Tebboune reçoit un appel téléphonique de Macron    460 nouveaux cas confirmés et 10 décès en Algérie    Des partis politiques s'indignent des déclarations de Marine Le Pen glorifiant le passé colonial de son pays    Sabri Boukadoum effectue une visite en Italie    Ouargla soumise à un confinement partiel à partir de samedi    Reprise des compétitions: Mellal appelle la FAF à prendre une décision finale    Covid-19: appel à des mesures urgentes pour atténuer l'impact sur l'Afrique    L'adoption par le Conseil de sécurité d'une lettre du Président Ghali comme document officiel irrite le régime marocain    Feux de forêts: plus de 1.888 ha détruits en une semaine    Affaire Tahkout : poursuite au tribunal de Sidi M'hamed des plaidoiries de la défense    Covid-19 : mobilisation d'un plus grand nombre de lits dans les hôpitaux    APN: Clôture de la session ordinaire 2019-2020    Chelsea chasse Leicester du podium    Rachad, les harragas et la décennie noire    Faut-il avoir peur de la seconde «ouhda» ?    Se sauver ou sombrer    9 juillet 1962    «La perte du goût et de l'odorat sont deux symptômes du Covid-19»    «La sensibilisation et le confinement ciblé des zones endémiques sont la clé pour contenir le Covid-19»    Le barrage de Boukourdane face aux aléas du déficit hydrique    Le ministre des Ressources en eau dévoile la directive du président    Le secteur culturel salue l'aide débloquée pour affronter le coronavirus    Papicha de Mounia Meddour au 9e Festival du cinéma arabe de Séoul    Lancement prochain de la dernière phase de l'aménagement de la Maison de la culture    En attendant un autre ordre de mission    Cap sur un nouveau plan de relance    Risque de famine pour 7 millions de personnes en Afrique de l'Est    Plus de 3 000 réfugiés arrivés en Ouganda en trois jours    Climat: nouvelle hausse des températures jusqu'en 2024, selon l'ONU    Pour quelle réorganisation territoriale ?    La FAF tranchera le 15 juillet    Cafouillage administratif et réunions sans résultat    15e but pour Benrahma    Relaxe pour trois activistes du hirak à Béjaïa    Nos prénoms dissimulent tant de guerres et tant de conflits !    "Hourof El Jenna", un spectacle de calligraphie arabe lumineuse    Installation du comité d'évaluation des œuvres des candidats au concours du "Prix Ali Maachi" pour les jeunes créateurs    Football Amateur : Attention au chant des sirènes    MO Béjaïa : Hadjar a subi une intervention chirurgicale    Relance du Barrage vert : ce qu'il faut éviter    Annulation de la CAN-2020 Féminine : Une pétition pour la restauration du tournoi    Azazga : Electro-industries dans la zone des turbulences    Libye : Boukadoum plaide pour une solution "opérationnelle et pratique"    Les chouhada sont revenus ce vendredi    Appel à commentaires pour l'élaboration d'une feuille de route    Le passeport Algérien toujoura a la traine    Nouveau calendrier pour les pensions de retraite    Le Kremlin promet de riposter aux sanctions britanniques    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





MCA : Hachi : «Lorsqu'on est dans un bon jour, on peut battre n'importe quelle équipe»
Publié dans Le Buteur le 20 - 03 - 2019

De retour au premier plan ces derniers temps dans un registre de milieu de terrain, Farès Hachi était aux anges après le succès obtenu face à l'USMA. Le polyvalent joueur évoque la suite du parcours de son équipe avec cet objectif de terminer l'exercice sur le podium.
Vous devez savourer pleinement ce succès obtenu face à l'USMA au terme d'un match à rebondissement.
Ça fait plaisir de gagner un match face à l'USMA. Le fait de remporter le derby face à une équipe leader du championnat, cela est très valorisant pour le groupe. Cela va booster le groupe dans la suite du parcours.
Vous avez dû suivre cette rencontre à partir du banc sur les nerfs avant le but de la délivrance dans les ultimes minutes.
C'était très stressant surtout que l'USMA est revenue au score à quelques minutes de la fin. Il y a eu de la réussite pour notre adversaire car le coup franc a été détourné par le mur. Mais notre réaction était belle et forte. Rapidement, on a porté le danger dans le camp adverse et la suite tout le monde la connaît.
Vous auriez aimé prendre part à une telle affiche, n'est-ce pas ?
Mais tout le monde aime jouer le derby. Mais il faut respecter les décisions du staff technique. Pour moi, le plus important, c'est d'avoir gagné ce derby. C'est ce qui compte avant toute chose. On a démontré que lorsqu'on est dans un bon jour, on peut battre n'importe quelle équipe, y compris le leader.
Il y a eu le report du match face au MCO qui offre à votre équipe une nouvelle trêve.
C'est une trêve internationale. A nous de saisir cette occasion pour récupérer les joueurs blessés et aussi nos internationaux. Le fait d'avoir gagné contre l'USMA nous permet aussi de gérer cette coupure avec un moral au beau fixe.
Ce succès vous relance totalement dans la course au podium…
Bien évidemment. Nous avons réalisé une très bonne opération. Les trois points de la victoire vont nous permettre de rester au contact avec le wagon de tête. Maintenant, il faut bonifier ce succès par d'autres victoires. Il faut réaliser une belle série pour accrocher une place qualificative pour une joute africaine. Le Mouloudia est un très grand club qui doit disputer chaque année une compétition internationale.
Après des débuts difficiles, vous avez su vous imposer au milieu du terrain avec comme point d'orgue le match contre la JSK au cours duquel vous avez été au top à la récupération.
J'ai tout fait pour répondre aux attentes du staff technique. J'ai bossé très dur pour retrouver ma forme physique. A présent, le staff technique sait qu'il pourra compter sur moi à n'importe quel moment.
Un mot sur le départ de Amrouche et la venue de Mekhazni ?
Il faut respecter les volontés de Amrouche. Maintenant, on doit aider Mekhazni et Slatni dans leur mission. Nous avons tous cette envie de terminer au minimum à la troisième place au général. Faisant donc le nécessaire pour y parvenir.
Cette victoire face à l'USMA vous a permis de vous réconcilier avec vos supporters même si on était jeudi dernier bien loin de la forte affluence qui caractérise le derby algérois.
C'est vrai que le stade du 5-Juillet était loin d'afficher complet. Mais il y avait tout de même de l'ambiance dans le stade. On était contents d'offrir une victoire hautement symbolique à nos fans. On sait que la victoire face à l'USMA à un impact particulier sur les supporters. Il y a eu cette réconciliation qui fait du bien. A nous de continuer sur cette voie pour offrir d'autres succès aux Chnaoua. Il faut que nos fans continuent à nous soutenir jusqu'à la fin de la saison. On a besoin d'eux pour terminer le championnat sur le podium.
Pensez-vous pouvoir augmenter votre temps de jeu d'ici la fin de l'exercice ?
De nature, je suis quelqu'un de très optimiste. A moi de me donner les moyens pour augmenter mon volume de jeu. Ce qui compte, c'est que le coach sait qu'il pourra compter sur moi à n'importe quel moment.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.