Oran: la perturbation dans l'alimentation en eau potable bientôt réglée    Environnement: Boudjemaa se félicite du lancement de l'Initiative nationale de restauration du barrage vert    Les Iraniens aux urnes vendredi pour élire un successeur à Hassan Rohani    Euro 2020 : la Belgique renverse le Danemark    L'Algérie se dirige vers l'accession à l'OMC    Bac 2021: 5.084 détenus attendus dimanche prochain    Signature d'un mémorandum d'entente entre trois établissements touristiques publics pour une saison estivale 2021 réussie    Coronavirus: 382 nouveaux cas, 245 guérisons et 7 décès    Real Madrid: Benzema salue son "frère" Ramos    Euro 2020 : Une triste première dans l'histoire de la sélection allemande    Le Wali de Bechar limogé    Sahara occidental: "la position de Madrid n'a pas changé et ne changera pas"    «Le RND est une partie de l'Alliance présidentielle»    La surprenante révélation de Kaïs Saïed    Les Verts pour leur résurrection    Le Graët ne désespère pas pour une revanche Algérie-France !    L'ESS face à l'écueil Bordjien, derby indécis à Alger    Coudées franches pour Tebboune    Baadji: "le peuple algérien a barré la route à ceux qui voulaient faire échouer les élections"    Plus de 900 kg de produits avariés saisis et détruits    Vers le pass sanitaire    Journée mondiale de l'enfant africain: le ministère de la Culture trace un programme artistique riche    Première édition des Journées nationales du cinéma amateur    Mounia Meddour membre du jury d'«Un certain regard» du Festival de Cannes    Le festival national culturel des musique et danse diwane délocalisé à Aïn Sefra    Le Britannique Karim Khan élu procureur général    Le MSP pose ses conditions    Une production de près de 165 000 quintaux de céréales prévue    Lancement de la campagne de vaccination    Le procès de l'affaire Sonatrach 1 renvoyé sine die    Une subvention de Mobilis    Ultime chance de reprise    La Palestine de nouveau sous les bombardements    HISTOIRE D'UN HOMME D'EXCEPTION    Vibrant hommage à Josette et à Maurice Audin    Monologue de l'Algérien irreprésentable    Acheter la rumeur et vendre la nouvelle !    L'Onplc s'unit à la Gendarmerie nationale    Alger «nettoyée» de Daesh    Plusieurs opérations menées par l'ANP    Plus de 13.000 bénéficiaires convoqués    Le Makhzen sombre dans l'agonie    Un soldat nigérien tué, deux soldats français blessés    Dégel furtif au bord du lac Léman    Ça traîne!    "Notre victoire, c'est celle de l'Algérie nouvelle"    Cabale médiatique contre l'Algérie    L'APN fait tomber les peaux mortes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un rappel de 40 000 DA rejeté par les postiers en grève
Ils dénoncent ce qu'ils qualifient de marchandage et maintiennent la protestation
Publié dans La Tribune le 19 - 08 - 2013


Par Karima Mokrani

La grève des travailleurs d'Algérie Poste se poursuit à travers plusieurs wilayas du pays. Toujours autour d'une même plateforme de revendications, qui porte notamment sur une revalorisation des salaires avec effet rétroactif à partir de janvier 2008, amélioration des équipements et des conditions de travail, titularisation des contractuels…et, depuis quelques jours, une enquête sur la gestion des œuvres sociales de l'entreprise. Une demande exprimée avec force par le Snap (Syndicat national autonome des postiers), créé au cours du débrayage du mois de janvier dernier (du 31 décembre 2012 au 12 janvier 20013) mais non agréé par les services du département du Travail. Un argument derrière lequel les représentants de la tutelle se cachent pour justifier leur refus de discuter avec ce syndicat autonome, pourtant seul représentant véritable des grévistes. La grève est à son sixième jour et elle risque de durer encore longtemps jusqu'à exaspérer davantage les clients de l'entreprise, saper leur moral et, plus grave, les priver de leur argent. Des rumeurs avaient circulé sur une éventuelle reprise du travail, durant les jours de retrait des pensions de retraite, soit aujourd'hui et demain. Elles restent au stade de la rumeur. Peut être qu'il y avait cette intention aux premiers jours de la grève mais depuis qu'une note émanant de la direction générale, indiquant qu'un rappel de 40 000 DA sera versé à tous les travailleurs d'Algérie Poste, le 25 août prochain, est parvenue aux concernés, tout a été remis en cause. Au lieu de ramener le calme, la démarche de la tutelle a eu l'effet inverse. «C'est une note de notre direction générale. Nos responsables nous demandent de reprendre le travail parce que nous aurons dans nos salaires de ce mois d'août un plus de
40 000 DA chacun. Soi-disant une tranche de nos rappels», rapporte Tarek Amar Khodja, représenta du Snap. Et ce dernier de s'élever avec force contre cette démarche. «Nous refusons ce marchandage. Nous voulons notre rappel et pas une tranche toute petite de notre rappel. Et pourquoi attendre jusqu'à présent pour nous parler de ces 40 000 DA ?» Le même syndicaliste rappelle que les employés d'Algérie Poste ont eu une prime de 30 000 DA durant le mois de Ramadhan : «Ils nous ont dit de prendre ces 30 000 DA et qu'il ne faut pas attendre plus que cela.» Le Snap affirme sa détermination à poursuivre le mouvement de grève jusqu'à satisfaction totale de ses revendications. Chaque jour, la place de la Grande-Poste d'Alger est remplie de ces grévistes qui viennent de différentes wilayas du pays. Ils tiennent des rassemblements quotidiens et défient les forces de l'ordre. Revendications légitimes mais une démarche bien contraignante pour les usagers de la poste. Beaucoup de citoyens expriment leur inquiétude. Plus que l'inquiétude, une grande colère contre les postiers, principalement les guichetiers : «Deux ou trois bonhommes guichetiers qui travaillent. Les DAB sont constamment à l'arrêt. Nonchalance, laxisme…et mépris flagrant envers le simple citoyen». Les retraités sont les premiers à payer les frais de ce nouveau débrayage à Algérie Poste.
K. M.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.