Oran: la perturbation dans l'alimentation en eau potable bientôt réglée    Environnement: Boudjemaa se félicite du lancement de l'Initiative nationale de restauration du barrage vert    Les Iraniens aux urnes vendredi pour élire un successeur à Hassan Rohani    Euro 2020 : la Belgique renverse le Danemark    L'Algérie se dirige vers l'accession à l'OMC    Bac 2021: 5.084 détenus attendus dimanche prochain    Signature d'un mémorandum d'entente entre trois établissements touristiques publics pour une saison estivale 2021 réussie    Coronavirus: 382 nouveaux cas, 245 guérisons et 7 décès    Real Madrid: Benzema salue son "frère" Ramos    Euro 2020 : Une triste première dans l'histoire de la sélection allemande    Le Wali de Bechar limogé    Sahara occidental: "la position de Madrid n'a pas changé et ne changera pas"    «Le RND est une partie de l'Alliance présidentielle»    La surprenante révélation de Kaïs Saïed    Les Verts pour leur résurrection    Le Graët ne désespère pas pour une revanche Algérie-France !    L'ESS face à l'écueil Bordjien, derby indécis à Alger    Coudées franches pour Tebboune    Baadji: "le peuple algérien a barré la route à ceux qui voulaient faire échouer les élections"    Plus de 900 kg de produits avariés saisis et détruits    Vers le pass sanitaire    Journée mondiale de l'enfant africain: le ministère de la Culture trace un programme artistique riche    Première édition des Journées nationales du cinéma amateur    Mounia Meddour membre du jury d'«Un certain regard» du Festival de Cannes    Le festival national culturel des musique et danse diwane délocalisé à Aïn Sefra    Le Britannique Karim Khan élu procureur général    Le MSP pose ses conditions    Une production de près de 165 000 quintaux de céréales prévue    Lancement de la campagne de vaccination    Le procès de l'affaire Sonatrach 1 renvoyé sine die    Une subvention de Mobilis    Ultime chance de reprise    La Palestine de nouveau sous les bombardements    HISTOIRE D'UN HOMME D'EXCEPTION    Vibrant hommage à Josette et à Maurice Audin    Monologue de l'Algérien irreprésentable    Acheter la rumeur et vendre la nouvelle !    L'Onplc s'unit à la Gendarmerie nationale    Alger «nettoyée» de Daesh    Plusieurs opérations menées par l'ANP    Plus de 13.000 bénéficiaires convoqués    Le Makhzen sombre dans l'agonie    Un soldat nigérien tué, deux soldats français blessés    Dégel furtif au bord du lac Léman    Ça traîne!    "Notre victoire, c'est celle de l'Algérie nouvelle"    Cabale médiatique contre l'Algérie    L'APN fait tomber les peaux mortes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





7 conseils pour maintenir la "jeunesse" de votre cerveau
Publié dans Le Buteur le 31 - 08 - 2017

le cerveau aussi a besoin d'avoir une activité, comme le reste du corps. Si vous souhaitez avoir un cerveau jeune, lisez ce qui suit.
Le vieillissement "normal" du cerveau
Tout comme le corps, le cerveau peut vieillir de manière naturelle ou non. Le passage du temps laisse une empreinte sur l'esprit, mais cela ne signifie pas qu'il ne peut pas maintenir sa lucidité jusqu'à la dernière lueur de vie.
Il est bon de savoir que le vieillissement cognitif commence dès que nous naissons. C'est ainsi. Chaque jour, nous « perdons » un peu de notre capacité mentale. Ce n'est pas mauvais, c'est comme ça.
Si tous les cerveaux vieillissent, ils le font pourtant de manières très différentes.
La mémoire, la vitesse d'assimilation, la prise de décisions, l'apprentissage et la sagesse sont à l'intérieur de « l'aspect cognitif » du cerveau.
Pour les adultes, maintenir cet organe en bon état est une préoccupation mais en réalité, nous devrions nous en occuper bien avant.
Comment maintenir un cerveau jeune ?
Pour éviter que l'esprit ne se détériore plus rapidement que la normale, il est important de l'entraîner et d'en prendre soin dès le plus jeune âge. Voici quelques conseils intéressants qui vous vous aider à « embellir » votre cerveau :
Dormez
Il n'y a pas que le corps qui se fatigue après une journée de routine. L'esprit a aussi besoin de se reposer pour recharger ses batteries et être lucide pour le jour suivant.
Si vous êtes anxieux-se, angoissé-e ou stressé-e, vous devriez dormir un peu. Même chose si vous vous sentez accablé-e par les responsabilités et les inquiétudes. Faire une pause est bénéfique pour votre santé mentale et physique.
Les 7 ou 8 heures de sommeil nocturne ne sont pas un caprice : c'est ce dont a besoin au minimum le cerveau pour se reposer. Si après le déjeuner, vous pouvez faire une petite sieste de 20 minutes, c'est très bon pour votre esprit.
Faites des exercices
L'activité physique est idéale pour améliorer la santé mentale. Elle améliore le rythme cardiaque et en conséquence la circulation sanguine.
Quand le cerveau reçoit du sang dans les conditions et les quantités adaptées, les neurones peuvent mieux faire leur travail. De plus, l'exercice doux administre de l'oxygène au tissu cérébral et empêche qu'il ne se détériore.
Suivez un régime équilibré
Les fruits et les légumes de couleur violette (raisins, myrtilles, aubergines, betteraves) sont les meilleurs pour éviter la démence.
Ils contiennent un ingrédient merveilleux appelé anthocyane qui stimule l'afflux sanguin et l'oxygénation cérébrale. On en trouve aussi dans les fruits rouges (mûres, fraises, cerises etc.).
Il est également important de consommer des acides gras oméga-3 (on en trouve beaucoup dans le poisson) et des aliments aux propriétés antioxydants tels que les légumes secs, le thé vert et les fruits secs.
Essayez de ne pas manger trop de graisses et de sucre, car ils provoquent du diabète, de l'hypertension et du cholestérol. Toutes ces conditions affectent négativement votre cerveau.
Contrôlez votre santé
Il est important d'aller chez le médecin, au moins, une fois par an pour vous soumettre à un check-up général et faire des analyses de sang, d'urine, un électrocardiogramme et tout ce que le professionnel vous conseillera.
Prêtez attention aux médicaments que vous prenez car certains associés à d'autres ont des effets nocifs sur la fonction cognitive : les antidépresseurs, les tranquillisants, les antihistaminiques ou les médicaments pour la vessie.
Ne croyez pas que certains produits peuvent améliorer les fonctions mentales. Ces compléments vitaminiques peuvent être bons pour votre santé physique, mais il n'a pas été démontré qu'ils sont bons pour l'esprit.
Vous pouvez en consommer (si votre médecin vous l'autorise), mais n'attendez pas de miracles.
Ayez des loisirs et des passe-temps sains
Les sudokus, les casse-tête ou les mots croisés sont bons pour la santé. D'autres activités sont tout aussi stimulantes pour votre cerveau : un pique-nique en plein air, un jeu de cartes dans le jardin, un jeu de devinettes au parc ou lire un livre dans la nature.
Ainsi, vous exercerez non seulement votre esprit mais vous sera aussi en contact avec la nature. Votre corps et votre cerveau vous en remerciera !
Apprenez tous les jours
Même si votre période étudiante est terminée depuis bien longtemps, il est toujours excellent de lire des livres et de tenir des cahiers d'écriture.
Peut-être que vous ne vous destinez pas à un autre cursus universitaire ou que vous avez trop d'occupations pour ajouter un cours à votre agenda, mais vous pouvez par exemple lire un article de journal sur une découverte scientifique, une chronique de voyages sur une ville qui vous plaît ou une note sur des remèdes naturels.
L'important, c'est de ne jamais cesser d'apprendre et lancer des défis à votre cerveau pour qu'il reste en bonne forme. Une autre bonne idée est de rester curieux-se et se poser des questions qu'il faut résoudre ou vérifier.
Comment surgissent les aurores boréales ? Quelle langue parle-t-on en Iran ? Que sont les hectopascals ? Peut-être que vous l'avez appris à l'école mais que vous l'avez oublié... Cherchez ce que vous ne savez pas !
Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi apprendre de nouvelles langues. Le cerveau doit faire une tache différente quand il ne reconnaît pas les mots qu'on lui adresse ou qu'il doit les traduire dans sa propre langue.
Les langues ne servent pas uniquement aux voyages : elles sont une manière d'apprendre des choses sur d'autres cultures et manières de vivre... Et elles sont excellentes pour l'esprit !
Soyez actif socialement
À partir d'un certain âge, les obligations et les engagements familiaux occupent tout le temps libre. C'est une bonne chose mais il est également important d'avoir des contacts avec d'autres personnes dans différents lieux.
Par exemple, aller goûter avec des ami-e-s, dîner avec vos cousin-e-s, rencontrer des nouvelles personnes dans un cours... Vous vous sentirez ainsi revitalisé-e et heureux-se.
Pourquoi tout cela sert-il au cerveau ? Car lorsque nous sommes content-e-s, nous créons plus d'hormones bénéfiques pour l'organisme (dont l'esprit). Et cela permet aussi de laisser de côté le stress et la tristesse, et donc de jouir d'une meilleure santé.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.