Salade de betterave persillée    USMA - Mansouri: «On se battra jusqu'à la dernière seconde»    Irlande: les pro-UE en tête des élections européennes    24 heures    Projet hydraulique à Bouzeguène : Les oppositions levées    Hakim Chekini. Directeur de l'auberge de jeunes d'Azazga : «Nous fonctionnons grâce à notre bonne volonté»    Le peuple à la croisée de son destin    De la démocratie et des femmes : Pour Louisa Hanoune    Vendredi de la mobilisation    Violence dans les stades: La FAF sur la même longueur d'onde que le MJS    USM Bel-Abbès: Une situation créancière ambiguë    WA Tlemcen: Nasreddine Souleymane pressenti à la SSPA    De grandes manifestations pour le 14ème Vendredi: La mobilisation malgré les interpellations et les blocages    Un ouvrier tué après la chute d'un monte-charge    Mascara: 650 logements AADL attribués début juillet    Gaïd Salah revient sur l'évolution de l'armée    Préparatifs de la saison estivale: Aménagement du quai d'accostage et nettoiement de la plage de Cap Falcon    Tlemcen - Bac et BEM : les assurances du directeur de l'Education    Ahnif: Un mort et un blessé dans une collision    Sahara Occidental: Démission de l'émissaire de l'ONU    Tribune - L'Afrique que nous voulons tous : une terre d'opportunités    L'école des gourous    Belfodil parmi les meilleures recrues de la Bundesliga    Les Etats-Unis vont envoyer des troupes dans le Golfe    Le gouvernement suspend les pourparlers avec la mission onusienne    Hazard sort du silence    La candidature de Berraf acceptée    Qu'en pensez-vous M. le ministre de l'Education nationale?    Facebook supprime trois milliards de comptes    Huawei prépare son propre système d'exploitation    Création d'un comité de surveillance    La violence contre les femmes très présente dans les dramas arabes    La revanche posthume de Ferhat Abbas    Divertissement garanti!    Le 14e acte avec la présence de Tabbou    Un Iftar en l'honneur des médias    Ali Ghediri n'est pas candidat    La voie constitutionnelle à mi-parcours    Haro sur les infractions de change    Bensalah exprime l'inquiétude de l'Algérie    Fin du délai aujourd'hui    Le Hirak inébranlable    Le tour de vis du gouvernement    Plus de 4.000 commerçants mobilisés à Alger    Mémoires anachroniques de l'Andalousie perdue    Khalifa Haftar loue les services d'une firme de lobbying américaine    L'Encre de la liberté de Hocine Redjala : Un film documentaire sur la liberté d'expression en Algérie,    Edition du 24/05/2019    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





USMA: Kebir regrette d'avoir fait jouer Ibara
Publié dans Le Buteur le 23 - 04 - 2019

Selon une source proche du staff technique, l'entraineur en chef des Rouge et Noir Lamine Kebir aurait fortement regretté d'avoir aligné le centre-avant Prince Ibara qui n'a rien apporté tout au long des minutes qu'il avait jouées face à l'Entente de Sétif. Les présents au stade du 8-Mai étaient surpris de voir cet attaquant dans cet état, lui qui trainait la patte et paraissait avoir la tête ailleurs, comme s'il n'était pas concerné par le match. Pire encore, Ibara avait perdu les quelques ballons intéressants de buts qu'il avait eus, ce qui a fait regretter coach qui a dû aussi faire face à d'autres blessures qui ont chamboulé ses calculs.
Ibara n'a été que l'ombre de lui-même
Durant ce match, les présents ont bien vu qu'Ibara cassait toutes les tentatives de son club, qui tentait de surprendre les Ententistes qui avaient jeté toutes leurs forces en attaque. Ibara n'a pas profité des espaces pour aller tuer le match. Pire encore, les supporters croyaient qu'Ibara allait faire la différence, mais à leur étonnement, il n'a été que l'ombre de lui-même, et n'a pas pu porter son club vers une victoire qui lui aurait fait beaucoup de bien.
L'USMA a perdu deux points
Pour revenir au match ESS-USMA, il est utile de parler de cette prestation en demi-teinte des Rouge et Noir qui donnaient l'impression de ne pas être dans le match sur certaines actions de jeu, eux qui avaient la possibilité de marquer le but victorieux. Pire encore, les joueurs de l'USMA laissaient des espaces alors qu'ils ont eu des opportunités de corser la note. En face de l'USMA, il y avait une équipe amorphe, sans âme, préoccupée part lses problèmes d'argent, ce qui lui a fait perdre deux précieux points.
Kebir voulait remplacer Koudri, pas Meziane !
L'entraineur de l'USMA, Lamine Kebir, voulait remplacer Koudri qui était très fatigué et qui n'arrivait pas à suivre le rythme du match. Le coach voulait faire reculer Ellafi comme milieu défensif, et mettre Ibara en pointe de l'attaque. Mais comme Meziane a demandé un changement vers la fin du match, à cause des douleurs ressenties à son genou, cela a contraint Kebir de positionner Ellafi sur l'aile gauche, tout en maintenant Koudri, malgré sa fatigue. Autrement dit, Kebir cherchait à marquer le deuxième but, après avoir constaté que les Sétifiens avaient déserté leur camp.
La blessure d'Ellafi est mal tombée
Il semble bien que la guigne est en train de poursuivre l'USMA depuis des semaines. En effet, Ellaffi a contracté une blessure, au moment où Bouderbal se préparait pour remplacer Koudri. Mais là aussi, Kebir s'est retrouvé contraint de remplacer le Libyen par Bouderbal, ce qui a vraiment chamboulé ses plans, puisque l'Entente est parvenue à égaliser par la suite.
La défense a eu un meilleur visage
Après avoir encaissé plusieurs buts lors des précédents matchs, l'arrière-garde usmiste a mieux fonctionné face à l'ESS, avant-hier. Benyahia et ses camarades ont tenté de bien verrouiller les issues tout au long de la rencontre. Malgré quelques absences, à l'instar de Ardji, Meftah et autres, la défense usmiste a tenu le coup, permettant à l‘équipe de revenir à la maison avec un point.
Mansouri a fait de son mieux
De son côté, le gardien de but de l'USMA Ismail Mansouri n'a été ni mauvais ni bon. Bien que sur le but égalisateur de Radouani, il avait une part de responsabilité, il a réussi de bonnes interventions, privant les locaux de marquer d'autres buts.

Zouari «Le titre se jouera jusqu'à la dernière journée»
Le milieu de terrain des Rouge et Noir Abdelkrim Zouari reconnaît la difficulté de gagner le titre, après le nul concédé à Sétif, affirmant que la suite sera compliquée face à des équipes qui luttent pour leur survie et surtout pour le haut du tableau. L'ex-joueur de l'USMBA affirme aussi que le titre est en danger depuis que l'USMA a commencé à traverser des moments difficiles dus aux nombreux arrêts.
Tout d'abord, un mot sur le nul ramené de Sétif ?
Dans l'ensemble, c'était un nul logique mais en toute franchise, on pouvait profiter de quelques occasions pour marquer un 2e but et gagner. On menait au score, on n'était pas loin de la victoire, mais la chance nous a tourné le dos encore. L'adversaire pouvait aussi gagner.
Peut-on dire que le titre est en danger, après la victoire des poursuivants ?
Le titre est en danger depuis que l'USMA traverse ce passage à vide. Nous sommes arrivés dans une période où il est important de garder l'espoir de gagner ce titre. Certes, on a perdu deux points, mais en contrepartie on a gagné un point qui risque de valoir son pesant d'or à la fin du parcours. Notre destin est entre nos mains mais ce sera très difficile face à des équipes qui jouent pour le titre et d'autres pour leur survie en Ligue 1 Mobilis, ça se jouera jusqu'à la dernière journée de ce championnat.
Le championnat observera un autre arrêt, comment voyez-vous les derniers matchs ?
Franchement, ces arrêts ont eu des incidences directes sur les résultats de l'équipe, car jouer un match et s'arrêter trois semaines tue toute concurrence et la volonté des joueurs, ça casse le rythme quand les matchs deviennent très espacés.

Meftah présente ses excuses à Kebir
Selon une source proche du club de Soustara, le latéral droit et ex international Mohamed Rabie Meftah aurait appelé son entraineur après le match face à Sétif, pour lui présenter ses excuses, à la suite de son refus de se déplacer avec ses camarades. Notre source affirme que l'ancien joueur de la JSMB aurait beaucoup regretté son attitude en refusant de se déplacer avec ses camarades à Sétif. Notre source n'a pas donné de détails sur la discussion Kebir-Meftah, mais il semble que le résultat du match l'a contraint à faire son mea-culpa.
Il a parlé de soucis personnels
Une autre source nous fait savoir que Meftah aurait prétexté certains soucis familiaux qui l'auraient empêché de se déplacer avec ses camarades à Sétif.
Il veut terminer la saison avec ses camarades
Une fois le match face à Sétif terminé, le latéral droit des Rouge et Noir paraissait satisfait du résultat, d'où ses regrets et ses excuses. Ce dernier aurait félicité ses camarades pour le point chipé des Hauts Plateaux et aurait donné par la suite rendez-vous à ses camarades pour la séance de reprise prévue ce mercredi à Bologhine.
Son avenir sera décidé par la direction
Bien que le joueur ait présenté ses excuses à son entraineur, il se trouve que l'avenir de l'ancien joueur de la JSMB sera fixé par ses dirigeants à la fin de la saison. Certes, Meftah n'est pas encore certain que ses dirigeants vont lui pardonner, mais il devra en savoir pus sur son avenir avec le club vers la fin de la saison, voire même avant la fin de cette semaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.