Tipasa : Le peuple insiste sur la fin total des symboles du système    CHLEF.. «Nous voulons un changement radical !»    Ramadhan.. Les abattoirs d'Alger mobilisés    Fédération des sports mécaniques.. Asma Ben Messaoud désignée DTN    Sport scolaire.. Cinq accords de coopération avec des fédérations sportives    World Cadet Challenge 2019 de Tennis de table.. Azzala et Belache dans l'équipe africaine    Bab El Oued(Alger).. Cinq marchés de proximité seront ouverts    Sidi Bel Abbés.. Légère baisse des accidents de la route    Village ath allaoua.. Hommage à trois martyrs    Libye.. Les combats continuent    Poutine rencontrera le président nord-coréen    Boumerdès.. De nouveaux projets pour relancer l'artisanat    Les Soudanais exigent un pouvoir civil    Gaïd Salah à partir de la 4e région militaire : «Les tentatives de déstabilisation ont échoué et vont échouer»    «La précédente Constituante n'a empêché ni les abus ni l'instabilité constitutionnelle»    L'Afrique du Sud réitère son soutien constant aux peuples sahraoui et palestinien    Trump a donné l'ordre de limoger Robert Mueller    Pour éviter la déstabilisation, pour une sortie rapide de la crise politique en Algérie : sept (07) propositions    1,033 milliard m3 lâchés du barrage de Béni Haroun    Plus de 6.600 qx d'agrumes transformés en conserves    L'arbitre assistant Doulache invité par la commission de discipline    La FAHB sanctionne le CRDM et donne la victoire au CHBB    MARCHE DE L'EMPLOI : Plus de 8000 nouveaux postes créés à Oran    UGTA : Sidi Saïd dément sa démission    Bensalah opte pour la concertation avec la classe politique    Collision entre un camion et un véhicule à fait 5 morts    Campagne de volontariat pour la plantation de l'armoise blanche    SIDI BEL ABBES : 05 blessés dans une collision sur la RN 07    TIARET : 7 ans de prison ferme pour un dealer    MASCARA : 110 motocycles mis en fourrière en 90 jours !    CONSULTATIONS POLITIQUES : La Présidence organisera une rencontre consultative lundi    Papicha de Mounir Meddour en lice    Souidani Boudjemaâ, toujours un modèle pour les jeunes    Cœur de lumière    L'AUTRE FACE SI MERVEILLEUSE DU ‘'HIRAK'' : Mostaganem s'offre une superbe ‘'toilette''    Constantine : L'autre visage du mouvement populaire    Les élus de Béjaïa répondent au porte-parole du gouvernement : «C'est vous qui êtes illégitimes»    Le Coupe arabe des clubs change de nom    Ligue 1 : Fin du championnat le 26 mai prochain    Un sit-in de soutien au procureur général de la cour de Ghardaïa    On pourrait dire presque spontanément que le prix Nobel de la paix revient de droit au peuple algérien    Handi-basket : Les trois premières journées reprogrammées    Khenchela : les artistes pour un vrai changement    Avril 1980, catalyseur des luttes pacifiques    Pour une authentique «République» «algérienne» «démocratique» et «populaire»    La catastrophe de Notre-Dame de Paris    Forum Russie-Monde arabe: La sécurité et la stabilité en tête des priorités    Pourquoi le KGB n'a pas pu empêcher l'effondrement de l'URSS    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Vers la réalisation d'une école des mines à El Abed
Le projet de dimension continentale a été attribué aux Chinois
Publié dans La Tribune le 24 - 03 - 2010

De notre correspondante à Tlemcen
Amira Bensabeur
Un important projet consistant en la réalisation d'une école des mines à El Abed, dans la wilaya de Tlemcen, sera concrétisé, a-t-on appris de source crédible. Ce projet d'école des mines, qui a été confié à une entreprise chinoise, répondra aux normes internationales avec comme objectif la formation de cadres du secteur minier. Ce projet est mitoyen de l'actuelle école des mines inaugurée en 2003 par le ministre de l'Energie et des Mines, Chakib Khelil, qui avait noté, alors, que «les objectifs de développement, de promotion et de modernisation du secteur des activités minières ne peuvent, évidemment, se concrétiser sans un personnel compétent dans tous les domaines et au fait des évolutions techniques et technologiques. A ce titre, la formation des travailleurs à tous les niveaux constitue un enjeu capital et un investissement créateur de richesses au niveau des entreprises des mines…» Le premier responsable du secteur avait rappelé que le redéploiement de la mine désaffectée d'El Abed, en pôle de développement de la formation pour les activités mines et carrières, vise précisément à permettre aux opérateurs du secteur d'assurer la formation de leur personnel pour lui faire acquérir et maîtriser les compétences nécessaires à l'exercice de ses activités. Selon nos sources, cette école aura un rôle très important au plan de la formation, et assurera également celle de cadres internationaux. Aujourd'hui, l'EMEA, dirigée par M. Bellal, ne cesse de relever les défis grâce à la formation de cadres, notamment de chefs de poste, de carrière et de station.
Trimestriellement, cette école forge le personnel par une formation adéquate répondant aux critères des entreprises. Pour rappel, en 2002, l'ENOF décide de la cessation et de la fermeture de l'activité de la mine d'El Abed, un complexe spécialisé dans l'extraction de minerai de zinc et de plomb à partir d'une mine souterraine. A la fin de l'année 2002, le ministère de l'Energie et des Mines émet la proposition de création d'une école des métiers de la mine sur les lieux et place de la mine d'El Abed. Le projet fut initié en janvier 2003 et inauguré quelques mois plus tard. Ainsi, l'EMEA est chargée de mener des actions de formation pour le développement des qualifications dans les métiers liés à l'activité minière ainsi que la formation professionnelle (initiale et de perfectionnement) pour des ouvriers spécialisés, ouvriers et agents hautement qualifiés, outre des agents de maîtrise et autres techniciens. Les formations sont organisées sous forme de sessions à la carte à la demande des opérateurs miniers (principalement pour l'extraction de matériaux des carrières).Par ailleurs, cette école peut organiser des stages pour les nouvelles recrues et des stages pratiques pour les universitaires (étudiants, chercheurs, etc.) Cette école est composée de plusieurs installations pédagogiques, un bloc administration et un autre de
formation pour une capacité de 100 places pédagogiques. Toutes les commodités y sont prévues, aussi bien pour les stagiaires que pour le personnel d'encadrement. Concernant la formation de boutefeux, cette dernière a été maintenue suite à une convention avec l'ONEX.
Selon des spécialistes du secteur des mines, l'EMEA intervient dans le développement des qualifications des métiers de la mine. Il s'agit d'une structure d'appui à l'ANPM et l'ANGCM pour mettre en place un système de formation approprié aux activités minières (respect de l'art minier, préservation de l'environnement, remise en état des lieux pour les ouvrages en fin d'activité, gestion et utilisation des explosifs.)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.