Tottenham : Une offre pour En-Nesyri ?    [Vidéo] La déferlante Casbah-Bab El Oued en puissance    Sous le signe de solidarité avec les pompiers à Bouira    Prix littéraire Méditerranée 2021 : Boualem Sansal lauréat    Législatives du 12 juin: Ennahda appelle les citoyens à se rendre massivement aux urnes pour choisir leurs représentants    Football / Coupe de la Ligue : USMA-MCA éclipse tout    La stabilité de la région tributaire du respect par le Maroc de ses frontières internationales    LE 8 MAI 1945, LE 8 MAI 2021, UN MÊME MOT D'ORDRE : RENDEZ-NOUS L'ALGERIE !    V 116 : Le Hirak change d'itinéraire    Coronavirus: 219 nouveaux cas, 142 guérisons et 8 décès    Equipe nationale de football : Algérie - Mauritanie le 3 juin à Blida    UA: échange de vues entre Boukadoum et Faki au sujet des travaux du CPS    Insistance sur la nécessaire implication dans le processus électoral    Elaboration d'une feuille de route relative à l'enseignement de Tamazight    La journée de la mémoire "n'est pas exclusive aux seules massacres du 8 mai 1945"    L'opération Barkhane ne devrait pas durer plus que quelques années    Covid-19: des autorisations d'exportation de masques "prochainement délivrées"    Les réserves d'eau du pays "suffisantes jusqu'à l'automne prochain"    Massacres du 8 mai 1945: Des films sur la résistance et la révolution programmés à Sétif    Juanfran pas tendre avec Neymar : "Il est insupportable"    Mahrez: "difficile de remporter la ligue des champions si..."    Un jeudi apocalyptique à M'sila    Coopération : lancement officiel du projet de création d'un Conseil d'affaires algéro-mozambicain    La recherche de solutions aux différentes revendications doit se faire dans le cadre d'une approche progressive    Mahrez a mis Paris à ses pieds    Messaoudi (JSS) maintient le cap    L'opposition conteste la prise de pouvoir par les militaires    Sonatrach évoque une reprise de ses activités en Libye    2 personnes trouvent la mort sur la RN 47    Tajine de poulet sucré-salé    Les pompiers exigent la réintégration de leurs collègues    Relâchement généralisé et persistant    Les prix se consolident    L'ouverture de bureaux de change n'est pas envisageable    La Cnas lance une application au profit des femmes enceintes    Algérie-Libye : une position ferme et réaliste (1re partie)    Le Parlement adopte l'amendement de la loi sur la Cour constitutionnelle    Inexistant au centre-ouest du pays : Le projet de CHU relancé à Chlef    563 LSP à Souidania : Le projet en stand-by    Les démarches de sa prise en charge engagées    Les candidats retiennent leur souffle    Les agents agréés de l'Otan aux abois    L'armée hausse le ton    L'UA condamne les attaques terroristes au Burkina-Faso, Mali et Niger    Un policier tué dans une attaque jihadiste sur des puits de pétrole    «Nous voulons la vérité des faits sans complexes»    Appel à l'exploitation économique du patrimoine culturel    Le roman de Salim Bachi parait aujourd'hui    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





MCA : «Mercredi, c'est notre finale au 5-Juillet»
Publié dans Le Buteur le 29 - 04 - 2012

Yachir : «Nous compatissons avec l'USMA mais ce mercredi, pas question de leur céder le moindre point»
Comme tout le monde le sait, le derby de la capitale tant attendu a été décalé, en raison du déroulement de la finale de la Coupe d'Algérie au stade Olympique. A deux jours de cette confrontation, ça ne parle que du derby dans les quartiers de Bab El Oued, entre Mouloudéens et Usmistes où l'on se taquine mutuellement dans une ambiance bon enfant. Ainsi donc, après le Clasico entre le Barca et le Real puis les demi-finales de la Ligue des champions, c'est au tour du meilleur derby d'Algérie d'occuper les esprits. En effet, depuis une décennie, jamais une rencontre entre les deux équipes n'est annoncée de manière aussi palpitante, pour la simple raison qu'elles affichent toutes les deux une bonne santé. Par le passé et lorsque l'USMA dominait le championnat, le Mouloudia avait connu des moments difficiles, où parfois les rencontres entre les équipes étaient presque sans enjeu. Lors de l'année du sacre du MCA en 2012, l'USMA n'était plus cette équipe qui faisait peur à tout le monde, réalisant un parcours en dents de scie. Toutefois, ce match retour entre les deux équipes est entouré d'un enjeu de taille, puisque les camarades de Djallit sont à la recherche d'un cinquième succès consécutif qui leur permettra de croire toujours à cette troisième place du classement et prendre ainsi part à la Coupe de la CAF, la saison prochaine. Quant à l'USMA, la défaite lui est interdite, condition sine qua non pour les poulains de Meziane Ighil de rester dans la course au titre. Ainsi, dans les rues de Bab El Oued, cette confrontation est assimilée à une finale entre les deux équipes. «Mercredi, ce sera notre finale au stade du 5-Juillet.» C'est la phrase qui revient le plus chez les supporters des deux équipes. Histoire de faire allusion à la finale de la Coupe d'Algérie qui sera jouera, la veille, entre le CRB et l'ESS.
Mobilisation chez
les Chnaoua
L'enjeu de la rencontre ainsi que la remontée spectaculaire enregistrée par leur équipe inciteront les Chnaoua à se déplacer en grand nombre au stade du 5-Juillet pour soutenir leur équipe, eux qui croient dur comme fer que le Mouloudia enchaînera par une cinquième victoire en championnat, voire un sixième succès d'affilée, du fait que les coéquipiers de Koudri donneront par la suite la réplique au CRB, au stade du 5-Juillet. Ainsi donc, le MCA abordera un virage décisif avec les deux derbys. Les Chnaoua, pour leur part, savent que leur rôle sera déterminant. Dans les fiefs du Mouloudia, on se prépare à envahir l'enceinte du 5-Juillet. D'ailleurs, on confectionne de nouveaux drapeaux et on prépare même de nouvelles chansons à l'occasion du derby. Une ambiance d'avant- match qui nous rappelle le bon vieux temps lorsque les derbys étaient une véritable fête du football. C'est cette ambiance que les Chnaoua veulent donc revivre ce mercredi au stade du 5-Juillet.
Une totale solidarité avec l'USMA
En dépit de la rivalité sportive qui existe entre les deux équipes, les Chnaoua se montrent solidaires avec les Usmistes, depuis les déplorables incidents survenus à Saïda. Les Mouloudéens ont d'ailleurs condamné l'agression lâche dont l'USMA a été victime, et ils ne vont pas manquer de montrer cet élan de solidarité à l'occasion du derby. Ils comptent donner une leçon de sportivité à tout le monde, car en dépit de la rivalité qui existe entre les deux formations depuis longtemps, jamais un incident n'a émaillé les matchs qui se sont déroulés entre les deux galeries. Ce qui démontre que le football est une fête avant tout. Ce qui est certain, c'est que la fête aura lieu ce mercredi au stade du 5-Juillet, quel que soit le vainqueur.
Yachir : «Nous compatissons avec l'USMA mais ce mercredi, pas question de leur céder le moindre point»
Relégué lors des trois derniers matches au banc de touche, Samy Yachir espère refaire surface face à l'USMA dans un derby de tous les dangers. Pour l'ex-Harrachi, il faut profiter des déboires des Usmistes pour arracher les trois points de la victoire nécessaires dans la quête du podium.
Comment vous sentez-vous moralement, à quelques jours du match derby ?
Je me sens bien. Vous savez, lorsque vous êtes bien physiquement, tout suit derrière. Je me prépare comme tous mes camarades à cette affiche qui tient nos supporters en haleine, même si la programmation laisse à désirer.
C'est-à-dire…
Le fait de jouer le lendemain d'une finale de Coupe d'Algérie, qui sera précédée par une finale militaire, risque de détériorer la pelouse. A partir de là, il ne faut pas s'attendre à un match de haute facture en termes de qualité de jeu, car l'engagement physique y sera sans le moindre doute. Il y a aussi l'heure du match, car programmer une telle affiche à 16h n'est pas du tout indiqué. Il y aura moins de monde au stade, alors que le derby a toujours été caractérisé par une affluence nombreuse. Mais il faudra faire avec, même si nous aimerions que nos supporters viennent en très grand nombre pour nous soutenir, car nous aurons besoin d'eux.
Est-ce que vous gardez bon espoir de jouer ce match comme titulaire ?
Qui ne voudra pas prendre part à ce match comme titulaire ? Il y a vraiment une concurrence rude mais loyale, car les places sont chères. Il faudra gagner la confiance du coach qui devra trancher. Personnellement, j'ai démontré contre l'IBKEK que j'étais en très bonne forme. Maintenant, il faut continuer à bosser en espérant me retrouver dans le onze de départ.
Comment voyez-vous cette affiche face au club voisin ?
Ce sera un match très engagé, comme je vous l'ai dit, où la moindre erreur peut s'avérer fatale pour l'une ou l'autre équipe. On sait que notre adversaire n'est pas au mieux de sa forme. Ce ne sera pas facile pour lui de retrouver les terrains, après les graves incidents de Saïda que nous dénonçons tous fermement. Il y aura des absents. Mais l'USMA possède un banc de touche assez impressionnant qui lui permet de surmonter cette crise. Il ne faut pas aussi oublier que l'USMA est dos au mur et doit impérativement s'imposer pour rester dans la course au titre. A nous, donc, de saisir cette opportunité pour prendre la mesure de l'USMA et contrecarrer, ainsi, leur projet car nous aussi, on n'a nullement envie que notre belle série s'arrête ce mercredi.
-----------------------
Des échos favorables pour le Mouloudia nous sont parvenus
Les Qataris partants pour un contrat de sponsoring
Tout porte à croire que la visite de M. Jean-Luc Gripond aura été bénéfique pour le Mouloudia. Le premier responsable de la société Sport Vision, qui est aussi conseiller à la FIFA ainsi qu'à la Foundation Sport, a eu une bonne image des responsables du Mouloudia lors de la réunion qu'il a eue avec eux autour d'un déjeuner offert à l'auberge du Moulin, en présence aussi de Zoubir Makhlouf. Même si le dossier du Mouloudia ne sera acheminé au Qatar que d'ici à deux jours, une source digne de foi nous a confié que les Qataris sont partants pour un contrat de sponsoring d'une année pour l'instant et qui sera très fructueux pour le MCA. En plus de l'apport de l'équipementier Bourrda qui mettra le paquet, l'une des entreprises de la Qatar Foundation débloquera une bonne somme d'argent pour le MCA sous forme de sponsoring. Comme le Mouloudia a déjà un contrat de sponsoring avec Djezzy qui avoisine les 11 milliards de centimes, on peut dire que l'équipe est bien partie pour assurer une certaine prospérité financière la saison prochaine
Une option pour racheter le club
Lors de la première rencontre qui a eu lieu entre les responsables du MCA et M. Gripond, les Mouloudéens ont proposé à leur interlocuteur deux options pour un partenariat entre les deux parties, à savoir un apport financier sous forme de sponsoring ou une opération d'investissement pour acheter des actions de la SSPA /MCA. Selon la même source, il semble bien que les Qataris soient intéressés par la signature d'un contrat de sponsoring, avec une option pour racheter le club à hauteur de 49 %, dans un proche l'avenir. Le contrat de sponsoring, qui s'annonce d'ores et déjà fructueux s'il se concrétise, pourrait même s'étaler sur deux années.
Les dettes de la SSPA/MCA ne sont pas importantes pour les Qataris
Bien avant l'étude du dossier du MCA, et à travers les informations communiquées par M. Gripond, il semble bien que les dettes de la SSPA/MCA ne sont pas importantes pour les responsables qataris, eux qui ont pour habitude de racheter des entreprises déficitaires à coups de milliards, en réussissant à les rentabiliser par la suite. C'est d'ailleurs l'une des filiales de la Qatar Foundation, spécialisée dans le domaine de la gestion et du tourisme qui a des projets en Algérie, qui pourrait rentrer en partenariat avec le MCA. Ce qui est certain, c'est que les Qataris sont intéressés de prendre le MCA qui présente un label lucratif.
Tafat : «Je ne suis pas un opposant à Loungar, j'œuvre pour l'intérêt du Mouloudia»
Au lendemain de la sortie médiatique d'Abdelkader Bouhraoua, les réactions ont commencé à fuser de toutes parts. Accusé ouvertement par le président du conseil d'administration d'œuvrer pour faire front à la venue de Loungar, Ahmed Tafat s'est inscrit en faux contre toutes ces allégations qu'il a qualifiées de calomnieuses. Tafat a profité, donc, de l'occasion pour défendre sa position tout en affirmant son envie de faire passer l'intérêt du Mouloudia avant toute chose. «Ecoutez, les déclarations de Bouhraoua n'engagent que lui. Moi, je dis et le redis : je ne suis ni contre Loungar ni pour les Qataris, ni pour toute autre personne. Je suis un amoureux du Mouloudia qui œuvre pour l'intérêt de ce club prestigieux. Est-ce un pêché de vouloir chercher la meilleure formule pour le club ? Il y a des normes administratives qu'il faut respecter, un point c'est tout. Maintenant, il y a un protocole que va nous remettre dans les heures qui viennent Iddir Loungar, ensuite, on verra ce qu'il y aura lieu de faire toujours dans l'intérêt du Mouloudia. Moi, ce que je revendique haut et fort, c'est d'avoir du concret. A ce stade, les belles paroles ne suffisent plus. Il faut présenter des garanties. Alors, qu'on cesse de m'accuser d'être un opposant à Loungar. Tout investisseur qui veut mettre de l'argent au Mouloudia sera le bienvenu», a conclu le membre du CA.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.