Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce jeudi    Moussa Benhamadi sous mandat de dépôt    "Le retour à la planche à billets sera inévitable"    Des céréaliers refusent de vendre de l'orge aux brasseurs    Un potentiel à l'export inexploité    Le risque d'un Brexit sans accord reste "très réel"    Sanchez demande aux électeurs "une majorité confortable"    Tractations diplomatiques pour une sortie de crise    «Yetnahaw gaâ !» à la tunisienne    Tliba et le fils Ould-Abbès s'accusent mutuellement    DNCG : le nouveau gendarme du football algérien    Un tour puis s'en va pour le CSC    Le logo et la mascotte de la 19e édition dévoilés    «Les Algériens ont peur de nous…»    L'affaire Chenihi resurgit    Man City : Mahrez en Ligue des Champions, c'est du costaud !    "C'est Carlos Queiroz qui a insisté pour affronter l'Algérie"    La harga en famille revient    La Protection civile lance une campagne de sensibilisation    ACTUCULT    Séminaire international sur la traduction, le théâtre et l'identité    Dieu dans l'imaginaire de l'islam politique    Confessions de Tayeb Abdelli    Mexico réclame à Paris l'annulation d'une vente aux enchères    Grand hommage aux victimes du 14 juillet 1953 à Paris    L'Algérie parmi les quatre derniers    Que devient Mme Fafa ?    Mohamed Charfi se veut rassurant quant à la «sincérité» du scrutin    Béchar : La surcharge des classes est un épineux problème    LA BEA appelée à la rescousse    G5 Sahel : Les financements se font toujours attendre    Menace écologique sur le barrage de Taksebt    Incendies de forêt… acte prémédité ou phénomène saisonnier ? Démêler le vrai du faux    La surenchère est contreproductive pour les élections    Gaïd Salah donne des instructions à la Gendarmerie: Nouveau tour de vis pour accéder à Alger    Alger: Rassemblement de solidarité avec les détenus    Béchar: Il perd la vie après avoir sauvé ses deux enfants de la noyade    Skikda: 10 ans de prison pour trafic de psychotropes    Souk-Ahras: Plus de 16.000 comprimés psychotropes saisis    17e édition du Festival national d'astronomie populaire: «Sous un seul ciel» du 3 au 5 octobre    Tunisie: La fin d'une époque politique ?    Riyad ripostera-t-il aux attaques contre ses installations pétrolières?    Bourses: Les places mondiales prudentes en attendant la Fed    "Hélicoptère Draghi": La BCE ressort la sulfateuse à liquidités    LG: Technologie 8K au service des téléviseurs OLED & NANOCELL    Une nouvelle amnistie générale décretée    Une cache d'armes et de munitions découverte à Tamanrasset    Parution. L'Encyclopédie algérienne (édition 2019) : Un coffret fort intéressant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CSC 2 - DRBT 1 : Le CSC prend son envol
Publié dans Le Buteur le 21 - 01 - 2018

Stade : Hamlaoui-Constantine
Affluence : nombreuse
Arbitres : Halalchi, Bounoua et Azrine
Buts : Abid (20'), Zalani (89') CSC ; Kojo (72' sp) DRBT
Avertissements : Benayada (71'), Zalani (89'), Belameiri (90'), Abid (90+3') CSC, Aib (42') DRBT
CSC : Rahmani, Benayada, Bencherifa (Belameiri 74'), Zalani, Aroussi, Lamri, Zerara, Abid, Belkheir, Cissé (Sylla 63'), Rebbih (Kebaili 69').
Entraîneur : Amrani
DRBT : Litime, Senouci, Terbah (Hamra 86'), Aib, Hoggas, Demane (Attouche 63'), Guerabis, Maroci, Kojo, Belmokhtar, Daouadji (Abel 46').
Entraîneur : Baltoui
Après avoir quitté la compétition de Dame coupe la semaine passée en 16e de finale face aux Rouge et Noir de l'USMA, le CS Constantine, leader du championnat, était donc appelé, à refaire surface.
C'était donc l'occasion hier lors de la réception du DRB Tadjenanet au stade Chahid-Hamlaoui, pour le compte de la 17e journée du championnat de Ligue 1 mobilis. Les partenaires de Benayada Hocine ont eu le dernier mot, en empochant les trois points de la rencontre, après avoir imposé un score de deux buts à un et prennent leur envol.
Kojo provoque le CSC
La première action de la partie a été à l'actif des visiteurs, par l'entremise de Kojo. Ce dernier d'un tir puissant des 25 mètres à la 4', provoque le CSC, mais le cuir passe à côté de la cage gardée par Rahmani.
Cissé réplique, mais sans danger
La réaction des Constantine ne s'est pas faite attendre, puisque à la 8', sur un centre de Belkheir, la balle récupérée dans la surface par Rebbih qui, à son tour, centre sur Cissé, mais ce dernier de la tête sans danger pour Litim.
La barre transversale prive Abid de l'ouverture du score
Les poulains d'Abdelkader Amrani continuent leur pressing dans le camp du DRB Tadjenanet. Balle récupérée au milieu du terrain par Zerara qui lance en profondeur Abid à la 10'. Le buteur du championnat, bien lancé et à l'intérieur de la surface de réparation, tire en puissance, mais la barre transversale renvoie le ballon.
Encore le poteau pour Rebbih
Ce n'est pas fini, puisque les actions se multiplient chez les locaux. Cette fois sur un joli service de Benayada à la 14', et d'une reprise de Boubekeur Rebbih, mais le ballon ricoche sur le poteau, au grand dam des Sanafir. Deux minutes plus tard, sur une percée de Bencherifa et d'une passe croisée pour Abid qui tire, mais Aïb dégage en catastrophe le cuir.
Abid débloque la situation et donne l'avantage au CSC
Les efforts fournis des joueurs du CSC ont été récompensés à la 20', par l'ouverture du score. Sur un corner bien botté par Hocine Benayada, Mohamed-Amine Abid seul au deuxième poteau, trouve la faille et donne l'avantage au CS Constantine. Les camarades de Belkheïr auraient pu doubler la mise, mais sans résultat et ce jusqu'à la fin du premier half.
Coup sur coup, Abid et Cissé ont failli doubler la mise
Le début de la seconde période a été palpitant chez les gars de Cirta qui se procurent en l'espace d'une minute deux occasions nettes de scorer. La première sur une remise de Rebbih, Abid d'une talonnade, mais Litim a repoussé le cuir. Par la suite sur le centre de Bencherifa, le Malien Cissé reprend le cuir avec son pied, mais le défenseur Aib revient en catastrophe et évite un deuxième but. Le même joueur rate un but tout fait à la 51' d'une tête mais le ballon dans les décors.
Tir d'Abel, Rahmani à la parade
Le rentrant Abel s'est procuré une occasion en or à la 57', après s'être infiltré dans la surface de vérité, avant d'enchaîner avec un tir puissant, mais le gardien Chemseddine Rahmani s'interpose et capte le cuir. Le CSC a répliqué par Abid qui tire, mais le gardien Litim capte le cuir à deux reprises.
Kojo égalise sur penalty
Les Constantinois qui se sont repliés derrière et en défense ont laissé des espaces aux joueurs du DRBT, de mener des offensives. Sur une balle perdue du rentrant Kebaili du CSC, Kojo lance Attouche dans la surface, avant que ce dernier ne soit bousculé par Benayada. Halalchi désigne le point de penalty et c'est le Malien Dousse Kojo qui exécute la sentence avec succès et remet les pendules à l'heure à la 72'.
Un but tout fait, raté par Abid
Les poulains d'Abdelkader Amrani se ruent en attaque, pour reprendre l'avantage et marquer ce deuxième but. Sur une belle offrande de Toufik Zerara, Abid bien placé dans la surface contrôle le ballon de la poitrine, avant d'enchaîner avec un tir du pied gauche, mais il envoie le cuir dans les décors au grand dam des sanafir à la 81'.
Zalani délivre les Sanafir
Les coéquipiers de Belkheïr ne lâchent pas prise et multiplient les actions dans le but de trouver la faille une seconde fois. Sur un corner bien botté par Hocine Benayada à la 89', un défenseur du DRBT dévie le ballon, Zalani sans marquage, d'un tir puissant double la mise et délivre les Sanafir. Le reste de la rencontre n'a pas connu de changement au tableau d'affichage qui reste 2 à 1 en faveur du CSC qui creuse l'écart à cinq points de la JS Saoura, deuxième au classement.
----------------------
Belatoui : «On aurait pu éviter la défaite»
«Sincèrement vue la physionomie du match surtout en deuxième mi-temps où on a eu le monopole du ballon, on pouvait facilement revenir à la maison avec au moins le point du match nul. Encore une fois sur une erreur de marquage comme ce fut en première mi-temps sur le but de Abid, Azalani se retrouve seul et marquer le but de la victoire pour le CSC. On aurait pu éviter cette défaite, mais on doit l'oublier vite et penser au prochain match pour rebondir.»
Amrani : «C'est une victoire méritée »
« C'est une victoire méritée car on a dominé notre adversaire et on pouvait tuer le match en première mi-temps si on a marqué ces actions sur la barre transversale et le poteau de Abid et Rebbih. On s'est compliqué la tâche en deuxième mi-temps en reculant derrière, ce qui a mis en confiance les joueurs du DRBT qui nous ont égalisé. Mais fort heureusement qu'on est parvenus à reprendre l'avantage en fin de match. C'est un succès amplement mérité qui va nous permettre d'entrevoir la suite avec assurance et beaucoup de confiance. »


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.