Divergences, contradictions jusqu'où    En marge de l'installation de la nouvelle présidente du Conseil d'Etat : Zeghmati s'attaque à la corruption dans l'administration    Métaux précieux : Les Russes vont-ils remplacer leurs épargnes en dollar par l'or ?    Une guerre contre l'Iran provoquerait l'effondrement du monde unipolaire    Célébration de la journée de création de la SADC : Sabri Boukadoum appelle les pays membres à renforcer la politique de solidarité en Afrique    Objectif de la participation algérienne (JA 2019): Rester sur la dynamique de Brazzaville    2eme journée de Ligue 1: Qautre matchs au menu ce lundi    Tension sur le pain    Bouchons monstres à Alger    Karim Younes rugit    Les migrants toujours bloqués à lampédusa    Ooredoo rassure ses clients    "C'est la mauvaise gestion", selon le ministre    Le plasticien Mohammed Bakli expose à Alger    Protection à vie pour les magistrats militaires    La rencontre vise l'élaboration d'une feuille de route consensuelle    8 milliards de dinars pour acheminer l'eau du barrage de Beni Haroun    Volley : le Six algérien au Maroc pour conserver son titre    Casoni regrette l'inefficacité offensive face à l'ASAM    Le MCO bat l'USMBA    63 individus arrêtés à Tamanrasset, Bordj Badji Mokhtar et In Guezzam    Les prix à la merci des conflits sino-américains    ORAN : Des harraga Algériens et Marocains interceptés au large    AIN TEMOUCHENT : Crime crapuleux à la plage de Bouzedjar    EDUCATION : Vers l'enseignement de l'anglais dès le primaire    Dialogue : le Panel, une machine à recycler les soutiens de l'ancien régime    28 hectares de forêt ravagés par les incendies    Paul Put et le 1er vice-président de la Feguifoot sanctionnés pour corruption    Le pétrolier iranien "Grace 1" fait du surplace à Gibraltar    La bande de Ghaza ciblée par des tirs d'un avion israélien    Les séparatistes se retirent de certaines positions à Aden    Rahabi dit non    Benlameri boycotte l'entraînement    Un nouveau décès parmi les hadjis algériens    Des communes croulent sous les détritus    Le FC Barcelone décapité d'entrée à Bilbao    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Béjaïa : polémique autour d'un festival culturel    La révolution du Hirak du 22 février 2019 : archéologie et prospective    Sortie de Taddart, le nouvel album de Djaffar Aït Menguellet    La comédie musicale Notre-Dame de Paris séduit Pékin    En une année: Près de 800 harraga algériens ont débarqué sur les côtes italiennes    Réforme du bac, anglais au primaire: Des syndicats sceptiques    USA : Le patron de la FTC pas opposé à un démantèlement des géants du numérique    Répression de manifestants sahraouis à Laâyoune: L'usage excessif de la force par les forces marocaines dénoncé    Bourses : Les places européennes terminent en baisse    Crise politique : La solution passe par une présidentielle à travers un dialogue "inclusif et constructif"    Signature d'un mémorandum d'entente entre l'Algérie et les états-Unis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





MOB : Hamzaoui passera sur le billard
Publié dans Le Buteur le 28 - 07 - 2015

Comme annoncé dans notre édition d'hier, l'attaquant béjaoui, Okacha Hamzaoui, qui souffre de la cheville depuis longtemps a décidé d'arrêter carrément les entraînements car, ce n'est pas la première fois qu'il ressent des douleurs au même endroit. Pour rappel, Okacha n'a joué qu'une mi-temps face la JSS. Bref, pour être fixés de manière définitive sur la nature des ses douleurs, le staff médical, en collaboration avec le staff technique, a décidé d'envoyer le joueur à Tunis pour passer une IRM approfondie chez le docteur Trabelsi qui entretient de très bonnes relation avec les Béjaouis. Pour rappel, le docteur Trabelsi a déjà examiné plusieurs joueurs du MOB et c'est lui qui a opéré Mebarakou du genou. Les derniers examens médicaux qu'a effectués hier le joueur sur sa jambe, des échographies notamment, n'ont pas été réconfortants. Le joueur va devoir, en effet, arrêter carrément les entrainements, apprend-on du côté du staff médical.
Le joueur n'aurait pas dû reprendre le travail
Okacha Hamzaoui, qui souffrait de cette même blessure depuis longtemps, n'aurait pas dû reprendre le travail ni jouer d'ailleurs le dernier match face à la JSS. Le joueur avait toujours la cheville enflée depuis le match de Coupe d'Algérie la saison écoulée. Sachant que Hamzaoui aura besoin par la suite d'une période de rééducation et du temps pour récupérer et reprendre ses capacités physiques, on peut avancer d'ores et déjà que le stage est terminée pour le joueur qui aura passé le plus clair de son temps, depuis la finale de la coupe d'Algérie le 2 mai dernier, à soigner la même blessure de la cheville.
La date de l'opération sera fixée incessamment
Même si pour le moment rien n'est encore officiel, du fait que le joueur n'a pas encore eu le verdict du médecin, tout à porte à croire qu'il subira une intervention ces jours-ci. Il a été convenu avec Pr Trabelsi que l'intervention chirurgicale se déroule le vers le début du mois prochain. Okacha Hamzaoui souffre de la même blessure depuis plusieurs mois et d'après le Professeur Trabelsi, il est temps de bien prendre en charge son cas avant que les choses s'aggravent encore. Pour le moment, la date de l'opération n'a pas été fixée et le joueur n'attend que son retour au pays afin de fixer un rendez-vous le Dr Tralbelsi qui devra l'opérer à Tunis.
Il sera out pour le début de saison
Même si pour le moment rien n'est encore confirmé du fait que le joueur n'a pas encore subi cette opération de la cheville, tout porte à croire que Hamzaoui ne sera pas prêt pour le début de saison. Le joueur souffre d'une blessure un peu compliquée, et d'après le staff médical cela risque d'être long pour Hamzaoui qui devra prendre son mal en patience. C'est dire que le joueur devra prendre au moins un mois ou plus de repos avant de reprendre après son opération, ce qui veut dire aussi que ce dernier ratera au moins les trois premiers matches de son équipe en championnat, face au RCA, JSK et MCO.
Le mauvais sort s'acharne sur le club
Décidément, le sort s'acharne sur le Mouloudia de Béjaïa durant ces derniers jours de stage. Privé déjà de Mebarakou pour le début de saison et de Yaya Fawzi qui a déjà déclaré forfait pour le reste du stage, le MOB risque de perdre aussi Hamzaoui pour une longue période. Des blessures qui sont venues au mauvais moment du fait que cela pourrait tout simplement chambouler les calculs du coach Alain Geiger qui voulait avoir tout son effectif sous la main pour préparer l'ensemble de l'équipe pour débuter la compétition officielle.
«Ce sont les impondérables, on n'y peut rien...»
Accosté hier à son retour de la clinique, Hamzaoui était toujours sous l'effet de cette blessure. L'attaquant béjaoui a répondu à nos questions, nous faisant savoir que le médecin lui a prescrit plusieurs jours de repos et qu'il doit d'abord être opéré pour espérer une guérison de cette blessur : «Pour l'instant, ça va. Actuellement, je suis toujours blessé. Je sens quelques douleurs à la cheville. Durant cette période je dois aussi suivre des soins intensifs afin d'espérer revenir. Sincèrement, je ne sais pas encore quand exactement. Je suis toujours sous surveillance médicale, je verrai par la suite. Cette blessure m'a contraint à rester à l'écart du groupe, donc je n'ai pu m'entraîner avec mes coéquipiers. Le Dr Tarbelsi m'a même suggéré de subir une opération dans les tout prochains jours. Actuellement, je n'ai pas d'autre choix à faire, mis à part continuer les soins et attendre que mon état s'améliore. Ce sont les impondérables, on n'y peut rien ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.