14e Salon international de défense à Abou Dhabi.. Gaïd Salah prend part à l'ouverture    Sellal a rencontré samedi leurs responsables.. Onze organisations estudiantines soutiennent Bouteflika    Après la destruction par la douane libyenne de sa cargaison de jus pour «non-conformité».. L'entreprise NCA Rouiba réagit    En adressant un message aux pays de la région.. Bouteflika exprime le vœu de relancer l'UMA    Hausse de débit, baisse de tarification, exportation d'Internet vers l'Afrique.. Les promesses de Houda Faraoun    Un eurodéputé dénonce les accords commerciaux Maroc-UE.. La question sahraouie mobilise les consommateurs espagnols    Iran.. Egypte et Jordanie dénoncent l'attentat terroriste    Béjaïa.. Les RN 26 et 09 bloquées par des protestataires    Alger.. Arrestation d'un terroriste recherché    Coupe du monde de sabre féminin «juniors».. La Française Sarah Noutcha remporte l'étape d'Alger    Tournoi International de la LAT.. 25 nations au rendez-vous    INVESTISSEMENT : 4 000 émigrés algériens veulent investir en Algérie    Manchester United.. Tout pour prolonger David de Gea    ADRAR : 10 personnes asphyxiées sauvées in-extremis    LOGEMENTS SOCIAUX A ORAN : Des brigades pour lutter contre la sous-location    La guerre des amulettes ?    L'opposition sceptique    Les Algériens en conquérants    Les mal classés respirent mieux    Soulagement pour Coman, disponible pour Liverpool    Escalade des attaques de colons contre les Palestiniens    Ankara ne reviendra pas sur l'achat des missiles S-400 à la Russie    Téhéran accuse Islamabad de soutien à un groupe derrière un attentat meurtrier    Les chiffres de la Cacobatph    Remède relaxant pour les douleurs au genou    Le meeting national des retraités de l'armée annulé    Les meilleurs réunis autour d'une exposition collective    Romain Gary sur les écrans    Albayazin inaugure l'année 2019 avec le guide de la wilaya de Boumerdès    Jijel : Le corps d'un jeune disparu en mer repêché à la plage Aftis    Nouvelles d'Oran    A la recherche du temps perdu    400 kilomètres de fibre optique en projet    Présidentielle 2019: Une campagne avant l'heure et des protestations    Importations: La facture alimentaire a dépassé les 8,5 milliards de dollars    Volley-ball - Super Division: Bonne opération pour le RC Msila    Kateb Yacine, la mère de Mohammed Dib et les «bons à rien»    El Tarf - Guerre de libération : un recueil sur la Base de l'Est    Préparatifs de l'élection présidentielle    Du clinker algérien pour l'Afrique de l'Ouest    «Nathan le sage» présentée à Alger    Exposition de Djamel Bouttaba    Sécurité : Le nouveau DGSN met en avant l'importance du partenariat entre les différents corps    Coupe d'Algérie (1/4 de finale) : La double confrontation CSC - MCO décalée au mois de mars (Arama)    Nigeria : L'élection présidentielle reportée d'une semaine    Syrie : Sommet trilatéral à Sotchi en vue d'un règlement durable de la crise    Venezuela : Maduro appelle le Royaume-Uni à rendre l'or "volé"    CACI-France : Une stratégie plus offensive pour consolider le partenariat algéro-français    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Vers la réalisation d'une école des mines à El Abed
Le projet de dimension continentale a été attribué aux Chinois
Publié dans La Tribune le 24 - 03 - 2010

De notre correspondante à Tlemcen
Amira Bensabeur
Un important projet consistant en la réalisation d'une école des mines à El Abed, dans la wilaya de Tlemcen, sera concrétisé, a-t-on appris de source crédible. Ce projet d'école des mines, qui a été confié à une entreprise chinoise, répondra aux normes internationales avec comme objectif la formation de cadres du secteur minier. Ce projet est mitoyen de l'actuelle école des mines inaugurée en 2003 par le ministre de l'Energie et des Mines, Chakib Khelil, qui avait noté, alors, que «les objectifs de développement, de promotion et de modernisation du secteur des activités minières ne peuvent, évidemment, se concrétiser sans un personnel compétent dans tous les domaines et au fait des évolutions techniques et technologiques. A ce titre, la formation des travailleurs à tous les niveaux constitue un enjeu capital et un investissement créateur de richesses au niveau des entreprises des mines…» Le premier responsable du secteur avait rappelé que le redéploiement de la mine désaffectée d'El Abed, en pôle de développement de la formation pour les activités mines et carrières, vise précisément à permettre aux opérateurs du secteur d'assurer la formation de leur personnel pour lui faire acquérir et maîtriser les compétences nécessaires à l'exercice de ses activités. Selon nos sources, cette école aura un rôle très important au plan de la formation, et assurera également celle de cadres internationaux. Aujourd'hui, l'EMEA, dirigée par M. Bellal, ne cesse de relever les défis grâce à la formation de cadres, notamment de chefs de poste, de carrière et de station.
Trimestriellement, cette école forge le personnel par une formation adéquate répondant aux critères des entreprises. Pour rappel, en 2002, l'ENOF décide de la cessation et de la fermeture de l'activité de la mine d'El Abed, un complexe spécialisé dans l'extraction de minerai de zinc et de plomb à partir d'une mine souterraine. A la fin de l'année 2002, le ministère de l'Energie et des Mines émet la proposition de création d'une école des métiers de la mine sur les lieux et place de la mine d'El Abed. Le projet fut initié en janvier 2003 et inauguré quelques mois plus tard. Ainsi, l'EMEA est chargée de mener des actions de formation pour le développement des qualifications dans les métiers liés à l'activité minière ainsi que la formation professionnelle (initiale et de perfectionnement) pour des ouvriers spécialisés, ouvriers et agents hautement qualifiés, outre des agents de maîtrise et autres techniciens. Les formations sont organisées sous forme de sessions à la carte à la demande des opérateurs miniers (principalement pour l'extraction de matériaux des carrières).Par ailleurs, cette école peut organiser des stages pour les nouvelles recrues et des stages pratiques pour les universitaires (étudiants, chercheurs, etc.) Cette école est composée de plusieurs installations pédagogiques, un bloc administration et un autre de
formation pour une capacité de 100 places pédagogiques. Toutes les commodités y sont prévues, aussi bien pour les stagiaires que pour le personnel d'encadrement. Concernant la formation de boutefeux, cette dernière a été maintenue suite à une convention avec l'ONEX.
Selon des spécialistes du secteur des mines, l'EMEA intervient dans le développement des qualifications des métiers de la mine. Il s'agit d'une structure d'appui à l'ANPM et l'ANGCM pour mettre en place un système de formation approprié aux activités minières (respect de l'art minier, préservation de l'environnement, remise en état des lieux pour les ouvrages en fin d'activité, gestion et utilisation des explosifs.)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.