Grand engouement à Ath Mahmoud et à Ath Boumahdi    Contours du nouveau socle de la société civile    La BEA en mode «accélération»    Un gisement de richesses négligé    La carte gagnante    La FIFA rétablit une vérité historique    Des documents top secret saisis    Reprise, demain, des rotations de la Minusma    Avec Mahrez sans Messi    Guerre à la parisienne!    Boulahbib de retour aux affaires    Etat d'alerte maximale    L'école privée cherche sa voie    40 départs de feu en trois jours    Une question toujours d'actualité    Société civile: conférence d'Alger en prévision des assises nationales d'octobre    Coupe Davis (Match de maintien): victoire de l'Algérie devant le Mozambique (2-0)    Jeux de la Solidarité Islamique: Reguigui remporte la médaille d'argent    Décès du journaliste italien Piero Angela, ami de la Révolution algérienne    Agressions contre Ghaza: 12 violations contre les journalistes palestiniens    La canicule continuera d'affecter l'Ouest et le Centre du pays    La PC prodigue des conseils préventifs sur les risques liés à la canicule    Mahboub Bati, l'artisan du succès de nombreuses stars de la chanson chaâbi    Festival de chanson chaâbi: une soirée célébrant l'œuvre des grands maîtres    Ancelotti dira stop après le Real Madrid    Sonatrach: 11 milliards de $ affectés aux Industries pétrochimiques    Tiaret: Cinq morts dans une collision    Bouira: 14 blessés dans un carambolage    Parkinson: Le cri de détresse d'une Association de malades    FAF-LFP-CNRL: Clubs endettés, décision le 16 août    Le football oranais en deuil: Khedim «Abrouk» n'est plus    Au 1er trimestre 2022: Près de 48 millions d'abonnés à la téléphonie mobile    Ghannouchi sur le départ ?    Couverture de 80% des besoins agricoles en 2023: L'Algérie se dote d'une banque des semences    New York : Salman Rushdie «poignardé au cou»    Réalisations structurantes ?    Un policier assassiné    Saïd Chanegriha supervise les derniers préparatifs    Fondateur du roman algérien moderne    Téléphonie mobile: 47,67 millions d'abonnés au 1er trimestre 2022 en Algérie    Sonatrach: 11 milliards Usd affectés au développement des industries pétrochimiques pour 2022-2026    Sahara occidental : la résolution du conflit tributaire de l'application du plan de règlement Onu-africain    L'Algérie condamne "énergiquement" les attaques terroristes au Mali (MAE)    Autorité de protection des données à caractère personnel: "parachever la construction institutionnelle"    Chanegriha examine les derniers préparatifs du concours militaire international "Section aéroportée 2022"    Hiroshima et Nagasaki : 06 et 09 août 1945 : Géopolitique de la terreur nucléaire (2/2)    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



100 000 tonnes de pomme de terre stockées
Pour la régulation du marché
Publié dans La Tribune le 10 - 08 - 2008


Photo : S. Zoheir
Par Ziad Abdelhadi
La campagne de stockage de la pomme de terre, décidée par le gouvernement en vue de réguler le marché des produits de large consommation, tire à sa fin. A moins d'une semaine de la date butoir, fixée au 15 août, il a été emmagasiné près de 100 000 tonnes de ce tubercule. Ce volume annoncé lors de la rencontre, hier dans la matinée, du ministre de l'Agriculture, Rachid Benaïssa, avec les stockeurs au siège du ministère, est encore en deçà de l'objectif arrêté par ce dernier qui avait prévu d'acheter auprès des producteurs, par le biais de propriétaires de surfaces de stockage, un total de 150 000 tonnes de pomme de terre à un prix référentiel de 20 DA le kg. Le gouvernement a consacré à cette opération une enveloppe de 3 milliards de dinars. En ce qui concerne l'écart entre le volume actuel stocké et celui escompté, selon les stockeurs, il sera difficile à combler compte tenu de la mauvaise qualité de la pomme de terre qu'on leur propose. «Jusqu'ici, le gros de la production de bonne qualité a été emmagasiné», nous ont indiqué des patrons de surfaces frigorifiques. Ils étaient près d'une cinquantaine à venir se prononcer devant le ministre pour lui demander soit des éclaircissements sur la procédure de paiement des primes de stockage comme prévu dans le cahier des charges soit le solliciter pour qu'ils puissent s'approvisionner en intrants et engrais. Rachid Benaïssa leur rappellera plusieurs fois que l'objet de la rencontre était avant tout d'évaluer la campagne de stockage et d'identifier ce qui n'a pas marché, tout en leur annonçant qu'ils pourront percevoir leur prime de stockage dès aujourd'hui. Cette dernière, fixée à 1,80 DA par kg stocké et par mois conditionné en filet de 50 kg et à 1,50 DA pour la pomme de terre en vrac. Notons aussi qu'au cours de cette rencontre, les stockeurs ont aussi soulevé la question de la marge bénéficiaire de 25% qui leur est accordée. Il semble qu'ils n'avaient pas bien assimilé le mécanisme. «Nous avons acheté au prix de 20 DA le kg et que ferons-nous dans le cas où les cours sur le marché seraient inférieurs, quand on nous demandera de procéder à la vente de nos quantités de pomme de terre stockées ?» ont lancé des opérateurs versés dans la conservation de produits frais au directeur de la régulation et de la production végétale auprès du ministère de l'Agriculture. Ce dernier leur a répondu que les textes sont clairs à ce sujet. Tout en leur affirmant que tous les cas de figure ont été pris en compte, il les rassurera en ajoutant qu'ils sont à l'abri de toute perte financière. Voilà qui peut réconforter les stockeurs et envisager d'autres opérations similaires pour d'autres produits agricoles comme le prévoit le ministère de l'Agriculture qui se propose d'élargir le Système de régulation des produits agricoles de large consommation (Syrpalac) à d'autres produits qui connaissent au cours de l'année des tensions.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.