Président libanais: le Sommet arabe d'Alger revêt une importance capitale    «Le Maroc essaie d'effacer les preuves»    Deux unités de production de médicaments anticancéreux et de stylos à insuline inaugurées à Alger    Armée Sahraouie: nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain dans les secteurs de Mahbes et Oum Dreyga    Ecole nationale supérieure d'Agronomie: sortie de la 57e promotion d'étudiants    JM / haltérophilie : l'Algérien Fardjalla au pied du podium à l'épaulé-jeté    JM / Athlétisme (2e journée): résultats techniques des finales    JM /Handball dames/ Gr.A : le point après la 3e et dernière journée    Célébration du 60e anniversaire de l'Indépendance : Un grand concert de musique andalouse à Alger    Deux clubs espagnols se disputent Isco    Feuille de route admissible ?    Pièces de rechange automobiles: «Pas de rupture d'approvisionnement»    Nombreux forages et exploitations agricoles raccordés à l'électricité    El Tarf: Renforcement du réseau d'électricité    Sahara occidental: L'émissaire de l'ONU en tournée dans la région    Tiaret - Match gala pour Tahar Benferhat: Dans l'attente d'un Mémorial    «Les attributions de logements ne vont pas s'arrêter»    Le partage du mouton et du repas    La tenue des gymnastes olympiques et le délire collectif    Libye : des manifestants investissent le siège du Parlement    Sidi Bel Abbès: Le festival de danse populaire tient ses promesses    Le sens et les messages d'un défilé    «La jeunesse algérienne sait bâtir»    Le directeur de l'Anad placé en garde à vue    Bilal Afer crée la sensation    Les pros ou les charlatans?    Le bout du tunnel    Les clés de l'indépendance    Deux repentis de Boko Haram se rendent à l'armée    Le Hamas salue un rapport de l'ONU    Béjaïa en fête    Les déchets ménagers inquiètent    Le 60ème anniversaire de l'indépendance, "une opportunité pour mettre en relief les réalisations de l'Algérie indépendante"    Makri avance sa proposition    «C'est un superbe cadeau!»    Oran vibre au rythme de la mode algérienne    Il était une fois le rai d'antan!    "L'Algérie est une nation ancienne dont l'authenticité ne peut être mise en doute"    Le renforcement du front interne, un message de fidélité aux martyrs    Des milliers de logements attribués à leurs bénéficiaires dans l'Ouest du pays    1962-2022: Célébrer une libération « inachevée »?    Algérie-Unesco: volonté de renforcer la coopération dans le domaine éducatif    Zeroual: l'Algérie a besoin de tous ses enfants pour parachever l'édification d'un Etat moderne    Le DG du journal «Echaab» limogé    Grand Prix Assia Djebar du Roman: Les lauréats distingués    El-Bayadh: Le célèbre «Rakb Sid Cheikh» de retour    «C'est un écrin de l'esprit de Novembre»    Oran sous psychotropes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



35,7 millions d'Algériens au 1er janvier 2008
La croissance démographique se maintient
Publié dans La Tribune le 13 - 05 - 2009


Synthèse de Samir Azzoug
L'Algérie comptera 35,7 millions d'habitants au 1er janvier 2010. Ce pronostic émane de l'Office national des statistiques (ONS) qui s'est basé sur le taux d'accroissement naturel de la population enregistré en 2008, en valeur absolue, fixé à 1,91% (soit 663 000 personnes), en augmentation par rapport à l'année précédente (1,86%). Le fait marquant rapporté par l'ONS, qui se réfère au bilan démographique issu de l'exploitation des bordereaux numériques de l'état civil, est que l'évolution de la population algérienne se maintient à un rythme croissant caractérisé par une augmentation continue des naissances, des mariages et des décès. Selon le bilan de l'OMS, 817 000 naissances vivantes, 331 000 mariages et 153 000 décès ont été enregistrés en 2008. Quant au nombre d'Algériens recensés au 1er janvier 2008, il serait de 35,1 millions, dont 34,7 millions résidents. Comment est constituée la population algérienne en 2008 ? D'après la même source, l'Algérie garde toujours sa caractéristique de pays de jeunes. La population âgée de moins de 15 ans constitue 28%. Celle comprise entre 15 et 59 ans 64,4% et le troisième âge (plus de 60 ans) 7,6%.
L'étude montre également que la part des enfants de moins de 5 ans reste plus importante que celle de ceux dont l'âge varie entre 5 et 9 ans, conséquence de la reprise de la natalité observée ces dernières années, dépassant la barre des 800 000 enregistré au plus fort de la croissance dans les années 1980.
La croyance qui veut que les bébés de sexe féminin sont plus nombreux se révèle fausse. Ainsi, les naissances sont réparties comme suit : 419 000 masculines contre 398 000 féminines, soit un rapport de 105 garçons pour 100 filles. Une maigre avance.
La bonne nouvelle révélée par le rapport a trait au taux de mortalité infantile qui connaît, pour la seconde année de suite, une légère diminution (25 pour mille en 2008 contre 26,2% en 2007).
Autre information agréable, l'espérance de vie à la naissance se stabilise à 75,7 ans, soit 74,9 ans pour les hommes et 76,6 ans pour les femmes.
Pour ce qui est de la mortalité, un accroissement de 2,7% a été enregistré par rapport à 2007. Ce qui se répercute par une augmentation en volume de 4 000 décès. Un petit recul est, en revanche, enregistré au niveau de la nuptialité. Malgré une augmentation sensible ces dernières années –le nombre de mariages est passé de 158 000 en 1998 à près de 332 000 en 2008-, il reste que l'ONS enregistre un ralentissement en 2008 par rapport à 2007. «Nous assistons à un accroissement de près de 2% en 2008 alors qu'il a connu des taux d'accroissement plus importants les années précédentes», explique-t-on. Ils sont ainsi 331 190 couples à s'être fait passer la bague au doigt contre 325 485 en 2007.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.