar préconise un dépistage massif des joueurs    Le monde vient de connaître son mois de mai le plus chaud jamais enregistré    Hamel condamné à 12 ans de prison ferme    MO Béjaïa : Zahir Attia n'est pas le «bienvenu»    Rassemblements citoyens à Tazmalt et Akbou    Reprise des activités économiques et commerciales: l'ANCA salue la décision    BLIDA RESPIRE    LE HIRAK, UN NOUVEL ETHOS ET DES VICTOIRES…    Les enfants d'El Hamri avaient annoncé la couleur : le rouge et blanc    Hussein Si Ahmed, un artiste céramiste : A la fortune du potier    D'anciens manuscrits et des bâtiments historiques en péril    Violente Amérique !    Le crime de Minneapolis    Investissement: Du nouveau pour l'octroi de terres agricoles    Sidi Bel Abbès: Assemblée de l'APW sous tension    Des températures «au-dessus de la normale» prévues cet été    Chlef: La récolte céréalière en baisse    Coronavirus Covid-19 : une maladie sans visage, un visage sans maladie !    Présidents des clubs de l'Ouest: La réunion reportée à une date ultérieure    OM Arzew: L'affaire des dettes devant la justice    Espagne: La demande insolite du FC Barcelone    LA NECESSAIRE LECTURE APPROFONDIE    Le ou la COVID ?    Le Consul général de France à Alger s'exprime    Un "dangereux" terroriste capturé à Aïn Témouchent    La mineuse de la tomate fait des ravages    Les conseils de classe convoqués ce lundi    Hommage au personnel médical de l'hôpital d'El-Amria    Ghannouchi fragilisé    L'ONU crée une mission d'appui à la transition    1 300 civils tués et plus d'un demi-million de déplacés en 8 mois    Les factures Sonelgaz salées à Jijel    Sit-in de souscripteurs devant le siège de l'AADL    "La fin du système Bouteflika" passée à la loupe    L'Algérie représentée par la poétesse Nina Lys Affane    Lancement de spectacles virtuels pour enfants    Lenarcic : L'UE toujours engagée à soutenir les réfugiés sahraouis    Le référendum sur la révision constitutionnelle en Octobre    "Heureusement que nous avons gagné le procès de Malo"    L'épreuve    L'infrangible lien…    LUTTE CONTRE LE TERRORISME : Un "dangereux" terroriste capturé à Aïn Témouchent    Libye: les pro-GNA ont pris le dernier fief de Haftar dans l'Ouest    Affaire de détournement de foncier agricole :12 ans de prison ferme à l'encontre de Hamel    Relation post-Brexit: les "progrès restent limités" dans les négociations avec l'UE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Marx ne connaît pas la crise !
Publié dans Info Soir le 25 - 04 - 2009

Intérêt n Selon les médias allemands, Le Capital, l'ouvrage majeur de Karl Marx, a connu, ces derniers mois, un engouement sans précédent à travers le pays où des libraires ont enregistré des ventes en hausse de 300% parfois !
Les ouvrages des maîtres-penseurs du socialisme ne se sont jamais aussi bien vendus ! Depuis que la crise financière internationale s'est installée, les ventes du Capital, l'ouvrage majeur de Karl Marx, ont explosé. Elles sont en «claire augmentation», a révélé, en octobre dernier, le responsable de la maison d'édition allemande Karl-Dietz-Verlag.
Et d'ajouter : «La demande pour les œuvres de Karl Marx est en nette hausse.» De janvier à fin septembre 2008, la maison d'édition berlinoise a vendu 1 500 exemplaires du premier tome du Capital contre 800 en 2006 et 500 en 2005. «Et les ventes vont continuer à augmenter davantage encore», a prédit son responsable.
Face à la crise, «la société ressent à nouveau le besoin de lire Karl Marx», a-t-il expliqué, précisant au passage que les lecteurs sont issus d'«une jeune génération d'érudits qui a dû reconnaître que les promesses néolibérales ne se sont pas réalisées». Selon les médias allemands, cet engouement pour le Capital a été constaté dans tout le pays où des libraires ont enregistré des ventes en hausse de 300% parfois ! Il y a lieu de rappeler que le ministre allemand des Finances a consciemment ou inconsciemment fait de la publicité pour ce classique de Karl Marx en affirmant, en septembre dernier, que certaines parties de la théorie de Marx «ne sont pas si fausses» comme celle tranchant que le capitalisme finit par s'autodétruire à force d'avidité.
Le Capital connaît aussi un engouement certain au Japon où il a été adapté en manga, c'est-à-dire en bande dessinée. 6 000 exemplaires ont été écoulés en quelques jours seulement, a révélé l'éditeur, non sans signaler que les clients sont, pour la plupart, des salariés d'une trentaine d'années. En Chine, des producteurs ont récemment fait part de leur intention d'adapter cet ouvrage publié en 1867 en comédie musicale.
L'objectif étant de d'«aider les gens de la rue à comprendre pourquoi la crise financière s'est produite», a souligné un professeur d'économie à l'université Fudan de Shanghai, qui conseille la production. «Nous allons rendre vivantes ses théories économiques d'une manière branchée, intéressante et éducative, ce qui sera agréable à regarder», a promis, pour sa part, le metteur en scène. En principe, le spectacle sera présenté pour la première fois au début de l'année prochaine à Shanghai.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.