Affaire «Tahkout»: Liberté provisoire pour le ministre du Tourisme    Quel dialogue national ?    Pour la 21ème semaine consécutive: Les étudiants poursuivent les manifestations    Automobile: La 1re pierre de l'usine Peugeot le 21 juillet    Tlemcen: Gendarmerie et police enquêtent à la CCLS    Une médiation morte avant de commencer    Equipe nationale: Cap sur le Sénégal    Les cinq clés de la réussite de l'Algérie    Constantine - Premier vol vers les Lieux Saints de l'Islam demain    Université «Mohamed Boudiaf»: 3.500 nouveaux bacheliers attendus    Douze accidents de la route en 48 heures    Chakib Khelil et le scandale Panama Papers    Energie nucléaire : Réalisation prochaine d'une station de production de l'électricité    Energies renouvelables : Sonelgaz possède l'expérience nécessaire pour accompagner le programme national    Les opérateurs intéressés bénéficieront de l'accompagnement public    La Tunisie toujours attractive    Karim Younes confirme sa présence    Les pays de l'UE à la recherche d'une approche commune à l'endroit de l'Iran    Al-Assad promet de poursuivre les efforts pour former un comité constitutionnel    Une guerre US contre l'Iran entraînera un déluge de missiles sur Israël    Algérie Motors annone l'arrivée du C400 X et le C400 GT    Une plateforme anticorruption contre 8.000 fonctionnaires    Italie : Les dessous du déplacement de Salvini à Washington    Algérie-Mali : Le ministre malien des AE en visite de travail à Alger    Le successeur d'Ouyahia connu ce samedi    La meilleure voie de voir l'Algérie de demain    CAN-2019: Les "Verts" droit au but    Le club NRAI El Harrach remporte le trophée    Afflux record au stade au 5 juillet    CAN-2019 : les Verts en finale    Le Real Madrid annonce la mort du frère de Zineddine Zidane    Ambiance : L'Algérie, entre liesse populaire et rêve de deuxième étoile    Cour suprême : Abdelkader Benmessaoud mis en liberté provisoire    Marches des étudiants à Alger    Baisse drastique des réserves de change    Conseil interministériel élargi : Examen des préparatifs de la prochaine rentrée sociale    Lancement d'une campagne de sensibilisation aux accidents de la route    Près de 700 millions de DA de marchandises non facturées mises sur le marché    14 orpailleurs arrêtés à Tamanrasset et Bordj Badji Mokhtar    Programme d'activités estivales : Cap sur la grande bleue    Exposition collective d'arts plastiques    30 wilayas au Salon national des arts traditionnels et cultures populaires    Regain de créativité théâtrale pour enfants    Un mythe, des voyages hors du commun    Participation de plus de 20 wilayas    Exposition collective d'artistes peintres des wilayas de l'Ouest    .sortir ...sortir ...sortir ...    L'autofiction, une quête de soi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La FAF et la LNF face à un épineux problème
Les clubs «amateurs» boycottent le championnat
Publié dans La Tribune le 19 - 09 - 2010

La Fédération algérienne de football (FAF) et la Ligue nationale (LNF) devront faire face, en ce début de saison, à un problème épineux. En effet, pas moins de 28 clubs – la totalité – de ce qui est appelé «le championnat national de football amateur» - la division trois peut-on dire – ont pris la décision, jeudi dernier, de boycotter la compétition cette saison. Les dirigeants de ces équipes réclament «le maintien des trois groupes de la Division 2, tel que décidé lors de l'assemblée générale de la Fédération algérienne tenue en juin 2009». A l'issue d'une réunion qui s'est tenue avec le président de la Ligue nationale de football (LNF), M. Mohamed Mechrara, le collectif des présidents et représentants des 28 clubs a annoncé, dans un communiqué, sa décision de «ne pas prendre part aux compétitions, toutes catégories confondues, pour la saison sportive 2010-2011 qui débutera le 24 septembre prochain et de ne pas procéder au retrait des licences des joueurs au niveau des ligues respectives». Cette décision a été prise «suite au refus de la FAF de prendre en charge les revendications des clubs, à savoir le maintien des trois groupes de division 2, décidé lors de l'assemblée générale de la FAF en juin 2009 (Bulletin officiel numéro 3)». De son côté, Mohamed Mecherara a regretté cette décision, soulignant que les portes du dialogue resteront toujours ouvertes. «Nous avons tenu une réunion de concertation avec les responsables des clubs amateurs pour les écouter et leur exprimer nos préoccupations. Nous leur avons expliqué tous les points concernant le championnat professionnel et amateurs», a-t-il déclaré à l'APS. «Les dirigeants et représentants des clubs amateurs sont libres de prendre la décision qu'ils veulent, mais c'est dommage qu'on en arrive au boycott», a-t-il ajouté, soulignant que de «telles décisions doivent passer d'abord par les assemblées générales des clubs», et non pas prises au terme d'une réunion. «On ne boycotte pas un championnat comme ça. Prendre une telle décision signifierait la condamnation de toutes les autres catégories du club. Les dirigeants de ces clubs avaient d'autres points de vue parce qu'ils n'étaient pas au courant de plusieurs sujets concernant le championnat professionnel et amateurs»,
a-t-il indiqué. Il est à rappeler, à ce propos, que la FAF, dans la foulée du lancement du championnat professionnel, avait institué deux divisions, «une» et «deux» professionnelles, composées de seize clubs chacune et d'une division amateurs composée de deux groupes de quatorze clubs chacun : Centre-Est et Centre-Ouest. En juin de l'année dernière, l'instance footballistique avait signifié, dans les «modalités d'accession et rétrogradation pour la saison 2010-2011», qu'il y aurait une division deux de trois groupes de quatorze clubs chacun. Mais, à l'époque, les choses autour du lancement du championnat professionnel n'étaient pas aussi claires. D'ailleurs, même après avoir pris la décision de professionnaliser le championnat dès cette saison, la FAF ne s'attendait pas à ce que 32 clubs puissent «réussir» cette «mue». C'est le nombre élevé de ces clubs qui a poussé les instances footballistiques à créer deux divisions professionnelles. En tout cas, quels que soient les intentions et arguments des uns et des autres, toutes les parties devront faire en sorte d'éviter une telle situation. Pénaliser des centaines, si ce n'est des milliers, de joueurs – étant donné que ces 28 clubs ont plusieurs catégories – de compétition pendant une saison serait vraiment dommageable pour le football national.
A. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.