A-t-on les moyens de bâtir une Algérie nouvelle et forte ?    Conférence de Berlin: mobiliser les efforts internationaux pour régler la crise en Libye    MONOXYDE DE CARBONE : 30 morts depuis début janvier    Air Algérie menacée par des compagnies françaises !    Vers un mouvement dans le corps des walis ?    GRANDE MOSQUEE DE PARIS : Le nouveau recteur n'est pas candidat au CFCM    Ould Abbès plaide la folie    NAAMA : Saisie de 3,5 kg de kif traité à Moghrar    EN L'ESPACE DE 3 JOURS : Plus d'une centaine de harraga interceptés    ARCHIVES NATIONALES : Colloque national sur la procédure de communication    L'ancien journaliste de l'APS, Abdelkrim Hamada, inhumé au cimetière d'El-Kettar    Discours haineux et régionalistes sur les réseaux sociaux: Mise en garde des spécialistes    Hand-CAN 2020 (2e j): six pays dont l'Algérie passent à la seconde phase    La troupe de danse de Chengdu (Chine) séduit le public de l'Opéra d'Alger    Ligue1 (mise à jour): l'USMA pour confirmer à Chlef, duel de mal classés à Magra    Large vague d'indignation    Réaménagement du calendrier des éliminatoires    Almas négocie avec Taoussi    L'Algérie se qualifie dans la douleur !    Yaïche tire la sonnette d'alarme    Les explications sur le cas Belkaroui    JSK : Velud s'en va    FFS : la réconciliation compromise ?    Début du procès de Donald Trump au Sénat    Washington et Pékin ont encore beaucoup à faire pour «soigner leurs fractures»    Séminaire de formation médicale continue sur le cancer du sein    L'interdiction pour les citoyens de travailler au Koweït réimposée    Le directeur du Sheraton d'Alger en détention à El-Harrach    Le Président Tebboune préside une réunion du Conseil des ministres    Conférence de Mohamed Arezki sur le patrimoine algérien    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Difficultés financières de l'Eniem : Les discussions avec le CPE «sur la bonne voie»    Plusieurs dizaines de détenus en prison et sans procès : Quelles sont les arrière-pensées des autorités ?    48e vendredi du mouvement populaire : «Non à l'état policier !»    La cotation du Sahara Blend algérien perd près de 7 dollars    Chlef, Mostaganem: 33 harraga interceptés, des passeurs arrêtés    El-Bayadh: Plus de 2 quintaux de viande blanche saisis    Tebboune recevra mardi des responsables de médias publics et privés    Constantine: 11 personnes, dont des cadres de la BNA, arrêtées    Transport maritime: Un navire de la CNAN bloqué au port d'Anvers pour créance impayée    La guerre des «boutons»    Fichier des demandeurs de logements : une nouvelle application électronique    Arrestation de 7 individus    Le Président Ghali annonce la composition du nouveau gouvernement de la RASD    Découverte d'une sépulture et d'objets en poterie    L'écrivain et traducteur Abderrahmane Meziane n'est plus    Souk-Ahras accueille la première édition    «La nécessité d'accompagner l'ADE pour offrir un meilleur service au citoyen»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





MCO : La voie royale pour les Oranais
Publié dans Le Buteur le 12 - 12 - 2019

Le tirage au sort de la Coupe d'Algérie effectué au centre d'Aïn El Benian avant-hier a été de loin très clément pour les Rouge et Blanc du Mouloudia qui auront deux avantages de taille en allant tout d'abord jouer au stade Ahmed-Zabana mais aussi affronter des équipes de bas de tableau. Les Oranais qui vont affronter la seconde équipe d'Arzew appelée le MJA devront en cas de qualification défier le vainqueur du match entre Chaaba et l'ABS Ghriss qui aura l'avantage de jouer chez lui ces 32es de finale et sera (sur le papier) le favori pour la qualification.
Les deux matchs à Zabana
Les Mouloudéens ont été très satisfaits du tirage non seulement du fait d'aller jouer deux équipes de bas du tableau mais surtout le fait de recevoir leurs adversaires au stade Ahmed-Zabana. Il faut dire que les dirigeants du Mouloudia étaient très contents avant-hier car ils n'espéraient un meilleur tirage au sort. Les Oranais n'auront pas à effectueer des déplacements notamment vers l'est du pays en cette période hivernale. Les Hamraoua se sont éliminés à plusieurs reprises au stade Ahmed- Zabana ont également évité les équipes spécialistes de cette compétition à ce stade de la compétition comme ce fut le cas en 2015 où ils se sont fait éliminer à deux reprises par le MO Béjaïa.
Prendre au sérieux les deux adversaires
Bien que les deux matches semblent largement à leur portée, les Mouloudéens sont appelés à éviter le piège des équipes de bas car souvent cette compétition a réservé son lot de surprises. Le staff technique devra en effet aligner sa meilleure équipe pour pouvoir se surpasser et se mettre à l'abri d'une mauvaise surprise. Ayant la voie toute tracée vers les huitièmes de finale, les gars d'El Hamri vont magasiner plus de confiance et récupérer encore plus la ferveur de leurs fans.
Ghriss a déjà éliminé la JSK
Si le Mouloudia devra passer sans trop d'embûches face à cette équipe de Mostakbel Jeunesse d'Arzew, la mission sera plus compliquée contre l'ARB Ghriss. Il faut dire que cette équipe de la région de Mascara a réussi un authentique exploit en battant la JS Kabylie la saison passée. Elle a déjà fait plier plusieurs adversaires de haut de tableau comme l'ASM Oran en 2016 à Bouakeul.

Mehiaoui : « Le SSPA est en faillite, le CSA préparera le terrain à la venue d'une société »
Le président du CSA, Tayeb Mehiaoui, est sorti de son mutisme pour évoquer le Mouloudia au cours d'une conférence de presse animée hier après-midi. « Bien que je sois le représentant du CSA mais aussi le créateur de la SSPA, je constate malheureusement que l'équipe se gère en dehors du club amateur. Je vois des actionnaires qui vendent leurs parts. Comment se fait-il qu'on puisse vendre des actions alors que la société est en pleine faillite ? On a à cet effet décidé de changer les actionnaires et d'apurer la situation car le MCO qui va bénéficier d'une société doit lui préparer le terrain », dira d'emblée Mehiaoui.
« C'est l'ancien DJS qui gérait le MCO depuis mon départ »
Mehiaoui pense que le Mouloudia n'avait aucune valeur depuis son départ : « C'est Gharbi qui gérait le Mouloudia depuis 2011. Depuis cette date, aucun président n'a présenté des bilans notamment financiers. Je constate qu'on ne voue plus aucun respect au club. »
« Le wali nous a promis avant-hier la venue d'une société »
Le président du club amateur affirme : « On a des garanties des pouvoirs publics pour que le CSA négocie avec la société. Le wali nous a promis une société. Il s'est engagé pour que le Mouloudia bénéficie de cet avantage. Le CSA est le seul actionnaire valable et en règle. On va revaloriser le club amateur. Il me reste un mandat que je vais aller à son terme jusqu'au 2020. »
« Ce n'est pas normal qu'on paye des contrats anciens de plus de 10 ans »

L'ancien P-DG de la société pense que des coups bas sont en train de se faire contre l'équipe. « Ce n'est pas normal qu'on paye des contrats anciens de plus de 10 ans. On va déposer plainte autant que CSA pour ce genre de pratiques », menace-t -il.


Benabdellah : «Un tirage inespéré»
L'un des héros de la consécration de l'équipe en 1996 du titre de Coupe d'Algérie avec les Oranais, Abdeslam Benabdellah, entraîneur des gardiens de but, pense que son équipe a été gâtée par le tirage au sort de la Coupe d'Algérie : « Je pense qu'on a bénéficié du meilleur tirage qui soit. On ne pouvait espérer un meilleur tirage pour ces deux premiers tours. Maintenant, on vise bien évidemment d'aller le plus loin possible. Mais pour cela, il faut faire très attention et ne pas crier très tôt qualification. Il faut quand même savoir achever le boulot. »
«Le MJA est un club formateur»
Pour ce qui est du premier tirage qui a fait tombé le Mouloudia face à l'équie de Mostakbel d'Arzew, équipe de sa ville natale, Benabdellah Abdeslam affirme : « Cette équipe appelée auparavantt OMA 3 pour se distinguer de l'équipe première d'Arzew qui est l'OMA qui évolue en Ligue 2. Cette équipe s'appelle actuellement Mostakbel d'Arzew. Personnellement, j'ai fait mes débuts là-bas en 1983. J'ai également travaillé comme entraîneur. Cette équipe est formée de jeunes joueurs qui résident à Arzew et les environs. Ce sera vraiment un plaisir de les retrouver à Zabana défier un grand club comme le MCO. »
«Mon rêve ? C'est faire comme en 1996»
Détenteur de la Coupe d'Algérie en tant que joueur avec les Oranais, Benabdellah Abdeslam rêve d'un sacre en tant que membre du staff technique : « Montrez-moi ce joueur ou cet entraîneur qui n'aime pas gagner ce trophée. Personnellement, je n'oublierai pas la saison de 1996 où nous avons gagné la Coupe d'Algérie. J'espère qu'on ira au bout de nos convictions cette saison. »


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.