Ecole nationale supérieure d'Agronomie: sortie de la 57e promotion d'étudiants    Migrants tués par la police marocaine: "le Maroc essaie d'effacer les preuves de la tragédie"    JM / haltérophilie : l'Algérien Fardjalla au pied du podium à l'épaulé-jeté    JM / Athlétisme (2e journée): résultats techniques des finales    JM /Handball dames/ Gr.A : le point après la 3e et dernière journée    Célébration du 60e anniversaire de l'Indépendance : Un grand concert de musique andalouse à Alger    Deux clubs espagnols se disputent Isco    Feuille de route admissible ?    Nombreux forages et exploitations agricoles raccordés à l'électricité    El Tarf: Renforcement du réseau d'électricité    Pièces de rechange automobiles: «Pas de rupture d'approvisionnement»    Sahara occidental: L'émissaire de l'ONU en tournée dans la région    Tiaret - Match gala pour Tahar Benferhat: Dans l'attente d'un Mémorial    «Les attributions de logements ne vont pas s'arrêter»    Le partage du mouton et du repas    La tenue des gymnastes olympiques et le délire collectif    Libye : des manifestants investissent le siège du Parlement    Sidi Bel Abbès: Le festival de danse populaire tient ses promesses    Le directeur de l'Anad placé en garde à vue    Le sens et les messages d'un défilé    Le 60ème anniversaire de l'indépendance, "une opportunité pour mettre en relief les réalisations de l'Algérie indépendante"    Makri avance sa proposition    Bilal Afer crée la sensation    Les pros ou les charlatans?    Le bout du tunnel    «La jeunesse algérienne sait bâtir»    La plaidoirie de Lamamra    Deux repentis de Boko Haram se rendent à l'armée    Béjaïa en fête    Les déchets ménagers inquiètent    Le Hamas salue un rapport de l'ONU    L'Algérie se dote d'une unité d'insuline    «C'est un superbe cadeau!»    Oran vibre au rythme de la mode algérienne    Il était une fois le rai d'antan!    "L'Algérie est une nation ancienne dont l'authenticité ne peut être mise en doute"    Le renforcement du front interne, un message de fidélité aux martyrs    Lancement de la distribution de 160.000 logements à l'échelle nationale    Des milliers de logements attribués à leurs bénéficiaires dans l'Ouest du pays    1962-2022: Célébrer une libération « inachevée »?    Algérie-Unesco: volonté de renforcer la coopération dans le domaine éducatif    Migrants tués par la police marocaine: la CADHP déplore le recours excessif à la force    Zeroual: l'Algérie a besoin de tous ses enfants pour parachever l'édification d'un Etat moderne    Le DG du journal «Echaab» limogé    Grand Prix Assia Djebar du Roman: Les lauréats distingués    El-Bayadh: Le célèbre «Rakb Sid Cheikh» de retour    «C'est un écrin de l'esprit de Novembre»    Oran sous psychotropes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'Iran dit poursuivre son programme balistique
Condamnant les actions hostiles des Américains
Publié dans La Tribune le 30 - 07 - 2017

Les Etats-Unis ont imposé des sanctions visant le programme de missiles balistiques de l'Iran, au lendemain du test par Téhéran d'un lanceur de satellites. Les Américains semblent reprocher aux Iraniens de réfléchir et d'innover dans le développement technique
L'Iran va poursuivre «avec toutes ses forces» son programme balistique et condamne les nouvelles sanctions américaines, a déclaré hier le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères. «Nous condamnons l'action hostile et inacceptable» des Etats-Unis, a affirmé Téhéran, en référence aux nouvelles sanctions votées par le Congrès que le président Donald Trump doit encore signer et qui s'apparentent à de la provocation. Deux jours après la Chambre des représentants, le Sénat a adopté jeudi à la quasi-unanimité (98 contre deux) un projet de loi pour imposer des sanctions contre la Russie, l'Iran et la Corée du Nord. «Notre politique dans le domaine militaire et balistique est très claire et concerne nos affaires intérieures. Les autres pays n'ont pas le droit de s'y ingérer ou en parler et très certainement nous ne leur donnons pas ce droit», ont affirmé les autorités iraniennes. A propos des sanctions adoptées par le Congrès, le porte-parole des AE a également jugé que cette «loi concerne les sanctions non-nucléaires (...) mais visent à affaiblir l'accord nucléaire» conclu en juillet 2015 entre l'Iran et les puissances, dont les Etats-Unis. «Nous nous réservons le droit de prendre des mesures de représailles», a-t-il ajouté. Les Etats-Unis ont imposé des sanctions visant le programme de missiles balistiques de l'Iran, au lendemain du test par Téhéran d'un lanceur de satellites. Dans le détail, le Trésor a pris des mesures vengeresses : gel d'éventuels comptes bancaires, interdiction de transactions aux Etats-Unis contre «six filiales basées en Iran de Shahid Hemmat Industrial Group (Shig), une entité au cœur du programme de missiles balistiques de l'Iran». Washington a directement lié ces sanctions «à la poursuite d'actions provocatrices de l'Iran, comme le lancement d'un lanceur de satellites». Après le succès de ce test de lanceur de satellites, le département d'Etat avait dénoncé une «provocation» de l'Iran et même une possible violation de résolutions des Nations unies. Les Américains semblent reprocher aux Iraniens de réfléchir et d'innover dans le développement technique. D'un autre côté, un incident a opposé des navires américains et des bateaux iraniens dans le Golfe, après un précédent qui a eu lieu mardi dernier. Selon un communiqué, l'incident s'est produit vendredi après-midi entre le porte-avions Nimitz et les navires l'accompagnant, d'un côté, et des frégates iraniennes équipées de missiles de l'autre. Les Iraniens ont vite dénoncé l'attitude «provocatrice et non professionnelle des Américains», qui «ont lancé des avertissements, notamment des fusées éclairantes en direction des frégates iraniennes». Les frégates iraniennes «ont néanmoins poursuivi leur mission alors que le porte-avion américain et ses navires accompagnateurs ont quitté la zone». Mardi, un patrouilleur de la marine américaine a tiré des coups de semonce contre un vaisseau militaire iranien. Les provocations US se sont multipliées ces derniers mois envers la marine iranienne dans le Golfe.
R. I.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.