Le peuple algérien n'arrive pas à trouver l'organisation et le mot d'ordre fédérateur    La semaine en bref…    Italie : Saipem condamnée pour corruption en Algérie    Boumerdès : des habitants s'opposent à un projet touristique    A Ouargla, les jeunes diplômés font annuler le concours de Sonatrach    Oran : Peine capitale à l'encontre du meurtrier de la petite Salsabil et son complice    Le PCF a boycotté le PAGS et continuait à inviter le FLN à sa place    C'est important d'avoir des partis maghrébins à la Fête de l'Humanité    Ligue des Champions : L'ESS croit en ses chances    JSK : Tout pour garder la première place    Championnat algérien : La Fifa enquête sur la corruption dans le football, selon BBC Arabic    La présidentielle 2019 au menu    Assises sociales ce samedi    350 travailleurs de l'ECT/SOPATI sans salaires depuis 14 mois    Dakar accueillera la cérémonie le 8 janvier 2019    Benalla, ex-collaborateur de Macron, s'explique devant le Sénat    Instruction ignorée    Le niet de Hasbellaoui    La Chine ne dévaluera «jamais» le yuan    Des sujets sensibles à l'ordre du jour    ACTUCULT    Tous ont combattu ! Qui a trahi ?    Ministres sortants, leur vie loin des ors de la République !    Ligue 2: Une aubaine pour l'ESM, le MCEE et l'USB    En perspective des Jeux méditerranéens de 2021: Plus de 1 milliard DA pour la réhabilitation des infrastructures sportives    Inter-régions: Les choses sérieuses commencent    Alger: Une nouvelle marche de retraités de l'ANP empêchée    Boomerang    Poutine a tempéré sa réaction pour mieux surprendre    Procès Salsabile à Oran: Peine capitale requise contre les deux accusés    Vers l'éradication du site de stockage de «la jumenterie»: Plus de 100 tonnes de déchets hospitaliers du CHUO traitées    Bousfer: 17 constructions et extensions démolies    Plaidoyer pour la paix et lettre ouverte à monsieur donald trump président des etats-unis    La gouvernance de l'Université en Algérie, propositions de réforme    Selon le DG de la CNAS: La carte Chifa ne remet pas en cause la gratuité des soins    Polémique sur la question de l'égalité dans l'héritage: Le RCD dénonce «le terrorisme intellectuel»    Quand une ville coule, c'est Dieu qui est responsable    L'événement Maurice Audin : Macron ouvre des brèches en Algérie    Eric Zemmour et sa philosophie du prenom gallicisé    Scandaleux !    Sidi Saïd a reçu Ould Abbès    La "France veut aider l'Algérie à sécuriser ses frontières"    Belmadi prépare déjà le Bénin    Premières tendances des élections législatives et locales    Pari difficile pour Benghabrit    Un policier tue deux personnes à Oran    Ould Kablia brise le silence    Sidi Saïd a reçu Ould Abbès    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La SGP Indjab restructurée en 5grandes entreprises à partir de septemb
La décision a reçu l'aval du Conseil des participations de l'Etat
Publié dans La Tribune le 09 - 08 - 2014

La Société de gestion des participations de l'Etat (SGP) Indjab connaîtra une nouvelle restructuration à partir de septembre prochain. Le plan de restructuration dévoilé par le président du directoire de cette SGP, Mohamed Yassine Hafiane, prévoit sa scission en cinq grandes entreprises spécialisées dans le bâtiment. «La SGP Indjab sera restructurée à partir de septembre prochain, après avoir obtenu le 24 juillet dernier l'approbation du Conseil des participations de l'Etat (CPE)», a précisé le même responsable à l'APS. Concrètement, les filiales d'Indjab qui représentent la capacité publique de réalisation seront reconverties en cinq grandes Entreprises publiques économiques (EPE) sous forme de SPA (société par actions) avec un objectif global de réaliser 80 000 logements annuellement. Elles seront basées à Annaba, Alger, Oran, Ouargla et Bechar, et opérationnelles début 2015, après avoir réuni toutes les conditions organisationnelles, administratives et juridiques nécessaires.
Toutefois, cette restructuration n'aura pas d'incidence directe sur les structures hiérarchiques de la SGP, laquelle va continuer encore à exister jusqu'à la mise en place d'un nouveau mécanisme efficace pour gérer la relation directement entre ces entreprises et l'administration centrale (ministère).
Le directoire est ainsi «appelé à disparaître tôt ou tard, mais cette question n'est pas à l'ordre du jour», explique M. Hafiane.
Quant à l'objectif assigné à cette opération, la même source précisera qu'elle permettra de «débureaucratiser l'acte de gestion, renforcer les moyens et rationaliser leur utilisation et d'instaurer un management moderne d'entreprise». Plus explicite, il fera remarquer que le nouveau système managérial sera «focalisé sur le projet qui aura une place primordiale dans la gestion de l'entreprise».
«La nouvelle organisation s'appuiera sur des hommes compétents avec le rajeunissement de l'administration», a-t-il insisté. «Après la mise en œuvre de ce plan, on aura tous les moyens nécessaires pour améliorer notre production», promet M. Hafiane tout en soulignant que le nombre de logements réalisés par les filiales de cette SGP va croître chaque année de 10 000 à 20 000 unités, grâce à la modernisation des moyens de réalisation et à l'industrialisation du bâtiment. Par ailleurs, cette nouvelle restructuration prévoit la création de cinq usines de préfabrication de logements à l'est, à l'ouest, au centre, au sud-est et au sud-ouest du pays. Ces nouvelles structures auront à couvrir les besoins des entreprises suscitées, participer à l'amélioration de la qualité du logement, à la réduction des délais de sa réalisation et à la réduction des charges de projets de près de 15%.
Le CPE a déjà donné son accord pour l'octroi à la SGP Indjab d'un crédit d'Etat pour leur acquisition. La SGP a accordé aussi une attention particulière au partenariat dans le secteur.
Trois sociétés mixtes activent déjà sur le marché, selon le responsable de cette entité publique. Il s'agit de deux joint-ventures créées en partenariats avec des Italiens en Oranie avec un plan de charge de 900 logements et auxquelles s'ajoute une nouvelle société en cours d'installation à Rouiba (Alger) en partenariat avec une entreprise espagnole. Mais en raison des résultats jugés décevants, la SGP a décidé de revoir sa politique de partenariat en s'orientant vers des groupements au lieu de sociétés mixtes dont la création de certaines a tout simplement échoué.
Il convient enfin de signaler que la SGP Indjab qui comprend 56 entreprises dont 12 bureaux d'études, s'apprête à livrer entre 15 000 et 16 000 logements en 2014, contre 4 600 en 2013 et prévoit de livrer 24 000 unités en 2015, d'après les chiffres avancés par M. Hafiane.
Avec un effectif de plus de 23 000 employés, les entreprises de la SGP Indjab opèrent dans les domaines liés aux travaux de bâtiment, logements et équipements publics, travaux de voiries et réseaux divers (VRD) et d'aménagements extérieurs, réhabilitation de vieux bâti, fabrication de menuiserie aluminium, charpente métallique, production de béton et d'éléments préfabriqués.
R. E.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.