4 Ans de prison pour Djamel Ould Abbès    Makri salue la politique étrangère de l'Algérie    Le FFS clashe Pedro Sanchez    Quelle place pour l'Algérie?    La nouvelle bataille de l'Algérie    Le poids de la rumeur    5 morts dans une attaque de milice à Butembo    Sept morts dans deux attaques distinctes de terroristes présumés    À la recherche du consensus    Un contrat XXL pour Ronaldo    Les joueurs en grève depuis 40 jours    La hiérarchie majoritairement respectée    Un projet dans un état comateux    L'aide de 70 millions ne suffit pas    «Prégabaline» connexion    Les savants religieux de la Kabylie    Projection de «Life Underground»    Enquête sur les familles urbaines    Le Parlement arabe salue la constitution d'une commission ministérielle présidée par l'Algérie en faveur de l'admission de la Palestine à l'ONU    Tindouf/ la guerre de libération nationale: une vision commune de la lutte contre le colonialisme    Criquets pèlerins: les efforts de l'Algérie dans la lutte antiacridienne mis en relief à Oran    Communiqué du Conseil des ministres    Oran: l'Emir Abdelkader, une personnalité militaire distinguée    Oueled Djellal: le groupe Sonatrach réalisera 5 forages et 50 unités solaires    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaine dans le secteur de Mahbes    Un journal mexicain consacre un article à la cause sahraouie    La 3e édition du Prix du président de la République de la littérature et de la langue amazighe le 12 janvier à Ghardaïa    L'ancienne journaliste du quotidien "An-nasr" Hayat Belahreche n'est plus    Cheptel avicole: mise à disposition de plus de 20 millions de doses de vaccins contre la grippe aviaire    Le Président Tebboune préside dimanche une réunion du Conseil des ministres    Port d'Alger: Saisie de 7,6 kg de cocaïne et 1,8 million DA en fausse monnaie    Agir sur les mentalités    La tentation du pouvoir    Viandes blanches: les prix bientôt plafonnés    Viandes rouges: De nouvelles mesures pour réguler le marché    Boutlélis: Des carcasses, des crânes et des abats d'ânes découverts dans une forêt    Coupe d'Algérie (32es de finale): Le MC Oran et l'US Biskra à la trappe    Bouira: Six personnes victimes d'asphyxie secourues    Parole d'homme    Coronavirus: 4 nouveaux cas et aucun décès    Coupe d'Algérie Football: la hiérarchie majoritairement respectée en 32es de finale    L'émergence de l'Algérie    Ligue 2 - Valse des entraineurs: Du nouveau au MCBOS et à l'USMH    De l'hygiène publique    Promotion de la langue amazighe : Le réalisme du HCA    En bref : le missile sur la Pologne, la Coupe du monde, Kherson    Coopération: L'Algérie annule tous les intérêts sur la dette cubaine    Doit-on abolir la peine de mort ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



35,7 millions d'Algériens au 1er janvier 2008
La croissance démographique se maintient
Publié dans La Tribune le 13 - 05 - 2009


Synthèse de Samir Azzoug
L'Algérie comptera 35,7 millions d'habitants au 1er janvier 2010. Ce pronostic émane de l'Office national des statistiques (ONS) qui s'est basé sur le taux d'accroissement naturel de la population enregistré en 2008, en valeur absolue, fixé à 1,91% (soit 663 000 personnes), en augmentation par rapport à l'année précédente (1,86%). Le fait marquant rapporté par l'ONS, qui se réfère au bilan démographique issu de l'exploitation des bordereaux numériques de l'état civil, est que l'évolution de la population algérienne se maintient à un rythme croissant caractérisé par une augmentation continue des naissances, des mariages et des décès. Selon le bilan de l'OMS, 817 000 naissances vivantes, 331 000 mariages et 153 000 décès ont été enregistrés en 2008. Quant au nombre d'Algériens recensés au 1er janvier 2008, il serait de 35,1 millions, dont 34,7 millions résidents. Comment est constituée la population algérienne en 2008 ? D'après la même source, l'Algérie garde toujours sa caractéristique de pays de jeunes. La population âgée de moins de 15 ans constitue 28%. Celle comprise entre 15 et 59 ans 64,4% et le troisième âge (plus de 60 ans) 7,6%.
L'étude montre également que la part des enfants de moins de 5 ans reste plus importante que celle de ceux dont l'âge varie entre 5 et 9 ans, conséquence de la reprise de la natalité observée ces dernières années, dépassant la barre des 800 000 enregistré au plus fort de la croissance dans les années 1980.
La croyance qui veut que les bébés de sexe féminin sont plus nombreux se révèle fausse. Ainsi, les naissances sont réparties comme suit : 419 000 masculines contre 398 000 féminines, soit un rapport de 105 garçons pour 100 filles. Une maigre avance.
La bonne nouvelle révélée par le rapport a trait au taux de mortalité infantile qui connaît, pour la seconde année de suite, une légère diminution (25 pour mille en 2008 contre 26,2% en 2007).
Autre information agréable, l'espérance de vie à la naissance se stabilise à 75,7 ans, soit 74,9 ans pour les hommes et 76,6 ans pour les femmes.
Pour ce qui est de la mortalité, un accroissement de 2,7% a été enregistré par rapport à 2007. Ce qui se répercute par une augmentation en volume de 4 000 décès. Un petit recul est, en revanche, enregistré au niveau de la nuptialité. Malgré une augmentation sensible ces dernières années –le nombre de mariages est passé de 158 000 en 1998 à près de 332 000 en 2008-, il reste que l'ONS enregistre un ralentissement en 2008 par rapport à 2007. «Nous assistons à un accroissement de près de 2% en 2008 alors qu'il a connu des taux d'accroissement plus importants les années précédentes», explique-t-on. Ils sont ainsi 331 190 couples à s'être fait passer la bague au doigt contre 325 485 en 2007.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.