"L'Algérie triomphera grâce à la "forte cohésion" entre son peuple et son armée"    Presse régionale: Le débat télévisé des candidats à la présidentielle, ''un échange inédit''    Présidentielle: Les efforts des candidats soulignés par la presse oranaise    Mila: Marche pacifique de soutien aux élections et à l'ANP    Mise en garde contre la fraude    La Présidentielle, un scrutin "décisif"    Agonie des bourses mondiales : De plus en plus d'inquiétudes    Céréales La production mondiale atteindra 2,7 milliards de tonnes en 2019, un record (FAO)    Pétrole : Le prix monte après les annonces de l'Opep    La Sonatrach se met au défi du développement énergétique    Loukal : «Le Gouvernement déterminé à moderniser l'administration fiscale»    Recul de 6,3% de la facture d' importation    Des organisations internationales appellent le Maroc à la libération immédiate et inconditionnelle des prisonniers sahraouis    Russie : Vladimir Poutine dresse le bilan de l'économie russe en 2019    Chine : Un "super-porc" pour sauver l'économie du pays    Ligue des champions (Gr. C - 2eJ) : Le Petro Atletico et l'USM Alger se neutralisent (1-1) à Luanda    Ligue 1 (3e J.) : Le CR Belouizdad creuse l'écart    Crise de gestion des clubs : Les premières propositions de solutions "dans un mois"    Médea : Opération "Un arbre pour chaque citoyen"    Le ministère de la Justice dément    Partiellement suivie    20 ans de prison requises contre Sellal et Ouyahia    Littérature : Le Prix Assia-Djebar 2019 attribué jeudi à Alger à trois lauréats    Dramaturgie en tamazight : Lancement samedi du Prix national "Mohia d'Or" à Tizi-Ouzou    Décès du chanteur kabyle Mesbah Mohand-Ameziane    Le Petro Atletico et l'USMA se neutralisent    Le CRB creuse l'écart, l'ESS respire    Une réunion interministérielle pour l'évaluation de la saison du Hadj 2019    Saisie de tous les biens et fonds illégaux des accusés    Bensebaini avait «oublié» que c'était à lui de tirer le pénalty    La parole aux avocats    Début lundi du scrutin dans les bureaux itinérants    «L'Algérie contemporaine, cultures et identités», d'Ahmed Cheniki    La pièce de théâtre «Ez'Zaouèche» présentée    APN: examen des amendements proposés au projet de loi relatif au Conseil national de la Recherche scientifique    3EME CONFERENCE INTERNATIONALE DE BIOSCIENCES : Les raisons du cancer en débat à Oran    Le Polisario proteste contre "France2" pour un "documentaire de propagande" sur l'occupation du Sahara occidental    Human Rights Watch dénonce    Le Congrès américain désavoue Trump    Gâteau au yaourt, sirop au citron    30 000 enfants migrants disparus en Europe    Le prix Mohia d'Or lancé à Tizi Ouzou    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Le Grand Prix Assia-Djebar, une opportunité de promouvoir le roman algérien à l'international    Zerouati : "l'Algérie déterminée à adopter un modèle économique durable"    Groupe C. Pétro Atlético 1- USM Alger 1 : Les Algérois n'arrivent pas à gagner    Serie A : La Juventus perd des points face à la Lazio    Chine : l'achat d'un téléphone conditionné au scan du visage    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





JSK : Lamhène en voie de se frayer un chemin parmi le onze
Publié dans Le Buteur le 20 - 04 - 2011


«Je veux remporter ma première Coupe d'Algérie»
Compte tenu des qualités techniques dont il jouit, il est vrai que le milieu de terrain de la JSK, Mokhtar Lamhène, peut facilement prétendre à une place dans le onze rentrant de la JSK. La richesse de l'effectif des Canaris, notamment en milieu de terrain offensif, contraint l'entraîneur en chef, Rachid Belhout, à faire de son mieux pour donner le maximum de temps de jeu à tout le monde et choisit les joueurs en fonction des matchs. Bien qu'il ait été relégué au rang d'éternel remplaçant sous l'ère du technicien suisse, Alain Geiger, Lamhène reprend vite la compétition et l'arrivée de Belhout a été pour lui une occasion de revenir au rythme des matchs. Le président Hannachi ne cesse d'en faire l'éloge et en tant que produit du cru de la JSK, Belhout essaye pour sa part de procéder rationnellement avec le joueur qu'il ne veut pas voir griller les étapes. Patient, Lamhène semble avoir pris la chose du bon côté et, à chaque fois qu'il est appelé à faire son entrée en cours de match, il apporte tout son talent en faveur de l'équipe. Avant-hier aussi, il aura été derrière le corner que Hamiti a repris victorieusement de la tête, signant le deuxième but, synonyme de qualification en finale. Auparavant, Lamhène, à peine incorporé, avait eu une belle occasion de scorer. A la fin de la rencontre, il a bien voulu répondre à nos questions.
«Je veux remporter ma première Coupe d'Algérie»
C'est fait. La JSK sera présente en finale de la Coupe d'Algérie après plusieurs années. Une victoire pas du tout facile que vous avez obtenue devant le MCO ; quelles sont vos impressions ?
Honnêtement, je suis comblé, une immense fierté m'anime. C'est officiel, nous sommes en finale. Le mérite ne revient pas aux joueurs et responsables seulement, les supporters ont encore une fois prouvé qu'ils sont avec la JSK pour le meilleur et pour le pire. Leur soutien aujourd'hui nous a été bénéfique à plus d'un titre, ce qui nous a même permis de garder intacte notre concentration, après l'égalisation du MCO.
Si l'on revenait sur les différentes phases de jeu du match, quel est votre point de vue ?
Comme vous l'avez sans doute remarqué, on n'a pas tardé à signer notre entame en force du match. Nous avons voulu par cette stratégie ne pas donner l'occasion à l'adversaire de prendre confiance. Le but de mon coéquipier Khellili est venu couronner une débauche d'énergie de notre part et il fallait continuer à presser et ne pas laisser l'adversaire réagir.
Après l'égalisation du MCO, avez-vous douté un instant que votre mission allait être plus compliquée ?
Vous savez bien qu'on a joué un match de coupe face à une équipe qui a, elle aussi, réalisé un bon parcours cette saison. C'est une équipe, autant motivée que nous, qui s'est déplacée à Tizi pour aller en finale. Cela veut dire que nous nous attendions à ce que les débats soient ouverts à tous les pronostics, mais nous n'avons jamais douté un instant de nos moyens de l'emporter.
Il aura fallu attendre la seconde mi-temps, plus particulièrement votre entrée en cours de jeu, pour que l'équipe aille encore de l'avant. Hamiti a beaucoup salué votre corner botté minutieusement, un commentaire ?
Je suis aussi très heureux d'avoir servi Hamiti qui a redonné l'avantage à l'équipe en fin de match. Le but est venu dans un moment très important à quelques minutes avant la fin du match. Il a même coupé le souffle aux gars du MCO. Je suis très content de vivre pour la première fois de ma carrière une finale de Coupe d'Algérie, et avec la JSK qui m'a vu grandir, je ne pourrais demander plus.
Peu avant, vous aviez, vous personnellement, eu une belle opportunité d'inscrire un but ; que s'est-il passé au juste ?
Je suis fou de rage… Marquer un but dans un match pareil aurait été un exploit pour moi personnellement. La raison est que c'était la première balle que j'avais reçue, je venais à peine de rentrer sur la pelouse. J'ai essayé de reculer légèrement pour armer mon tir, mais le défenseur oranais a eu le temps de revenir. J'avais encore besoin de prendre mes repères, sinon je suis content que juste après, j'ai envoyé le corner à Hamiti qui a repris de la tête redonnant l'avantage à la JSK, assurant ainsi sa qualification dans le temps réglementaire.
La finale, vous y pensez déjà ?
On dit que l'appétit vient en mangeant. C'est vrai que la coupe ne peut pas constituer un objectif principal lors de ces premiers tours, mais au vu de notre parcours cette année, on avait revu nos ambitions à la hausse. On a cru en nos moyens et maintenant, on veut la coupe et on se battra pour l'avoir.
Avant la grande finale, la JSK effectuera un long et périlleux déplacement au Gabon. Vous irez là-bas avec un moral gonflé à bloc, n'est ce pas ?
On fera tout pour savourer la qualification le plus vite possible, nous sommes appelés à jouer un match de Coupe de la CAF. On ne passera que deux jours au pays avant de partir pour le Gabon. Notre mission consistera à réaliser une bonne opération qui sera pour nous une marge de sécurité, en prévision du match retour qui aura lieu 15 jours plus tard à Tizi.
Ne pensez-vous pas que c'est le moment de songer sérieusement à vous en sélection nationale Espoirs ?
Je ne voudrais pas griller les étapes... Je crois qu'il y a des personnes habilitées à répondre à cette question. Tout ce que je peux vous dire, c'est que jouer pour les couleurs de son pays n'a pas de prix. Je continuerai encore à me défoncer avec la JSK jusqu'au jour où l'on viendra m'annoncer que je suis retenu.
___________________________
Ya Cherif El Ouazzani, ce n'est que du foot !
63 sélections en 12 ans de carrière internationale, élu 2e meilleur joueur africain en 1990, deux fois champion d'Algérie avec le MCO en 1988 et 1993, vainqueur de la Coupe d'Algérie à 3 reprises avec le MCO en 1984, 1985 et 1996, double vainqueur de la Coupe arabe des vainqueurs de coupe en 1997 et 1998, vainqueur de la Supercoupe arabe en 1999 avec le MCO. En jetant un coup d'œil sur son glorieux parcours avec le MCO et la sélection nationale, on doit du respect à Si Tahar qui s'est reconverti, il y a quelques années, en entraîneur. Sauf quand on voit son comportement indigne à la fin du match de lundi dernier à l'entrée des vestiaires des arbitres, on ne peut respecter cet individu qui a proféré des injures que nul ne peut répéter. Scandaleux de la part d'un entraîneur qui a sans doute oublié qu'un entraîneur et avant tout un pédagogue. Le pire dans tout ça, c'est qu'au moment où il proférait des insultes à Hannachi, aux dirigeants kabyles et à l'arbitre de la rencontre Bichari, il y avait le capitaine Ouasti, Berradja et d'autres joueurs. Le capitaine du MCO imitera son entraîneur en s'attaquant à Bichari, à un supporter puis… à Hannachi. La question est de savoir maintenant quelle image va-t-on garder de Cherif El Ouazani. Il est certain que ce sera celle d'un entraîneur qui n'a rien à faire dans le monde du football ? Que vont-ils retenir de lui les Belaïli et Aouedj qui ne sont que de jeunes internationaux Espoirs ? Difficile de répondre à cette question, surtout pour tous ceux qui se trouvaient à l'entrée des vestiaires lundi soir à la fin de cette demi-finale entre deux grands clubs du football algérien. Heureusement que le MCO compte des hommes qui méritent le plus grand respect, à l'instar de Belloumi qui ne savait plus où donner de la tête. Après avoir félicité Hannachi pour cette qualification en finale, la légende du football algérien s'est éclipsée afin de ne pas entacher son image. Après tout, ce n'est qu'un match de foot ya Cherif El Ouazzani, vous qui avez pourtant joué en Algérie, en Turquie et au Maroc durant plus de 19 ans !
___________________________
Les dirigeants du MOB félicitent la JSK
Comme c'est devenu une tradition, les dirigeants du MOB n'ont pas raté l'occasion de la qualification de la JS Kabylie en finale de la Coupe d'Algérie pour présenter leurs félicitations aux dirigeants, supporters et joueurs de la JSK. En effet, le président du MO Béjaïa, en l'occurrence Arab Bennai, a tenu à nous affirmer : «Nous tenons à présenter nos félicitations à la JSK qui vient de se qualifier à la finale de la Coupe d'Algérie et nous lui souhaitons bon courage pour la suite et surtout de remporter le trophée. C'est une bonne chose de voir en finale un club comme la JSK que nous avons toujours soutenu et que nous espérons voir remporter cette édition et réaliser de bon parcours en Coupe d'Afrique et en championnat.»
___________________________
Le président de la FAHB présent
La qualification de la JSK avant-hier en finale de la Coupe d'Algérie a été rehaussée par la présence du président de la Fédération algérienne de handball, Djaffar Aït Mouloud. Ce dernier est rentré à Tizi spécialement pour assister à la belle affiche JSK-MCO, sachant qu'en plus du handball dont il est le premier responsable, Aït Mouloud est aussi un mordu de football et de la JSK où il a connu les plus beaux moments de sa carrière.
«Je félicite la JSK pour sa qualification»
Je présente mes sincères félicitations à la JSK qui a réalisé une belle prouesse ce soir en se qualifiant en finale de la Coupe d'Algérie. Le match dans son ensemble d'un niveau appréciable surtout qu'il n'a connu aucun dépassement entre les joueurs. La JSK mérite sa qualification et je lui souhaite de remporter le trophée.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.