Les supporters algériens débarquent en Egypte    Les mises en garde de Gaïd Salah    De nouveaux noms transmis à la Cour suprême    Louisa Hanoune reste en prison    Des opposants accusent Sidi Saïd de vouloir renouveler son mandat    Les solutions en dehors de la justice    Amar Ghoul rattrapé par "son" autoroute    La rapporteuse de l'ONU demande une enquête sur "MBS"    La Russie et la Chine opposées à l'initiative américaine    L'Egypte accuse l'ONU de vouloir politiser le décès    Proposition de sortie de crise    Un mois pour reconquérir les Pyramides !    Que le spectacle commence !    Des arbitres européens pour superviser la VAR    Des finales explosives et des hommages    Le procès de Kamel Chikhi reporté au 3 juillet    Deux cas de triche    Un mort et trois blessés dans un accident de la route    Un étudiant palestinien poignardé par son compatriote    Les salariés dans le désarroi    Un secteur en quête de professionnalisation    Khalida Toumi et Abdelouahab Nouri convoqués par la justice    ACTUCULT    Le single de son album posthume depuis hier sur Youtube : Rachid Taha, cet «ambianceur» et «sapeur» africain    Exposition de Nawel Harkat à Constantine    Quand les oligarques et leurs mentors auront rejoint la prison d'el harrach, que restera-t-il à entreprendre en toute urgence !    Un préjudice pour les communes et un danger pour les automobilistes: Vol des couvercles d'égouts sur la voie express    St Germain (Aïn El Turck): Des habitants dénoncent la cruelle déchéance de l'Esplanade du 5 juillet    El Kerma: Un réseau spécialisé dans le vol des pièces détachées démantelé    L'Autre football    Groupe A : Egypte-Zimbabwe, vendredi à 21h00: Les Pharaons pour confirmer leur statut    MC Oran: Chérif El-Ouazzani grince déjà des dents    La Cour suprême ordonne le réexamen de l'affaire de l'autoroute Est-Ouest    Transport aérien: Le SNTMA parle de «climat de tension et d'injustice»    Une bien triste leçon égyptienne    De l'éthique du personnel politique    Présidentielle en Mauritanie: Ould Abdel Aziz quitte le pouvoir, mais pas la politique    Dr Berkani Bekkat, président de l'ordre des médecins algériens : "Nous n'avons plus le temps pour une Constituante"    Cameroun Entre répression et arrestations, les pro-Kamto continuent de résister    Le Pr Belmihoub Analyse l'impact du "Hirak" sur l'économie dans un entretien à l'APS : ''C'est le temps économique qui va s'aligner sur le temps ...    Organisation nationale des moudjahidine L'ONM appelle à un dialogue national avec la participation de tous    Marches des étudiants : Appel à des négociations sans les symboles du système    BCE : Draghi évoque une baisse des taux, Trump peste contre l'euro faible    Ouargla: Lancement des travaux d'aménagement du parc industriel de Hassi-Benabdallah    L'Iran et la Russie sont-ils les vraies cibles de l'attaque des deux pétroliers en mer d'Oman?    Prière funéraire à la mémoire de Morsi à Istanbul    Séance plénière consacrée auvote de deux projets de loi    "West Side Story" de Steven Spielberg dévoile sa première photo    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





MCA - Ghrib: «Cela fait deux ans que le club est malade»
Publié dans Le Buteur le 03 - 05 - 2019

Ne mâchant pas ses mots à l'issue de cette défaite enregistrée face au CSC qui fait très mal au club, Omar Ghrib affirme que le mal et profond et qu'il ne date pas d'hier : « Durant trente-six minutes, ils ont été dans le bon tempo puis plus rien. Il y a eu deux buts pris par la défense. Le CSC n'était pas mieux que nous. Mais l'équipe est malade, cela fait deux ans qu'elle est aux abois. L'échec ne date pas d'aujourd'hui mais depuis deux ans. »
« Je ramènerai un entraîneur et un staff qui font l'unanimité »
Le directeur général nous donne quelques indices sur le futur entraîneur du Mouloudia. « Je tiens à préciser aux Chnaoua que je vais ramener un entraîneur et un staff qui font l'unanimité et qui sont aimés par les Chnaoua », nous a lancé sans citer de nom. Mais ceux qui suivent l'actualité du club connaissent déjà l'identité du futur technicien.
« Que peut-on attendre d'une équipe qui a perdu ses meilleurs joueurs ? »
Poursuivant son analyse de la situation qui résulte d'une politique amorcée par ses prédécesseurs, Omar Ghrib affirme que cette instabilité est le fruit d'un travail de destruction de longue haleine : « Que peut-on attendre d'une équipe malade qui a perdu les meilleurs joueurs. Il y a cette instabilité manifeste qui brise l'élan d'une équipe. »
« Avec cinq entraîneur et quatre préparateurs physiques différents, les joueurs sont saturés »
Expliquant les raisons de cette chute libre et du rendement incompréhensible de certains joueurs, Ghrib dira : « L'équipe a connu cinq entraîneurs différents et quatre préparateurs physiques. Chacun apporte sa méthode et de sa manière de bosser. Résultats des courses, il y a une saturation chez les joueurs qui sont carbonisés. »
« Même si on ne termine pas sur le podium, ce n'est pas la fin du monde »
Le directeur général affirme qu'il va se battre jusqu'au bout tout en reconnaissant que l'équipe est à refaire : « Maintenant, on va gérer match par match. On va se donner à fond jusqu'au bout en respectant le fair-play. Et même si on ne termine pas la saison sur le podium, ce ne sera pas la fin du monde. Par contre, il faut se rendre à l'évidence que cette équipe est à refaire. »
« J'ai déjà procédé au nettoyage de l'entourage de l'équipe »
Questionné sur la possibilité encore de jouer le podium, le directeur général affirme que le football n'a jamais était une science exacte : « Il y a encore 4 matches et donc 12 points qui seront en jeu. Le football n'est pas une science exacte et donc tout reste possible. Comme on perd, les équipes de tête peuvent chuter. Une chose est sûre, j'ai déjà procédé au nettoyage de l'entourage du club. »
« J'entamerai ma révolution durant la première semaine du Ramadhan »
Le premier responsable du Mouloudia affirme clairement sa décision de mettre fin avec les anciennes pratiques qui ont mené le club vers sa perte : « Nous avons un club très malade. Aussi, j'entamerai ma révolution avec des décisions radicales durant la première semaine du mois du Ramadhan. Bien évidemment, je garde cela pour moi. Il y a un malaise profond au Mouloudia et ceux qui ont rendu le club malade se reconnaitront. Ils l'ont mené vers sa perte. »
«Je bâtirai la saison prochaine une équipe qui jouera les premiers rôles »
Ghrib annonce déjà la couleur aux supporters qui doivent s'armer de patience en attendant la saison prochaine qui sera celle du renouveau et de la rédemption : « Je dis aux Chnaoua de s'armer de patience et que Ghrib bâtira une équipe forte la saison prochaine qui jouera les premiers rôles. Et tout le monde sait que Ghrib est un homme de parole. Je rendrai les supporters fiers de leur équipe. »
« Les fans seront fiers du recrutement car il est révolu le temps où on fait signer des blessés »
Ghrib par cette déclaration lance un message fort à l'ancienne administration qui faisait signer des joueurs indignes du Mouloudia ou des éléments blessés à l'instar de Keniche qui n'a joué que cinq minutes sous le maillot du club. « Je suis un homme de parole et je peux vous dire que les Chnaoua seront fiers du recrutement qui sera fait durant l'été. Il est révolu ce temps où on faisait signer des joueurs blessés », dira en conclusion l'homme fort du club.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.