FFS: Un «changement de système par une approche consensuelle et pacifique»    Appel à la dissolution de l'APN    Mort de Khashoggi: Ryad avoue mais ne dit pas tout    Sahara occidental: Six plaintes contre des groupes français    Révoltant    Ligue 2: L'USMB, l'USMH et le RCK dans de beaux draps    Equipe nationale: Le match amical contre le Qatar fixé au 23 décembre    USM Bel-Abbès: Un point inespéré    Tlemcen: Plus de 2.000 unités de boissons alcoolisées interceptées    Selon un récent bilan de l'OPGI: Près de 60.000 logements sociaux attribués en deux décennies    Non exploités par leurs bénéficiaires depuis plus de 10 ans: Une vingtaine de locaux commerciaux à l'abandon à Oued Tlélat     Destitution du président de l'APN : Le PLD dénonce un «coup de force»    Une exposition entièrement dédiée à l'importation de produits et services : Seules 14 entreprises représenteront l'Algérie à Shanghai    Bomare Company (Stream System) : Des performances à l'export malgré les entraves    Sale temps pour les Al Saoud    Elections législatives en Afghanistan : Sous la menace des talibans    Après 9 mois : Nestlé tient le cap et confirme ses objectifs annuels    Englué par Wall Street : Le pétrole finit au plus bas depuis un mois    Conseil d'Affaires algéro-britannique: L'excellence des relations bilatérales réaffirmée    Bilan des JOJ 2018 : Belle moisson de 5 médailles pour l'Algérie    Coupe de la Confédération 2019: L'USM Bel Abbès dépose son dossier d'engagement au dernier moment    La chimie a toujours raison    L'exclusion de Salima Ghezali du FFS est un déni absolu des règles et valeurs démocratiques    General Electric Algeria Turbines (GEAT) : Un programme de formation unique en Afrique    Tizi-Ouzou : Signature d'une convention entre l'UMMTO et une unité de montage de tracteurs    17 Octobre 1961 à Paris : «Ici, on noie les Algériens»    Palais de la culture Moufdi Zakaria de Kouba : Un hommage à Ouazib Mohand Ameziane    Festival international de théâtre de Béjaïa : Histoire d'un petit boucher indésirable    Siha-DZ", l'application localisant les pharmacies de garde et les hôpitaux    La traduction en temps réel avec Google Assistant    "L'APN ne sera pas dissoute"    Le front social en ébullition    Des cours de mise à niveau pour les élèves "déficients"    5 ans de prison pour le chef de service !    Expulsion de l'ambassadrice vénézuélienne    Les Canaris toujours invincibles    Le journaliste emprisonné, en danger de mort    Banksy révèle comment aurait dû se dérouler la destruction de son oeuvre    Six plaintes déposées par le Front Polisario contre des groupes français    Pluies à Boumerdès: Risques d'inondation dans plusieurs communes    Jamal Khashoggi tué au consulat d'Istanbul: Le crime d'Etat de l'Arabie saoudite    La JS Saoura accrochée par le Paradou AC    Défilé de mode algérien, maghrébin et palestinien    Arrabal, l'Egyptien    Les massacres du 17 Octobre 61 commémorés à El-Biodh    Briser le silence ; libérer la parole    US Biskra : Benaïssa suspendu 6 mois    La vacance de la présidence constatée: Qui sera le nouveau président de l'APN ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





USMA : Djediat choisit l'USMA
Publié dans Le Buteur le 28 - 07 - 2011

«Les dirigeants usmistes ont été les plus convaincants»
Haddad écrase la concurrence.
Après Abdelkader Laïfaoui qui s'est engagé mardi passé pour deux ans avec l'USMA, c'était hier au tour de Lamouri Djediat de conclure avec les responsables des Rouge et Noir. Le champion d'Algérie en titre avec l'ASO a paraphé un contrat d'une année avec l'USMA, devenant ainsi la douzième recrue officielle du club. Pourtant, on disait bien il y a deux jours que l'ex-Sétifien était beaucoup plus proche du Mouloudia qui lui aurait fait une meilleure offre, et même de son club d'origine, dont le président Medouar devait tout faire pour le retenir. Finalement, et encore une fois, les Usmistes ont été les plus convaincants.
2,7 milliards, dont une avance de 1,6 milliard
Ils ont dû renchérir pour mater la concurrence. La première proposition de l'USMA était de 2,3 milliards, elle est passée à 2,7 milliards, dont une avance de 1,6 milliard. Le reste, il le percevra sous forme de mensualités. A partir de là, entre les deux clubs, Djediat n'a pas eu du mal à faire son choix, d'autant que le joueur a dû se renseigner sur tout ce qui se passe actuellement chez le Doyen, sur le conflit entre les dirigeants et l'opposition, et la crise financière qui secoue actuellement les Vert et Rouge. Selon ses proches, il n'a pas voulu s'aventurer là-dedans.
On vient d'apprendre que vous venez de signer officiellement à l'USMA, le confirmez-vous ?
Oui, je le confirme, je viens juste de signer mon contrat (entretien réalisé hier en fin d'après-midi ndlr) avec l'USMA qui a pu satisfaire toutes mes exigences et répondre à mes attentes.
Pour quelle durée ?
Un contrat d'une année. C'était la condition que j'ai posée à tous les clubs avec lesquels j'ai négocié.
On parle d'un salaire de 3,5 millions de dinars, le confirmez-vous aussi ?
Là, on exagère un peu. Ces temps-ci, les gens fabulent en avançant des chiffres qui donnent le vertige. Il faut savoir une chose, l'USMA m'a offert ce qu'aucun autre club n'a pu le faire. Mais mon salaire est bien inférieur au chiffre que vous avancez.
Si l'on comprend bien, c'est cela qui a motivé votre choix…
Non, pas du tout, et je ne voudrai pas que les supporters de l'USMA pensent que je suis venu uniquement pour l'argent. Croyez-moi, il n'y a pas que ça dans la vie. Certes, un joueur doit assurer son avenir et celui de sa famille, mais il y a d'autres choses à prendre en considération.
Lesquelles ?
Je voulais également me rapprocher du lieu de ma résidence. A Sétif, j'avais souffert de faire tout le temps le va-et-vient et, maintenant, ce problème est réglé. Il y a aussi les objectifs de l'USMA, l'organisation de ce club et tous ce qu'il va entreprendre. Franchement, cela m'a donné l'envie de m'engager avec eux. En tout cas, ils ont été les plus convaincants.
Et qu'en est-il de l'ASO ?
J'ai discuté avec Medouar et je n'ai pas trouvé chez lui une réelle volonté de me garder. Son offre était très loin de celles du Mouloudia ou de l'USMA, presque la moitié. Il m'a refroidi.
-------------------------------------------
Hamidi prend trois mois de salaire et s'en va
Chikh Hamidi, mis sur la liste des joueurs à libérer, a obtenu hier sa lettre de libération après avoir négocié son départ avec la direction du club. Il est à noter que le joueur est encore sous contrat avec l'USMA et, de ce fait, à partir du moment où on a décidé de se séparer de services, on devait naturellement l'indemniser. On a donc convenu, en commun accord, de lui verser trois mois de salaire et sa lettre de libération entre les mains contre la résiliation de son contrat. C'est ce qui a été fait hier.
-------------------------------------------
Lemouchia pousse Heriat vers la sortie
Comme on le sait, Heriat a été repêché après avoir été décidé, dans un premier temps, de le libérer. Mais la venue quasi officielle de Khaled Lemouchia a obligé les responsables du club à libérer de la place, et c'est Heriat qui en a fait les frais. Il est à noter que malgré la décision de le maintenir, le joueur insistait pour qu'il parte. Il a été donc convoqué hier chez Mouldi Aissaoui pour lui annoncer la nouvelle. Heriat n'en demandait pas plus. Cela dit, et comme Hamidi, il est toujours sous contrat avec l'USMA. Pour la résiliation dudit contrat, la direction a dû également lui verser trois mois de salaire en plus de sa lettre de libération. Selon nos informations, Heriat aurait pris la direction de Sétif pour discuter avec les responsables de l'Entente.
-------------------------------------------
Pas de compromis avec Ghazi
Le cas Karim Ghazi n'est pas encore résolu. Toujours sous contrat avec l'USMA, le milieu de terrain des Rouge et Noir n'a pas encore trouvé d'accord avec la direction du club pour la résiliation de son contrat. On lui a proposé, comme pour les autres joueurs, le versement de trois mois de salaire plus sa lettre de libération, mais le joueur a refusé. Déjà, sa mise à l'écart a été perçue comme une véritable injustice de sa part, lui qui avait passé quinze ans de sa carrière à l'USMA. Il estime que ce n'est guère le sort qu'on réserve à un enfant du club, pas de cette manière en tout cas, et rien que pour ça, il ne serait pas prêt de son côté à faire des concessions. Selon nos informations, Ghazi aurait exigé six mois de salaires, sinon rien. Pour le moment, la situation en est restée là.
-------------------------------------------
Le cas Aït Ouamar divise les responsables
Aït Ouamar, à qui on a signifié récemment sa fin de mission à l'USMA après que les responsables du club eurent refusé d'accéder à sa demande de revoir à la hausse ses rémunérations, aurait demandé hier audience au DG du club, Mouldi Aissaoui, qui n'a pas pu le recevoir. On ignore pour quelle raison, mais le joueur aurait reçu un coup de fil de la part de son entraîneur Hervé Renard qui lui aurait demandé de ne rien faire et d'attendre son retour. Il lui aurait fait savoir, en effet, qu'il compte le garder, contrairement à la décision des dirigeants qui ne veulent plus de lui. C'est pour cette raison qu'il était venu les voir afin de voir plus clair. Mais, apparemment, on devra attendre le retour de Renard, prévu le 29 du mois en cours, pour trancher ce cas.
-------------------------------------------
Haddad écrase la concurrence
Avec la venue de Laïfaoui, le recrutement est presque clos à l'USMA, si l'on prend en considération l'éventuelle signature dans les heures qui viennent de Bezzaz et Lemouchia. Ainsi, les Rouge et Noir ont tout raflé durant cette intersaison, écrasant toute concurrence, notamment celle de l'est du pays où l'Entente avait la main mise ces dernières années sur le marché des transferts. Hormis Hocine Metref, dont le départ à la JSK a été perçu comme un véritable échec, la nouvelle direction de l'USMA a fait venir tous les éléments qu'elle voulait, à une seule exception, Hadj Aissa. Mais rien n'a été perdu dès lors que la direction usmiste est parvenue, hier, à faire signer Djediat
Le pari fou de l'USMA
Comme on le sait, l'effectif de la saison précédente n'était pas vraiment compatible avec les nouvelles ambitions du club et le projet mis en place par les nouveaux dirigeants, comme en témoignent les mauvaises performances de l'équipe tout au long de l'exercice écoulé où elle a dû lutter jusqu'à l'ultime journée pour assurer son maintien en ligue 1 en dépit des grands moyens mis en place, même si, entre temps, des problèmes extra sportifs avaient entravé sérieusement la marche du groupe. Bref, à partir de là, il était clair qu'en prévision de la nouvelle saison et par rapport au défi que Haddad voulait relever, une large revue d'effectif allait avoir lieu. Il ne s'agissait pas d'un renforcement, mais plutôt d'un renouvellement de tout l'effectif, comme on peut le constater aujourd'hui, avec pas moins de onze recrues officielles jusque-là, toutes prétendantes à une place de titulaire. Et avec la venue de Bezzaz et Lemouchia, le nombre augmenterait à treize nouveaux joueurs, tous de potentiels titulaires. Cela voudrait dire qu'à l'occasion de la première journée de la nouvelle saison, on risque de ne retrouver sur le terrain aucun élément de l'ancien effectif. Un pari aussi osé, c'est du jamais vu.
Tout est OK en défense et dans l'entre jeu
Pour le poste de gardien de but, c'est le revenant Zemmamouche qui va l'occuper. En défense, après la venue de Laïfaoui, l'axe central est désormais renforcé et, du coup, l'équilibre s'est fait. Avec Meftah à droite et Yekhlef à gauche, en plus de Chafaï, Maïga et le néo usmiste Belabès, sans parler de Khoualed qui est toujours là, il ne devrait y avoir plus de soucis derrière. Idem au niveau de l'entre jeu où, si on arrive à conclure avec Lemouchia, l'USMA aura frappé un grand coup en disposant d'un milieu de terrain royal composé donc de Lemouchia, Bouchema et Fahem, une composante qui fait rappeler celle des débuts des années 2000 avec Djahnine, Ghazi et Mahieddine Meftah au sommet de leur rendement.
De l'encombrement aux avant-postes
Aux avant-postes, on aura enfin l'embarras du choix. On a gardé les meilleurs éléments de la saison précédente, Daham, Ouznadji, Meklouche et Benaldjia, et on a fait venir en plus Boualem, Boumechra, Hamiti et Bezzaz. Si on était à court d'arguments à ce niveau la saison passée, on est à présent bien armé, très bien même, au point où cela engendre un véritable encombrement où les choses seront certainement très difficiles à gérer. C'est le compartiment où Hervé Renard aura du souci à se faire, d'autant que parmi tout ce beau monde, on constate l'absence d'un véritable meneur de jeu. Certes, on a pensé à ce poste et au profil qu'il faut, mais on n'a pas trop insisté là-dessus. Ceux qui pensent que Boualem peut tenir ce rôle se trompent. L'ex-Harrachi ne peut pas assumer cette tâche à l'USMA, il n'en a pas le profil, ni l'expérience nécessaire, encore moins Boumechra. Hadj Aissa et Djediat sont les seuls qui peuvent répondre à ce besoin, c'est la raison pour laquelle les Usmistes ont fait le forcing pour le recrutement du Chélifien. Avec la signature de Djediat, hier, Haddad aura écrasé son monde
-------------------------------------------
Selon le journal égyptien Al Masri
Hervé Renard, un des sérieux candidats pour succéder à Shehata
S'agit-il d'une rumeur ou d'une information fondée ? On n'en sait pas trop, mais c'est le quotidien égyptien Al Masri, réputé pour être une publication sérieuse, qui l'a annoncé : Hervé Renard, l'entraîneur de l'USM Alger, serait un des sérieux candidats pour remplacer Hassan Shehata à la tête de la sélection égyptienne, aux côté du Colombien Mattura, le conseiller technique de Shehata. Il est à rappeler que dans le contrat signé avec l'USMA, Il y a une close qui stipule qu'Hervé Renard pourrait partir s'il recevait une offre d'une quelconque sélection et, à partir de là, il n'est pas à écarter que le technicien français aurait postulé pour succéder à Shehata. Pour le moment, le journal égyptien n'a pas donné plus de détails.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.