Real : Kroos évoque la rumeur Pogba    Louisa Hanoune maintenue en prison    L'initiative d'Ali Yahia, de Taleb Ibrahimi et de Benyelles mérite réflexion    La deuxième phase entamée hier    L'Opep dit non à Trump    Report du procès de Ali Haddad    Une première action réussie pour les pharmaciens    Onze nouveaux postes électriques pour améliorer la qualité de service durant l'été    Le procès d'Ali Haddad renvoyé au 3 juin    Téhéran rétorque à Trump qu'il ne mettra «pas fin à l'Iran»    Drapeau palestinien à Tel-Aviv    L'armée égyptienne élimine 12 terroristes présumés    Gaïd Salah persiste et signe    Les Canaris à l'écoute de Bologhine    John Baraza pense que «le Sénégal et l'Algérie ne sont pas imbattables»    Accord trouvé pour arrêter la grève des joueurs    Feghouli s'offre un doublé    La CGATA refuse de se réunir avec une mission de l'OIT    130 comprimés psychotropes saisis par la police    ACTUCULT    Chaou en clôture au TNA    "Une beauté loin d'être déserte"    Nouvelle protestation des journalistes de l'ENTV    Gâteau de crêpes    570 000 euros et 101 000 dollars saisis à l'aéroport d'Alger    Propositions de sortie de crise : Le chef d'état-major de l'ANP verse dans le déni de réalité    Le bilan de l'offensive de l'ANL sur Tripoli passe à 510 morts    Croissance de 7% de l'activité portuaire de l'Algérie    Le Premier ministre du Niger entame une visite à Alger    Pour éviter l'accentuation de la crise économique : Le président de l'UFDS, Nourredine Bahbouh, appelle à l'amorce d'un dialogue rapide    Le WA Tlemcen saisira le TAS    Boulaya prolonge jusqu'en 2022    Le Conseil de sécurité veut l'application de l'Accord d'Alger    3000 agents font la chasse aux nouveaux électeurs    La liste des arrestations toujours ouverte    Vodafone : Le groupe baisse son dividende pour contenir sa dette    Trois ans pour le faussaire    Après le f'tour à la plage, le f'tour à la Casbah    Mort par électrocution d'un employé de Sonelgaz    Bedoui annonce de nouvelles mesures    Canada : Le pétrole de l'Alberta va-t-il raviver la flamme indépendantiste au Québec ?    L'appel des trois suscite toujours des réactions    L'Onu se saisit de la crise séparatiste au Cameroun Paul Biya s'ouvre au dialogue    Le tableau des demi-finales connu    Une expérience de jazz algéro-polonais    A la rencontre de Massinissa    L'élégie de la résilience    Al Jahidh, écrivain encyclopédiste arabe hors pair du 8ème et 9ème siècle    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La SGP Indjab restructurée en 5grandes entreprises à partir de septemb
La décision a reçu l'aval du Conseil des participations de l'Etat
Publié dans La Tribune le 09 - 08 - 2014

La Société de gestion des participations de l'Etat (SGP) Indjab connaîtra une nouvelle restructuration à partir de septembre prochain. Le plan de restructuration dévoilé par le président du directoire de cette SGP, Mohamed Yassine Hafiane, prévoit sa scission en cinq grandes entreprises spécialisées dans le bâtiment. «La SGP Indjab sera restructurée à partir de septembre prochain, après avoir obtenu le 24 juillet dernier l'approbation du Conseil des participations de l'Etat (CPE)», a précisé le même responsable à l'APS. Concrètement, les filiales d'Indjab qui représentent la capacité publique de réalisation seront reconverties en cinq grandes Entreprises publiques économiques (EPE) sous forme de SPA (société par actions) avec un objectif global de réaliser 80 000 logements annuellement. Elles seront basées à Annaba, Alger, Oran, Ouargla et Bechar, et opérationnelles début 2015, après avoir réuni toutes les conditions organisationnelles, administratives et juridiques nécessaires.
Toutefois, cette restructuration n'aura pas d'incidence directe sur les structures hiérarchiques de la SGP, laquelle va continuer encore à exister jusqu'à la mise en place d'un nouveau mécanisme efficace pour gérer la relation directement entre ces entreprises et l'administration centrale (ministère).
Le directoire est ainsi «appelé à disparaître tôt ou tard, mais cette question n'est pas à l'ordre du jour», explique M. Hafiane.
Quant à l'objectif assigné à cette opération, la même source précisera qu'elle permettra de «débureaucratiser l'acte de gestion, renforcer les moyens et rationaliser leur utilisation et d'instaurer un management moderne d'entreprise». Plus explicite, il fera remarquer que le nouveau système managérial sera «focalisé sur le projet qui aura une place primordiale dans la gestion de l'entreprise».
«La nouvelle organisation s'appuiera sur des hommes compétents avec le rajeunissement de l'administration», a-t-il insisté. «Après la mise en œuvre de ce plan, on aura tous les moyens nécessaires pour améliorer notre production», promet M. Hafiane tout en soulignant que le nombre de logements réalisés par les filiales de cette SGP va croître chaque année de 10 000 à 20 000 unités, grâce à la modernisation des moyens de réalisation et à l'industrialisation du bâtiment. Par ailleurs, cette nouvelle restructuration prévoit la création de cinq usines de préfabrication de logements à l'est, à l'ouest, au centre, au sud-est et au sud-ouest du pays. Ces nouvelles structures auront à couvrir les besoins des entreprises suscitées, participer à l'amélioration de la qualité du logement, à la réduction des délais de sa réalisation et à la réduction des charges de projets de près de 15%.
Le CPE a déjà donné son accord pour l'octroi à la SGP Indjab d'un crédit d'Etat pour leur acquisition. La SGP a accordé aussi une attention particulière au partenariat dans le secteur.
Trois sociétés mixtes activent déjà sur le marché, selon le responsable de cette entité publique. Il s'agit de deux joint-ventures créées en partenariats avec des Italiens en Oranie avec un plan de charge de 900 logements et auxquelles s'ajoute une nouvelle société en cours d'installation à Rouiba (Alger) en partenariat avec une entreprise espagnole. Mais en raison des résultats jugés décevants, la SGP a décidé de revoir sa politique de partenariat en s'orientant vers des groupements au lieu de sociétés mixtes dont la création de certaines a tout simplement échoué.
Il convient enfin de signaler que la SGP Indjab qui comprend 56 entreprises dont 12 bureaux d'études, s'apprête à livrer entre 15 000 et 16 000 logements en 2014, contre 4 600 en 2013 et prévoit de livrer 24 000 unités en 2015, d'après les chiffres avancés par M. Hafiane.
Avec un effectif de plus de 23 000 employés, les entreprises de la SGP Indjab opèrent dans les domaines liés aux travaux de bâtiment, logements et équipements publics, travaux de voiries et réseaux divers (VRD) et d'aménagements extérieurs, réhabilitation de vieux bâti, fabrication de menuiserie aluminium, charpente métallique, production de béton et d'éléments préfabriqués.
R. E.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.