Le PA rejette la résolution du PE sur la situation des droits de l'Homme en Algérie    L'armée sahraouie poursuit ses attaques contre des positions de l'armée marocaine    Covid-19: Djerad préside un conseil interministériel consacré à l'évaluation de la situation épidémiologique    Elevage : un nouveau dispositif d'approvisionnement d'aliments de bétail    Sahara occidental : l'ONEC réitère son soutien à la lutte du peuple sahraoui    AADL 2 : plus de 63.000 souscripteurs dans 33 wilayas ont fait le choix du site    Plus de peur que de mal pour Aribi    Boukadoum reçoit le nouvel ambassadeur d'Italie en Algérie    L'APN prend part à un workshop régional sur le rôle des Parlements arabes dans la protection des droits des personnes âgées    Jeux olympiques et paralympiques: versement de subventions financières à neuf athlètes    Electricité: l'ouverture du réseau national aux producteurs indépendants du solaire recommandée    Le procès en appel d'Ould Abbas et Said Barkat reporté    Campagne de lancement de la culture de colza    Les eaux souterraines comme alternative    Zelfani limogé    Le Mouloudia aurait pu faire mieux    TRIBUNAL DE TIPASA : Report du procès d'Abdelkader Zoukh au 8 décembre    ORAN : Opération de réhabilitation de la voie publique    Lueur d'espoir dans les hôpitaux    Ligue 1 : la JS Saoura et l'ES Sétif affichent déjà leurs ambitions    Real : Zidane donne des nouvelles d'Eden Hazard    Castex attendu à Alger    Non, je préfère me taire...    Le Chabab à la conquête de l'Afrique    Guardiola fixe les nouvelles règles à Riyad Mahrez    Deux syndicats appellent à la réouverture des frontières    Maradona, l'homme de la métamorphose    Le Mossad, Israël et la démocratie à géométrie vachement variable !    Un protocole sanitaire pour une reprise universitaire sécurisée    Grippe, Covid-19... Bientôt un vaccin à base de plantes ?    Recettes naturelles pour foncer la couleur de vos cheveux    La scène artistique bataille pour survivre au confinement    YouTube, le CNC et Arte s'allient pour promouvoir la culture en ligne    La demande d'appel de Johnny Depp rejetée    Covid-19 et pouvoirs de police : quelles limites ?    21 décès et 1 044 nouveaux cas    Large mobilisation en France    Montée de tensions entre Téhéran et Tel-Aviv    L'Opep+ examine les différentes options    Malek, un jeune chanteur en "vogue"    Visa For Music, l'art de la résilience    Intégration de la musique de l'Ahaggar dans l'organologie universelle    LSDA de Sidi Abdellah lourdement impactée : «Un calendrier de paiement est proposé aux abonnés»    Tiaret : 2322 logements attribués    L'APW-Jeunes de Béjaïa : Une expérience unique à l'échelle nationale    LE DECOMPTE DES MORTS    Arènes d'Oran: La rénovation des tribunes en phase d'achèvement    L'impuissance de la communauté internationale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Taoufik Makhloufi: "Je suis un athlète propre"
Publié dans Le Buteur le 28 - 10 - 2020


Le triple médaillé olympique algérien Taoufik Makhloufi, soupçonné par un média français de détention de produits et de matériels dopants, a dénoncé mercredi "une campagne calomnieuse" contre un "champion propre" régulièrement suivi par la Fédération internationale d'athlétisme (World Athletics) et l'Agence mondiale antidopage (AMA). "Je possède un passeport biologique depuis des années et je suis régulièrement contrôlé, à l'instar de tous les champions, par les instances internationales, à savoir la Fédération internationale d'athlétisme et l'Agence mondiale antidopage. Je n'ai jamais fait l'objet d'un contrôle positif. Je suis un athlète propre et ce n'est pas aujourd'hui que je vais changer", a déclaré Makhloufi à l'APS, en réaction aux allégations de la chaîne française France 3 sur une prétendue affaire de dopage. "Je n'ai jamais touché aux produits dopants tout au long de ma carrière. Toutes les médailles et les victoires remportées lors des grands événements mondiaux l'ont été grâce au travail, à l'abnégation, à la patience et au sacrifice", a souligné le vice-champion du monde du 1500 m. Les athlètes de très haut niveau sont soumis à de scrupuleuses obligations de localisation (adresse, stages, entraînements, compétitions) et doivent en plus renseigner chaque jour un créneau d'une heure et d'un lieu afin de pouvoir être testés de façon inopinée. Trois manquements à ces obligations (un contrôle manqué, le "no show", ou des renseignements imprécis) en moins d'un an sont passibles de deux ans de suspension. France 3 a évoqué dimanche soir une perquisition menée début septembre à l'Insep (Institut national du sport, de l'expertise et de la performance en France) et qui concernerait le champion olympique algérien Taoufik Makhloufi. Cette perquisition avait été menée par les gendarmes de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (OCLAESP). "Je n'ai rien à voir avec cette affaire, je suis serein. C'est une tentative malsaine qui vise à nuire à ma réputation et à l'image d'un champion olympique. C'est une campagne calomnieuse. Ce n'est pas la première fois que je suis attaqué de la sorte. Ils cherchent à me dénigrer et à me faire du mal. Ils tentent de salir le sport algérien à travers ma personnalité, mais ils n'arriveront jamais à atteindre leur objectif", a affirmé le médaillé d'or du 1500 m aux JO-2012 de Londres. Le natif de Souk Ahras, qui prépare les Jeux olympiques de Tokyo prévus l'été prochain, a estimé que cette malheureuse affaire ne va nullement le décourager en vue des prochains rendez-vous internationaux. "Je vais poursuivre ma préparation le plus normalement du monde avec sérénité et détermination pour honorer l'Algérie lors des prochaines échéances internationales. Cette tentative malsaine, qui n'est pas la première du genre, va me motiver davantage pour pouvoir relever les prochains défis", a-t-il conclu.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.