L'eau et l'exigence de prosternation    Appartenant à des hommes d'affaires condamnés pour corruption: Six sociétés nationalisées par l'Etat    L'été des émigrés    Hiroshima et Nagasaki : 06 et 09 août 1945 : Géopolitique de la terreur nucléaire (2/2)    Origine à déterminer    Impropres à la consommation: Plus de 120 kg de viande et produits alimentaires saisis    Oued Tlélat, Gdyel et Bir El Djir: 45 personnes interpellées par la police    Chute mortelle du 7ème étage d'un immeuble    L'écrivain Dib, la BNF et la terre algérienne    Quand la maintenance va, tout va durablement    GUERRE(S)...ET AMOUR    Man City : Mahrez pourrait être auditionné dans le procès de Benjamin Mendy    La négociation privilégiée par les deux pays    Ghali appelle à mettre un terme à l'obstination marocaine    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    Le champion d'Afrique est algérien    Une sérénité nommée Madoui    Le PSV élimine Monaco    Les chantiers de la rentrée    Les nouveaux sillons    Quel impact sur la recomposition géostratégique mondiale?    Vacances à la belle étoile    2 quintaux de kif saisis par l'ANP    Le poteau de l'éternel problème    L'heure de la convergence patriotique    Loin d'être un discours de consommation    «Seul le droit international doit primer»    Un roman sur l'Algérie de 1920 à 1992    La «fleur du théâtre algérien»    L'occupant marocain encercle la maison de la militante sahraouie Meriem Bouhela    Le défilé militaire impressionnant du 5 juillet est "un message de fidélité" envers les Chouhada    Jeux de la Solidarité Islamique 2022 : Amine Bouanani (110m haies) décroche la première médaille d'or algérienne    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès de la Côte d'Ivoire    Tennis-Coupe Davis (Groupe 3 / Zone Afrique): l'Algérie menée au score (2-0)    Benabderrahmane s'entretient en Turquie avec le Premier ministre palestinien    Les relations algéro-turques évoluent conformément aux orientations des Présidents des deux pays    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    Accidents de la circulation : 61 décès et 1.831 blessés en une semaine    ANP: 5 éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés en une semaine    Partenariat AT-Kaspersky: une large gamme de produits pour garantir la sécurité des clients    Equipe Nationale: Yacine Adli a choisi l'Algérie    USM Bel-Abbès: En voie de disparition !    Mali: 17 soldats et 4 civils tués, 9 militaires portés disparus    Les détails de l'opération UGTA    Il y a deux ans, disparaissait Nouria, la "fleur du théâtre algérien"    Musée d'Oran: une exposition d'arts plastiques à la salle des Beaux arts    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Nous sommes 35,6 millions d'Algériens
Recensement de la population
Publié dans Le Maghreb le 11 - 07 - 2010


Selon l'Office national des statistiques (ONS), cité par l'APS, l'Algérie comptait 35,6 millions d'habitants au 1er janvier 2010, dont plus de 28% avaient moins de 15 ans. Ces statistiques sont basées sur l'augmentation naturelle en 2009 de 690.015 personnes (1,96% contre 1,92 l'année précédente) en valeur absolue. Par conséquent, la population résidente totale est estimée, au 1er janvier 2010, à 35,6 millions d'habitants, indique toujours le même organisme. La même source précise que le taux d'accroissement naturel a connu une légère augmentation, passant de 1,92% en 2008 à 1,96% en 2009 et avec le maintien de ce taux la population serait de 36,3 millions au 1er janvier 2011. L'ONS précise aussi que la dynamique démographique en Algérie maintient son rythme entamé en 2003 avec l'augmentation continue du nombre des mariages, des naissances et de décès. le nombre des naissances a atteint 849.000, avec une progression de 4% en 2009 par rapport à 2008, a relevé l'Office en précisant que la mortalité a connu un taux d'accroissement de 4,51 pour mille. Quant aux mariages, ils ont atteint 341.000 unions, soit 3% d'accroissement. Concernant la structure de la population, la répartition par âge fait ressortir que la population âgée de moins de 15 ans constitue 28,2% de la population totale et celle de moins de 5 ans 10%, ce qui "témoigne de l'augmentation récente de la natalité", explique l'organisme. Ce même organisme indique que la population en âge d'activité (15 à 59 ans) continue de représenter la part la plus importante dans la population, se stabilisant autour de 64,4% et celle du troisième âge (60 ans et plus) est de 7,4%. S'agissant du nombre des femmes en âge de procréer, il franchit cette année le seuil des 10 millions de femmes, souligne la même source. En ce qui cocnerne la natalité, l'Office relève que la progression des naissances se poursuit avec une augmentation de 32.000 naissances vivantes en 2009 par rapport à 2008, soit un total de 849.000 naissances (436.000 garçons et 413.000 filles), soit un rapport de 105 garçons pour 100 filles. Quant à l'évolution récente du nombre de naissances, l'ONS indique que la natalité en Algérie "maintient le cap vers un niveau de plus en plus élevé", affirme l'ONS, précisant que le taux brut de natalité n'a pas été très affecté par cette augmentation, puisqu'il est passé de 23,62 pour mille à 24,07 pour mille entre 2008 et 2009. Toutefois, la mortalité a été caractérisée en 2009 par une augmentation bien légère de son taux brut qui s'est installé ces dernières années autour de 4,30 pour mille en 2006. A ce titre, le nombre de décès (159.000) a augmenté en valeur absolue de 6.000, soit un taux brut de mortalité de 4,51 pour mille par rapport à 2008 ou il était de 4,42 pour mille (153.000), indique l'organisme. Pour autant, le taux de mortalité infantile connaît, pour la seconde année consécutive, une légère diminution, passant de 25,5 à 24,8 pour mille. L'espérance de vie à la naissance se stabilise à 75,5 ans, soit 74,7 ans pour les hommes et 76,3 ans pour les femmes. Elle est restée presque au même niveau observé depuis 2006 (75,7 ans). "La diminution d'un dixième d'année constatée est due surtout à la réduction restreinte du taux de mortalité infantile conjuguée à une hausse sensible de la mortalité générale", explique l'ONS. Pour la connaissance de la situation démographique de l'Algérie, l'Office national des statistiques entreprend chaque année une enquête exhaustive auprès des services de l'état civil pour quatre événements démographiques (naissances, décès, mort-nés et mariages). Il s'agit des faits d'état civil qui permettent de disposer de données brutes de ces faits, de procéder à une première analyse, d'établir des estimations de la population pour en évaluer l'évolution, de procéder aux calculs des taux bruts de natalité, de mortalité, d'accroissement naturel, de nuptialité ainsi que le taux de mortalité infantile selon le sexe. Au 1er juillet 2007, la population résidente totale a été estimée à 34.1 millions d'habitants. Pour rappel, le dernier recensement général effectué en avril 2008 donnait une population de 34,8 millions d'habitants.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.