Kharchi Fouad, candidat du FLN au Sénat    El-Tarf: Les candidats FLN aux sénatoriales connus    Skikda: Installation des nouveaux chefs de daïras    Dans un nouveau rapport: Le FMI prévoit un prochain ralentissement de la croissance en Algérie    Financement non-conventionnel: 900 milliards de dinars mobilisés pour couvrir le déficit    L'Ansej réitère: Pas d'effacement des dettes mais un rééchelonnement    Conférence de Palerme: Ouyahia appelle à l'arrêt des interférences étrangères en Libye    Une provocation visant à créer les conditions d'un assaut «final» contre Ghaza    EN - Conférence de presse de Djamel Belmadi: «Etre plus réalistes face au Togo»    MC Oran: Encore du pain sur la planche pour Belatoui    USM Alger: Un point et des satisfactions    Relizane: Des espaces squattés par des commerçants, libérés    Lutte contre l'immigration clandestine: 36 harraga dont une femme et un enfant devant le tribunal d'Aïn El-Turck    L'affrontement    14e journée de la Ligue 1 (match décalé): L'USMA tient en échec le MCO (0-0) et creuse l'écart    La dédollarisation commence à porter ses fruits en Russie    Italie : Rome maintient son projet de budget, rejeté par Bruxelles    2ème session du dialogue de haut niveau Algérie-UE : Détermination commune à approfondir les relations    Décès :La légende de la bande dessinée américaine Stan Lee n'est plus    Refus des visas par les consulats français en Algérie    Ouahab Aït-Menguellet, le P/APC de Tizi Ouzou, annonce sa candidature    Dans la littérature et l'Histoire    Décès de la légende américaine Stan Lee    Liste des logements sociaux à Tlemcen: Les protestataires ne décolèrent pas    Artisanat à Guelma: Plus de 18.000 emplois créés dans le secteur    Conférence de Palerme pour la Libye: Un énième échec    Commission de discipline de la LNF: L'audience du président de la JS Kabylie, Mellal, reportée au 19 novembre    Ligue 1 Mobilis: La JSK se relance, le MCA à l'arrêt    ESCROQUERIE VIA INTERNET : Deux réseaux de faussaires neutralisés sur Oued Kniss    Remaniement ministériel en Tunisie : Youssef Chahed obtient la confiance du parlement    Sun Tzu au secours du Parti communiste    Le Premier ministère dénonce une «odieuse manipulation»    Début des grandes manœuvres avant Lomé    Benflis s'en félicite    Les candidats du FLN et du RND choisis, HMS temporise    Trop de soutiens, on veut des candidats !    Stabilité régionale : Le rôle de l'Algérie mis en avant    Comment faire sortir le Salon du Palais    Le «cœur blanc» de Salima Souakri    El Djedouel et le savant Cerbère du poète Seddik Souir    Accrochages, tirs de roquettes et raids aréiens : Ghaza est de nouveau en guerre    Cas de rougeole : Des enquêtes épidémiologiques menées    Ouargla : Sensibilisation sur le montage de projets Ansej    Il signe une 4e passe décisive à Man City : Mahrez sermonné par Fernandinho !    RDC : Fayulu candidat-surprise de l'opposition, tensions pré-électorales en vue    14 membres du PKK "neutralisés" par l'aviation turque    Ouyahia parle de "manipulation"    Exposition à Alger d'Arezki Larbi du 17 novembre au 1er décembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





ETRHB Haddad : des travaux publics au tourisme et à l'immobilier
Figurant parmi les entreprises les plus performantes
Publié dans La Tribune le 19 - 12 - 2009

L'Entreprise des travaux routiers, hydrauliques et bâtiment-Haddad (ETRHB Haddad) figure parmi le lot des entreprises algériennes qui ont réussi à se frayer une place sur le marché national. Ayant à son compte de nombreuses réalisations de grande importance à travers l'ensemble des régions du pays et envisagent après plus de vingt ans d'expérience de lancer d'autres projets, notamment dans le cadre du programme quinquennal 2010/2014, l'ETRHB voit loin. Le groupe de Ali Haddad, qui développe actuellement quatre pôles d'activité (travaux routiers, grande hydraulique, travaux ferroviaires et travaux maritimes), compte élargir sa présence sur le marché algérien à travers d'autres créneaux. Ainsi, après avoir arraché sa renommée dans le secteur des travaux publics, l'ETRHB est à la conquête d'autres secteurs économiques, à savoir les transports, le tourisme et même l'immobilier. Pour les cinq prochaines années, les investissements du groupe s'élèvent à 80 milliards de dinars alors qu'initialement le montant était fixé à 16 milliards. Ali Haddad, P-DG du groupe, a annoncé ce chiffre le 10 décembre dernier lors de la cérémonie de clôture de l'emprunt obligataire de 6 milliards de dinars lancé auprès des institutions. Avec cette entrée réussie de l'avis des observateurs sur le marché obligataire, l'ETRHB a franchi un grand pas. Le fait d'avoir arraché la confiance des banques ayant souscrit à cet emprunt est, en effet, considéré comme un grand acquis. Ce qui encourage le groupe à lancer d'autres emprunts notamment à destination du grand public. Au total, ce seront au cours des prochaines années 30 milliards de dinars à lever sur le marché obligataire. Le montant de 6,7 milliards de dinars offerts par les investisseurs institutionnels a dépassé l'attente du groupe qui, à titre indicatif, utilisera cet argent pour l'acquisition des équipements pour la réalisation de ses projets. Des projets qui s'annoncent prometteurs. Ils concernent, entre autres, la construction d'une usine de charpentes métalliques à Constantine et d'une autre pour la fabrication des tuyaux destinés aux secteurs de l'énergie et de l'hydraulique. Le groupe qui s'est également engagé notamment dans le transfert hydraulique Mostaganem-Arzew-Oran (MAO), la réalisation de lignes ferroviaires, dont celles reliant Sidi Bel Abbès à Mechria (140 km) et la réalisation du futur stade de 50 000 places de Tizi Ouzou en partenariat avec un groupe espagnol ainsi que le développement de la zone d'extension touristique d'Azeffoun (Tizi Ouzou) poursuit actuellement le processus de filialisation pour porter dans un proche avenir le nombre de ses filiales à 12. C'est une manière de s'adapter aux normes modernes de gestion pour une entreprise qui a décidé de renforcer sa compétitivité en développant une stratégie d'intégration vers l'amont. Et ce, à travers notamment l'exploitation de 10 carrières d'agrégats. Il compte même renforcer son partenariat avec les entreprises étrangères d'une capacité de 4,5 millions de tonnes/an et l'importation, la transformation et la commercialisation du bitume et des dérivés. Cette entreprise de dimension nationale que les experts placent d'ores et déjà parmi les 13 championnes nationales avec un chiffre d'affaires de 50 milliards de dinars en 2009 (contre 26,4 milliards de dinars) ambitionne de créer à moyen terme 8 000 emplois, dont 4 000 indirects, contribuant ainsi à résorber le chômage particulièrement dans les régions enclavées.
S. I.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.