Révision de la Constitution: début dimanche de la révision des listes électorales    Commerce: Rezig rencontre les producteurs et importateurs de fournitures scolaires    Le Président Tebboune installe la Commission nationale chargée de l'élaboration du projet de révision de la loi électorale    Baisse des cas de contamination au coronavirus: Benbouzid se félicite des résultats obtenus    Automobile : Une plateforme numérique de préinscription dédiée aux opérateurs    Référendum sur la Constitution, une "étape cruciale" dans le processus d'édification de la nouvelle Algérie    Coronavirus: 210 nouveaux cas, 105 guérisons et 6 décès    Le parquet général ouvre une information judiciaire sur le transfert de 10 millions de dollars    Pôle universitaire de Laghouat : Benziane inaugure plusieurs infrastructures scientifiques    L'Ansej en mission de sensibilisation    L'ONU salue la décision de Fayez al-Sarraj de démissionner    Genèse d'un rebondissement des contaminations    Belatoui nommé adjoint de Casoni    Seuls 13 joueurs maintenus    Oukal (MCA) 12e recrue estivale    «L'algérianisation», priorité de Belhimer    Plus de 747 000 dossiers régularisés    Tebboune bannit les lettres de dénonciation anonymes    Sauvetage de 19 harragas près des îles Habibas    Plus de 80 ha de chêne vert consumés près de Tikjda    Une reprise avec une maîtrise des flux d'étudiants    Abdelmadjid Merdaci n'est plus    3 animateurs des cafés littéraires interpellés puis relâchés    Epidémie : annulation de la Fiac 2020, principal rendez-vous du monde de l'art à Paris    Office national des droits d'auteur (ONDA) : Transparence dans la gestion    Ce que prévoit le projet de rénovation    Le recrutement d'Abdelhafid fait jaser    "Je suis soulagé !"    CRB : Aïboud contrôlé positif à la Covid-19    Egypte : Belaïli en route vers Al Ahly du Caire    Abdelaziz Medjahed installé à la tête de l'Inesg    Marches à Djaâfra et à Ras El-Oued    Sept morts dans deux attaques    3300 habitations démolies en six ans par Israël    Erdogan prêt à rencontrer le Premier ministre grec    Niger : L'EI revendique l'assassinat de 8 personnes    Somalie : Accord pour des élections en 2021    Marche symbolique des hirakistes    La tension monte au sein de l'Opep+    Salon de l'agriculture et des industries agroalimentaires : La Safex reprend ses activités    Pour la solidarité avec le peuple algérien et la libération des détenus du Hirak    L'auteur Youcef Laichi Mimoun grand lauréat    "Confilmés", la résistance par l'image    Evénement musical. La rentrée en Nouba : Lila Borsali se digitalise    Agression et trouble à l'ordre public, les auteurs sous mandat de dépôt    Une stratégie de promotion du recyclage en cours de développement: Près de 2 tonnes de déchets en plastique collectées par jour par les CET    Les 4 samedis    Israël : le «pacte d'Abraham» et la trahison des émirs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CRB : Coupe de la CAF, le plus dur reste à faire à Alger
Publié dans Le Buteur le 16 - 09 - 2019

Oh qu'il faisait peur, le FC Pyramids, avant le coup d'envoi de ce 32e de finale aller de la Coupe de la CAF. Sur le papier, les Egyptiens impressionnaient avec leur portier El Shenawy ou encore leur attaquant vedette Ahmed Ali. Et on craignait quelque peu pour notre Chabab de Belouizdad dans cette première manche au Caire. Finalement, les coéquipiers d'Amir Sayoud s'en sont très bien sortis. Certes, ils auraient pu mieux faire, comme ils auraient pu aussi perdre la rencontre lors des dernières minutes, mais ils ont su revenir avec un résultat nul qui les met en ballottage favorable en vue du match retour. En effet, un simple match nul de zéro partout suffirait. Mais il faudrait le tenir ce match nul. Il faudrait aller le chercher dans deux semaines à Alger. Alors que la pression a baissé d'un cran après ce match aller prometteur, nombreux sont ceux dans l'entourage du club qui estiment que tout se jouera à Alger, au match retour.
Le bon
Pour revenir au match en lui-même, on peut s'arrêter sur plusieurs satisfactions. Sur le plan collectif, on a une équipe du CRB solide, avec un bloc équipe bien compact qui a longtemps résisté aux assauts des Egyptiens. Sur le plan offensif, il y avait aussi des idées dans le jeu. Les contre-attaques explosaient de tous les côtés du terrain. Amrani a énormément misé sur l'explosivité de ses deux joueurs de couloir, à savoir Ziti et Bousseliou, la qualité de déplacement entre les lignes de Selmi et Djerrar pour apporter du soutien au duo Sayoud-Belahouel et surtout le surnombre dans les phases offensives. Sur le plan individuel, deux hommes ont survolé le match côté belouizdadi : Amir Sayoud, qui a inscrit son quatrième but dans la compétition, et surtout Gaya Merbah, auteur de plusieurs arrêts de grande classe, qui a permis à son équipe de revenir avec le résultat nul.
Le moins bon
Le Chabab de Belouizdad était tout proche de la victoire. Il était même tout près d'une large victoire si les actions qui se sont présentées devant les attaquants, notamment devant Amir Sayoud, avaient été traduites en but. On parle surtout de ce face-à-face en première période entre le n° 10 du Chabab et le portier égyptien qui a vu le gaucher belouizdadi manquer de peu le cadre. Même occasion en seconde période, même face-à-face et même résultat : Sayoud manque le cadre et prive son équipe d'une victoire certaine. Le réalisme a donc fait défaut aux Belouizdadis. Sur le plan défensif, on a aussi relevé un certain laxisme et un manque d'agressivité sur le but égalisateur du FC Pyramids. Ni les milieux de terrain ni les défenseurs n'ont fait l'effort de gêner le joueur égyptien. En tout cas, des choses sont à revoir avant le match retour.
Ce qui aurait pu changer le cours du match
Si, si et si. Plusieurs évènements, actions ou décisions auraient pu changer le cours du match. Par exemple, le face-à-face manqué en seconde période par Sayoud aurait pu permettre aux Belouizdadis de prendre un avantage de deux buts et, éventuellement, de briser un peu la volonté de revenir des Egyptiens. D'ailleurs, le Chabab de Belouizdad pouvait avoir plusieurs situations de ce genre si on avait aligné un attaquant aussi rapide que Sayoud. Bechou par exemple. Ses qualités aléthiques auraient probablement posé des problèmes à la défense égyptienne. Mais Amrani lui a préféré Belahouel puis Gasmi, deux joueurs qui n'ont pas réussi à faire la différence. Pourtant, il y avait énormément d'espaces à exploiter dans le dos de la défense adverse. Quoi qu'il en soit, le Chabab s'est bien positionné dans ce match aller, mais il va falloir finir le travail à Alger.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.