JM-Oran-2022 / Football (Gr.A/2e journée) : Algérie-Maroc (0-2)    Sortie de la 50e promotion à l'Ecole de Commandement et d'Etat-major de Tamentfoust à Alger    JM / Tir Sportif : 159 tireurs en lice à partir de mercredi    JM/Boxe : Houmri bat le Marocain Assaghir et passe en demi-finale    Voyage à travers l'histoire des monnaies anciennes des pays participant aux JM Oran-2022    Aménagement des horaires de travail de 07h00 à 15h00 pour les wilayas du sud du pays    Zones franches: dispositif administratif flexible et cahier des charges rigoureux pour garantir la transparence    Salon de l'Enseignement supérieur: vers l'instauration d'un enseignement de qualité pour l'édification d'une économie du savoir    Industrie pharmaceutique :196 unités de production locale de médicaments et de dispositifs médicaux    187e anniversaire de la bataille de Mactaâ: pour rappeler l'héroïsme de l'Emir Abdelkader    Santé: une "grande importance" accordée à l'application des protocoles thérapeutiques en oncologie    Migrants africains tués par la police marocaine: l'OIM et le HCR expriment leurs "plus vives inquiétudes"    Des températures caniculaires, mardi et mercredi, sur des wilayas du Sud du pays    Les colons attaquent encore Al-Aqsa    Les anciens ministres Ould Abbes et Barkat condamnés à 6 et 4 ans de prison ferme    Conseil de la nation présentation du projet de loi définissant les règles générales applicables aux zones franches    Coup d'envoi de la 13e édition    Deux dossiers retenus pour la présidence de la FAF    JM: la présence de jeunes de la communauté nationale établie en France, très importante    CN: le président de la Commission des AE reçoit le président du Groupe d'amitié France-Algérie    Festival européen de musique: le groupe "Travel Diaries" enflamme le public    OL : Aouar ne va pas prolonger son contrat    Sétif: Trois morts dans un incendie de forêt    Examens du BEM: Un taux de réussite de 55,98%    Face aux séismes    Exportations hors hydrocarbures: L'objectif de 7 milliards de dollars accessible    Football: Algérie-Maroc, aujourd'hui à 17h00: Les Verts pour la confirmation    Alger: Incendie dans le parc de l'ETUSA, 16 autobus détruits    A l'initiative de Mohamed Afane: La maison d'Oran d'Yves Saint Laurent retrouve une nouvelle vie    Des contrats menacés par le blocus pétrolier    Plus de 30 villageois dont des enfants tués    La base constitutionnelle seule au menu    Tosyali décroche le trophée    Echos d'un procès figé    Bâtonnat d'Alger: au boulot    Plus de peur que de mal    La réussite au BEM fêtée avec faste    Le FFS dérange les forces occultes    Comme une lettre à la poste    Peut-on réussir la transition?    37 médaillés des JO de Tokyo participent aux JM    Riga débarque    Comment l'émigration a lutté contre l'OAS    C'est parti pour la 13e édition    Karima et Yousra enchantent le public    Alerte Algérie : le prisonnier d'opinion Mohamed Azouz Benhalima est en danger    Le mouvement des réformes (1986-1991), précurseur du Hirak    Carnage à Melilla ou l'épouvantail de l'immigration    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ballon d'Or : Ribéry : «Je préfère gagner la Coupe du monde que le Ballon d'Or»
Publié dans Le Buteur le 14 - 01 - 2014

Messi : «Je ne regarde que devant moi, pas le passé.»
La crainte de voir Franck Ribéry abattu par l'échec au Ballon d'Or est donc balayée par lui-même. D'ailleurs dans son esprit, il ne fait aucun doute si un choix devait être fait. «Je suis un joueur d'équipe, ce qui est important, c'est de gagner des titres collectifs. Je préfère gagner la Coupe du monde que de gagner la Ballon d'Or», clame-t-il. Un soulagement pour ses fans et ceux de l'Equipe de France, à 6 mois du Mondial.
-------------
Palmarès complet
1956 : Stanley Matthews
1957 : Alfredo Di Stéfano
1958 : Raymond Kopa
1959 : Alfredo Di Stéfano
1960 : Luis Suárez
1961 : Omar Sivori
1962 : Josef Masopust
1963 : Lev Yachine
1964 : Denis Law
1965 : Eusébio
1966 : Bobby Charlton
1967 : Flórián Albert
1968 : George Best
1969 : Gianni Rivera
1970 : Gerd Müller
1971 : Johan Cruyff
1972 : Franz Beckenbauer
1973 : Johan Cruyff
1974 : Johan Cruyff
1975 : Oleg Blokhine
1976 : Franz Beckenbauer
1977 : Allan Simonsen
1978 : Kevin Keegan
1979 : Kevin Keegan
1980 : Karl-Heinz Rummenigge
1981 : Karl-Heinz Rummenigge
1982 : Paolo Rossi
1983 : Michel Platini
1984 : Michel Platini
1985 : Michel Platini
1986 : Igor Belanov
1987 : Ruud Gullit
1988 : Marco van Basten
1989 : Marco van Basten
1990 : Lothar Matthäus
1991 : Jean-Pierre Papin
1992 : Marco van Basten
1993 : Roberto Baggio
1994 : Hristo Stoichkov
1995 : George Weah
1996 : Matthias Sammer
1997 : Ronaldo
1998 : Zinédine Zidane
1999 : Rivaldo
2000 : Luis Figo
2001 : Michael Owen
2002 : Ronaldo
2003 : Pavel Nedved
2004 : Andriy Chevtchenko
2005 : Ronaldinho
2006 : Fabio Cannavaro
2007 : Kaká
2008 : Cristiano Ronaldo
2009 : Lionel Messi
2010 : Lionel Messi
2011 : Lionel Messi
2012 : Lionel Messi
-------------
Classement par pays
- 7 trophées
Allemagne (G. Müller 1970, Beckenbauer 1972 et 1976, Rummenigge 1980 et 1981, Matthäus 1990, Sammer 1996)
Pays-Bas (Cruyff 1971, 1973 et 1974, Gullit 1987, Van Basten 1988, 1989 et 1992)
- 6 trophées
France (Kopa 1958, Platini 1983, 1984 et 1985, Papin 1991, Zidane 1998)
- 5 trophées
Angleterre (Matthews 1956, Bobby Charlton 1966, Keegan 1978 et 1979, Owen 2001)
Italie (Sivori 1961, Rivera 1969, Paolo Rossi 1982, Roberto Baggio 1993, Cannavaro 2006)
Brésil (Ronaldo 1997 et 2002, Rivaldo 1999, Ronaldinho 2005, Kaká 2007)
- 3 trophées
Espagne (Di Stefano 1957 et 1959, Suarez 1960)
Portugal (Eusebio 1965, Figo 2000, Cristiano Ronaldo 2008)
Ukraine (Blokhine* 1975, Belanov* 1986, Chevtchenko 2004)
- 2 trophées
Argentine (Messi 2009 et 2010)
Rrépublique Tchéque (Masopust** 1962, Nedved 2003)
- 1 trophée
Bugarie (Stoitchkov 1994)
Danemark (Simonsen 1977)
Ecosse (Law 1964)
Hongrie (Albert 1967)
Irlande du Nord(Best 1968)
Liberia (Weah 1995)
Russie (Yachine 1963)
Classement par club
- 8 trophées
Barcelone (ESP), Juventus Turin (ITA), Milan AC (ITA)
- 6 trophées
Real Madrid (ESP)
- 5 trophées
Bayern Munich (ALL)
- 4 trophées
Manchester United (ANG)
- 2 trophées
Hambourg SV (ALL), Inter Milan (ITA), Dynamo Kiev (UKR)
- 1 trophée
Borussia Dortmund (ALL), Borussia M'gladbach (ALL), Blackpool (ANG), Liverpool (ANG), Marseille (FRA), Ajax Amsterdam (HOL), Ferencvaros (HON), Benfica Lisbonne (POR), Dukla Prague (RTC), Dynamo Moscou (RUS)
-------------
Neuf joueurs l'ont gagné au moins deux fois
Depuis la création du Ballon d'Or en 1956, neuf joueurs ont réussi la performance de remporter au moins deux fois ce trophée, au premier rang desquels figure Lionel Messi et ses quatre récompenses, un record absolu. L'Argentin devance les mythiques Johan Cruyff, Michel Platini et Marco Van Basten auréolés à trois reprises, puis Alfredo Di Stefano, Franz Beckenbauer, Kevin Keegan, Karl-Heinz Rummenigge et Ronaldo, primés deux fois.
Pelé Ballon d'Or !
Pour l'ensemble de sa carrière, le Brésilien Pelé s'est vu remettre un Ballon d'Or honorifique, hier, à Zurich. A l'époque où le «roi Pelé» illuminait de son talent les stades de football, le Ballon d'Or n'existait pas. Dans le cas contraire, nul doute que le Brésilien aurait figuré en bonne place au palmarès de cette récompense. Mais l'injustice a été enfin réparée. «J'ai gagné trois Coupes du monde, mais à une époque où le Ballon d'Or n'existait pas. Mais la FIFA a décidé de m'en accorder un», a affirmé Pelé aux médias brésiliens depuis Zurich.
Pérez, Butragueño, Zidane et Ramos ont accompagné CR7
Cristiano Ronaldo était accompagné du président Florentino Pérez, du directeur des relations internationales Emilio Butragueño, de l'entraîneur adjoint (et vainqueur du Ballon d'Or 1998) Zinédine Zidane, ainsi que de Sergio Ramos qui fait partie de l'équipe idéale FIFA/FIFPro.
-------------
La victoire la plus large
- 1. Messi (2009), 473 points sur 480, +240 Sur C.Ronaldo
- 2. Zidane (1998), 244 points sur 255, +176 sur Süker
- 3. Ronaldo (1997), 222 points sur 255, +150 sur Mijatovic
- 4. Papin (1991), 141 points sur 145, +99 sur Matthaüs, Pancev, Savicevic
La victoire la plus courte
- 1. Charlton (1966), 81 points sur 110, +1 sur Eusebio
- 2. Beckenbauer (1972), 81 sur 125, +2 sur Müller
- 3. Matthews (1956), 47 points sur 80, +3 sur Di Stefano
- 3. Simonsen (1977), 74 points, +3 sur Keegan
- 3. Sammer (1996), 144 sur 255, +3 sur Ronaldo
Le Ballon d'Or le mieux élu
- 1. Messi (2009), 473 points sur 480 (98,54%)
- 2. Platini (1984), 128 points sur 130 (98,46%)
- 3. Platini (1985), 127 points sur 130 (97,69%)
- 4. Rummenigge (1980), 122 points sur 125 (97,60%)
Le Ballon d'Or le moins bien élu
- 1. Sammer (1996), 144 points sur 255
- 2. Weah (1995), 144 points sur 245
- 3. Best (1968), 61 points sur 125
-------------
Ronaldo family au RDV
La famille du footballeur portugais sera également présente : sa mère, ses deux sœurs, son frère, son beau-frère et sa compagne, Irina Shayk, seront du voyage en Suisse.
La valeur de Cristiano augmenterait de 7 millions d'euros
Selon une étude réalisée par la société IPAM relayée par le média espagnol ABC, la valeur de Cristiano Ronaldo augmenterait de 7 millions d'euros ! Selon l'étude, le Portugais vaut actuellement 43 millions d'euros au point de vue médiatique (à ne pas confondre avec la valeur marchande, même si les deux peuvent être liés), ce qui est déjà énorme puisqu'il génère 137 millions de références sur Google, qu'il a 23 millions followers sur Twitter et 4 millions de vidéo sur You Tube. On notera enfin que le podium des joueurs ayant le plus de valeur est complété par Lionel Messi (37M€) et un certain Zlatan Ibrahimovic (22M€).
-------------
Le Ballon d'Or le plus jeune
LE TOP 15
1. Ronaldo (1997), 21 ans.
2. Best (1968), Owen (2001), Messi (2009) 22 ans.
5. Eusebio (1965), Blokhine (1975), Cristiano Ronaldo (2008), 23 ans.
8. Law (1964), Cruyff (1971), Van Basten (1988), 24 ans.
11. Suarez (1960), Muller (1970), Simonsen (1977), Rummenigge (1980), Gullit (1987), Van Basten (1989), Ronaldinho (2005), Kaka (2007), 25 ans.
Le Ballon d'Or le plus âgé
LE TOP 15
1. Matthews (1956), 41 ans.
2. Yachine (1963), 34 ans.
3. Di Stefano (1959), Cannavaro (2006), 33 ans.
5. Di Stefano (1957), Masopust (1962), Beckenbauer (1976), Nedved (2003), 31 ans.
9. Platini (1985), 30 ans.
10. Charlton (1966), Platini (1984), Matthaüs (1990), Weah (1995), Sammer (1996), 29 ans.
-------------
Hommage à Mandela et Eusebio
Nelson Mandela et Eusebio ont fait l'objet d'hommages lors de la cérémonie de remise du Ballon d'Or 2013, hier, au siège de la FIFA, à Zurich (Suisse). Le secrétaire général de la FIFA, Jérôme Valcke, a assuré la tenue de discours à la mémoire de ces personnages inoubliables.
-------------
Les grandes dates du Ballon d'Or
1956
Création, par France Football, du trophée récompensant le meilleur joueur européen de l'année. Le lauréat, élu par un jury international composé de journalistes spécialisés, doit disposer d'une nationalité européenne et évoluer dans un Championnat européen.
1995
Le trophée est attribué au meilleur joueur évoluant dans un championnat européen sans distinction de nationalité.
2007
Le trophée récompense le meilleur joueur au monde, sans distinction de championnat ni de nationalité.
2010
L'accord entre le Groupe Amaury, auquel appartient France Football, et la FIFA conduit à l'abandon, par cette dernière, du FIFA World Player, créé en 1991, et fait du FIFA Ballon d'Or le seul et unique trophée individuel récompensant le meilleur joueur au monde. Celui-ci est désigné à la suite du vote de trois jurys distincts : les sélectionneurs, les capitaines et les journalistes.
-------------
Messi : «Je ne regarde que devant moi, pas le passé»
Lionel Messi a tenu une conférence de presse, quelques heures avant le gala du Ballon d'Or à Zurich. «Etre ici est déjà une récompense», a affirmé Lionel Messi, présent cet après-midi à Zurich. «C'est ma septième participation à ce gala. C'est déjà énorme ! J'espère encore en vivre d'autres mais, rien que le fait d'être ici aujourd'hui, c'est génial.» Interrogé sur la prochaine Coupe du monde au Brésil, l'attaquant argentin s'est montré très enthousiaste : «La Coupe du monde, c'est différent de tout ! Ce sont les meilleurs équipes qui y participent. Tout le monde a sa chance. J'espère que l'Argentine fera quelque chose de bien pendant cette compétition. On essayera d'atteindre nos objectifs et j'espère que tout se passera bien.» Questionné à propos de tous les titres qu'il a déjà gagnés, Lionel Messi a affirmé en vouloir toujours plus : «Je regarde le futur et je veux continuer à viser de nombreux objectifs avec Barcelone et l'Argentine. Je ne regarde que devant moi, pas le passé.»


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.