PSG : Pochettino s'exprime pour Neymar    Extinction de l'action publique dans l'affaire Tabbou    Barça : Koeman tranquille pendant deux jours    Bordj Bou Arréridj : Retard dans le versement des cotisations    Les micro-entreprises appelées à s'inscrire    Le gouvernement envisage une protection policière pour les députés    Italie : deuxième tour des élections municipales à Rome    L'UGTT appelle à présenter les objectifs    Fin des procès par visioconférence à Oran    Brahim Laâlami transféré à la prison de Bouira    Près de 300 harraga secourus en mer par les Espagnols    Le Cnapeste s'alarme de la dégradation de la situation des enseignants    Massacres du 17 octobre 1961 : Fatima, la fille du fleuve, une BD contre l'oubli    Nombreux appels à la désescalade    Issine ? Connais pas !    Tebboune déclare la guerre aux spéculateurs    Un nouveau concept sur le marché des assurances    Paqueta croit aux chances du Chabab    Medaouar assure que «rien n'est officiel»    Milan prend la tête après un samedi renversant    Le MSP menace de se retirer    Le chef de l'état se recueille au sanctuaire du Martyr    Benbouzid «corrige» l'OMS    «Rien n'a été fait en matière de prévention»    Cherchem    «L'informel ? Un danger pour la sécurité du pays»    Présentation à Alger d'une pièce théâtrale sur la Révolution algérienne    Liga : Le Barça se reprend face à Valence    Asphyxiées par le monoxyde de carbone: Trois personnes sauvées par la protection civile à Es-Sénia    Haï Edhaya: Un quinquagénaire mort dans un incendie    WA Tlemcen: Une nouvelle ère commence    Croissance factice    La mort comme seul héritage    17 octobre 1961: L'Algérie n'acceptera jamais une amnistie des mémoires    Tlemcen: Une stèle dédiée à Benaouda Benzerdjeb    Les néo-harkis reviennent cette semaine    «Il n'y a pas de petits ou de grands pétards»    La main tendue de Lamamra    Le Polisario demande à l'ONU de préciser la mission de son émissaire    Déboires d'un père de 9 enfants    Une loi pour protéger les institutions    Où finira robert Lewandowski?    La France officielle se cloisonne    L'Algérie «rapatrie» le 17 octobre 1961    Un langage et des paradoxes...    Vers de nouvelles hausses en 2022    "Ni complaisance, ni compromission"    Plusieurs secteurs à l'ordre du jour    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



JSK : Belkalem au Hertha Berlin via Shalke 04
Publié dans Le Buteur le 03 - 04 - 2013

Benlameri : «Nous devons prendre notre revanche sur le MCA»
Essaïd Belkalem devrait jouer ses derniers matches en Algérie. Le défenseur de la JSK, devenu un pilier de la défense de l'EN, peut se targuer d'avoir quelques prétendants en Europe. Alors que Getafe (Liga, Espagne) a dépêché son directeur sportif lors du match Algérie-Bénin (3-1) pour s'enquérir de son profil, une piste menant en Bundesliga commence à se dégager. Plus ou moins connu de quelques clubs allemands, Essaïd Belkalem pourrait se voir proposer un projet sous peu. En effet, une invitation pourrait lui être adressée dans les tout prochains jours.

Schalke 04 veut le recruter, puis le prêter
L'un des clubs intéressés est le Schalke 04. Le club allemand avait déjà dépêché son directeur sportif en Afrique du Sud pour superviser le défenseur de la JSK, sur recommandation d'un agent de joueur algérien établi en Allemagne. Sur le principe, Schalke 04 semble plus ou moins intéressé, mais son entraîneur pause une condition : le recruter, puis le prêter. Estimant qu'il n'est pas encore au niveau, Jens Keller propose de l'engager, puis l'envoyer faire son apprentissage dans un «petit» club de Bundesliga avant de le récupérer. Pour ça, il prévoit un contrat de longue durée. «Trois à quatre ans», nous confie notre source.

Le Hertha Berlin, probable point de chute
Dans le projet de Schalke 04, Belkalem devrait donc aller refaire ses classes en «bas» avant de pouvoir prétendre à une place dans le groupe pro. L'agent qui est chargé du dossier réfléchit à l'éventualité de le prêter au Hertha Berlin, l'un des prétendants à l'accession en Bundesliga. Un plan de carrière idéal pour un défenseur encore en formation. Les dirigeants des deux clubs pourraient se déplacer à Alger dans les prochains jours pour négocier avec le joueur. Pour le moment, rien n'est encore décidé, plus en raison de la versatilité de Belkalem qui ne sait plus où donner de la tête avec les fausses-promesses, de plus en plus nombreuses, de pseudo-managers sans scrupules.
---------------
Alors que les états des deux mois de salaire sont préparés...
La direction verse deux primes de match aux joueurs
Comme tout le monde le sait, la situation financière du club kabyle constituait l'actualité de plusieurs jours. En effet, les joueurs, qui n'ont pas encore perçu leur argent, les deux mois de salaire, février et mars, et les primes, ont fait entendre leur voix. Le meneur de jeu kabyle, Abdelmalek Mokdad, aura profité d'une réunion provoquée au vestiaire pour en parler au nom de ses camarades. Selon des indiscrétions, on croit savoir que la direction de la SSPA/JSK, par le biais de son premier responsable, Mohand-Cherif Hannachi, a procédé durant les dernières vingt-quatre heures au versement de deux primes de match aux joueurs. Selon les informations en notre possession et qu'une source de la direction nous ont confirmées, hier après-midi, les joueurs ont perçu les deux primes de matches gagnés face au CSC, en déplacement, et au CAB, à domicile.
Les états des deux mois de salaire sont fins prêts
Toujours dans le cadre de la régularisation des joueurs, on a également appris que l'administration kabyle a préparé tous les états de salaire et compte les virer dans les prochaines heures, ce qui motivera les joueurs samedi prochain face au MCA.
Il ne reste que 4 à 5 primes de match à payer
Concernant la situation financière pendante des joueurs depuis quelque temps, on croit savoir qu'il reste encore six primes de match et deux mois de salaire, février et mars.
Les joueurs insatisfaits
Par ailleurs, les joueurs kabyles ne sont pas satisfaits du moment qu'ils s'attendaient à percevoir l'intégralité de leur argent, avant le match face au MCA. Or, et selon une source digne de foi, la direction des Canaris n'a pu rassembler la totalité de la somme qui permettrait d'assainir, au dernier centime, la situation des joueurs.
La direction rassure que la situation sera bientôt définitivement réglée
Devant l'insatisfaction des joueurs, qui n'ont, pour le moment, pas affiché publiquement leur colère, on croit savoir que la direction de la JSK a tenu à rassurer une fois de plus ses joueurs, en leur promettant de toucher prochainement par partie leur dû, assurément ce qui reste à verser. Ainsi, vu le montant exorbitant que la trésorerie kabyle doit débourser, il est, à présent, impossible de régulariser leur situation d'un coup.
La direction kabyle veut récupérer Farhat Malik
Flamboyant depuis l'entame de la saison, le jeune Farhat Malik, qui fait les beaux jours du MOB, pourrait revenir à la JSK, la saison prochaine. Du moins, c'est ce que nous avons appris hier soir. Le joueur, qui a déjà endossé le maillot jaune et vert en cadet et en junior, a vécu une expérience avec le club voisin, la JSMB en l'occurrence, avant de décrocher un contrat professionnel en Libye. Quelque temps après, il a préféré rentrer au pays et relancer sa carrière avec la formation de Hadjout, avant d'atterrir au MOB avec laquelle il ne s'arrête pas de briller.
Espoirs
MCA-JSK, à Zéralda
Le site officiel de la Ligue nationale de football a publié récemment les dates et horaires des rencontres de la 26e journée de la Ligue 1. Alors que le match MCA-JSK des seniors débutera à 18h, celui des espoirs aura lieu au stade de Zéralda, à 11h.
Bellakhdar réintègrera le groupe après
le match face au Mouloudia
C'est une période très difficile que Fayçal Bellakhdar traverse, depuis plus d'un mois. L'ex-joueur du Mouloudia d'El Eulma, qui a déjà été sanctionné financièrement à cause de son comportement jugé inacceptable, n'a toujours pas été autorisé à reprendre les entraînements avec le reste du groupe. D'ailleurs, une fois qu'il a appris que Sandjak ne comptait pas le réintégrer dans le groupe, il a directement quitté Tizi Ouzou, ralliant ainsi sa ville natale. Plusieurs jours après, le milieu offensif, qui voulait tirer les choses au clair, s'est déplacé au stade du 1er-Novembre, dans le but de rencontrer le président Hannachi et trouver une solution définitive à son cas. La preuve, il a assisté à l'intégralité de l'entraînement d'avant-hier, sans adresser la moindre parole à Sandjak. Selon les échos qui nous sont parvenus, le Canari a été autorisé à reprendre les entraînements, après le match face au Mouloudia, programmé samedi prochain. Cela dit, le meilleur passeur du MCEE la saison écoulée n'a pas été sanctionné par la direction de la JSK.
Il ne sera pas sanctionné financièrement
Tout le monde se souvient que Fayçal Bellakhdar avait déjà été sévèrement sanctionné financièrement, après avoir refusé le banc des remplaçants. Malgré le fait qu'il ait quitté l'entraînement, après le match face au CSC, la direction de la JSK ne compte pas de nouveau le priver de son salaire, du moment qu'on l'a autorisé à reprendre les entraînements cette fois. Le joueur, qui ne sera donc pas sanctionné financièrement une seconde fois, devra reprendre le plus normalement du monde l'entraînement, cette semaine.
Saïd D.
Benlameri : «Nous devons prendre
notre revanche sur le MCA»
A moins de quelques jours seulement de la 26e journée de la Ligue 1, les Canaris préparent sereinement leur déplacement à Alger pour affronter le Mouloudia. Le moins que l'on puisse dire est que les joueurs de la JSK ne pensent qu'à la revanche, eux qui ont été éliminés de la Coupe d'Algérie, au mois de décembre dernier, par cette même équipe. Joint par nos soins, hier matin, le défenseur Djamel Benlameri a tenu à nous dire que ses coéquipiers sont tous prêts pour cette importante rencontre. Toutefois, il n'a pas manqué l'occasion de nous déclarer que la programmation commence à devenir un calvaire pour les joueurs, d'autant que le championnat observera une autre trêve de deux semaines, après le match face au MCA.
De l'avis de tout le monde, l'arrêt que le championnat observe depuis presque deux semaines vous perturbe davantage, n'est-ce pas ?
Effectivement, on n'arrive toujours pas à s'habituer à ce rythme fait d'arrêts. Rester plusieurs jours sans livrer le moindre match officiel est une arme à double tranchant. Il est vrai qu'on essaye de mettre à profit cette période pour bien préparer la suite du parcours, mais rien ne remplace la compétition officielle. Désormais, nous n'avons pas trop le choix que de jouer des matchs amicaux.
Selon vous, les matchs amicaux pourraient-ils remplacer la compétition officielle ?
Comme je viens de vous dire, rien ne pourra remplacer les matchs officiels. Seulement, nous avons bien profité des deux matchs amicaux que la direction a programmés contre Akbou et la JS Saoura. La preuve, le premier responsable à la barre technique a déjà en tête l'équipe type qui sera alignée samedi.
Comment préparez-vous le match face au Mouloudia qui s'annonce d'ores et déjà palpitant ?
Après la journée de repos que le staff technique nous a accordée, nous avons repris les entraînements dans les meilleures conditions possibles. Je ne vous cache pas que mes coéquipiers sont tous conscients de la mission qui les attend samedi contre une bonne équipe du Mouloudia d'Alger qui affiche une éblouissante forme depuis quelques semaines.
Pensez-vous pouvoir revenir avec un bon résultat et stopper le MCA qui a récemment éliminé le CSC ?
Ce n'est pas parce que le Mouloudia gagne ces derniers temps que ne nous sommes pas capables de les surprendre devant leurs supporters. Il ne faut pas oublier que même la JSK n'a plus connu de défaites depuis le match face au WAT. Autrement dit, nous allons nous rendre au stade du 5-Juillet avec la ferme intention de revenir avec un bon résultat qui maintiendra nos chances intactes à même de décrocher une place sur le podium.
Etes-vous au courant que le championnat professionnel observera un autre arrêt de deux semaines, après la 26e journée ?
Non, pas du tout. Vous voulez dire que nous allons rester encore deux autres semaines sans la moindre compétition, après le match contre le Mouloudia ? Je pense que ce sera difficile de gérer toute cette période. J'espère que la direction kabyle va programmer des matchs amicaux qui nous permettront de rester compétitifs et préparer avec beaucoup de sérieux les cinq derniers matchs de la saison.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.