Poursuite de l'action pour garantir aux enfants tous leurs droits consacrés dans la convention des droits de l'enfant    Le projet de loi sur les hydrocarbures devant la Commission économique du Conseil de la Nation    Colonies israéliennes: rejet international de la position américaine    Agence CNAS d'Alger: Plus de 82 millions de DA d'indemnisations pour maladies professionnelles depuis janvier 2019    CAMPAGNE ELECTORALE : Bengrina s'engage à éradiquer la corruption    DISTRIBUTION DES 300 LOGEMENTS SOCIAUX A AIN TURCK : Les exclus observent un sit-in devant la Daïra    MASCARA : Arrestation d'un individu pour incendie volontaire    AIN TEMOUCHENT : Un mort et un blessé suite au renversement d'un tracteur    Troisième jour de campagne: les candidats s'engagent à poursuivre la lutte contre la corruption    Gaïd Salah salue l'adhésion du peuple autour de son armée et sa détermination à faire réussir la Présidentielle du 12 décembre    USMA : Le TAS reporte le verdict et exige le PV du BF    JSK : Benchérifa «Je demande aux supporters de rester derrière leur équipe»    MCA : Les joueurs se sont réunis dans les vestiaires avec Sakhri    Inauguration mercredi d'une nouvelle desserte reliant Alger à Tébessa    Le gouvernement évoque une situation «plus calme»    L'ethnie sidama vote demain sur son autonomie    Le principal port d'Irak bloqué par les manifestants    Moscou confirme un sommet le 9 décembre à Paris    Trois manifestants blessés    Le montant des créances de la Cnas explose    Djellab relève l'importance de donner une valeur ajoutée à la datte algérienne    Les Canaris préparent Saoura et Vita Club    "J'exige un contrat de travail !"    Le lieu et la date du match connus jeudi    Mwepu et Daka rappelés    L'Algérie, un marché à potentiel    Remous à l'Ecole algérienne de Paris    Des dizaines d'arrestations à travers le pays    Un fourgon fonce dans l'enclave espagnole de Ceuta avec 50 migrants à bord    Un enfant de deux ans se noie dans un bassin d'irrigation à Belacel    ACTUCULT    Des conférenciers algériens attendus à Tunis    Une stèle en hommage aux victimes du 17 Octobre 1961 à Bouzeguène    "Ecrire pour se raconter. Variations sur une œuvre"    Transition    "D'un univers à un autre", nouvelle exposition de Khaled Rochdi Bessaih    XIVe Championnat d'Afrique de tir sportif : Quinze pays participent pour des places aux JO    Le mal-être de la société vue en jaune    Suivi mitigé de la grève des enseignants du primaire    Recherches dans le domaine de la cancérologie: Mise en lumière des travaux de trois lauréats    Procès boycotté par les avocats: Deux ans de prison ferme requis contre 20 détenus du hirak    MILA : La CNR organise des journées portes ouvertes    Selon l'économiste, Anisse Terai "Les banques publiques algériennes sont réduites au statut de caisses"    Libye : Washington appelle Haftar à cesser son offensive sur Tripoli    M'hamad Khedad : Le discours du roi est une expression d'inquiétude face à la situation au Maroc    Trois condamnations et quatre acquittements    Tebboune professe ses convictions    CONSTANTINE - 16e édition de Dimajazz : Inoubliable soirée de clôture avec le Wonder Collective    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





MCA - Ghrib: «Cela fait deux ans que le club est malade»
Publié dans Le Buteur le 03 - 05 - 2019

Ne mâchant pas ses mots à l'issue de cette défaite enregistrée face au CSC qui fait très mal au club, Omar Ghrib affirme que le mal et profond et qu'il ne date pas d'hier : « Durant trente-six minutes, ils ont été dans le bon tempo puis plus rien. Il y a eu deux buts pris par la défense. Le CSC n'était pas mieux que nous. Mais l'équipe est malade, cela fait deux ans qu'elle est aux abois. L'échec ne date pas d'aujourd'hui mais depuis deux ans. »
« Je ramènerai un entraîneur et un staff qui font l'unanimité »
Le directeur général nous donne quelques indices sur le futur entraîneur du Mouloudia. « Je tiens à préciser aux Chnaoua que je vais ramener un entraîneur et un staff qui font l'unanimité et qui sont aimés par les Chnaoua », nous a lancé sans citer de nom. Mais ceux qui suivent l'actualité du club connaissent déjà l'identité du futur technicien.
« Que peut-on attendre d'une équipe qui a perdu ses meilleurs joueurs ? »
Poursuivant son analyse de la situation qui résulte d'une politique amorcée par ses prédécesseurs, Omar Ghrib affirme que cette instabilité est le fruit d'un travail de destruction de longue haleine : « Que peut-on attendre d'une équipe malade qui a perdu les meilleurs joueurs. Il y a cette instabilité manifeste qui brise l'élan d'une équipe. »
« Avec cinq entraîneur et quatre préparateurs physiques différents, les joueurs sont saturés »
Expliquant les raisons de cette chute libre et du rendement incompréhensible de certains joueurs, Ghrib dira : « L'équipe a connu cinq entraîneurs différents et quatre préparateurs physiques. Chacun apporte sa méthode et de sa manière de bosser. Résultats des courses, il y a une saturation chez les joueurs qui sont carbonisés. »
« Même si on ne termine pas sur le podium, ce n'est pas la fin du monde »
Le directeur général affirme qu'il va se battre jusqu'au bout tout en reconnaissant que l'équipe est à refaire : « Maintenant, on va gérer match par match. On va se donner à fond jusqu'au bout en respectant le fair-play. Et même si on ne termine pas la saison sur le podium, ce ne sera pas la fin du monde. Par contre, il faut se rendre à l'évidence que cette équipe est à refaire. »
« J'ai déjà procédé au nettoyage de l'entourage de l'équipe »
Questionné sur la possibilité encore de jouer le podium, le directeur général affirme que le football n'a jamais était une science exacte : « Il y a encore 4 matches et donc 12 points qui seront en jeu. Le football n'est pas une science exacte et donc tout reste possible. Comme on perd, les équipes de tête peuvent chuter. Une chose est sûre, j'ai déjà procédé au nettoyage de l'entourage du club. »
« J'entamerai ma révolution durant la première semaine du Ramadhan »
Le premier responsable du Mouloudia affirme clairement sa décision de mettre fin avec les anciennes pratiques qui ont mené le club vers sa perte : « Nous avons un club très malade. Aussi, j'entamerai ma révolution avec des décisions radicales durant la première semaine du mois du Ramadhan. Bien évidemment, je garde cela pour moi. Il y a un malaise profond au Mouloudia et ceux qui ont rendu le club malade se reconnaitront. Ils l'ont mené vers sa perte. »
«Je bâtirai la saison prochaine une équipe qui jouera les premiers rôles »
Ghrib annonce déjà la couleur aux supporters qui doivent s'armer de patience en attendant la saison prochaine qui sera celle du renouveau et de la rédemption : « Je dis aux Chnaoua de s'armer de patience et que Ghrib bâtira une équipe forte la saison prochaine qui jouera les premiers rôles. Et tout le monde sait que Ghrib est un homme de parole. Je rendrai les supporters fiers de leur équipe. »
« Les fans seront fiers du recrutement car il est révolu le temps où on fait signer des blessés »
Ghrib par cette déclaration lance un message fort à l'ancienne administration qui faisait signer des joueurs indignes du Mouloudia ou des éléments blessés à l'instar de Keniche qui n'a joué que cinq minutes sous le maillot du club. « Je suis un homme de parole et je peux vous dire que les Chnaoua seront fiers du recrutement qui sera fait durant l'été. Il est révolu ce temps où on faisait signer des joueurs blessés », dira en conclusion l'homme fort du club.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.