La Cnas de Béjaïa lance une campagne d'information    Trois morts et une blessée dans un accident    Placé sur liste noire par les Etats-Unis, le Chinois Xiaomi répond    «Un départ en fanfare» : le dernier caprice de Donald Trump    Institut français d'Alger Médiath'ART: La nuit porte…concept    Chronique du grand éclat de la diplomatie algérienne    La Lamborghini des bourdes !    La Juventus et l'Inter, deux visions du mercato    La Lazio se relance en corrigeant la Roma dans le derby    L'AG ordinaire de la FAC le 23 janvier à Alger    Relance des travaux    Les infusions et les jus pour soigner la douleur sciatique    Saviez-vous que ... ?    Le lait en sachet, une denrée rare    Chachnaq 1er, Ouyahia et la «boîte noire»    Les super-héros Marvel de retour sur petit écran en noir et blanc    Record pour un dessin de Tintin : 3,175 millions d'euros    Le SNM s'en prend à la Cour suprême et au Conseil d'Etat    Les adversaires de Mellal n'ont pas mobilisé    La Tunisie et la Libye à pied d'œuvre à Alger    Zetchi entame sa campagne    Les avocats plaident l'innocence    Le schiste américain remonte la pente    Museveni réélu avec 58,6% des voix pour un 6e mandat    300 millions de centimes dérobés    Jan Kubis, nouvel émissaire de l'ONU pour la Libye    La rue fait monter la pression au Soudan    L'Algérie classée derrière la France et la RDC    Situation politique et questions régionales au menu    Hommage à la mère et à la Kabylie    Le moudjahid Moussa Cherchali inhumé au cimetière de Sidi Yahia    LE DROIT SELECTIF DU CRIME CONTRE L'HUMANITE    Oran : Tremblement de terre de magnitude 3,5    Relizane : Des demandeurs de logement manifestent    Métro d'Alger : La décision de reprise tarde à venir    LOURDE CHARGE    Football - Ligue 1: Le MCA refroidit l'ESS, le WAT de mal en pis    O. Médéa: L'Olympique force le respect    Hausse inédite des prix: Mise en garde contre la dégradation du pouvoir d'achat    Régularisation des détenteurs de contrats pré-emploi: 30.000 postes budgétaires pour l'Education    Lentement ou sans précipitation ?    Tribune - De Gaulle peut-il être un personnage passerelle entre la France et l'Algérie ?    230 nouveaux cas et 4 décès en 24 heures    Le RCD fustige le gouvernement    «C'est Bouteflika qu'il fallait juger»    Guterres propose Jan Kubis pour le poste d'envoyé spécial    Tébessa: Cinq morts et trois blessés dans l'explosion d'une bombe artisanale    Nettoyer le pays de qui et de quoi ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





MCO : La voie royale pour les Oranais
Publié dans Le Buteur le 12 - 12 - 2019

Le tirage au sort de la Coupe d'Algérie effectué au centre d'Aïn El Benian avant-hier a été de loin très clément pour les Rouge et Blanc du Mouloudia qui auront deux avantages de taille en allant tout d'abord jouer au stade Ahmed-Zabana mais aussi affronter des équipes de bas de tableau. Les Oranais qui vont affronter la seconde équipe d'Arzew appelée le MJA devront en cas de qualification défier le vainqueur du match entre Chaaba et l'ABS Ghriss qui aura l'avantage de jouer chez lui ces 32es de finale et sera (sur le papier) le favori pour la qualification.
Les deux matchs à Zabana
Les Mouloudéens ont été très satisfaits du tirage non seulement du fait d'aller jouer deux équipes de bas du tableau mais surtout le fait de recevoir leurs adversaires au stade Ahmed-Zabana. Il faut dire que les dirigeants du Mouloudia étaient très contents avant-hier car ils n'espéraient un meilleur tirage au sort. Les Oranais n'auront pas à effectueer des déplacements notamment vers l'est du pays en cette période hivernale. Les Hamraoua se sont éliminés à plusieurs reprises au stade Ahmed- Zabana ont également évité les équipes spécialistes de cette compétition à ce stade de la compétition comme ce fut le cas en 2015 où ils se sont fait éliminer à deux reprises par le MO Béjaïa.
Prendre au sérieux les deux adversaires
Bien que les deux matches semblent largement à leur portée, les Mouloudéens sont appelés à éviter le piège des équipes de bas car souvent cette compétition a réservé son lot de surprises. Le staff technique devra en effet aligner sa meilleure équipe pour pouvoir se surpasser et se mettre à l'abri d'une mauvaise surprise. Ayant la voie toute tracée vers les huitièmes de finale, les gars d'El Hamri vont magasiner plus de confiance et récupérer encore plus la ferveur de leurs fans.
Ghriss a déjà éliminé la JSK
Si le Mouloudia devra passer sans trop d'embûches face à cette équipe de Mostakbel Jeunesse d'Arzew, la mission sera plus compliquée contre l'ARB Ghriss. Il faut dire que cette équipe de la région de Mascara a réussi un authentique exploit en battant la JS Kabylie la saison passée. Elle a déjà fait plier plusieurs adversaires de haut de tableau comme l'ASM Oran en 2016 à Bouakeul.

Mehiaoui : « Le SSPA est en faillite, le CSA préparera le terrain à la venue d'une société »
Le président du CSA, Tayeb Mehiaoui, est sorti de son mutisme pour évoquer le Mouloudia au cours d'une conférence de presse animée hier après-midi. « Bien que je sois le représentant du CSA mais aussi le créateur de la SSPA, je constate malheureusement que l'équipe se gère en dehors du club amateur. Je vois des actionnaires qui vendent leurs parts. Comment se fait-il qu'on puisse vendre des actions alors que la société est en pleine faillite ? On a à cet effet décidé de changer les actionnaires et d'apurer la situation car le MCO qui va bénéficier d'une société doit lui préparer le terrain », dira d'emblée Mehiaoui.
« C'est l'ancien DJS qui gérait le MCO depuis mon départ »
Mehiaoui pense que le Mouloudia n'avait aucune valeur depuis son départ : « C'est Gharbi qui gérait le Mouloudia depuis 2011. Depuis cette date, aucun président n'a présenté des bilans notamment financiers. Je constate qu'on ne voue plus aucun respect au club. »
« Le wali nous a promis avant-hier la venue d'une société »
Le président du club amateur affirme : « On a des garanties des pouvoirs publics pour que le CSA négocie avec la société. Le wali nous a promis une société. Il s'est engagé pour que le Mouloudia bénéficie de cet avantage. Le CSA est le seul actionnaire valable et en règle. On va revaloriser le club amateur. Il me reste un mandat que je vais aller à son terme jusqu'au 2020. »
« Ce n'est pas normal qu'on paye des contrats anciens de plus de 10 ans »

L'ancien P-DG de la société pense que des coups bas sont en train de se faire contre l'équipe. « Ce n'est pas normal qu'on paye des contrats anciens de plus de 10 ans. On va déposer plainte autant que CSA pour ce genre de pratiques », menace-t -il.


Benabdellah : «Un tirage inespéré»
L'un des héros de la consécration de l'équipe en 1996 du titre de Coupe d'Algérie avec les Oranais, Abdeslam Benabdellah, entraîneur des gardiens de but, pense que son équipe a été gâtée par le tirage au sort de la Coupe d'Algérie : « Je pense qu'on a bénéficié du meilleur tirage qui soit. On ne pouvait espérer un meilleur tirage pour ces deux premiers tours. Maintenant, on vise bien évidemment d'aller le plus loin possible. Mais pour cela, il faut faire très attention et ne pas crier très tôt qualification. Il faut quand même savoir achever le boulot. »
«Le MJA est un club formateur»
Pour ce qui est du premier tirage qui a fait tombé le Mouloudia face à l'équie de Mostakbel d'Arzew, équipe de sa ville natale, Benabdellah Abdeslam affirme : « Cette équipe appelée auparavantt OMA 3 pour se distinguer de l'équipe première d'Arzew qui est l'OMA qui évolue en Ligue 2. Cette équipe s'appelle actuellement Mostakbel d'Arzew. Personnellement, j'ai fait mes débuts là-bas en 1983. J'ai également travaillé comme entraîneur. Cette équipe est formée de jeunes joueurs qui résident à Arzew et les environs. Ce sera vraiment un plaisir de les retrouver à Zabana défier un grand club comme le MCO. »
«Mon rêve ? C'est faire comme en 1996»
Détenteur de la Coupe d'Algérie en tant que joueur avec les Oranais, Benabdellah Abdeslam rêve d'un sacre en tant que membre du staff technique : « Montrez-moi ce joueur ou cet entraîneur qui n'aime pas gagner ce trophée. Personnellement, je n'oublierai pas la saison de 1996 où nous avons gagné la Coupe d'Algérie. J'espère qu'on ira au bout de nos convictions cette saison. »


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.